20 minutes Genève n°2020-12-22 mardi
20 minutes Genève n°2020-12-22 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-12-22 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,3 Mo

  • Dans ce numéro : victoire éclatante pour Zenhäusern.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Vaccin autorisé par l’UE COVID-19 Après la Suisse, samedi, l’Union européenne a délivré hier son autorisation au vaccin anti-Covid de Pfizer-BioNTech. Après avoir « étudié minutieusement » le produit, l’Agence européenne des médicaments a conclu qu’il était « sûr et efficace » contre le Covid-19. Pas « hors de contrôle » PANDÉMIE Pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la variante du coronavirus découverte au Royaume-Uni « n’est pas hors de contrôle », même si son taux de reproduction est plus élevé. Les mesures en place « sont bonnes » et doivent être poursuivies. Rapatriements exclus VOYAGES Contrairement à ce qu’il a fait ce printemps, le Département fédéral des affaires étrangères n’entend ni organiser ni financer le rapatriement des 37’500 Suisses qui se trouvent en ce moment au Royaume-Uni et des 8500 qui sont en Afrique du Sud. GENÈVE De retour pour les Fêtes, une étudiante évoque un Noël chamboulé après que la Suisse a imposé une quarantaine aux visiteurs arrivant du Royaume-Uni. « J’ai reçu une alerte média, puis plein d’amis m’ont écrit, et voilà : ça a modifié tous mes plans », lâche Lucie. Âgée de 28 ans, la Genevoise étudie en Grande-Bretagne. Elle est revenue le 17 décembre au bout du lac pour y passer les Fêtes. Tout allait bien, elle se réjouissait de voir son copain, sa famille et ses amis. Mais c’était avant que la Suisse n’annonce hier les nouvelles mesures (lire ci-contre). Hier, la jeune femme n’avait reçu aucune indication officielle quant à sa quarantaine. actu.20min.ch « J’ai craint une panique générale dans ma famille » ENQUÊTE Pas moins de 6500 voyageurs britanniques ont débarqué à l’aéroport de Genève depuis le 14 décembre. En tout, ils seraient environ 10’000 en Suisse. La Confédération est en train de se procurer leurs données auprès des compagnies aériennes. Elles seront ensuite mises à disposition des cantons qui sont responsables de contrôler les quarantaines, a précisé Lucie ne pourra pas offrir ses cadeaux le jour de Noël. –DR Sur la piste des touristes Sauf évolution soudaine, le gouvernement grison réévaluera son autorisation le 29 décembre. –AFP Les Grisons laissent leurs remontées ouvertes ALPES Glaris se calque sur la décision de six cantons alémaniques de fermer les pistes de ski. Celles des Grisons resteront par contre ouvertes. La vente de billets à la journée sera en revanche limitée. La vente et la consommation d’alcool sera par ailleurs interdite dans les stations de ski afin de réduire les risques d’accidents au minimum, a indiqué hier le Canton. l’OFSP. La possibilité de procéder à des tests massifs pour ces personnes est actuellement en discussion, a indiqué Berne. Reste que la tâche de mettre la main sur tous ces touristes risque de virer au casse-tête. À Verbier, station très prisée des Anglais, l’office du tourisme appelle tous les hébergeurs pour retrouver les hôtes concernés qui sont arrivés ces derniers jours. –ATS/FRS Futur président en quarantaine BERNE Les nouvelles règles ne concernent pas que les touristes et les visiteurs. Le conseiller fédéral Guy Parmelin est également en quarantaine à la suite d’un voyage à Londres, a révélé blick.ch. Il s’y était rendu le 14 décembre pour signer un accord entre les deux pays. Le Vaudois n’a aucun symptôme du Covid-19 et sera « libéré » dès jeudi. La mise en pratique de la quarantaine donne des migraines aux hôteliers qui accueillent des hôtes venus du Royaume-Uni. Hier à Verbier, plusieurs touristes étaient sur les pistes ou en Mesures strictes Les personnes arrivées dès le 14 décembre en Suisse depuis le Royaume-Uni ou l’Afrique du Sud devront se mettre dix jours en quarantaine, a décidé hier le Conseil fédéral. Une interdiction générale d’entrée a été décrétée pour ces voyageurs afin de lutter contre la nouvelle souche de coronavirus. Des dérogations sont envisagées pour que les ressortissants de ces deux pays puissent retourner rapidement chez eux s’ils le désirent. « Quand j’ai appris la nouvelle, je me suis dit que cela allait être la panique générale dans ma famille. Noël le 25 décembre chez ma grand-mère, c’est important pour nous. Finalement, on fêtera le 28. » À cette date en effet, Lucie ne sera plus tenue de rester isolée. Il y aura tout de même des dommages collatéraux. En premier lieu, le chapon dodu réservé par sa mère pour le réveillon. « Elle va se retrouver avec pas mal de restes sur les bras... » Plusieurs soirées avec ses amis tombent à l’eau. « Je reste zen », assure l’étudiante. Le retour sur les îles Britanniques, prévu le 16 janvier, reste flou pour Lucie. « On verra si j’irai en train ou en auto. Mon copain devait m’accompagner, pas sûr qu’il pourra. Comme je suis domiciliée au Royaume- Uni, j’ai le droit de passer la frontière. Mais je risque une seconde quarantaine en un mois… » –DAVID RAMSEYER Lire également en pages 8 et 10 Guy Parmelin s’est rendu à Londres le 14 décembre. –AFP Inquiétude chez les hôteliers balade dans la station et aucun d’entre eux n’avait été placé en isolement dans les 13 hôtels interrogés. Outre des pertes économiques, les gérants craignent un dégât d’image considérable.
–TAMEDIA MARDI 22 DÉCEMBRE 2020/20MINUTES.CH 11 !'rF+4, ; ZH Pluie d’amendes aux réfractaires CORONAVIRUS Une enquête de la RTS le révèle : durant la première vague de la pandémie, 16’000 infractions ont été sanctionnées en Suisse romande. Si 14’000 l’ont été par des amendes d’ordre pour non-respect des règles, les 2000 autres ont fait l’objet de procédures judiciaires (cela concerne les bars et restos). Le Valais, Vaud et Genève sont les cantons qui ont eu la main la plus lourde. Les faillites 3500 C’est le nombre d’entreprises qui ont déposé leur bilan en Suisse, sur les onze premiers mois de l’année. Mais, alors que l’économie du pays a été mise à mal par la pandémie, c’est en fait près de 20% de moins que sur la même période de 2019. COVID-19 Demain à 23h, les bars, restaurants et lieux de loisirs genevois fermeront à nouveau VAUD On en sait plus sur Jean-Pierre Fanguin, star du web depuis le mois de mai. Il sera jugé pour ses infractions sur la route. Il y a six mois, un inconnu faisait un buzz retentissant avec sa formule désormais célèbre : « La question, elle est vite répondue. » Argent facile et grosses bagnoles, voilà ce que le Vaudois de 21 ans semblait promettre à qui le suivrait dans ses mystérieuses affaires. En enfreignant le code de la route dans des vidéos vues des millions de fois, le jeune homme a toutefois attiré l’attention des forces de l’ordre et son image bling-bling en prend un coup. Dans une condamnation rendue en septembre, le Ministère public souligne que Jean-Pierre Fanguin n’a pas d’emploi, qu’il ne dispose pas d’un permis de conduire valable et que la Mercedes C200 qu’il conduit dans l’une de ses vidéos appartient à sa maman. La sanction choisie par le procureur, proportionnelle à la situation du prévenu, suggère en outre qu’il ne roule pas sur l’or : le Vaudois a été condamné à 150 jours-amende avec sursis dont le montant journalier a été fixé à 30fr., soit le minimum légal. Puisqu’il s’est opposé à la sentence, il sera jugé au tribunal le mois prochain. Réelle objection ou manœuvre pour revenir sur le devant de la scène ? Son attitude le dira. À noter que le jeune a exprimé des regrets « du bout des lèvres ». Le procureur s’est donc montré clément. Clément mais taquin, puisqu’une pique dans Actu 3 Le faux riche roulait avec la Mercedes de sa maman Genève referme les restos leurs portes, a annoncé hier le Conseil d’État. Genève ne pourra plus bénéficier du régime Celui qui se fait passer pour un jeune entrepreneur à succès est en réalité sans emploi. –DR Ce printemps, « 20 minutes » avait rencontré le personnage. Son portrait est à voir en vidéo. d’exception aux mesures fédérales. Celui-ci saute si le canton affiche un taux de reproduction supérieur à 1 durant trois jours. Avec 1,01 dimanche et 1,02 hier, ce seuil devrait être atteint aujourd’hui. Le Conseil d’État a voulu se montrer réaliste et « laisser le temps nécessaire aux établissements de s’organiser », a expliqué le conseiller d’État chargé de la Santé, Mauro Poggia. Les magasins devront, eux, tirer le rideau dès 19h et les dimanches. Par ailleurs, ils seront fermés les 25, 26 et 27 décembre ainsi que le 1er janvier. Ces mesures sont valables jusqu’au 22 janvier prochain au moins. –MPO Les établissements publics resteront fermés durant un mois à partir de demain à 23h. –KEYSTONE Les cacahuètes de l’apéro ne sont pas appréciées de tous. –GETTY Le Ministère public de la Confédération n’a pas décelé d’infraction volontaire à la loi sur les exportations et a donc classé la procédure pénale contre Crypto. Mais son jugement suggère au prévenu « d’utiliser davantage les transports publics ». Allusion à l’une des vidéos de Jean-Pierre Fanguin dans laquelle il dit que « prendre le bus tous les jours fait pitié ». –FRANCESCO BRIENZA Arachide contrée par un médoc SANTÉ Nestlé Health Science a annoncé hier que Palforzia, une immunothérapie orale destinée à traiter les allergies aux arachides, avait reçu le feu vert de la Commission européenne. Ce traitement est indiqué chez les patients âgés de 4 à 17 ans, mais peut être poursuivi ensuite. Les allergies alimentaires affectent 17 millions d’Européens, celle à l’arachide étant l’une des plus courantes. Enquête contre Crypto classée celle-ci n’abordait pas d’autres aspects de l’affaire, dont l’espionnage mené par le biais des appareils de la société zougoise par les États-Unis et l’Allemagne.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :