20 minutes Genève n°2020-12-29 mardi
20 minutes Genève n°2020-12-29 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-12-29 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,5 Mo

  • Dans ce numéro : Roger Federer reste en congé forcé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Suisse, 20 secondes Fourgon dans le décor LUCERNE Un accident de la circulation s’est produit hier matin à Knutwil. Pour une raison que l’enquête devra déterminer, une camionnette est sortie de la route et a terminé sa course contre deux véhicules stationnés. Grièvement blessé, le conducteur a été conduit en ambulance à l’hôpital. Espionnage légal ou pas BERNE Le Tribunal administratif fédéral va devoir examiner la légalité de la surveillance du réseau câblé par le Service de renseignement de la Confédération. Sept particuliers et la Société numérique, association militant pour la liberté numérique, exigent l’interdiction de cette surveillance. OMM SUISSE ROMANDE Le personnel de la santé reçoit des primes, ou pas, selon les régions. Cette iniquité de traitement fait grincer des dents. Après les concerts d’applaudissements nocturnes accordés à l’ensemble du personnel soignant au printemps, place aux notes disharmonieuses. La faute aux primes Covid qui mettent à nu d’énormes disparités selon les régions. « C’est inacceptable que le personnel des hôpitaux périphériques ait droit à des primes, alors que celui du centre universitaire qui traite les cas les plus lourds n’en a pas », dénonce Manuel*, un quadragénaire en service au CHUV. « Ici, nous avons reçu des pin’s. Le personnel de l’Hôpital de Morges a droit à une prime de 1000 francs, celui de l’Hôpi- lir 1rna suisse.20min.ch Prime Covid  : ce bonus qui fait tousser les soignants Des réticences « La priorité, c’est le maintien des emplois dans les branches les plus impactées par la crise sanitaire. » Ces mots du conseiller d’État Laurent Kurth résument la frilosité des autorités neuchâteloises quant aux primes. Le Grand Conseil s’est montré favorable à l’octroi d’un bonus de 1000fr. pour le personnel exposé (santé, vente de détail, voirie...), mais la plupart des employeurs, surtout ceux présents sur plusieurs cantons, sont réticents. tal intercantonal de la Broye touche 500 francs sans parler des repas gratuits. Cherchez l’erreur », s’indigne Natacha*, infirmière au CHUV. « Nous sommes déterminés à ce que tout le personnel soignant ait une prime », déclare David Gygax, secrétaire général du syndicat SSP. Et vogue le bateau-baignoire avec eau chaude ! BERNE On connaissait le jacuzzi chauffé dans le jardin ou à la montagne. On peut désormais profiter d’une trempette agréable dans de l’eau chaude au milieu du lac de Thoune. L’embarcation, mue à l’électricité et qui peut accueillir six personnes, ne nécessite pas de permis particulier pour la barrer. Et le chauffage à bois offre une eau affichant une température de 38 degrés. –PHOTO DR –KEYSTONE Le personnel de la santé réclame une reconnaissance financière. L’État de Vaud a déjà décidé d’octroyer jusqu’à deux jours de congé au personnel impliqué dans la réponse à la pandémie. Quant à la question des primes, la conseillère d’État Rebecca Ruiz soutient qu’elle est à examiner de manière élargie. « Elle devrait viser aussi les EMS et les CMS, dont l’implication est L’Office fédéral de la police fait recours à la Cour suprême du canton de Berne dans l’affaire CarPostal. Celle-ci devra juger si l’acte d’accusation déposé contre d’ex-cadres est conforme TRAVAIL « Les cas avaient déjà grimpé lors de la première vague, et nous observons une hausse similaire en ce moment même », confirme Bernd de Wall, porte-parole d’Allianz Suisse au « Tages-Anzeiger ». L’assureur a constaté un boom des absences au travail en raison de troubles mentaux (dépression et burn-out) au fil des vagues de coronavirus. Résultat  : « Dans le secteur des indemnités journalières, la situation actuelle va engendrer un dépassement des coûts qui nécessitera un ajustement d’environ 10% », prévient le Soins à domicile Infirmière d’une quarantaine d’années, Fabienne* dénonce elle aussi l’iniquité dans l’octroi de primes Covid. « Le personnel des soins à domicile est très exposé car il se déplace dans des lieux de vie moins bien nettoyés que les hôpitaux alors que les soins de base nécessitent des contacts étroits et les équipements de protection sont encore assez sommaires. Dans les EMS aussi, c’est très compliqué de bien s’occuper des résidents dans le contexte sanitaire actuel », rappelle la Lausannoise. semblable à celle des hôpitaux », a-t-elle rappelé. Du côté des HUG, le conseil d’administration a validé récemment le principe d’offrir trois jours de congé supplémentaires au personnel pour récompenser ses efforts durant la crise. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE/LEO * Prénoms d’emprunt Cour suprême bernoise saisie au droit. Le Tribunal pénal économique bernois avait renvoyé le dossier à l’expéditeur en raison de « graves lacunes », dont l’engagement de personnes externes pour diriger la procédure. Burn-out et déprime en augmentation porte-parole. D’autant que les recettes liées aux primes baissent en raison de la diminution de la masse salariale des entreprises sur laquelle elles sont basées. –LPH –GETTY
NosoffrespourlaSaint-Sylvestre 28 -31décembre2020 Jambon cru Serrano Coop, en libre-service, 168 g(100 g=2.95) BRIU Les actions, c'est aussi en ligne coop.ch 40% 4.95 au lieu de 8.30 50% 13.45 au lieu de 26.95 Saumon fumé d’AlaskaLabeyrie, MSC, poisson sauvage, Pacifique Nord-Est, en libre-service, 220 g(100 g=6.11) Huile d’olive extravierge Filippo Berio, 1litre Valais AOCHeida MaîtredeChais 2018, 75cl (10cl =1.99) 50% 6.95 au lieu de 13.95 Disponible uniquement en quantité ménagère et jusqu’à épuisement desstocks. Sous réservedechangementdemillésime. Coop ne vend pasd’alcool auxjeunes de moinsde18ans. Fromage àraclette Mazot en tranches, XXL, préemballé, env.800g 50% les 100g 1.30 au lieu de 2.60 p.ex. Oranges pressées Andros, jus réfrigéré, 1litre 2.45 au lieu de 4.90 p.ex. Coca-Cola Classic, 6×1,5 litre 6.30 au lieu de 12.60 (1 litre=–.70) 40% 14.95 au lieu de 24.95 50% àpartir de 2 sur tous les jus Andros àpartir de 750ml 50% àpartir de 2 sur le Coca-Cola Classic, ZeroetLight, 6×1,5 litre ah'CHNS ALSAm Ï D LIME CELLULAR FI1.LERE,SEIIITAT4103111t. USE1(4310tEdiCESPELEGI LI, 30 MW SENSITIVE creme Amr. ; sc.)rt. Pour moi et pour toi. 40% 13.75 au lieu de 22.95 Champagne AOCCharles Bertin, brut, 75cl (10cl =1.83) 40% àpartir de 2 sur tous les produits Nivea, au choix (sauf coffrets cadeaux) p.ex. crème de jour redensifiante Nivea Hyaluron Cellular filler +élasticité IP 30, 50ml 14.30 au lieu de 23.90 (10ml =2.86)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :