20 minutes Genève n°2020-11-30 lundi
20 minutes Genève n°2020-11-30 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-11-30 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,5 Mo

  • Dans ce numéro : première manquée pour Lausanne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Monde, Crues fatales en Sardaigne En quelques heures, la ville de Bitti a été submergée par la boue. –GETTY 20 secondes Volonté de représailles IRAN Téhéran réfléchissait hier à la riposte à donner à l’assassinat, attribué à Israël, d’un éminent physicien, vendredi. Mohsen Fakhrizadeh était soupçonné d’être à la tête du programme nucléaire militaire secret développé par l’Iran. Offensive victorieuse ÉTHIOPIE Addis-Abeba a annoncé samedi la prise de Mekele, capitale de la province rebelle du Tigré. Aucun bilan des combats dans la ville, visée par des tirs d’artillerie, n’était disponible hier. Côtes à surveiller MIGRANTS Paris et Londres ont convenu de renforcer la surveillance des côtes de la Manche, alors que les tentatives de traversées s’intensifient. Ce week-end, 64 migrants ont été secourus. Sydney transpire AUSTRALIE La nuit de samedi à dimanche a été la plus chaude jamais mesurée pour un mois de novembre à Sydney. En journée, la ville enregistre des températures grimpant jusqu’à 40 degrés. ITALIE De fortes précipitations s’abattent depuis vendredi sur l’île de la Méditerranée, entraînant des coupures d’électricité et des lignes de téléphone. Samedi, de violentes inondations ont touché la petite ville de Bitti, dans le FRANCE Les images d’un tabassage alimentent la contestation contre la loi « Sécurité globale », portée par le gouvernement. z Quatre policiers français ont été présentés hier à la justice, qui a requis leur inculpation et la détention provisoire pour trois d’entre eux. Les agents ont été mis en cause dans le passage à tabac d’un producteur noir, le 21 novembre dernier dans un studio de musique parisien. Cet incident, dont les images ont choqué le pays, a contribué à la mobilisation contre la loi « Sécurité globale », texte qui vise notamment à encadrer la diffusion d’images de policiers (lire ci-dessous). Des manifestations ont eu lieu samedi dans tout le pays, réunissant au total 130’000 personnes (un demi-million selon les organisateurs), dont des groupes de défense des libertés publiques et des journalistes. Des débordements violents se sont produits dans plusieurs villes, notamment à Paris, où des policiers ont été attaqués. Une soixantaine auraient été blessés à l’échelle nationale. Les autorités ont annoncé l’interpellation de 81 personnes. centre de l’île. Trois personnes y ont trouvé la mort. Selon le journal « La Repubblica », les victimes sont un couple âgé et un agriculteur pris au piège dans son camion emporté par une rivière de boue. Deux autres personnes sont portées disparues. Les autorités locales ont appelé les habitants à prendre le « maximum de précautions » et à rester chez eux jusqu’à la fin de l’alerte. Les intempéries devaient se déplacer hier en direction de la Calabre. En 2013, des inondations dans le nord de la Sardaigne avaient tué 19 personnes. –AFP/ARG la La vidéo du torrent de boue est sur notre app. monde.20min.ch Une bavure qui menace de tourner à la crise politique Des affrontements violents ont éclaté à Paris samedi, en marge de la « Marche des libertés ». –AFP Le président en fâcheuse posture L’affaire du tabassage arrive au pire moment pour un Exécutif qui peine à justifier sa loi « Sécurité globale », dont l’article 24, réclamé par les syndicats policiers, sanctionne la diffusion avec intention malveillante d’images de policiers Plus de cent paysans massacrés BIÉLORUSSIE L’opposition est retournée hier dans la rue pour réclamer le départ du président Alexandre Loukachenko. Mais au lieu d’une grande marche, elle a cette fois multiplié les petits rassemblements dans la capitale. Figure de l’opposition, Svetlana Tikhanovskaïa (photo) avait appelé la veille à cette « Marche des voisins ». La veille, une nouvelle vidéo du tabassage avait été publiée par le site Loopsider. On y voit le producteur de nouveau frappé par les policiers après s’être réfugié dans le studio. Une dizaine d’autres fonctionnaires assistent à la scène sans réagir. en opération. Vendredi, Emmanuel Macron s’est dit « très choqué » par la vidéo des faits, qualifiés de « honte ». Il a demandé au gouvernement des propositions « pour lutter plus efficacement contre toutes les discriminations ». Samedi, le nord-est du Nigeria, en proie à une insurrection jihadiste depuis 2009, a subi l’attaque la plus violente et la plus meurtrière recensée cette année. Au moins 110 civils qui travaillaient dans les champs ont été froidement tués, égorgés pour beaucoup d’entre eux. Le massacre a eu lieu un jour d’élections locales, les premières organisées depuis l’insurrection. Les protestataires essaiment La victime affirme avoir été traitée de « sale nègre », ce que les policiers contestent, selon « Le Parisien ». Les quatre agents sont soupçonnés de « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique », avec la circonstance aggravante de racisme, et « faux en écriture publique ». Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a promis jeudi leur révocation, estimant qu’ils avaient « sali l’uniforme de la République ». –AFP/ARG –AFP
LUNDI 30 NOVEMBRE 2020/20MINUTES.CH L’hommage David Lu, un fan de « Line Rider » (2006), a rendu hommage à ce jeu vidéo Flash culte en créant une vidéo YouTube. Mettant en scène un petit personnage sur une luge glissant sur des lignes, elle lui aura demandé onze années de travail ! La Game&Watch s’est fait pirater JEUX VIDÉO Un bidouilleur nommé Stacksmashing a hacké la réédition de la petite console de Nintendo. En accédant à la puce mémoire de l’appareil sorti pour les 35 ans de Super Mario, il a réussi à placer d’autres jeux que ceux de la franchise « Mario Bros. » installés par défaut. D’après ses exploits publiés sur le web, il est parvenu à faire tourner le premier « Pokémon » (sorti en 1996 sur GameBoy) ou encore « The Legend of Zelda » (1986 sur NES). JEUXVHDg0 VIDÉO Des joueurs ont été sanctionnés pour avoir débloqué l’accès à un catalogue de jeux offerts avec la nouvelle console. La PlayStation Plus Collection, accordée automatiquement à tous les abonnés au service PlayStation Plus sur la nouvelle console PS5, a fait des envieux chez certains possesseurs de la précédente PS4. Ce privilège donne en effet accès à vingt jeux à succès issus du catalogue de l’avant-dernière console de Sony. Parmi eux, des exclusivités comme « God of War », « Bloodborne », « The Last of Us : Remastered », mais aussi des jeux multiplateforme tels que « Resident Evil 7 » ou « Batman : Arkham Knight ». Face à l’intérêt pour ce catalogue alléchant, certains joueurs ont cru bon de monnayer une technique pour le débloquer sur la PS4. En effet, la PlayStation Plus Collection est compatible avec l’ancien appareil, à condition de se connecter au préalable sur la PS5. En pratique, des posses- La chanteuse américaine Jennifer Lopez, 51 ans. –KEYSTONE Aussi des stories sur Spotify LOGICIEL À l’approche des fêtes de fin d’année, la plateforme de streaming de musique a mis à jour sa sélection de chansons de Noël avec une nouveauté. La playlist nommée Christmas Hits permet à Spotify de tester Buzz 9 Fâché, Sony a banni à vie des possesseurs de PS5 ses propres stories, fonctionnalité disponible sur la plupart des réseaux sociaux. Elle affiche des vidéos de plusieurs grands noms, tels que Jennifer Lopez, Kelly Clarkson ou encore le groupe Pentatonix. Sacré jeu de l’année en 2018, « God of War » fait partie des 20 titres de la PlayStation Plus Collection. –SONY seurs de cette machine ont publié des annonces sur des sites en ligne pour vendre l’accès à leur compte pour moins de 10fr. Les acheteurs n’avaient qu’à utiliser ces identifiants de connexion sur leur PS4 pour récupérer l’intégralité des jeux. LOGICIEL Les possesseurs d’un smartphone Android pourraient à l’avenir ne pas avoir besoin d’attendre une grosse mise à jour du système d’exploitation de Google pour bénéficier de nouveaux émojis sur les claviers virtuels de leurs appareils mobiles. Selon les fabricants et les opérateurs, celle-ci peut en effet mettre des mois à être déployée sur les Mais cela n’a pas plu à Sony. La firme nippone, qui a vite remarqué la supercherie, s’est montrée intransigeante avec ceux ayant enfreint ses conditions d’utilisation. Car le partage d’identifiants entre inconnus peut représenter un risque. Des émojis sans mise à jour majeure divers terminaux. Le site spécialisé XDA a repéré un changement dans le code source libre d’Android (AOSP). Il montre que les émojis, actuellement stockés sur la partition système du téléphone attribuée aux polices de caractères, pourraient être déplacés dans un autre dossier. Cela permettrait de les mettre à jour de façon autonome. –MAN L’investissement 3,3 milliards C’est, en francs, la somme que le groupe britannique Dyson, connu pour ses appareils électroménagers, va investir sur cinq ans dans les nouvelles technologies comme les logiciels, la robotique et l’intelligence artificielle. Les possesseurs de la nouvelle PS5 qui ont gagné de l’argent sur le dos de Sony ont ainsi été bannis à vie du service payant PlayStation Plus. Quant aux acheteurs, ils ont écopé d’une suspension de deux mois. –MICHEL ANNESE SoundCloud inspire YouTube LOGICIEL YouTube cherche à étoffer ses fonctionnalités en lorgnant du côté du service de streaming SoundCloud. Il teste un même système de « timestamp » qui permet aux utilisateurs de laisser des commentaires à un endroit précis d’une vidéo. La semaine dernière, la plateforme de Google a aussi commencé à expérimenter les chapitres de vidéo générés par une IA, chez un nombre restreint d’utilisateurs. Susan Wojcicki, à la tête de YouTube. –DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :