20 minutes Genève n°2021-01-06 mercredi
20 minutes Genève n°2021-01-06 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-01-06 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : Drake règne sans partage sur Spotify.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Suisse, Vaccins  : l’OFSP fait le point La Suisse a reçu 233’000 doses de vaccin. Un demimillion doivent être livrées dans les prochains jours et 1 million d’ici à février, sur les 3 millions commandées à Pfizer/BioNTech. Le pays a réservé 7,5 millions de doses du vaccin Moderna et 5,4 millions de celui d’AstraZeneca. Une fois homologués, ils compléteront la stratégie de l’OFSP. Dépouillé par de faux policiers ZOUG Des malfrats se font actuellement passer pour des agents, alerte la police zougoise. Ils organisent leurs arnaques par téléphone. Un octogénaire s’est ainsi fait soutirer 170’000 euros. Après lui avoir raconté qu’ils avaient trouvé un carnet de coordonnées bancaires à son nom, ils ont prétendu vouloir mettre ses informations à l’abri et ont demandé un accès externe à son ordinateur, que la victime leur a donné. La somme volée a été transférée sur un compte en Turquie. SOCilgTÉ SOCIÉTÉ Une chercheuse étudie le phénomène des hommes violentés par leur compagne. Un sujet encore peu mis en lumière. « Les hommes hétéros victimes sont très rarement visibilisés, renforçant la honte qu’ils peuvent ressentir et le silence dans lequel ils risquent de se murer », explique Sophie Del Duca. Cette psychologue étudie ce phénomène dans une thèse en cours menée en partie aux HUG. « Ils ont tendance à s’automédiquer, tout en continuant à idéaliser leur partenaire par crainte de l’abandon. » Le type de violence semble différent à l’égard des hommes  : elles sont surtout psychologiques, ou menées à l’aide d’objets utilisés pour frapper ou brûler. « Les agresseuses s’inscrivent aussi dans des logiques de contrôle et de privation », détaille la chercheuse. Comme dans « l’autre sens », on trouve généralement dans le couple une codépendance, une fragilité affective, ou encore une dysmétrie du pouvoir entre les partenaires. Par ailleurs, « les hommes victimes qui cherchent de l’aide sont peu pris au sérieux, car cela remet en cause une certaine vision de la force masculine », analyse la psy. suisse.20min.ch Une étude se penche sur le tabou des mecs battus « Elle racontait qu’elle était battue » « Dans l’enfer que j’ai vécu, mon ex était extrêmement jalouse, raconte S. Les violences sont venues progressivement. Elle m’insultait, puis me giflait, cassait de la vaisselle et me donnait des coups de poing. Mais en dehors, elle racontait que c’était elle qui était battue, et si une Les hommes victimes de violences sont rarement pris au sérieux. seule fois j’avais répliqué c’en était fini pour moi. Elle a essayé plusieurs fois de m’y pousser. Pour les voisins, ça aurait été évident que c’est elle qui se faisait frapper… J’étais pris au piège. Heureusement, j’avais un ami gendarme qui m’a pris au sérieux et m’a aidé. » Des fils qui réagissent à la chaleur Cette invention permettra de connaître le degré d’usure d’un câble ou d’une corde par sa couleur. –GETTY ZURICH Des chercheurs de l’Empa et de l’École polytechnique fédérale de Zurich ont mis au point un revêtement qui change de couleur lors de réactions physiques avec la chaleur. En fonction de la composition chimique du revêtement de la fibre, cette variation de couleur peut être « réglée » entre 100 et 400 degrés. Plusieurs applications de cette technologie sont possibles. Elle pourrait intégrer les équipements des pompiers ou des alpinistes, pour indiquer en direct l’usure des cordes, mais aussi des installations de production et des chantiers. Pour le moment, il n’est pas possible de stocker ces fibres pendant de longues périodes tout en sauvegardant leur particularité. Les développements à venir sont loin d’être terminés et se feront en lien avec les intérêts de l’industrie. –COMM/JBM –GETTY Un cas sur dix Les chiffres constatés par la chercheuse varient de 7 à 15% de cibles masculines pour les dossiers de violences conjugales en milieu hospitalier en Europe. Près de 10% des victimes de violences conjugales suivies aux HUG sont des hommes. Et la chercheuse soupçonne l’existence d’un « chiffre noir », une part d’hommes qui resteraient dans l’ombre. Une étude estime que 25% des Genevois en auraient subi au cours de leur vie. g Ce sujet est entouré d’un certain tabou, notamment pour ne pas faire de l’ombre aux violences subies par les femmes, bien plus fréquentes et plus ancrées structurellement. « On m’a dit que ma thèse arrivait trop tôt », regrette Sophie Del Duca. C’est que le thème est délicat. « Un des enjeux est d’en parler sans trop le politiser et sans exciter les mouvements masculinistes qui voudraient l’instrumentaliser. » –PAULINE RUMPF Nonagénaire tué par un camion BÂLE Un grave accident s’est produit hier matin à la Marktplatz de Bâle. Un homme âgé de 96 ans a perdu la vie après avoir été percuté puis écrasé par un camion. Interpellé 200m plus loin, le conducteur a déclaré ne pas avoir « remarqué l’accident ». Il roulait dans une zone fermée à la circulation. Un alcootest s’est révélé négatif, des échantillons de sang et d’urine ont été demandés pour les besoins de l’enquête. La circulation des trams a été bloquée durant quatre heures.
MERCREDI 6 JANVIER 2021/20MINUTES.CH L’efficacité 21 jours BioNTech a prévenu hier  : l’efficacité de son vaccin anti-Covid n’est pas garantie si la 2e injection est retardée au-delà de 21 jours. C’est pourtant la stratégie suivie par le Royaume-Uni ou le Danemark pour augmenter le rythme des injections. P1,EN Des vidéos de l’orage sont sur notre app. Justice chinoise sans pitié avec le grand patron déchu PÉKIN Après un procès très politique, l’ex-magnat de la finance Lai Xiaomin a été condamné à mort pour « corruption et bigamie ». Le jugement a valeur d’exemple, au moment où le pouvoir communiste serre la vis à un secteur de la finance un peu trop puissant. Lai Xiaomin, ex-patron du conglomérat Huarong, a été condamné hier à la peine de mort. Un tribunal de Tianjin l’a notamment reconnu coupable d’avoir obtenu l’équivalent de 230 millions de francs de pots-de-vin. En janvier 2020, Lai avait fait des aveux diffusés par la télé nationale, qui avait montré un appartement de Pékin censé lui appartenir, avec coffres-forts et Fin du boycott visant le Qatar GOLFE L’Arabie saoudite et trois pays alliés – les Émirats arabes unis, Bahreïn et l’Égypte – ont décidé hier de rétablir des relations diplomatiques complètes avec le Qatar. C’est la fin de trois ans d’isolement pour ce pays du Golfe accusé de soutenir des groupes islamistes et de trop s’entendre avec leurs adversaires iranien et turc. Doha, qui a toujours démenti, se disait victime d’un blocus et d’une atteinte à sa souveraineté. Rues envahies par les flots Au moins quatre habitants de Sucre sont morts quand un violent orage de grêle a transformé en torrents les rues pentues de cette ville bolivienne, lundi. L’inondation a notamment détruit un marché, ainsi que de nombreux véhicules. Des vidéos montrent des bus emportés par les flots. Six personnes, dont trois enfants, étaient encore portées disparues hier. L’homme d’affaires de 58 ans avait été limogé en 2018. –AFP armoires remplies de liasses de cash. « Je n’ai pas osé dépenser l’argent », affirmait-il. Sur d’autres images, on voyait des voitures de luxe et des lingots d’or. Lai a aussi été condamné pour « bigamie », les autorités l’accusant d’avoir multiplié les relations extraconjugales et les enfants illégitimes. La Chine a lancé une vaste campagne anticorruption en 2012, à l’arrivée de Xi Jinping à la tête du Parti. Beaucoup estiment que cette opération, populaire auprès de l’opinion, vise à écarter les personnalités opposées à la ligne du président. En novembre, le milliardaire Jack Ma, le plus célèbre homme d’affaires du pays, a fait face à la vindicte des autorités. Elles ont stoppé in extremis la colossale entrée en Bourse de son géant du paiement en ligne Ant Group. Jack Ma aurait froissé le régime en l’accusant de brider l’innovation. Depuis ce faux pas, le pionnier du commerce en ligne en Chine (Alibaba) n’a plus été vu en public. –AFP/ARG Monde 7 Enrique Tarrio (à g.), 36 ans, est à la tête des Proud Boys, milice d’inconditionnels de Donald Trump. –GETTY Extrémiste mis à l’ombre ÉTATS-UNIS Le leader de la milice d’extrême droite Proud Boys a été arrêté lundi à Washington. Enrique Tarrio, 36 ans, est accusé d’avoir détruit une bannière du mouvement antiraciste Black Lives Matter et de possession illégale d’armes. L’arrestation intervient à la veille de deux journées d’action dans la capitale en soutien à Donald Trump, qui s’obstine à prétendre qu’il a remporté l’élection du 3 novembre. La police locale craint des violences de la part de groupes tels que les Proud Boys en marge du vote du Congrès, qui doit enregistrer formellement le vote des grands électeurs en faveur de Joe Biden. Par ailleurs, hier, les électeurs de Géorgie se rendaient aux urnes pour une double élection sénatoriale décisive. Le nouveau président aura besoin d’une majorité à la Chambre haute pour mener à bien ses réformes. –ARG/AFP 20 secondes Il faut tout refermer BERLIN Après le Royaume-Uni lundi, l’Allemagne a décidé à son tour hier de prolonger et de renforcer ses restrictions anti-Covid. Les commerces non essentiels garderont portes closes jusqu’au 31 janvier au moins, tout comme les écoles et les crèches du pays. Vandale antivaccin ÉTATS-UNIS Adepte de la théorie selon laquelle le vaccin contre le coronavirus pourrait modifier l’ADN humain, le pharmacien d’un centre médical du Wisconsin en a détruit plus de 500 doses le mois dernier. Arrêté par la police, le quadra a comparu lundi en justice.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :