20 minutes Genève n°2020-10-22 jeudi
20 minutes Genève n°2020-10-22 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-10-22 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : hommage national à Samuel P.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Coronavirus À demi confiné, le Valais sonne la fronde antiCovid SHON SION Loisirs bannis, bars aux horaires restreints et sport réglementé : l’État serre la vis sérieusement pour endiguer l’épidémie. « Il faut stopper cette dynamique diabolique ! » C’est la mine sombre et la voix grave que le Conseil d’État a annoncé hier un nouveau plan de bataille face au coronavirus. En quelques jours, le Vieux-Pays est devenu le canton le plus touché de Suisse. « Le nombre d’hospitalisations est inquiétant », a précisé le président du collège, Christophe Darbellay. En comparaison romande, la réponse des autorités va donc très loin : depuis ce jeudi, les bars et restaurants ferment à 22h. Les boîtes de nuit, discothèques et lieux assimilés sont fermés, de même que les cinémas, piscines ou salles de Pas de policier derrière chaque porte Les autorités comptent sur le sens des responsabilités des citoyens pour respecter ces nouvelles mesures. Charge aux communes de les faire appliquer, avec l’appui de la police cantonale si besoin. « Nous n’allons pas toquer Avec la fermeture de ses lieux de loisirs, le Valais aura un air de déjà-vu à partir d’aujourd’hui. –ISTOCK bowling. Le tout jusqu’au 30 novembre. « Nous n’avons plus le choix, a martelé le chef du gouvernement. Si l’on veut aux portes pour vérifier si tout est en ordre, a lancé le conseiller d’État PLR Frédéric Favre, chef du Département de la sécurité. Nous n’avons pas assez d’agents pour ça.Aujourd’hui, c’est la police qui compte sur vous. » pouvoir skier cet hiver et profiter de Noël, il faut agir vite. » Dans les cadres privé comme public, les rassemblements de plus de dix personnes et qui ne sont pas d’intérêt public sont interdits. Cela vaut pour les mariages, les enterrements, les anniversaires et les sports sans contact. La pratique des sports de contact, comme le football et le hockey, est désormais interdite aux amateurs. Pour les pros, elle devra se faire à huis clos. « C’est un choc, déclare Un « marathon » se prépare GENÈVE « C’est un marathon qui nous attend, a prévenu hier la présidente du Conseil d’État, Anne Emery-Torracinta. Il faut préparer la population. » Au lendemain de l’activation du dispositif de gestion de crise des HUG, aucune nouvelle disposition n’a pourtant été annoncée hier lors d’un point presse sur l’aggravation de la situation sanitaire dans le canton, qui dénombrait mardi 200 hospitalisations. « Au printemps, on nous avait reproché d’appliquer les décisions le jour même où elles étaient communiquées. Cette fois, on veut que les gens se rendent compte de la situation avant. » Car des nouvelles mesures, il y en aura, ce n’est qu’une question de temps. Reste à savoir lesquelles. « Aucune n’est exclue », confie la présidente du Conseil d’État. –LHU « Nous voulons l’adhésion de la population », confie Anne Emery- Torracinta. –KEYSTONE Alain Bonnet, président du HC Sierre. Là, à chaud, je ne sais pas si le club survivra à cette nouvelle... » Sur les lieux de travail fermés enfin, le port du masque devient obligatoire. En revanche, rien ne change pour les écoles obligatoires, professionnelles ou le secondaire II : elles restent ouvertes. À noter que le canton de Vaud et la Confédération ont prévu d’annoncer de nouvelles restrictions ces prochains jours. –FRANCESCO BRIENZA/EMF 20 secondes, actu.20min.ch Presque 5600 cas BERNE La Suisse comptait hier 5596 tests positifs au coronavirus de plus en 24 heures, selon l’OFSP. Onze décès supplémentaires sont à déplorer et 115 malades ont été hospitalisés. Alain Berset a qualifié la situation de « très sérieuse ». Mesures renforcées ZURICH/BELLINZONE Le port du masque est désormais obligatoire dans tous les bâtiments administratifs de Zurich et du Tessin, et le télétravail sera facilité, ont annoncé hier les autorités. Dans le canton italophone, le nombre d’infections a presque doublé en 24 heures. Public des stades limité BÂLE Le nombre de spectateurs assistant aux matches à domicile du FC Bâle ou à un autre grand événement dans la cité rhénane sera désormais réduit à 1000. Le gouvernement de Bâle-Ville en a décidé ainsi hier en raison de la hausse des cas de Covid-19. Berne avait déjà adopté une telle mesure dimanche. Masques même dehors DELÉMONT Le gouvernement jurassien a indiqué hier que le port du masque serait obligatoire dès aujourd’hui dans toutes les manifestations publiques et privées de plus de 15 personnes, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il est aussi obligatoire désormais d’être assis pour manger ou boire. Le recrutement 90 infirmiers C’est le nombre de spécialistes actuellement recrutés par le CHUV à Lausanne. L’établissement dispose de plans d’extension qui lui permettraient d’accueillir plus de 300 patients Covid dans ses locaux. Louanges du corps médical BERNE La majorité des médecins suisses considèrent que les mesures mises en place par les autorités pendant la pandémie de coronavirus ont été pertinentes, selon une enquête représentative. En revanche, la planification en amont de la pandémie est vue d’un œil critique. Les médecins hospitaliers sont satisfaits, ceux en cabinet de ville moins. –ISTOCK
JEUDI 22 OCTOBRE 2020/20MINUTES.CH Des dalles « casse-gueule pour les petits vieux ! » RENENS ItVEI (VD) Les nouveaux aménagements de la gare ne font pas l’unanimité. Le revêtement lisse du passage sous-voies désécurise les passants. « Une patinoire ! » Sandra décrit ainsi l’adhérence du nouveau revêtement du passage inférieur en granit noir de la gare de Renens. « Si je cours, je peux vite tomber, alors avec les talons, j’imagine même pas », ajoute une jeune femme croisée sur place. Comme elles, plusieurs pendulaires ont été surpris par ce dallage, en place depuis septembre. « C’est casse-gueule pour les petits vieux », s’inquiète un passant. Pascal Grütter, chef de projet au Service des travaux de l’administration communale de Renens, dit n’avoir pas encore entendu parler de ce problème en particulier. Il indique toutefois qu’il a reçu des VALAIS Un employé qui effectuait une tournée d’inspection lundi dans une usine d’explosifs à Gamsen est décédé sur son lieu de travail, a annoncé hier la police cantonale. Le Valaisan de 44 ans a été retrouvé étendu sur le sol près de la porte d’entrée d’un des bâtiments de l’usine, « dont l’activité avait été suspendue depuis Le dallage flambant neuf déstabilise les usagers. –MEDIAPROFIL Retrouvez notre micro-trottoir vidéo sur notre app. plaintes d’aînés en fin d’année passée à propos des risques de glissade sur la rampe d’accès nord. Ces doléances ont donné lieu à des travaux de grenaillage en décembre 2019. D’après le représentant de la Ville, « les communes de l’Ouest lausannois et les CFF suivent de près la manière dont Visé par un fusil, puni par la loi Un vététiste neuchâtelois a été condamné pour avoir insulté sur Facebook un chasseur qui l’avait visé avec son arme en novembre 2018. Selon la juge, il aurait donné des détails permettant de reconnaître « parfaitement » le chasseur. Il devra lui verser une indemnité de 4500 francs. Mort en inspectant une ancienne usine longtemps », précise la police. L’homme a été conduit à l’extérieur pour être réanimé. Arrivé sur les lieux, le médecin n’a pu que constater sa mort. L’usine appartient à la Société suisse des explosifs. Il s’agit de l’un des principaux fabricants d’explosifs civils en Suisse, également spécialisé dans la chimie fine et la pyrotechnie. –ATS ZURICH Elles s’appellent Jahi, Malou, Irma et Luna et elles sont les premières girafes accueillies au sein du zoo depuis 1956. Sous les yeux amusés des médias, les quatre femelles ont assuré le show en mastiquant les branches qui leur Précédent à Genève En février 2012, le nouveau revêtement jaune de la gare Cornavin fâchait les pendulaires. « J’ai glissé sur ce granit et je me suis cassé une hanche », racontait alors un voyageur au « Matin ».Victime du revêtement de la nouvelle aile de la gare, il disait avoir passé trois semaines à l’hôpital. Un autre racontait : « Il y a deux mois, j’ai chuté au bout de l’escalator (il y avait une flaque).Je n’ai pas encore pu reprendre le travail complètement. » Selon un sondage du quotidien, 65% des internautes ne se sentaient pas en sécurité. les usagers s’approprient ces nouveaux espaces », qui sont conformes aux normes du Bureau de prévention des accidents. Ils planchent sur des améliorations. Trois moyens d’accès supplémentaires sont prévus au terme du chantier de la passerelle Rayon-Vert, qui établira une liaison plus directe entre le nord et le sud de la gare en 2021. Du côté des CFF, responsables de la pose de ce revêtement, le porte-parole Jean-Philippe Schmidt précise que « c’est le même qu’à la gare Cornavin ». Lors de sa pose, il avait pourtant causé des accidents (lire encadré). –JULIA JEANLOZ Actu 3 Le congé Le Conseil fédéral a fixé hier au 1er janvier la date d’entrée en vigueur du congé paternité de deux semaines, qui avait été soutenu par 60,3% de la population le 27 septembre dernier. Le voleur portait une arme factice LAUSANNE Hier, la police a maîtrisé un homme qui s’enfuyait après avoir commis un vol à l’étalage à Manor. Une arme dépassait de son sac. « Lorsque les autorités le fouillaient, l’homme à terre a crié « Vous m’avez déjà tasé et maintenant vous allez me mettre tout nu ? », rapporte une lectrice qui a assisté à la scène. Il s’est avéré par la suite que l’arme était factice, a indiqué la police. De nouvelles pensionnaires peu farouches étaient offertes. Les nouvelles pensionnaires devront apprendre à vivre en communauté avant l’arrivée d’un mâle, dans un deuxième temps. « C’est là, peut-être, que les problèmes commenceront », a plaisanté le directeur du lieu. Pour que les visiteurs puissent être à la hauteur des girafes, le zoo a aménagé une terrasse surélevée. –KEY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :