20 minutes Genève n°2020-11-09 lundi
20 minutes Genève n°2020-11-09 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-11-09 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 8,0 Mo

  • Dans ce numéro : Joe Biden en président rassembleur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Actu « Je n’ai jamais vu autant de dingues au mètre carré » GENÈVE Les locataires d’un immeuble d’Onex n’en peuvent plus des petits trafics et de la violence. Mais les solutions tardent. m ›, m Z m o « Depuis que je me suis fait tabasser à l’arrêt de bus, je n’ose plus rentrer de nuit », raconte Luca*, sportif quadragénaire. Laure*, une voisine plus âgée, raconte que sa fille ne vient plus depuis qu’elle a été draguée lourdement. « Ici, ce ne sont que hurlements et bruits étranges, je n’ai jamais vu autant de dingues au mètre carré. » Dans cet immeuble de la Fondation pour le logement social Émile-Dupont d’Onex, les habitants dénoncent violence et trafic de stupéfiants, source de leur sentiment d’insécurité. Les habitants désespèrent de voir la situation s’améliorer. –MPO Ces problèmes sont récurrents, mais cet été, il y a eu un regain de violences : attaque au couteau, rixes ou menaces d’un homme armé dans la rue. La police est au courant : « Nous Réélection des cinq ministres déjà en place JURA C’est le statu quo au gouvernement cantonal : les cinq conseillers d’État sortants ont été réélus hier. Le PDC n’est pas parvenu à reconquérir son second siège, que lui avait ravi le PS en mars dernier lors d’une élection partielle. C’est le PLR Jacques Gerber qui est arrivé en tête, récoltant 12’815 suffrages, soit 10 de plus que le PDC Martial Courtet. Les socialistes Nathalie Barthoulot M. Prix propose de calculer après coup le trajet parcouru pour le facturer au meilleur tarif. –KEYSTONE (11’851) et Rosalie Beuret Siess (11’647) ont devancé le chrétien-social indépendant David Eray (10’413). Malmené au premier tour de ces élections, ce dernier a réussi à passer l’épaule face au second candidat PDC, Stéphane Babey (9584). David Eray a notamment bénéficié du soutien de l’électorat de son district, les Franches-Montagnes. La participation s’est élevée à 45,7%. –ATS Les transports doivent s’adapter BERNE Stefan Meierhans, le M. Prix de la Confédération, appelle dans « Le Matin Dimanche » les entreprises de transports publics à s’adapter à la crise liée au coronavirus et à revoir leur offre. Selon lui, il faut des abonnements à la carte, garantissant par exemple le meilleur tarif. Il demande aussi l’introduction de billets dégriffés régionaux afin d’éviter « les flux aux heures de pointe. Les besoins des usagers des transports publics ont changé. Mais l’architecture de la tarification n’évolue pas ou pas assez rapidement. » Une population de célibataires et de couples « Ce qui manque ici, ce sont des familles, soupire Laure. Les appartement sont petits, il n’y a que des célibataires ou des couples et cela crée des problèmes. » Anita Frei abonde et indique que certains locataires souffrent de dépendances ou d’autres troubles. « L’addition des opérons une présence accrue dans cette zone et décrétons des mesures d’éloignement au besoin », indique Alexandre Brahier, porte-parole. La Fondation a également entrepris des démarches. Le square où des gens se réunissaient pour s’alcooliser le soir bruyamment a été fermé cet été. « Un aménagement plus convivial est à l’étude avec les habitants », informe Anita Frei, PUB Comité « Non àl’initiative », CP5278, 1211 Genève 11 problèmes personnels les exacerbent, tout comme le Covid a fait exploser les difficultés. Il y a des comportements disruptifs. Nous faisons le maximum pour les désamorcer mais ne sommes pas travailleurs sociaux. Et renvoyer un locataire à problèmes est compliqué. » la présidente. La surveillance a été renforcée et les contacts avec les postes de police du quartier et les autorités communales sont réguliers. « Mais nos moyens sont limités, » déplore Anita Frei. Malgré ces efforts mis en œuvre, les habitants désespèrent. Tant Luca que Laure cherchent du reste depuis longtemps à déménager. –MARIA PINEIRO *Prénoms d’emprunt « Entreprises responsables », regions.20min.ch Une fraude le rend apatride Un Camerounais installé en Suisse depuis onze ans se retrouve sans papiers à cause de son mariage bidon. Dénoncé aux autorités genevoises par son épouse, il s’est vu retirer son passeport helvétique, révèle la « Tribune de Genève ». Auparavant, l’individu avait renoncé à sa nationalité camerounaise pour devenir Suisse. Le contre-projet du Parlement est la voie àsuivre ! Il est juste de renforcer la protection des droits de l’hommeetdel’environnement. Mais pasdelamanière extrême et contre-productive proposée par l’initiative. Le contre-projet duParlement reprend les standards internationaux les plus exigeants. Il s’attaque aux vrais problèmes : le travail des enfants et les minerais issus de zones deconflits. Avec ce contre-projet, laSuisse sera àlapointe en matière deprotection des droits de l’homme et de l’environnement. Sans tous les inconvénients de l’initiative pour nos PME. Le contre-projet entrera immédiatement envigueur si l’initiative est refusée. Il est réaliste etsévère. www.responsabilite-sans-faute-non.ch
LUNDI 9 NOVEMBRE 2020/20MINUTES.CH Actu 5 Des amendes « ridicules » pour de fausses actions COMMERCE Fust et Migros ont été condamnés pour des indications de prix fallacieuses. La pointe de l’iceberg, selon la FRC, qui combat ce phénomène. COMMERCE Des amendes de 3000 et 4000fr.. Voilà les peines infligées cet été à Migros et à Fust pour avoir indiqué des prix fallacieux dans le cadre de promos, entre juin 2018 et mars 2019, dans les cantons de Neuchâtel, Genève et Vaud. Des ordinateurs, GPS, téléviseurs ou congélateurs ont été mis en vente à prix cassés, « au lieu de… », comme le dit la formule, sans que ce prix de comparaison n’ait vraiment été pratiqué. La législation sur ces actions est claire. Sauf qu’elle n’est pas systématiquement respectée. C’est pourquoi la Fédération romande des Des règles très strictes pour les actions Parfois, le client croit faire une bonne affaire qui n’en est pas une. Pour être dans les clous avec le terme « au lieu de … » dans le cadre d’un rabais, l’Ordonnance sur l’indication des prix prévoit des conditions : le commerçant doit avoir pratiqué, juste auparavant, le prix donné à titre de comparaison. Ce prix doit avoir été pratiqué durant deux fois plus de temps que le nouveau prix. La comparaison doit concerner la même marchandise ou le même service. La durée maximale de cette réduction est de deux mois. Ce vélo a revêtu un habit aux couleurs vives, contrastant avec les feuilles mortes tombées des arbres. –KEY VAUD L’opération « Tricot Graffiti » égaie de ses tricots urbains l’avenue de la Harpe, longue de 1km, jusqu’en avril. Arbres, poteaux de signalisation et abribus ont été habillés de créations –U. JAUDAS/TAMEDIA Petit tour du site décoré à voir sur notre app. Une avenue lausannoise habillée pour l’hiver en laine. Depuis décembre 2019, une soixantaine de bénévoles ont utilisé 200kg de laine pour réaliser ces œuvres, dont certaines ont malheureusement déjà été dérobées. Contrôles accrus Migros a décidé de réagir à cette condamnation. « Nous tenons à respecter les règles, annonce son porte-parole Tristan Cerf. Le cas relaté est le seul qui pose problème et que nous ayons identifié. » La société indique avoir modifié ses procédures afin d’éviter que de nouvelles infractions soient commises. « La formation et la sensibilisation sont renforcées, explique-t-il. Les aides techniques de type reconnaissance automatisée ont été améliorées, et enfin, le contrôles sont renforcés et les prix vérifiés. » consommateurs (FRC) a empoigné le sujet en 2018. « Les polices du commerce manquent de moyens pour faire des contrôles, explique Robin Eymann, son responsable politique économique. Alors, nos enquêteurs ont fait un travail de fourmi, et ont dénoncé les anomalies. » Une mission doublement accomplie pour la FRC. D’une part, elle montre que les infractions ne sont pas isolées, et, en plus, que les peines prononcées ne sont pas dissuasives. « Pour des géants comme Migros et Coop (ndlr : maison mère de Fust), les amendes maximales prévues par la loi sont ridicules, reprend Robin Eymann. Il faut renforcer les moyens de contrôle et durcir la loi, sinon ça va continuer. » D’autres enseignes, comme Interdiscount à Genève, sont dans le collimateur. Dans le canton de Vaud, le Ministère public étudie une plainte contre Conforama. –FRANCESCO BRIANZA Samedi soir vers 21 heures, un inconnu muni d’une arme blanche s’est introduit dans la station-service Migrol à Delémont (JU). Mais, dérangé, il a pris la fuite sans emporter de butin. 20 secondes Banque vandalisée BERNE Une succursale du Credit Suisse a été visée par un acte de déprédation, dans la nuit de vendredi à samedi à Bienne. Des inconnus ont projeté de la peinture rouge sur la porte ainsi que sur la façade du bâtiment. Incendie au collège VAUD Des détonations provenant du collège de Begnins ont été signalées à la police hier vers 4 h 30. Sur place, la police est tombée sur un incendie d’origine criminelle. Cet établissement avait déjà été victime de faits similaires le weekend précédent. Meurtrier interpellé FRANCE VOISINE L’auteur présumé du meurtre au couteau d’un homme, le 17 septembre à Archamps, non loin de la frontière genevoise, a été arrêté mercredi. Le prévenu a reconnu les faits. Il s’agit d’un Tunisien de 43 ans. Deux stations-services braquées Samedi toujours, vers 22 h 30, deux individus ont menacé l’employée d’une station-service de Lully (FR) avec une arme de poing. Là aussi, les deux malfrats sont repartis les mains vides. Tuerie à Vienne : duo déjà sous enquête ZURICH Deux hommes âgés de 18 et 24 ans avaient été interpellés à Winterthour après l’attaque de lundi dernier à Vienne (4 morts et 22 blessés), revendiquée par le groupe État islamique. Ils se seraient rendus en juillet dans la capitale autrichienne, où ils auraient rencontré l’auteur de l’attaque. Selon le « SonntagsBlick », les deux suspects sont déjà impliqués dans deux enquêtes menées par le Ministère public de la Confédération pour des faits liés au terrorisme. L’aîné, ancien footballeur dans l’équipe junior de Grasshopper, s’est converti en 2016 à la mosquée An’Nur, aujourd’hui fermée pour des affaires de radicalisme. Ce jeune homme d’origine italienne serait notamment soupçonné dans l’agression de deux fidèles du lieu de culte. –JBM/ATS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :