20 minutes Genève n°2020-12-17 jeudi
20 minutes Genève n°2020-12-17 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-12-17 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,0 Mo

  • Dans ce numéro : l'ex de Bezos fait profiter de sa fortune.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Régions Finalement, les cafés-bars vaudois peuvent rouvrir VAUD Certains bistrots devaient changer de licence pour proposer des mets cuisinés, mais le Canton a changé d’avis. Nouvel épisode de la saga sur la réouverture des établissements publics. Le 25 novembre, les autorités vaudoises annonçaient la bonne nouvelle aux restaurateurs, qui ont pu reprendre du servicele10décembre.Quelques jours plus tard, on apprenait que les bars qui ne proposent pas de plats cuisinés n’étaient pas concernés par cette réouverture. Il a alors été recommandé à ces établissements d’opter pour un changement de licence, leur permettant ainsi de vendre de la nourriture. En effet, la patente de « café-bar » n’offre pas cette Le harcèlement La Ville de Lausanne a tiré hier un bilan intermédiaire de son projet pilote contre le harcèlement de rue  : 394 cas de harcèlement de rue rapportés, 33 entretiens menés avec des victimes et témoins. Plusieurs personnes ont pu être mieux conseillées ou orientées. PUB wwwSig-ge ch fk v 0 0 0 0 Depuis mardi, les bars peuvent aussi ouvrir jusqu’à 23h. –KEYSTONE possibilité. Cela concerne environ 130 bistrots dans le canton de Vaud. Mais, si les autorités assuraient un changement de licence « express », la réalité en était bien loin. Avant les Fêtes, avec les 2021 Nous restons proches de vous. SIG vous souhaite de belles fêtes de fin d’année et vous informe que ses bureaux, ateliers et chantiers seront fermés du 24 décembre 2020 au 3janvier 2021 inclus. PERMANENCE DU SERVICE CLIENTS Le 29 et30décembre, de 8hà12h et de 13h à16h au 0844 800 808. En dehors de ces heures etencas d’urgence uniquement le service de garde est joignable au 022 420 88 11. « On est contents de pouvoir ouvrir mais aussi étonnés devant ce ping-pong de directives. Un jour on nous dit oui et l’autre non, ce n’est pas très rassurant » Arnaud Piolino Patron du bar Le Lapin Vert à Lausanne. fermetures de certaines administrations, cela prend du temps. « C’est une procédure très lourde, certains bars auraient dû attendre jusqu’à janvier avant d’obtenir la licence de café-restaurant », explique Gilles Meystre, président de GastroVaud. Le Canton a finalement fait marche arrière mardi. Une bonne nouvelle pour les tenanciers de bars, qui ont pu rouvrir leurs portes, un peu dans la précipitation. « On est contents Faux mineurs non accompagnés visés GENÈVE Vol par arrachage ou brigandage violent  : telles sont quelques-unes des spécialités criminelles attribuées par les autorités à de « faux mineurs non accompagnés ». Hier, à l’heure de présenter « la politique commune en matière de lutte contre la criminalité », elles ont pointé du doigt l’émergence de ce « nouveau phénomène criminel apparu entre fin Feu vert refusé à trois stations VALAIS Sur les 51 sociétés de remontées mécaniques valaisannes qui ont déposé une demande pour exploiter leur domaine, trois ont été priées de compléter leurs plans. Les autorisations accordées aux 48 sociétés dépendent toutefois de la situation épidémiologique. Quatre exploitants de remontées n’ont pas déposé de plan de protection, car ils n’entendent pas ouvrir durant les fêtes de fin d’année. Les plans de protection sont validés par le Canton. –KEYSTONE de pouvoir ouvrir mais aussi étonnés devant ce ping-pong de directives. Un jour on nous dit oui et l’autre non, ce n’est pas très rassurant », estime Arnaud Piolino, patron du Lapin Vert à Lausanne. Un sentiment accentué par la perspective d’une fermeture assez proche, en fonction des nouvelles mesures que devrait annoncer le Conseil fédéral vendredi pour l’ensemble du territoire helvétique. –GABRIEL NISTA 2019 et le printemps », a détaillé Olivier Jornot, procureur général. Il est le premier des sept axes retenus comme prioritaires pour 2021-2023. Ils seraient quelque 150 à Genève, essentiellement en provenance d’Afrique du Nord. Groupe d’enquête et coopération internationale sont notamment préconisés pour tenter de résoudre la problématique. –MPO, geneve.20min.ch 20 secondes Attaques de carnivores VAUD Trois moutons et un veau ont été tués par des grands carnivores entre avril et novembre, selon le Département de l’environnement et de la sécurité (DES). Un lynx et un loup ont été identifiés. Les mesures pour accompagner les éleveurs seront renforcées en 2021. Une mine d’idées LAUSANNE La Ville a dévoilé hier les 9 projets lauréats de la 2e édition de son Budget participatif. Environ 4000 votants ont départagé les 26 idées proposées par des habitants de la capitale vaudoise. Soutien à la culture GENÈVE Le Conseil d’État genevois a annoncé ce mercredi qu’il allait débloquer 6,6 millions de francs pour éponger les pertes financières de différentes institutions culturelles du bout du lac frappées par la crise du Covid-19. Dix à la place de cinq NEUCHÂTEL La limite du nombre de personnes autorisées pour les rassemblements privés passe de 5 à 10 dès le 19 décembre. Ces assouplissements restent valables tant que la situation sanitaire ne se détériore pas et que les dispositions fédérales sont maintenues.
JEUDI 17 DÉCEMBRE 2020 VAUD Des agents n’ont pas sévi pour des nuisances sonores, faute de pouvoir entrer en contact avec les occupants illégaux d’un squat. Régions 5 Fâché, Pierre Maudet a porté plainte GENÈVE Le conseiller d’État n’accepte pas d’avoir été privé de son Département du développement économique par ses collègues du gouvernement sur la base d’un audit. Dans une interview accordée à « GHI », le politicien annonce Le bâtiment est occupé illégalement depuis le 10 juillet. –GOOGLE La police tolère une fête privée À la rescousse des plus démunis Six associations genevoises à but non lucratif, actives dans l’aide aux personnes en situation de précarité, vont percevoir une subvention de 12 millions de francs. Le Conseil avoir porté plainte pour diffamation contre l’auteure du rapport et contreX. Pierre Maudet estime que le rapport contient « des allégations graves », dont certaines relèvent « de la diffamation, voire de l’insulte ». Deux bruyants rassemblements ont connu des issues différentes en peu de temps, à Montreux. Une semaine après avoir annoncé l’interruption d’une fête privée réunissant 70 personnes à Clarens (« 20 minutes » du 8 décembre), Police Riviera s’est retrouvée bien démunie face à une soirée dans un bâtiment squatté près de la gare, le weekend dernier. « Toute la nuit, nous avons été dérangés par de la musique de sauvages, raconte un habitant du quartier. J’estime le nombre de fêtards à plusieurs dizaines. » Dépêchés sur place peu après minuit, des agents ont trouvé porte close. « Un contact a été tenté avec les occupants, sans succès », explique l’Association Sécurité Riviera (ASR). Les policiers ont bien constaté que de la musique était diffusée, mais le niveau sonore était selon eux « acceptable ». Raison pour laquelle ils ont renoncé à intervenir. Interrogées sur cette différence dans leur approche à une semaine d’intervalle, les forces de l’ordre n’ont pas répondu. « Et moi, si je fais Noël en famille à 17 personnes, que vat-il m’arriver ? » se demande alors le voisin agacé. Le bâtiment est occupé illégalement depuis le 10 juillet. Le propriétaire des lieux a déposé plainte et une procédure est en cours. À ce jour, aucune autre réclamation n’est parvenue à Police Riviera. « Nous ne savons pas combien de personnes occupent la maison, ni si des dégâts ont été commis », indique la société qui possède le terrain. Une demande de permis de démolir/construire pour un nouveau projet sera déposée prochainement. –FRANCESCO BRIENZA d’État a annoncé hier l’adoption du règlement d’application fixant les modalités de cette aide votée par le Grand Conseil le 4 décembre, dans le cadre de la crise liée au Covid-19. ecunse Protégez votre avoir en cas de perte ou de vol en quelques clics ! Enregistrez votre carte sur votre compte webshop.tpg.ch et transférez votre avoir sur une nouvelle carte si nécessaire. tpgPay, votre moyen de paiement pour faciliter l'achat de vos titres de transport aux distributeurs otpg webshop.tpg.ch



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :