20 minutes Genève n°2020-12-01 mardi
20 minutes Genève n°2020-12-01 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-12-01 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 11,4 Mo

  • Dans ce numéro : marchés de Noël en mode drive-in.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Actu, 20 secondes Légiférer sur les pneus JURA L’idée de rendre les pneus d’hiver obligatoires revient au Parlement, relate arcinfo.ch. Un député a demandé au gouvernement de consulter d’autres Exécutifs pour envisager la chose « une fois pour toutes » et de voir s’il est possible d’adapter la LCR, qui est une loi fédérale, sur le territoire cantonal. Congé maternité élargi BERNE Les mères dont l’enfant est hospitalisé durant au moins deux semaines après l’accouchement bénéficieront plus longtemps d’allocations de maternité. Le Conseil des États s’est tacitement rallié hier au National. La nouvelle règle concernerait quelque 1300 bébés chaque année. Supplément de bagage ZURICH Le contrôle d’une valise d’un Espagnol de 66 ans rentrant en avion de République dominicaine s’est révélé fructueux, dimanche après-midi. L’homme avait dissimulé 9kg de coke dans son sac de voyage. Après interrogatoire, il a été déféré à la justice. VAUD Les familles de patients en fin de vie se heurtent à des restrictions. Et ces dernières varient selon les établissements. Habitante de la Riviera, elle accompagne un proche aux soins palliatifs à l’Hôpital de Lavaux. Le secteur n’autorise qu’une visite par jour et pendant une heure maximum. « Ce n’est pas normal que les horaires soient aussi restreints. Je comprends qu’il y ait des règles, mais on parle de fin de vie… », regrette cette lectrice. Katia Perrochet, chargée de communication de l’établissement de Cully, répond que « ces restrictions visent à limiter les risques de transmission du Covid et à éviter une éventuelle contamination ». Si les établissements se réfèrent aux recommandations de l’Unité cantonale vaudoise d’hygiène, prévention et contrôle de l’infection, chacun applique sa propre politique pour les soins palliatifs. Et la lectrice y dénonce une inégalité de traitement. Le CHUV autorise « un passage de deux personnes proches par jour et par patient, et la durée d’une visite dépend de la situation clinique du patient », informe Kevin Gertsch, adjoint aux relations médias. À la Fondation Rive-Neuve à Blonay, les passages doivent être courts, mais aucune limitation n’est imposée. Quant à l’Hôpital d’Orbe, « le conjoint ou la personne référente n’a pas de contrainte en matière de visite. Nous leur actu.20min.ch Pas tous égaux lors des visites en soins palliatifs Arbre de la solidarité pour les héros du Covid-19 Des exceptions sont faites en cas de fin de vie imminente. –ISTOCK GENÈVE Ce sont les fruits de la reconnaissance que produira un pommier planté hier au parc des Bastions. Pareil arbre a été offert à chaque canton par la présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga, pour célébrer les héroïnes et les héros de la lutte contre le virus. À Genève, les acteurs des distributions alimentaires pour les précarisés et le personnel de soins ont été honorés. –PHOTO KEY Un homme et une femme, tous deux âgés de 38 ans et de nationalité roumaine, ont été arrêtés au Tessin. Ils sont soupçonnés d’être à la tête d’un réseau de prostitution illégale. L’homme et la Autres cantons À Genève, aux HUG, aucune limite de temps n’est imposée lors de visites en soins palliatifs. À l’Hôpital du Valais, celles-ci sont « limitées à une personne par jour, pour 30 minutes. Les responsables du service peuvent toutefois adapter ces dispositions, dans le cadre fixé par le Centre national de prévention des infections et l’OFSP, déclare Joakim Faiss, membre du Service communication de l’établissement. En cas d’exceptions, le droit de visite peut être accordé à deux proches à la fois. » demandons de se limiter à une visite par jour, mais sans limite de temps », annonce Loïc Favre, responsable de la communication des Établissements hospitaliers du Nord vaudois. Et la mesure est assouplie partout en cas de fin de vie imminente, pour que les familles puissent dire adieu. –LAUREN VON BEUST Deux proxénètes sous les verrous femme ont dirigé des maisons closes dans plusieurs villes tessinoises. Ils auraient réclamé aux femmes sous leur emprise des loyers hors de prix et des frais de permis de séjour. Tripots clandestins fermés par la police NEUCHÂTEL Depuis le début de la deuxième vague de Covid-19, la police cantonale est intervenue à deux reprises pour mettre fin à des tripots clandestins. « On ne peut pas parler de tendance car on ne constate pas une augmentation anormale de ce genre d’événements », a précisé Georges Lozouet, chargé de communication de la police neuchâteloise, hier sur les ondes de RTN. Les participants à ces jeux recevront au minimum une amende de 100fr. pour s’être réunis à plus de cinq personnes. Les organisateurs, eux, s’exposent à d’autres sanctions, car leur activité s’accompagne de délits comme les jeux d’argent illégaux, la vente d’alcool sans patente, ainsi que la consommation de stupéfiants. –ATS Les organisateurs risquent des amendes salées. –ISTOCK
MARDI 1ER DÉCEMBRE 2020/20MINUTES.CH Ils font des drifts et cachent la bagnole FRIBOURG Drifter et faire chauffer la gomme en ville n’est jamais une bonne idée, surtout quand ça se termine contre une voiture garée, qui plus est en plein jour. Alertés dimanche vers 15h45, des policiers ont eu tôt fait d’identifier et d’interpeller deux jeunes auteurs de tels dérapages. La voiture, elle, avait été dissimulée dans un garage à proximité. Le conducteur, âgé de 18 ans, n’était pas titulaire Créer soi-même l’exposition Avec son kit, le musée revendique le statut de « takeaway » culturel. –DR De la prison pour s’être emparé d’un sac oublié FRIBOURG S’approprier un objet dans un fast-food a été le coup de trop pour un multirécidiviste. La douzième sera-t-elle la bonne ? Après onze précédentes condamnations, principalement pour vol, un Fribourgeois va devoir passer 15 jours en prison. Une peine censée empêcher Romain* « de commettre d’autres crimes ou délits, écrit le procureur dans son ordonnance, soulignant que la situation financière difficile du trentenaire semble incompatible avec une peine pécuniaire. Et, pour le magistrat, le sursis n’est pas applicable. « Ses nombreuses condamnations ne l’ont pas dissuadé de commettre une nouvelle infraction de même nature », estime-t-il. d’un permis de conduire et son véhicule n’avait ni plaques, ni assurance RC. De plus, il était sous l’influence de l’alcool. Il a reconnu ces faits, mais contesté l’accident. Quant à son passager, âgé de 19 ans, il devra répondre de détention illicite d’arme, un pistolet d’alarme lui appartenant ayant été retrouvé dans la voiture. Les deux jeunes ont été relâchés et seront dénoncés à la justice. –JFZ NEUCHÂTEL Le Musée d’histoire naturelle revendique son nouveau statut de « take-away culturel ». Il a en effet décidé de proposer sa nouvelle exposition dans un kit à monter chez soi. Guidé par un mode d’emploi, chacun pourra créer une partie de l’exposition et partager sa réalisation scénographique sur les réseaux sociaux. « Sauvage » aurait dû être dévoilée le 8 novembre, mais le musée a dû fermer sur décision cantonale, en raison de la pandémie de Covid-19. Garder pour soi un objet trouvé est un délit. –ISTOCK Cette fois pourtant, les faits qui lui sont reprochés sont mineurs. En juillet, Romain s’est emparé d’un sac à dos oublié dans un fast-food de Fribourg, contenant du matériel vidéo VALAIS En plein débat international sur le bien-fondé d’ouvrir ou non les domaines skiables, les stations suisses prennent diverses mesures pour faire respecter les règles sanitaires et les plans de protection mis en place. À Verbier, Délit similaire puni d’une amende Qualifiée d’importance mineure, l’infraction commise fin avril par un quinquagénaire singinois est analogue à celle qui a mené Romain derrière les barreaux, soit appropriation illégitime. Pourtant, l’homme n’a écopé que d’une amende de 300 francs pour avoir empoché un billet de 100 francs oublié par le client précédent dans un bancomat de Marly (FR). Dans le cas de Romain, cette énième infraction, même mineure, venait s’ajouter à son dossier déjà bien rempli, d’où la peine plus sévère. valant environ 1000 francs. Il a revendu le tout pour quelques dizaines de francs, se rendant ainsi coupable d’appropriation illégitime. –XAVIER FERNANDEZ *Prénom d’emprunt Par la fenêtre du commissariat HAUTE-SAVOIE (F) Samedi soir, vers 21h30, deux individus ont attaqué le McDonald’s d’Anthysur-Léman. Quatre employés de l’établissement ont été blessés. Les malfrats sont repartis en voiture, poursuivis par la police. L’un d’entre eux a été interpellé et mis en garde à vue à Thonon-les-Bains, raconte « Le Messager ». Dimanche après-midi, il a réussi à s’enfuir en sautant par la fenêtre du commissariat. Il est activement recherché. Actu 5 Les agents vérifient notamment le port du masque dans les files d’attente des remontées. –KEY Sur notre app  : découvrez le travail de prévention de la police dans la station de Verbier. Policiers en mission au pied des pistes de ski par exemple, la police est présente au pied des pistes pour effectuer une mission de prévention auprès des skieurs. Elle s’assure notamment que les masques sont portés de manière appropriée et en distribue à ceux qui n’en ont pas. La générosité 1,91 milliard C’est la somme des dons qui ont été versés aux organisations caritatives en Suisse en 2019, soit une augmentation d’environ 5% par rapport à l’année précédente. Huit ménages sur dix effectuent des dons, a rappelé hier la Fondation Zewo, qui certifie ces organisations. Impressum Tirage gratuit contrôlé REMP 2019  : 169’453 exemplaires Lectorat (MACH Basic 2019-1)  : Total Audience CH 2,936 millions/20 minutes 501’000 lecteurs 20 minuti 90’000 lecteurs 20 Minuten 1’311’000 lecteurs Edité par  : TX Group SA ÉDITEUR Pietro Supino DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Marcel Kohler RÉDACTEUR EN CHEF Philippe Favre RESPONSABLE COMMERCIAL Laurent Cosandey Indication des participations importantes selon article 322 CPS  : Actua Immobilier SA, Adagent AG, 20 Minuten Advertising AG, 20 minuti Ticino SA, Adextra AG, Berner Oberland Medien AG BOM, CAR FOR YOU AG, CIL Centre d’Impression Lausanne SA, DJ Digitale Medien GmbH, Doodle AG, Doodle Deutschland GmbH, Doodle USA Inc., dreifive AG, Konstanz, dreifive GmbH,Wien, dreifive (Switzerland) AG, DZB Druckzentrum Bern AG, DZZ Druckzentrum Zürich AG, Edita S.A., Goldbach Audience Austria GmbH, Goldbach Audience (Switzerland) AG, Goldbach Austria GmbH, Goldbach DooH (Germany) GmbH, Goldbach Germany GmbH, Goldbach Group AG, Goldbach Media Austria GmbH, Goldbach Media (Switzerland) AG, Goldbach NeXT AG, Goldbach Publishing AG, Goldbach SmartTV GmbH, Goldbach TV (Germany) GmbH, Goldbach Video GmbH, Helpling Switzerland AG, Homegate AG, ImmoStreet.ch S.A.,Jaduda GmbH,JobCloud AG, Jobsuchmaschine AG, Jointvision E-Services GmbH, LZ Linth Zeitung AG, Meekan Solutions Ltd., MetroXpress Denmark A/S, Neo Advertising AG, Olmero AG, Ricardo AG, ricardo France Sàrl, Schaer Holding AG, Schaer Thun AG, swiss radioworld AG, Tamedia Abo Services AG, Tamedia Basler Zeitung AG, Tamedia Espace AG, Tamedia Finanz und Wirtschaft AG, Tamedia Publications romandes SA, Tamedia Publikationen Deutschschweiz AG, Tamedia ZRZ AG, Trendsales ApS, TX Services d.o.o., Beograd-Vracar, Zattoo Deutschland GmbH, Zattoo Europa AG, Zattoo Inc., Zattoo International AG, Zürcher Oberland Medien AG



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :