20 minutes Genève n°2020-10-27 mardi
20 minutes Genève n°2020-10-27 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-10-27 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : il fait un carton en incarnant une Miss.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Sur notre app, Saype présente son œuvre. Poignée de main solidaire entre l’Europe et l’Asie TURQUIE Cette fresque géante, sur une barge flottant dans la Corne d’Or, a été photographiée samedi à Istanbul. Elle montre une œuvre du Franco-Suisse Saype réalisée dans le cadre de sa tournée « Beyond Les pertes 100 millions C’est, en francs, le trou que devrait enregistrer l’aéroport de Genève à la fin de l’année, a indiqué son directeur général à la « Tribune de Genève ». Pour y faire face, 56 postes de travail seront notamment supprimés. 20 secondes Hommage à un sage NEUCHÂTEL La cérémonie d’adieux à l’ex-conseiller fédéral René Felber s’est tenue hier en présence de nombreuses personnalités, dont les ministres Alain Berset et Simonetta Sommaruga. Responsables, mais... BERNE Les entreprises suisses doivent s’engager pour le respect des droits humains et de l’environnement, mais pas selon la voie prônée par l’initiative en votation le 29 novembre. Les représentants de 300 entreprises ont expliqué leur point de vue, hier à Berne. Pneus lisses, peine rude VAUD Un conducteur français, déjà condamné pour divers délits routiers, risque une peine de 50 jours de prison parce que la remorque qu’il tractait avait des pneus lisses, rapporte lacote.ch. NEUCHÂTEL Un Américain avait pris l’habitude de tirer des coups de feu chez lui. La justice a mis fin à cette manie explosive. n z mm, e4 La Constitution des États-Unis garantit à tout citoyen le droit de porter des armes. Mais dans son logement du Littoral neuchâtelois, c’est en toute illégalité qu’un quinquagénaire américain a importé un petit arsenal en 2017 : pistolet, taser, cran d’arrêt et même deux aides à la visée pour armes à feu. L’homme n’était pas qu’un collectionneur, puisqu’il vient d’être condamné par le Ministère public pour mise en danger de la vie d’autrui. En juin dernier, il a tiré un coup de feu contre un mur de sa chambre à coucher avec son HK P30 9mm, alors que son fils se trouvait à proximité. La balle a fini à côté d’une fenêtre qui donne sur un immeuble d’habitation, en plein centre du village. « Il a mis des gens en danger de mort imminente », souligne le procureur qui a dirigé l’enquête. Mais ce n’est pas tout. En fouillant l’appartement du Neuchâtelois d’adoption, les enquêteurs ont découvert d’autres impacts de balles au actu.20min.ch Accro aux armes, il fait de son appart un stand de tir Des impacts de balles jonchaient le sol chez le quinquagénaire. Patience de mise après les élections Walls » (par-delà les murs), qui vise à promouvoir la solidarité, la bonté et l’ouverture sur le monde. L’artiste utilise des pigments biodégradables pour ses réalisations. –PHOTO VALENTIN FLAURAUD FOR SAYPE –ISTOCK NEUCHÂTEL les citoyens de neuf communes du canton auront dû patienter jusqu’à hier en fin d’après-midi pour connaître les résultats des élections locales de dimanche. La faute à un bug informatique (« 20 minutes » d’hier) qui en a énervé plus d’un, les Vert’libéraux estimant même que le canton s’était couvert de « ridicule ». Les autorités rappellent toutefois que le système informatique avait déjà été utilisé sans problèmes lors des élections fédérales de 2019. Au-delà de cette panne, le scrutin a notamment permis aux Verts de faire leur retour à l’Exécutif de La Chaux-de-Fonds. À Neuchâtel, ce sont les Vert’libéraux qui font leur entrée au Conseil communal, au détriment du 2e siège socialiste. –ATS/FRS Un mort et un miraculé à 3000 m Le crash d’un hélico, dimanche en fin de journée au-dessus de Zermatt (VS), a coûté la vie à un homme. Un second occupant a survécu malgré sept heures passées à 3000 mètres d’altitude. SION Branle-bas hier au siège du pouvoir cantonal valaisan. Un courrier envoyé au Palais du Gouvernement contenait de la poudre blanche suspecte, a révélé la police cantonale. L’auteur de la lettre, anonyme bien sûr, se plaignait des mesures En forte hypothermie, il a été hospitalisé à Berne. Les victimes sont des Italiens venus skier à Cervinia (It). Plusieurs hélicoptères ont participé aux recherches, compliquées par la météo et l’obscurité. De la poudre dans une lettre antiCovid. Face à la menace, les forces de l’ordre ont fait évacuer un étage du bâtiment. Deux employés de l’État ont été emmenés à l’hôpital pour des contrôles. Les pompiers ont récupéré la poudre afin de la faire analyser. sol, objets de tirs antérieurs. L’homme a reconnu en être l’auteur. Cette découverte, couplée à ses propres déclarations, a convaincu le Ministère public de « l’instabilité émotionnelle du prévenu en lien avec l’usage d’armes ». Pour ne pas compromettre la sécurité de ses proches et de son voisinage, celles-ci lui ont été confisquées. Elles seront mises en vente par l’État. De quoi payer les 2000 francs de frais de justice mis à la charge du prévenu, lequel s’est aussi vu infliger une peine pécuniaire de 90 jours-amende à 30 francs avec sursis. –FRANCESCO BRIENZA Le dépouillement de ce scrutin n’a pas été une partie de plaisir. –KEY
–KEYSTONE MARDI 27 OCTOBRE 2020/20MINUTES.CH Éviter d’isoler les EMS une 2e fois BERNE Le Conseil suisse des aînés (CSA) a demandé hier des tests rapides contre le coronavirus dans les EMS, pour éviter de nouvelles interdictions de visites. Cela permettrait d’évaluer rapidement la situation dans ces établissements et de prendre des mesures « modérées ». La première vague de la pandémie, au printemps, avait montré que l’interdiction des visites n’était « pas efficace ». La mobilisation En visite hier au CHUV et au centre de traçage vaudois, à Lausanne, Alain Berset a appelé à une mobilisation générale face au virus. Il a confirmé que de nouvelles mesures seraient annoncées demain par le Conseil fédéral. SUHSSE SUISSE Des actions de protestation ont lieu cette semaine pour dénoncer les conditions de travail des personnels de santé. Quelque 50 employés de l’Hôpital du Valais sont atteints du Covid-19, annonçait hier lenouvelliste.ch. Dans tout le pays, les professionnels actifs dans le monde de la santé sont à bout après des mois de crise et la résurgence de la pandémie. Ils sont épuisés et fâchés par rapport à leurs conditions de travail, et veulent le faire savoir. Une semaine d’action et de revendications a commencé hier à Neuchâtel. Associations et syndicats réclament notamment une prime Covid-19, soit un salaire mensuel de plus. L’alliance Ensemble avec les personnels de santé dénonce Actu 3 La bienveillance ne suffit plus aux pros de la santé Nouvelles mesures dans les cantons Dès ce matin, le port du masque sera obligatoire aussi à l’extérieur au Tessin, si la distance minimale de 1m50 ne peut être respectée. Les cantons de Berne et du Valais ont également pris de nouvelles mesures pour protéger les élèves et les profs de la scolarité obligatoire. Arnaque sur des garanties de loyer SUISSE Depuis la semaine passée, une dizaine de victimes sont déjà tombées dans le panneau. Elles ont versé jusqu’à 4400 francs de caution de loyer... Des sommes a priori perdues, car elles ont été la cible d’une arnaque, dénoncée par SwissCaution. Cette société, active dans la garantie de loyer, a donné l’alerte sur son site. Elle a déposé plainte et a prévenu ses 230’000 clients Un tout-petit est décédé jeudi en début d’après-midi après avoir été happé par un train sur la voie ferrée entre Worb et Konolfingen (BE). La thèse de l’accident est privilégiée, ont annoncé dans le pays. Des individus ont envoyé des mails frauduleux au nom de l’entreprise à des gens appâtés par des annonces fictives de logement. Ils leur ont réclamé un à trois mois de caution de loyer, à verser sur un compte qu’évidemment eux seuls détiennent. « Nous n’exigeons jamais rien à l’avance, si ce n’est l’inscription de 351fr. maximum à SwissCaution », a averti la société. –DRA Enfant en bas âge tué par un train hier la police cantonale bernoise et le Ministère public régional, qui ne donnent aucune autre information. Le Care Team du canton a été engagé et a pris en charge les personnes affectées. Hier, les manifestants ont respecté les gestes barrières. –KEYSTONE À Berne, le port du masque est obligatoire dès aujourd’hui pour les élèves du secondaire I pendant les cours et dans le périmètre de l’école. Les élèves des cycles d’orientation valaisans devront, quant à eux, porter un masque après les vacances d’automne. Police aux aguets Les autorités genevoises serrent la vis. Entre vendredi soir et dimanche soir, la police a procédé à 80 contrôles spécifiquement liés au respect des mesures anti­ Covid. Quatre infractions ont été relevées : toutes concernaient des établissements publics. Malgré la grogne d’une partie de la population vis-à-vis des restrictions, les forces de l’ordre n’ont pas eu à faire face à des actes de rébellion à l’occasion de ces contrôles. « le manque de reconnaissance » vis-à-vis de ceux qui sont au front contre la pandémie. Les applaudissements et la bienveillance ne suffisent pas : autorités et employeurs doivent accorder une protection maximale aux personnels plutôt que de supprimer leurs droits, comme durant la première vague, alors qu’ils étaient confrontés à une pénurie de matériel de protection. Trois revendications centrales rythmeront cette semaine de protestation : une prime de risques Covid-19 sous la forme d’un salaire mensuel en plus pour les personnels de santé, davantage de droits sur le lieu de travail – droit de participation plus étendu et meilleure protection – ainsi que de meilleures conditions de travail, dans le respect de la loi et contre un minutage des soins. Des actions analogues à celle d’hier auront lieu dans tout le pays, dont une journée d’action samedi à Berne. –FRS/ATS L’incendie n’a pas fait de blessés. Le locataire de l’appartement de fonction a été relogé. –POL. CANT. FRIBOURG Halle à poulets désaffectée ravagée par le feu DOMDIDIER (FR) Un ancien bâtiment agricole a été la proie des flammes, hier matin vers 4 heures. La bâtisse est une ancienne halle à poulets flanquée d’un appartement de fonction. Il n’y a pas eu de blessés et la personne qui occupait le logement a été relogée, a communiqué la police cantonale. Rapidement sur place, les sapeurspompiers ont pu circonscrire le sinistre et empêcher les flammes d’atteindre les bâtiments situés à proximité. Une enquête a été ouverte.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :