20 minutes Genève n°2020-11-12 jeudi
20 minutes Genève n°2020-11-12 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-11-12 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : les DJ sont bel et bien des musiciens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Actu Le véhicule permet de traiter rapidement les doléances des habitants dans les quartiers de la ville. –KEY Nouveau poste de police ambulant à Lausanne VAUD La police de Lausanne dispose d’un nouveau poste mobile. Cet élégant van gris décoré de rouge se déplacera dans les quartiers pour aller à la rencontre des habitants. Il sera possible d’y obtenir des renseignements ou de déposer 20 secondes Un géomètre se blesse VALAIS Un homme chargé d’effectuer un relevé géométrique à Saint-Léonard est tombé mardi en début d’après-midi alors qu’il avait pris place à l’arrière d’un fourgon en mouvement. Ce Valaisan de 26 ans a été grièvement blessé. Booking se fait contrer SUISSE Une modification de la loi sur la concurrence déloyale est en consultation depuis hier. Elle vise à rendre aux hôteliers leur liberté tarifaire. Depuis 2015, ils ne peuvent pas proposer sur leur site des prix moins élevés que les plateformes telles que Booking ou Expedia. RTS : un cadre se retire HARCÈLEMENT Alors que l’affaire mettant en cause des personnalités de la RTS, dont Darius Rochebin, fait l’objet de plusieurs enquêtes, le rédacteur en chef de l’actualité TV, Bernard Rappaz, a indiqué hier qu’il se retirait temporairement de son poste. GENÈVE Le Canton a pris de nouvelles mesures pour aider les entreprises. Il s’acquittera notamment de loyers et de charges sociales, à fonds perdus. Le Conseil d’État veut offrir une bouffée d’oxygène aux entrepreneurs asphyxiés par le reconfinement. Hier, il a dévoilé un plan d’aide de 46 millions de francs. Ce montant s’ajoute aux 493 millions déjà libérés depuis mars. « Nous voulons dire à l’économie que nous ne l’abandonnons pas ! » a déclaré la présidente de l’Exécutif, Anne Emery-Torracinta. Jusqu’à fin 2020 et selon le bail (qui doit être inférieur à 15’000fr. mensuels), le Canton réglera 80 à 100% des loyers de milliers d’entreprises. Il partagera la facture avec le bailleur, si celui-ci accepte. La mesure a le soutien des milieux immobiliers. « Ce sera à fonds perdus », a précisé la conseillère d’État Nathalie Fontanet, chargée des Finances. L’État réglera aussi les charges patronales non couvertes par les RHT mises en place depuis novembre. Enfin, les acteurs de la zone aéroport s’ajouteront aux « cas de rigueur », ces branches dont l’activité sera affectée bien au-delà du déconfinement (événementiel, hôtellerie...)., actu.20min.ch L’État à l’économie : « On ne vous abandonne pas ! » Le Conseil fédéral prié de s’activer une plainte pénale. Le concept de police mobile existe depuis 2014 déjà. Un nouveau véhicule, électrique celui-ci, devrait entrer en service l’année prochaine et remplacer le tout premier poste mobile, qui arrive en bout de course. La présidente du Conseil d’État, Anne Emery-Torracinta. –KEYSTONE Le montant de l’aide pour les cas de rigueur énoncé sous la coupole fédérale laisse pantois l’Exécutif genevois. Berne propose 200 millions dont 13,6 millions pour Genève. Le Conseil d’État réclame une enveloppe globale de 1,2 milliard. « De nombreux Cantons vont dans notre sens », affirme Nathalie Fontanet. Elle rappelle aussi que Genève paie énormément pour les autres. « Si on est à la peine, la Confédération et les Cantons bénéficiaires seront pénalisés. » Diamant hors de prix remplacé par du toc FRANCE Un Russe venu de Suisse s’est fait voler un diamant de 101 carats d’une valeur de 4,8 millions de francs, victime d’un tour de passe-passe réalisé par une femme de 53 ans qui prétendait vouloir acquérir la pierre précieuse. Selon « Le Parisien », le délit s’est produit le 7 août dans un salon du prestigieux Hôtel Martinez, à Cannes. Au cours de la discussion, la femme a réussi à escamoter le joyau et à le remplacer par un faux, qu’elle a replacé dans l’écrin avant de quitter les lieux. Elle faisait partie d’une bande organisée de cinq femmes et deux hommes établis en région parisienne et dans le Doubs, qui écumaient toute l’Europe. Ils ont été arrêtés la semaine passée. Ils avaient entre autres dépouillé de 200’000 francs un collectionneur zurichois de voitures anciennes. –CGA L’astreinte 14 ans Ce sera la durée de l’obligation de servir dans la Protection civile (PC) dès l’an prochain. Jusque-là, les soldats commençaient dès l’âge de 20 ans et pouvaient être appelés jusqu’à 40 ans. Cette mesure devrait permettre de répondre à la baisse continue du taux de recrutement. Députés généreux Le Conseil d’État valaisan avait demandé des crédits supplémentaires de l’ordre de 85,1 millions de francs en réponse à la pandémie de coronavirus. Le Grand Conseil a été plus loin en votant hier un montant total de 122,1 millions de francs. Cette somme comprend entre autres également un geste « symbolique » de reconnaissance envers le personnel soignant, à hauteur de 2 millions. Les secteurs de l’événementiel et du tourisme pourraient eux aussi être aidés. Si les milieux économiques et des partis politiques poussent pour rouvrir les commerces, « c’est encore trop tôt, déplore Nathalie Fontanet. La situation sanitaire empire. On ne choisit pas entre la santé des uns et la survie des autres, nous voulons les deux. » Son collègue chargé de la Santé, Mauro Poggia, adhère : « Se relâcher maintenant est impossible. Mais si les efforts de tous paient, il existe un espoir de rouvrir à court terme. » –DAVID RAMSEYER/JÉRÔME FAAS
–KEYSTONE JEUDI 12 NOVEMBRE 2020/20MINUTES.CH Actu 5 Aveuglés par un pointeur laser ZURICH Une conductrice de bus a été aveuglée et blessée aux yeux par un pointeur laser mardi soir à Zurich. Le chef de service des Transports publics zurichois (VBZ), appelé sur place, a lui aussi été visé. On ne sait pas encore si les deux personnes auront des dommages permanents aux yeux. La police a lancé un appel à témoins pour retrouver le ou les auteurs de ce méfait. Une harceleuse ingérable, même dans une cellule VMD VAUD Incarcérée pour ses milliers d’appels aux services d’urgence, une femme tape sur les nerfs du personnel pénitentiaire. Les experts déconseillaient une hospitalisation. Et les autres mesures tentées étaient restées vaines. C’est donc à 9 mois de prison ferme qu’une rentière AI avait été condamnée, pour avoir bombardé d’appels les urgences, la police ou encore les pompiers. En 2018, elle avait par exemple appelé 400 fois en deux jours les urgences psychiatriques. En rogne contre l’épandage aérien Même correctement appliqués, les pesticides se dispersent fortement et se répandent sur des kilomètres à la ronde, selon une étude de Greenpeace publiée hier. Et l’épandage aérien serait le pire : c’est dans une vigne bio valaisanne que le plus de produits ont été détectés. L’ONG réclame la fin de l’épandage par hélicoptère et une stricte réglementation pour les drones. La prison n’a pas suffi à calmer la rentière AI. –ISTOCK Des millions pour le vaccin BERNE Le Conseil fédéral consacrera 100 millions de francs de plus à l’achat de vaccins. Le crédit sera ainsi porté à 400 millions. Les premières vaccinations devraient pouvoir avoir lieu au premier semestre 2021, a estimé hier Alain Berset. Aucune obligation de se vacciner n’est envisagée. « Notre stratégie est fondée sur plusieurs produits », a précisé le ministre de la Santé. La Suisse a déjà un contrat avec l’américain Moderna, partenaire du bâlois Lonza, pour 4,5 millions de doses et avec l’anglo-suédois AstraZeneca pour un maximum de 5,3 millions de doses. Elle négocie aussi avec l’américain Pfizer, qui vient d’annoncer un taux d’efficacité de 90%. –ATS/GMA Lire aussi en page 8 Rumeurs de rapt démenties FRIBOURG Réagissant à une vague d’inquiétude sur les réseaux sociaux, la police cantonale a communiqué hier qu’aucun enfant n’a été enlevé à Fribourg. Elle précise que la rumeur d’un kidnapping est née de l’amalgame entre la disparition d’un mineur de 12 ans et le message d’une maman alertant les internautes après que son fils de 8 ans a été abordé par un inconnu à Marly. La police précise qu’elle prend au sérieux tous les cas qui lui sont signalés, dont celui de Marly. À ce jour, ses investigations n’ont pas mis en évidence de comportements délictueux. PUB Mais la prison ne l’a pas calmée, malgré les soins et un suivi psychiatrique. Les nerfs des membres du personnel de la Tuilière, à Lonay (VD), ont été mis à rude épreuve. Ceux-ci ont été insultés, agressés, sollicités jusqu’à 200 fois par jour. La dame a même bloqué les interphones. Son comportement a irrité ses codétenues et provoqué des bagarres. Mécontente de son avocate, elle a sollicité incessamment le service social. Elle a fini par être transférée à Curabilis, établissement pénitentiaire genevois offrant un suivi thérapeutique psychiatrique. Sans que cela ait l’effet escompté. De retour à la Tuilière, elle a de nouveau demandé à être libérée au plus vite, estimant que ses « appels compulsifs n’auraient jamais causé de mise en danger concrète d’autrui » et qu’il ne s’agissait pas de délits graves. Les juges cantonaux n’ont pas suivi l’argumentaire de la détenue. Ils ont souligné son manque de collaboration et de politesse. Ils ont aussi invité les services pénitentiaires à lui trouver rapidement une solution autre que Curabilis. Son avocate n’a pas répondu à nos sollicitations. –CHRISTIAN HUMBERT Alain Berset mise sur plusieurs fabricants. –AFP Le jeu du film xess.ch



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :