20 minutes Genève n°2020-11-13 vendredi
20 minutes Genève n°2020-11-13 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-11-13 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 17,5 Mo

  • Dans ce numéro : Loco Escrito chante sa tristesse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Fusillade après une mort mystérieuse BIENNE (BE) « Je rentrais chez moi vers 17h45, lorsque j’ai entendu trois coups de feu, et tout est allé très vite. Les gens se sont mis à courir et moi aussi. » Un passant a été témoin d’une fusillade qui a éclaté jeudi en pleine ville. La police a confirmé que des agents ont fait usage de leur arme. Une personne a été interpellée, a indiqué une porte-parole de la police cantonale, sans donner davantage de détails. Cette impressionnante intervention est en lien avec la découverte, mercredi à Longeau (BE), du cadavre d’un homme dans un appartement d’un immeuble résidentiel. Les enquêteurs supposent qu’il a été victime d’un crime. Sur place, la police a mobilisé les experts de l’unité forensique. –SZU/ATS Accros aux tranquillisants ZURICH En Suisse, 200’000 personnes sont dépendantes des somnifères et de tranquillisants. Une campagne de prévention a été lancée jeudi en Suisse alémanique. La dépendance à ces benzodiazépines est la troisième en Suisse, après le tabac et l’alcool, a souligné le centre zurichois d’addictologie Arud. La surconsommation de ces produits renforce le risque de chutes avec fracture, de confusion et d’oubli. Les femmes de 70 ans et plus sont le plus souvent touchées. –ISTOCK L’affamée Tupperware et fourchette en mains, le volant guidé par un genou, une femme roulait à 100 km/h sur l’autoroute. Pas de bol, elle était suivie par la police, a révélé « La Liberté ». Elle vient d’être condamnée et risque son permis. Il n’y a pas eu fraude électorale JURA BERNOIS Début 2017, une femme avait transféré ses papiers à Moutier, domicile de ses parents, tout en habitant à Delémont. Elle était pour cela accusée de fraude électorale en lien avec le vote sur le rattachement de Moutier au canton du Jura, en juin 2017. Jeudi, le juge a estimé que l’accusée n’avait pas voulu tricher et l’a acquittée. Seize instructions ont été ouvertes après l’annulation du vote pour irrégularités. HAUTE-SAVOIE Une jeune patiente a été débarquée devant un bancomat afin d’obtenir la somme nécessaire à son trajet. « Quand j’ai pris l’ambulance, on m’a dit qu’il faudrait régler directement, mais je ne m’attendais pas à ça ! » Fin octobre, Léa*, résidente suisse, a été transférée en pleine nuit de l’Hôpital de Saint-Julien-en-Genevois (F) aux HUG. Sur le trajet, stupéfaction  : « Les ambulanciers s’arrêtent devant un bancomat, me font descendre sous la pluie en jean et T-shirt pour que j’aille retirer 250 euros et que je paie le transport », raconte-t-elle sidérée. « Positive au Covid, j’étais peu bien. Sur le moment, choquée, je n’ai pas réagi. » Vu de Suisse, l’épisode semble hallucinant, mais dans l’Hexagone, régler sur le actu.20min.ch Mutrux, dans le Nord vaudois, est un des 57 sites accueillant des plantations expérimentales. –SRF/3SAT/NANO Des forêts qui résistent au réchauffement ENVIRONNEMENT Des plantations ont été mises en place pour tester la tolérance climatique de 18 essences. Objectif  : savoir comment ces arbres résistent au changement climatique. Alors que la Suisse va vivre des étés plus secs et plus Organisations internationales mises au régime Sortie de l’ambulance de nuit pour retirer de l’argent Payer son ambulance sur le moment est légal en France. –AFP chauds (+3 à 4 degrés) d’ici à 2100, l’épicéa et le hêtre, par exemple, commencent déjà à s’étioler. Les premiers résultats de l’expérience, dirigée par l’Office fédéral de l’environnement et menée sur 57 sites, sont attendus dans cinq ans. Une vingtaine de postes du Bureau des affaires humanitaires de l’ONU à Genève vont être délocalisés en 2021 en Turquie et six autres seront supprimés, a révélé « Le Temps ». Ils s’ajoutent à une réduction des effectifs après des délocalisations aux Pays- Bas. D’autres organisations internationales vont aussi licencier, comme l’Association du transport aérien international, qui va supprimer environ 200 postes au bout du lac. Urgences exclues Ce type de mésaventure ne concerne pas uniquement les résidents étrangers. Selon la couverture d’assurance dont ils bénéficient, les Français peuvent également être amenés à régler leur transport sanitaire en avance ou sur le moment. Les interventions urgentes sur la voie publique ne sont pas concernées, puisque ce sont les services de l’État qui s’en chargent. De manière générale, en cas de risque vital, c’est la prise en charge qui prime. moment est usuel, comme le confirme Alexandre Vergnaud, président du CATSUF, association des ambulanciers de France  : « Nous n’avons aucune garantie que la facture d’un patient étranger sera honorée une fois celui-ci rentré. Le paiement sur place est donc courant et autorisé. » S’il ne se prononce pas sur le cas de Léa, il dit « comprendre son étonnement dans un moment de difficulté ». La société d’ambulances incriminée, elle, n’a pas répondu à nos sollicitations. À Genève, les sociétés d’ambulances se font « exclusivement payer par factures », assure Lionel Ricou, porte-parole de l’Association des services privés genevois d’ambulances. Une méthode qui comporte effectivement des risques, puisqu’elles comptabilisent en moyenne 10% d’impayés, à leur charge. –MARIA PINEIRO *Prénom d’emprunt –PETER BRANG/WSL
VENDREDI 13 NOVEMBRE 2020/20MINUTES.CH Spot de fêtards, un parc oppose les générations LAUSANNE Lassés par les incivilités nocturnes, des riverains de Mon-Repos ont lancé une pétition. Le sobriquet qu’ils se sont donné, « Les oreilles cassées de Mon-Repos », cache mal l’exaspération de citoyens résolus à faire changer les choses. Ils ont lancé une pétition mercredi. Daniela, maman de jumeaux qui a passé vingt-deux ans dans ce quartier, dépeint « une dégradation progressive ». Selon elle, en plus des nuisances sonores nocturnes, il y a « les pipis contre les façades des maisons, les œufs crus lancés sur les terrasses et les balcons ou les bris de verre Ursula von der Leyen a dit attendre d’autres détails. –AFP Les voisins veulent avoir des nuits plus sereines. –ODILE MEYLAN/24H sur le parc fréquenté par des familles en journée ». Comme pour compléter ce désagréable tableau, « quand les fêtards partent vers 6h du matin, le bruyant véhicule de la voirie Bruxelles scrute l’accord suisse BERNE La présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga, a informé jeudi la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, de la position du Conseil fédéral concernant l’accordcadre. Les négociations sur cet accord ont abouti en 2018. Le Conseil fédéral n’a toutefois pas encore signé le texte, toujours plus critiqué. Trois points sont particulièrement controversés  : les aides d’État, la protection des salaires et la directive sur la citoyenneté européenne, qui élargit l’accès aux prestations sociales. Y a-t-il eu « cluster » au Grand Conseil ? FRIBOURG Le PDC Dominique Butty a eu le Covid-19 après la dernière session du Grand Conseil, relatait « La Liberté » fin octobre. Puis, d’autres députés sont tombés malades. « Nous avons été informés de plusieurs infections au sein du groupe PDC », confirme Kirthana Wickramasingam, présidente du Grand Conseil, qui précise qu’une sortie hors activités parlementaires serait en cause. Ce que met en doute la Verte Christa Mutter, aussi testée positive  : « Je suis assise à côté de François Genoud, qui est à côté de Dominique Butty. Ils parlaient entre eux sans masque. » Bien que malade, François Genoud ne s’est pas fait tester. Pour lui, il a « pris froid à un match de foot » et le médecin cantonal lui « a confirmé que ses symptômes ne nécessitaient pas de test ». –GNI prend le relais pour nettoyer les lieux jonchés de détritus ». Porte-parole de la police, Alexia Hagenlocher relève que « les agents et les correspondants de nuit interviennent ZURICH Miss Suisse, c’est fini, a révélé « Blick » jeudi. Selon le quotidien, l’organisation à la tête du concours a fait faillite. L’info a été rendue publique dans la Feuille officielle suisse du commerce. Le site officiel est encore en ligne et invite régulièrement » à Mon-Repos. Selon elle, la tendance générale est à la baisse des nuisances sonores  : « En avril-mai, il y avait 100 à 150 interventions le week-end à Lausanne, on en est à environ 50 aujourd’hui. » Sur les réseaux, la pétition oppose deux générations. Les jeunes se plaignent de ne plus avoir d’endroits où se défouler et s’attaquent aux « vieux qui gueulent pour trois canettes ». L’autre camp a riposté. « Nous, les vieux, n’avons pas fait tout juste, clame un internaute. Mais notre plus gros échec restera votre éducation. Votre génération veut sauver la planète et croit qu’en ramassant un déchet, ça l’autorise à en balancer cinq. » –ABDOULAYE PENDA NDIAYE Les volontaires 600 militaires C’est le nombre de soldats qui se sont mis volontairement à disposition de l’armée pour soutenir les Cantons face au coronavirus. Les six cantons romands ainsi que Berne bénéficient de l’aide des militaires. Actu 3 20 secondes Tué dans l’appart en feu ZURICH Une personne a trouvé la mort jeudi après-midi dans l’incendie d’un appartement dans le Kreis 5. L’identité de la victime et la cause du sinistre n’ont pas encore été établies. Deux personnes ont été transportées à l’hôpital. Casque et bonnet  : OK MOBILITÉ Rien n’empêche les cyclistes de porter un bonnet sous leur casque en hiver. Selon le Bureau de prévention des accidents, qui a mené l’enquête, la protection est assurée pour autant que la jugulaire et la molette pour régler le casque soient bien ajustées. Propriétaires bien réels SUISSE Les particuliers possèdent 57% des 4,5 millions de logements du pays, signale une étude de la banque Raiffeisen. Assurances, banques, caisses de pension et autres institutions de ce type possèdent 16% de ces logements. On ne couronnera plus les reines de beauté les jeunes femmes à participer au casting. L’ex-directrice de Miss Suisse Organisation AG, Angela Fuchs, ainsi que d’anciennes reines de beauté telles que Nadine Vinzens disent regretter la fin du concours, qui existait depuis 42 ans. L’Argovienne Jastina Doreen Riederer a été la dernière Miss à remporter la couronne, en 2018. –URS BRUNNER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :