20 minutes Genève n°2020-12-02 mercredi
20 minutes Genève n°2020-12-02 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-12-02 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 11,8 Mo

  • Dans ce numéro : il fonce à toute allure sur les piétons.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes « Chaussettes » validées TRAFIC HIVERNAL Jusqu’ici, seules les chaînes à neige et une variante composite étaient autorisées en Suisse sur les véhicules roulant sur un tronçon où il est obligatoire de chaîner. Mais un dispositif textile, l’AutoSock, vient d’obtenir son homologation et sera donc admis. Frayeurs sur le quai GRISONS Un homme de 44 ans a été heurté par un train arrivant en gare lundi soir à Rabius. L’homme est tombé et s’est blessé aux côtes et à une épaule. Une ambulance l’a transporté à l’hôpital d’Ilanz. Testés en pharmacie VAUD Les tests rapides antigéniques pour détecter le Covid-19 sont désormais disponibles dans des pharmacies vaudoises. Les premiers examens étaient accessibles hier dans certaines pharmacies ; les suivants arriveront de façon échelonnée au cours des prochains jours. HAUTE-SAVOIE Un jeune chasseur avait tué un fan de VTT. Une balle perdue, affirme la défense ; une battue mal organisée, estime le procureur. Hier, quatre chasseurs et la mère de l’un d’eux étaient jugés à Thonon-les-Bains (F) après la mort d’un vététiste en octobre 2018 lors d’une battue à Montriond (lire encadré). Une chasse organisée « à l’arrache », a estimé le président du Tribunal  : pas de responsable, pas de rappel des règles de sécurité, proximité avec les habitations. « On » et les souvenirs incomplets se sont invités à l’audience, les prévenus ne sachant pas répondre à nombre de questions. actu.20min.ch Une dramatique partie de chasse avait fait un mort La victime était un Anglais. Il était domicilié et travaillait à Morzine avec sa compagne. –DR Le tireur a admis qu’il n’avait pas procédé à un tir fichant, en direction du sol, mais il a affirmé avoir fait feu contre un sanglier. « Je le voyais comme je vous vois », s’est-il défendu. Son avocat a appuyé la thèse de la balle perdue, alors que le procureur a estimé que l’accusé avait tiré sur une forme non Macron fâché avec le ski PARIS « S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français. » Emmanuel Macron a indiqué hier que des mesures « restrictives et dissuasives » seront prises pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger, notamment en Suisse, pendant les fêtes de fin d’année. En France, les remontées mécaniques seront fermées, au grand dam des gestionnaires des stations de ski hexagonales. « Il faut de la coordination européenne », a insisté le président français parce que, pour le moment, tous les pays ne sont pas « exactement alignés ». Avec l’Allemagne, et probablement l’Italie, « on veut convaincre nos partenaires », comme la Suisse ou l’Espagne, de ne pas rouvrir en grand les portes des stations de sports d’hiver. –AFP/ATS Macron a averti que des contrôles seront effectués pour dissuader les Français d’aller skier en Suisse. –AFP identifiée en mouvement. Une faute grave. À ses acolytes et à la mère, il est reproché d’avoir, a posteriori, placé des panneaux d’information obligatoires et falsifié le carnet de battue, notamment pour couvrir deux d’entre eux. « Je l’ai fait sous le coup de la panique », ont-ils tous peu ou Au bout du fusil, un vététiste Le 13 octobre 2018, à Montriond, dans la commune de Morzine, peu après 17h30, une battue a viré au drame. Après avoir chassé dans la matinée, puis avoir mangé ensemble à midi, sept personnes sont retournées chasser. L’une d’elles, après avoir raté un chevreuil, a tiré sur ce qu’elle a dit être un sanglier. Au bout du fusil, un vététiste qui circulait sur un chemin balisé, mais interdit aux VTT. La victime, un Anglais de 34 ans, était restaurateur aux Gets avec sa compagne. Les faits avaient suscité beaucoup d’émotion dans la région et au sein de la communauté des chasseurs. prou expliqué. Une version battue en brèche par le procureur, pour qui ils avaient au contraire « fait état d’un incroyable sang-froid ». Le tireur a écopé de 4 ans de prison, dont 3 avec sursis. Les autres prévenus ont obtenu le sursis, mais avec des interdictions d’armes et de chasse. –MARIA PINEIRO La restauration est notamment concernée par cette opération. –KEY Deuxième vague de soutien VAUD Le canton lance une opération WelQome 2 en guise de soutien au tourisme et aux commerces locaux en période de pandémie. Plus de 900 enseignes sont d’ores et déjà inscrites sur la plateforme mise en ligne hier. Désormais, 20 millions sont à disposition, dont 2 millions pris sur le solde de la première opération. Cette somme devrait générer un chiffre d’affaires global de 60 millions. Pour rappel, l’achat de bons donne au client un rabais de 20%. Le prestataire reçoit pour sa part une plus-value de 10%. L’excès 239 km/h C’est la vitesse à laquelle un Portugais de 20 ans domicilié en Valais a été flashé samedi soir peu après 22 h sur l’autoroute A9, vers Riddes (VS), soit le double de la vitesse autorisée. Il risque une grosse amende, un retrait de permis d’au moins deux ans et une peine de prison d’un an au minimum. Sa voiture a été séquestrée.
MERCREDI 2 DÉCEMBRE 2020/20MINUTES.CH Prison et renvoi pour le braqueur Un quinquagénaire portugais a été condamné hier à 7 ans de prison par le Tribunal de la Sarine, à Fribourg. Quand il aura purgé sa peine, il sera expulsé de Suisse avec interdiction de VAUD Un homme de 39 ans qui avait donné rendez-vous à une jeune fille pour entretenir des actes d’ordre sexuel est derrière les barreaux. Il était entré en contact avec une pseudoado sur une plateforme de discussion sur le web. Mais derrière le profil internet de la jeune fille de 13 ans se trouvait en fait un inspecteur de police. Domicilié à Genève, ce dernier s’était fait passer pour un Berne a défini les groupes prioritaires pour le vaccin CORONAVHRUS CORONAVIRUS Personnes à risque et soignants seront en première ligne, dès que Swissmedic aura validé les produits. Il n’y aura pas de vaccination générale obligatoire en Suisse. Et, dans un premier temps, les autorités ne visent pas l’immunité de groupe ni l’élimination du virus, car « nous ne savons pas si c’est possible », a commenté hier Virginie Masserey, cheffe de la section contrôle de l’infection de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). La stratégie de vaccination suisse a donc pour but de diminuer le nombre de cas sévères, de maintenir les capacités du système de santé et de réduire les conséquences sociales et économiques de la pandémie. Les doses déjà réservées suffiront à vacciner 6 millions d’individus appartenant aux groupes prioritaires définis. Il s’agit des personnes à risque, ainsi que leurs contacts étroits et le personnel qui les encadre, séjour pour une durée de dix ans. En 2016, le prévenu avait braqué deux bijouteries et une banque. Il a déjà passé la moitié de sa vie dans les prisons françaises pour divers délits. « L’ado de 13 ans » a piégé le pédophile homme majeur, mais plus jeune. Lors du chat, la « jeune fille » a d’emblée précisé qu’elle n’était âgée que de 13 ans, indique la police. Bien que conscient de l’âge de « l’ado », le prévenu lui a proposé une rencontre afin qu’elle lui prodigue une fellation contre rémunération. Un rendez-vous a été fixé près de Renens, où les policiers l’ont cueilli, puis placé en préventive. –FRS/ATS des soignants et des pensionnaires et employés d’institutions collectives à fort risque d’infection, comme les prisons vaccinées, tous ceux qui le souhaitent pourront l’être. Toutefois, les trois vaccins acquis par la Suisse doivent d’abord être validés par Swissmedic. Or, il manque encore des données sur leur sécurité, efficacité et qualité. Pour Claus Bolte, chef de la division autorisation chez Swissmedic, il est important d’examiner de très près les effets sur différents groupes de personnes avant d’autoriser des vaccins aussi rapidement développés. –ATS Actu 3 La Suisse alémanique a été particulièrement touchée, comme ici dans le canton de Bâle-Campagne. –KEY Dizaines d’automobilistes surpris par la neige et les foyers. En revanche, les femmes enceintes ne sont pas concernées. Lorsque les personnes prioritaires auront été Acheminé par l’armée dans les cantons Les doses de vaccin devraient arriver en Suisse par étapes, durant le premier semestre 2021. L’armée est actuellement en mesure de stocker des quantités limitées mais pourra prendre en charge l’ensemble des doses d’ici à la fin de l’année. C’est elle qui se chargera de les acheminer dans les cantons, qui prendront le relais. Des centres de vaccination seront établis sur des sites indépendants ou hospitaliers mais des équipes mobiles sont aussi prévues, par exemple pour se rendre dans les EMS. Dans un second temps, des pharmacies devraient aussi pouvoir fournir le vaccin, après y avoir été autorisées. La vaccination pourrait débuter prochainement. –ISTOCK Retrouvez sur notre appdes réactions de la population. Levée de boucliers Alors qu’une hypothétique vaccination anti-Covid obligatoire a suscité bien des débats, le Mouvement de liberté suisse (MLS) a lancé hier une initiative populaire intitulée « Pour la liberté et l’intégrité ». Elle réclame que ceux qui refusent de se faire vacciner ne subissent aucun préjudice social ou professionnel. Le MLS entend aussi faire ajouter la notion de consentement à l’article de la Constitution qui règle le droit à la vie et à la liberté personnelle. SUISSE Au premier jour de l’hiver météorologique, il a neigé entre quatre et dix centimètres hier, principalement en Suisse alémanique, selon MétéoSuisse. Des dizaines d’accidents et autres perturbations, notamment à Fribourg et dans le Jura, ont été recensés. Beaucoup ont eu lieu dans des virages. Des véhicules sont restés coincés à cause de pneus d’été ou d’une conduite mal adaptée. Le verdict Un activiste du climat a été acquitté hier à Genève. Il contestait sa condamnation au pénal pour violation de la loi sur les manifs. Le prévenu affirme qu’il participait à une visite guidée des entreprises irresponsables. Tué au guidon de son scooter GENÈVE Un scootériste de 18 ans a perdu la vie hier, peu avant 7h, au centre-ville de Genève. Il a glissé, puis chuté sur la route, où il a été percuté par un bus. Il est décédé sur place, malgré l’intervention rapide des secours, a indiqué hier la police. Il s’agit de la onzième victime sur les routes genevoises en 2020, et du second scootériste en trois jours.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :