20 minutes Genève n°2020-10-21 mercredi
20 minutes Genève n°2020-10-21 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-10-21 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : le retour de la ligue des Champions.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Découvrir la Suisse maintenant avec l’offre spéciale abonnement Évasion. Bénéficier d’une réduction de 30% sur l’abonnement Évasion jusqu’au 13 décembre 2020 et voyager librement dans toute la Suisse pendant 20 ou 30 jours par an. cff.ch/loisirs 30 JOURS D’EXCURSION EN 2 E CLASSE CHF 28.– * PARJOUR 40.– AU LIEU DE CHF 40.– *Prix par jour d’excursion pour les voyages en 2 e classe si vous achetez unabonnement Évasion pour 30 jours. L’offre est disponible sur le SwissPass etencombinaison avec undemi-tarif du 19 octobre au13décembre 2020. Les jours d’excursion doivent être utilisés dans un délai d’un an. Le premier jour de validité doit tomber pendant la période de promotion. Les jours d’excursion àchoisir librement doivent être activés dans votre compte sur swisspass.ch ou àunpoint de vente avec personnel des transports publics avant le début du voyage. Les autres dispositions figurant sur cff.ch/abonnement-evasion s’appliquent.
MERCREDI 21 OCTOBRE 2020/20MINUTES.CH Prison avec sursis pour le « banquier » d’arnaqueurs ZURICH ZUMCFI Une bande qui harcelait au téléphone des personnes en Allemagne blanchissait son butin en Suisse grâce à un complice. Il a été jugé et condamné. On connaissait les arnaques au faux neveu et aux faux policiers, qui consistent à utiliser la crédulité des victimes en leur faisant imaginer soit qu’un membre de leur famille a besoin d’argent, soit que les autorités leur demandent de leur confier leurs valeurs. Les fraudeurs utilisent maintenant le harcèlement téléphonique pour soutirer de l’argent à des personnes sans méfiance, souvent âgées. Un Grec de 53 ans s’est retrouvé lundi devant le Tribunal de district d’Affoltern am Abis. Il servait de blanchisseur d’argent pour une bande de fraudeurs en leur donnant accès à son compte bancaire. Le coup des malfrats était bien rodé. Ils passaient des appels publicitaires à des personnes âgées en Allemagne jusqu’à quatre fois par jour. Au bout d’un mois et demi de harcèlement, ils les contactaient au nom d’une société – inexistante – et, moyennant 150 euros, ils promettaient de faire cesser ces appels non sollicités. Les victimes des malfrats étaient harcelées au téléphone. –ISTOCK Tests rapides aussi fiables Le frottis nasal avec écouvillon sert aussi bien à un examen dit PCR qu’à un test rapide. –ISTOCK Changement de sexe facilité Un mineur ou une personne sous curatelle pourra changer de sexe sans le consentement de son représentant légal. La Commission des affaires juridiques du Conseil des États s’est ralliée, à une large majorité, à cette proposition du National, ont annoncé hier les services du Parlement. Le projet du Conseil fédéral prévoyait ce consentement, notamment pour les mineurs. Auto sans pilote sur une terrasse BÂLE-CAMPAGNE Une conductrice de 40 ans a eu la mauvaise surprise de retrouver sa voiture sur la terrasse d’une propriété peu après l’avoir parquée lundi après-midi à Pratteln. Par chance, personne ne se trouvait là au moment de l’incident. Une enquête a été ouverte pour savoir comment le véhicule a pu se mettre tout seul en mouvement. Les dégâts sont importants, a indiqué hier la police cantonale. VAUD Pour savoir si une personne est atteinte par le Covid-19, il fallait jusqu’à présent faire un prélèvement nasal et attendre durant plusieurs heures le résultat des examens dits PCR. Depuis le 25 septembre, le CHUV à Lausanne propose d’obtenir un résultat en 15 minutes au moyen d’un test rapide. À la différence des tests virologiques PCR, les tests antigéniques recherchent non pas le matériel génétique du virus, mais une protéine présente dans le virus. Les résultats des deux tests ont été comparés pour évaluer les performances de chaque méthode chez 380 personnes. Par rapport à la PCR nasale, le test rapide a montré une sensibilité (capacité à détecter les vrais cas positifs) de 85% si l’on considère tous les cas positifs et de 94% si l’on considère les personnes les plus contagieuses. –ATS De gros moyens ont été mis en œuvre pour dégager le véhicule. –POL. BL L’imagination des fraudeurs a également consisté à contacter des personnes âgées en leur disant qu’elles avaient accepté un contrat pour une loterie et que, pour le résilier, il fallait verser également 150 euros. Ainsi, les arnaqueurs ont encaissé 110’000 euros auprès de 728 personnes. Pour recycler l’argent de ces arnaques, le Grec a reçu environ 8000 francs. Devant le juge unique, le prévenu a fait amende honorable. Le magistrat l’a tout de même condamné à 9 mois de prison avec sursis, assortis d’une amende de 6500 francs, également avec du sursis. –HOH/JBM L’avertissement « Face au regain de cas, l’option considérée actuellement est un confinement court d’une à deux semaines » ele Stefan Kuster Responsable des maladies transmissibles à l’OFSP, lors d’une conférence de presse hier à Berne Suisse 7 20 secondes La PC entre en action BERNE Environ 120 membres de la protection civile soutiennent dix cantons dans le traçage des contacts alors que 56 civilistes sont actuellement engagés dans onze cantons, ont indiqué hier les autorités fédérales. Victime identifiée BERNE L’homme qui a été retrouvé mort lundi à Interlaken a été formellement identifié. Il s’agit d’un Suisse de 61 ans. Ses blessures indiquent qu’il a été tué au moyen d’un objet contondant. L’enquête se poursuit. Sur un e-bike dès 12 ans BERNE Les enfants dès 12 ans devraient pouvoir rouler sur des vélos électriques. La Commission des transports du Conseil national veut les autoriser à utiliser des engins équipés d’une assistance au pédalage jusqu’à 25 km/h sans permis de conduire. Enfants défavorisés BERNE En Suisse, 5,8% des enfants de moins de 15 ans vivent dans une famille où l’un des parents a une consommation d’alcool à risque, selon un nouveau rapport publié hier par l’Observatoire suisse de la santé (Obsan).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :