20 minutes Genève n°2020-10-26 lundi
20 minutes Genève n°2020-10-26 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-10-26 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : Tao Geoghegan Hart signe son premier podium en cyclisme.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
FORMATION Apprenez un nouveau métier grâce à UNE FORMATION À DISTANCE e- a eACADIS L'Académie suisse d'enseignement à distance www.acadis.ch AJOUTEZ UNE NOUVELLE DIMENSION ÀVOTRE CARRIÈRE BREVETS FÉDÉRAUX UNE OFFRE UNIQUE ASSOCIANT LA PRÉPARATION AUX BREVETS FÉDÉRAUX AUX MEILLEURS CONTENUS DIGITAUX DES PROGRAMMES CREA. -DIPLÔMES RECONNUS PAR LACONFÉDÉRATION -DOUBLE DIPLÔME CREA VALORISANT LES COMPÉTENCES DIGITALES -PROGRAMMES RÉALISABLES EN COURS D’EMPLOI -FRAIS DE FORMATION SUBVENTIONNÉS À75%* (*sous certaines conditions) INFORMATIONS &INSCRIPTIONS WWW.CREAGENEVE.COM GOODWILLFORMATION EDU EXPERIENCE ET PASSION Brevet fédéral de spécialiste en finance et comptabilité Cycle de formation en deux ans : janvier 2021 -mars 2023 àGenève, Lausanne, Vevey et Neuchâtel SÉANCES D’INFORMATIONS  : Genève 11 novembre, 19h., Uni Mail, salle R150 Lausanne 3novembre, 19h, Hôtel Continental, Place de la Gare 2 Vevey 5novembre, 19h., Hôtel Astra, Place de la Gare 4 Neuchâtel 12 novembre, 19h., Hôtel des Arts, Rue Pourtalès 3 Inscriptions ouvertes jusqu’au 15 décembre 2020 Informations complètes sur notre site www.goodwill-formation.ch 021 923 66 66 3 BREVETS FÉDÉRAUX RENTRÉES LAUSANNE JANVIER 2021 SPÉCIALISTE EN COMMUNICATION DIPLÔME CREA DE COMMUNICATION &DIGITAL STRATEGIST SPÉCIALISTE EN MARKETING DIPLÔME CREA DE MARKETING &DIGITAL STRATEGIST SPÉCIALISTE EN VENTE DIPLÔME CREA DE SALES &E-COMMERCE STRATEGIST/creageneveBachelors –Masters –Formation Continue www.creageneve.com
LUNDI 26 OCTOBRE 2020/20MINUTES.CH Respect des heures et crise du Covid-19 COURRIER Droits et devoirs régissent le monde du travail. Difficile pour les jeunes en formation de connaître tous –MCH BEAULIEU LAUSANNE SA COURRIER J’ai commencé mon apprentissage de gestionnaire du commerce de détail dans un petit magasin. Je suis très contente, mais je me rends compte que mes conditions de travail ne sont pas très bonnes. J’ai un salaire plus bas que mes copains de cours, je travaille 9h par jour et les 15 minutes de mise en place du magasin le matin ne sont pas comptées comme temps de travail. Est-ce normal ? Maura Question Je suis apprentie de commerce et nous travaillons dans un bureau ouvert.Je suis la plus jeune et sûrement celle qui a la vie sociale la plus active. Je vais à des soirées et à des silent parties. Je pense que si elles sont autorisées, je peux y aller. Je ne suis jeune qu’une fois ! Mon chef est fâché contre moi et il est sûr que je vais infecter tous mes collègues. Peut-il m’interdire de vivre ? Maryse les rouages du système. C’est pourquoi « 20 minutes » et la Société suisse des employés de commerce leur répondent. Question J’avais prévu de passer des vacances sur la Côte d’Azur, mais comme la Suisse imposait une quarantaine au retour, nous avons changé nos plans à la dernière minute et sommes partis en Ligurie. Pendant que j’y étais, elle a aussi été placée en liste rouge. J’ai prévenu mon entreprise formatrice et ils ont dit que comme mon absence était de ma faute, ils ne paieraient pas le salaire. Thomas Question Je suis en 3e année d’apprentissage. Avec le coronavirus, nous n’avons plus beaucoup de commandes. Certains employés sont toujours en RHT et d’autres ont été licenciés. J’ai vraiment l’impression que l’entreprise coule. J’ai essayé de poser la question, mais personne ne veut me donner d’informations. Que faire si l’entreprise ferme avant la fin de mon apprentissage ? Jan société des employés de commerce Formation 17 Po-ho...pour mal Pour nos prochaines pages Formation de janvier, envoyez vos questions à 20minutes@ secsuisse.ch. Dernier délai : 30 novembre. D’autres informations à:, jeunesse@secsuisse.ch Préparation du magasin Retour de vacances et quarantaine Réponse Selon la loi, l’horaire de travail des apprentis est en principe le même que celui des autres employés, y compris les travaux accessoires – donc aussi la mise en place, même si elle se fait avant l’ouverture. Pour les moins de 18 ans, le travail ne doit pas dépasser 9h par jour, y compris les heures et le travail supplémentaires et la fréquentation des cours obligatoires. Essayez d’en parler à votre formateur et proposez éventuellement une solution. Réponse En cas de quarantaine au sens de l’art. 2 de l’ordonnance Covid-19, vous n’avez pas droit à une indemnisation si, au moment de partir, le pays figurait déjà sur la liste des États et des territoires à risque élevé d’infection. Mais vous avez droit à une allocation pour perte de gain Covid-19 si vous êtes contraint de vous placer en quarantaine sans faute de votre part. Donc, cela dépend de ce classement au moment de votre départ. Mon employeur a peur du Covid Mon entreprise est en train de couler Réponse L’employeur doit protéger l’ensemble du personnel, c’est une obligation. Il doit aussi prendre des mesures pour éviter que l’entreprise ne ferme. Ces mesures doivent être appropriées et tenir compte de la santé des employés et de leur liberté individuelle. La tâche est donc compliquée. Votre employeur a le droit de vous rendre attentive aux dangers. Avec du dialogue, vous devriez parvenir à limiter les risques et à respecter les besoins de chacun. Réponse Si on ne vous dit rien, il est probable que la situation n’est pas claire pour la direction ou qu’elle est considérée comme transitoire. Si toutefois l’entreprise formatrice devait fermer, le formateur devrait en avertir immédiatement le Service cantonal de la formation professionnelle, l’école professionnelle ainsi que les parents. Il doit également veiller, en collaboration avec l’apprenti-e et ses parents, à ce que la formation puisse se poursuivre. Parcours à travers les métiers LAUSANNE Du 24 au 29 novembre, Beaulieu accueillera le Salon des métiers et de la formation. Afin de garantir la sécurité des exposants et des visiteurs en pleine épidémie de coronavirus, le port du masque sera obligatoire pour tout le monde ainsi que la désinfection des mains. Les visiteurs devront s’inscrire en ligne et leur Après 700 postulations, Trevor Walford a changé de tactique. Détermination récompensée GRANDE-BRETAGNE Fatigué de faire des postulations sans aucun résultat, Trevor Walford, licencié en avril à cause de la crise du coronavirus, a utilisé les grands moyens. À 63 ans, cet ancien maître d’hôtel et gestionnaire de restaurants pour une société de croisière a arpenté la gare de Leeds en distribuant son CV. Cela a fait le buzz et lui a permis d’être embauché pour gérer les stages du personnel d’une chaîne de restaurants. La demande 20 millions C’est la rallonge que la Commission de l’éducation du Conseil national aimerait glisser dans l’enveloppe destinée à la formation professionnelle pour les années 2021 à 2024. La proposition doit repasser au Conseil des États, qui l’avait refusée. nombre sera limité. Une fois dans le salon, ils devront suivre le sens de la visite. Cela ne les empêchera pas de découvrir une exposition interactive sur l’apprentissage, qui mettra en perspective des faits et des chiffres, mais aussi des témoignages. Et, pour la deuxième fois, le championnat vaudois de carrosserie se tiendra pendant la manifestation. Chaque jour, deux tôliers et deux peintres seront à l’œuvre. La finale, le 28 novembre, mettra aux prises les quatre meilleurs. À noter que la manifestation disposera de sa propre radio. Organisée avec RadioBus, elle permettra aux jeunes curieux de s’essayer aux métiers radiophoniques. –AIA –GB-T. WALFORD



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :