20 minutes Genève n°2020-11-05 jeudi
20 minutes Genève n°2020-11-05 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-11-05 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : les États-Unis plus divisés que jamais.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Élections américaines Les États-Unis se sont réveillés sans vainqueur WASFENGTON WASHINGTON Le succès démocrate annoncé n’a pas eu lieu. Les deux candidats étaient au coude-à-coude hier dans six États pivots. Pour la première fois depuis 2000, les Américains ne connaissaient pas le nom de leur prochain président au lendemain de l’élection. Jamais autant de citoyens n’avaient participé à ce scrutin depuis que les femmes ont le droit de vote : 160 millions d’électeurs ont voté, soit une participation estimée à 66,9%, contre 59,2% en 2016. Nombre d’États ont été débordés par le déluge de suffrages envoyés par correspondance, encouragés en raison de la crise sanitaire. Ouvrir les enveloppes et scanner ces bulletins pourraient dans certaines villes prendre plusieurs jours. « Si tout continue à ce rythme, nous aurons les résul- Joe Biden et Donald Trump n’ont pas pu être départagés dans la nuit de mardi à mercredi. –AP A tats totaux dans les deux prochains jours », a dit par exemple Al Schmidt, responsable de la ville de Philadelphie, sur CNN. Suspense haletant dans six États pivots L’élection se jouait hier dans six « Swing States » où Biden et Trump étaient presque à égalité : le Michigan, le Wisconsin, la Caroline du Nord, la Géorgie, le Nevada et la Pennsylvanie. En fin de soirée, on apprenait que Biden a remporté les deux premiers, ce qui le place aux portes de la Maison-Blanche. Dans le Michigan,Trump avait actionné la justice pour faire suspendre le dépouillement.Jusqu’ici, le président sortant a conservé la Floride, le Texas et l’Ohio. Biden a remporté, comme attendu, les États des côtes est et ouest. Vote hispanique décisif Mardi, les Latinos pro-Trump ne doutaient pas de la victoire. –AFP Après les déclarations tonitruantes de Donald Trump (lire ci-contre), le spectre de batailles judiciaires hante désormais la première puissance mondiale. Le nom du président est suspendu aux résultats de plusieurs « Swing States » (lire l’encadré). Une certitude : la vague démocrate annoncée par plusieurs instituts de sondage n’a pas eu lieu. Comme cela était largement anticipé, les Démocrates ont gardé le contrôle de la Chambre FLORIDE La rhétorique antisocialiste de Donald Trump a porté ses fruits dans cet État, essentiel pour accéder à la Maison-Blanche, avec ses 29 grands électeurs. Les Latinos semblent en effet avoir été décisifs dans la victoire du président sortant en Floride. Selon des analystes, ce succès est le résultat du soutien du monde rural blanc et des discours anticommunistes de Trump qui ont convaincu les Hispaniques de Floride, connus pour leur hostilité envers les régimes de gauche d’Amérique latine. Et, alors que le président a traité son adversaire de « communiste » de mèche avec les gouvernements cubain et vénézuelien, l’équipe de Joe Biden aurait trop tardé à contrer ces accusations, selon le directeur de recherches cubaines de l’Université de Floride. –AFP PRÉSIDENTIELLE US Retrouvez nos envoyés spéciaux aux États-Unis ainsi que les derniers développements sur:, 20minutes.ch des représentants. Mais leurs espoirs de faire basculer dans leur camp le Sénat, aujourd’hui contrôlé par les Républicains, s’éloignaient hier. Le scrutin s’est déroulé sans incidents majeurs ni épisodes d’intimidations, contrairement à ce que l’on craignait. –ATS/AFP JUSTICE Criant aux « fraudes » électorales, notamment liées au vote par correspondance ou anticipé, Donald Trump a déjà annoncé son intention de saisir la Cour suprême. Mais, selon les experts, il faudrait des résultats extrêmement serrés, et 20 secondes, actu.20min.ch Soutien sans détour BRÉSIL « J’ai une bonne relation avec Trump. J’espère qu’il va être réélu. » Le président brésilien, Jair Bolsonaro, a souhaité hier la victoire de son homologue américain. Il faut dire que Joe Biden a menacé le Brésil de sanctions, en lien avec la déforestation en Amazonie. Des propos dénoncés par Bolsonaro. En panne d’encre MADISON Les résultats définitifs du Wisconsin, un État clé, se sont fait attendre. À Green Bay, « une des machines à compter les votes s’est retrouvée à court d’encre et un responsable des élections a dû retourner à l’Hôtel de Ville pour en obtenir davantage », a raconté le « New York Times ». Kanye West fait un bide NASHVILLE La star du rap n’a pas brillé lors de cette élection présidentielle. Il a péniblement remporté 10’000 votes dans le Tennessee, État où il a obtenu le meilleur score. Pas découragé, le mari de Kim Kardashian a dit dans un tweet qu’il songeait déjà à 2024. Les tweets 10 millions Depuis un an, la présidentielle américaine a généré plus de 573 millions de publications sur Twitter. C’est six fois plus que lors de la précédente élection, en 2016, selon un décompte publié par Visibrain. Et ce sont près de 10 millions de tweets qui ont été diffusés sur le sujet en 24 heures, entre mardi 8 h et hier 8h, heure suisse. Recours plutôt hasardeux de solides arguments, pour qu’elle accepte d’intervenir. D’autant que la plus haute juridiction du pays, accusée d’être de plus en plus politisée, pourrait être tentée de protéger sa légitimité en se tenant à l’écart de cette question.
–AFP JEUDI 5 NOVEMBRE 2020/20MINUTES.CH Élections américaines 3 Les chauffeurs restent indépendants, mais avec un salaire garanti. Le benjamin À 25 ans, le Républicain de Caroline du Nord Madison Cawthorn va remporter un siège à la Chambre des représentants, devenant le plus jeune élu du Congrès de l’histoire récente du pays. Réseaux sociaux pas dupes WEB Facebook et Twitter ont à nouveau mis en garde hier contre des messages « trompeurs » de Donald Trump. Twitter a sévi plusieurs fois, dont hier matin quand le sortant a remis en cause le décompte des voix dans les États clés. Rebelote mardi soir, après un tweet du président prétendant que ses adversaires essayaient de « voler l’élection ». Sur Facebook, les messages de Donald Trump étaient encore lisibles, mais le géant des réseaux sociaux leur a adossé un lien vers son centre d’information sur les élections, qui montre les résultats officiels, soit un coude-à-coude avec le Démocrate Joe Biden dans la course aux grands électeurs. –AFP Il rue dans les brancards en annonçant sa victoire DISCOURS Donald Trump n’a pas attendu la fin du comptage des voix pour s’ériger en vainqueur. Les réactions ont fusé. c8a « Honnêtement, nous avons gagné l’élection », a déclaré le président républicain des États-Unis, hier vers 3h du matin (heure de Washington) lors d’une brève allocution depuis les salons de la Maison- Blanche. Évoquant une « fraude » sans livrer aucun élément concret, il a assuré vouloir saisir la Cour suprême, sans préciser sur quel motif. « Nous étions prêts à célébrer quelque chose de magnifique », a-t-il encore affirmé dans une déclaration confuse et sans équivalent dans l’histoire moderne. « On est devant et de loin, mais ils essaient de voler l’élection. Jamais nous ne les laisserons faire », a martelé le milliardaire de 74 ans. « C’est une situation extrêmement inflammable et le président vient de jeter une allumette au milieu », a estimé Chris Wallace, journaliste de Fox News. Ancien gouverneur du New Jersey et conseiller de Trump, le Républicain Chris Christie n’a pas caché son malaise après le discours du président. « C’est une mauvaise décision stratégique. C’est une mauvaise décision politique », a-t-il estimé sur ABC News. « C’est absolument irresponsable » Des élus suisses ont critiqué la revendication de la victoire par le président sortant. Le conseiller aux États jurassien Charles Juillard dit ne pas être étonné : « Crier victoire avant les résultats est symptomatique et révélateur de la personnalité de M.Trump. Cela ressemble à –KEYSTONE Référendum favorable à Uber CALIFORNIE Mardi, les citoyens de cet État ont aussi voté sur un référendum permettant à Uber et à d’autres sociétés du même type de garder leur système de plateformes avec des chauffeurs indépendants. Depuis janvier, la Californie leur impose d’embaucher leurs dizaines de milliers de conducteurs et de leur accorder des avantages sociaux. Selon la presse américaine, ce texte a été accepté à 58% des voix. I. 4. 4. IF lig #1111111110fr Le camp démocrate a dénoncé des propos présidentiels « scandaleux » et « sans précédent ». Joe Biden promet une lutte pour que « chaque bulletin soit compté ». Son équipe juge invraisemblable d’exclure des bulletins simplement parce qu’ils n’ont pas été comptés le jour de l’élection. « Il risque l’une des défaites les plus embarrassantes qu’un président ait jamais subies devant la plus haute juridiction du pays », a assuré Bob Bauer, avocat du camp Biden. –ATS/AFP Le président s’est proclamé vainqueur bien avant que tous les bulletins aient été comptés. –AFP des attitudes autocratiques dans certains pays d’Afrique. » De son côté, le conseiller national Roger Köppel (UDC/ZH) a toutefois tweeté : « Trump s’en sort mieux que prévu. Mais c’est absolument irresponsable de se déclarer déjà vainqueur. No Go ! » Wall Street reprend de la vigueur Malgré les résultats encore indécis, la Bourse de New York a démarré en trombe, hier matin. Le Dow Jones grimpait de 2,4% peu après l’ouverture, tandis que le Nasdaq gagnait jusqu’à 4,1%. Les investisseurs de Wall Street réagissaient ainsi au fait que le Sénat pourrait rester en mains républicaines. Félicitations empressées de Slovénie Le Premier ministre slovène, Janez Jansa, a félicité hier matin le président américain pour son « élection », après les déclarations intempestives du milliardaire. « Il apparaît clairement que les Américains ont élu Donald Trump », a écrit sur Twitter le chef du gouvernement, qui est à la tête du parti antimigrants SDS. La Slovénie est le pays natal de la Première dame des États-Unis, Melania Trump, qui a été naturalisée américaine.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :