20 minutes Genève n°2020-10-20 mardi
20 minutes Genève n°2020-10-20 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-10-20 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : un vaudois dans l'élite de Fortnite.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
ESTEE LAUDER COMPANIES BREAST CANCER CAMPAIGN Plus qu’unruban, il nous unit tous. Tous ensemble nous soutenons larecherche, l’éducation etles services médicaux. Nos actions sur  : ELCompanies.com/BreastCancerCampaign #TimeToEndBreastCancer
MARDI 20 OCTOBRE 2020/20MINUTES.CH La reconnaissance faciale sera la norme à Singapour 1-111-TECH HI-TECH La cité-État va généraliser la vérification biométrique pour l’accès à de nombreux services, malgré les critiques. « Nous voulons être innovants en appliquant la technologie au bénéfice de nos citoyens et de nos entreprises », indique l’agence singapourienne Gov- Tech. Dès 2021, des millions d’habitants de la cité-État d’Asie du Sud-Est auront accès à des services publics et privés en s’identifiant par reconnaissance faciale avec le système SingPass. Côté avantages, cette vérification biométrique permettra de ne plus avoir besoin de se souvenir d’un mot de passe ni d’utiliser une clé de sécurité électronique. Si la reconnaissance faciale est déjà utilisée par les géants Apple et Google pour déverrouiller un téléphone ou pour payer, le projet du gouvernement de Singapour est l’un des plus ambitieux. Il est testé par des services publics comme le fisc ou des caisses de retraite et pourrait être adopté par des banques. Il nécessite une série de photos sous plusieurs éclairages pour être sûr qu’il s’agit bien d’une personne derrière Adecco s’attaque au chômage massif PARIS Pour lutter contre la pénurie de main-d’œuvre qualifiée dans 17 métiers, le géant franco-suisse de l’intérim a annoncé hier vouloir recruter Les métiers du bâtiment sont particulièrement recherchés. Retour du 737 Max en 2020 ? AVIATION La compagnie American Airlines prévoit de remettre en service à la fin de l’année le 737 MAX. L’avion phare de Boeing attend toujours le feu vert des autorités pour revoler, après deux crashes ayant fait 346 morts. Ce retour dans le ciel reste toutefois « entièrement dépendant du processus de recertification de la FAA », l’agence américaine de l’aviation, précise le transporteur, qui prépare ses équipes à cette possibilité. –ISTOCK dans l’Hexagone 15’000 employés en « CDI apprenant ». Ces contrats à durée indéterminée lieront les salariés directement à Adecco, qui se chargera de les former à ces professions très demandées, de l’aidesoignant au plombier-chauffagiste, puis leur attribuera des missions dans des entreprises. Le but est de s’attaquer à « un immense paradoxe », avec un chômage de masse en France et 400’000 emplois non pourvus, relève la société. Adecco veut ainsi « créer des passerelles entre les secteurs les plus touchés par la crise et les entreprises qui recrutent ». –AFP/REG Londres fait poireauter l’UE Le Royaume-Uni a indiqué hier ne toujours pas voir « de base » à une reprise des négociations commerciales post-Brexit avec Bruxelles. Londres avait déclaré jeudi que les pourparlers étaient « terminés » après de nouvelles exigences de l’UE et avait demandé à ses citoyens de se préparer à un « no deal ». L’usage futur de telles informations inquiète des experts. –AFP l’écran et « pas d’une image ou d’une vidéo ». Mais cette technologie reste controversée. Les experts soulignent qu’elle pose des questions éthiques, par exemple quand des forces de sécurité l’utilisent pour identifier dans une foule des individus susceptibles de causer des troubles – les autorités de Singapour sont régulièrement accusées de réprimer toute opposition. « Cette technologie n’est pas du tout anodine », souligne l’ONG Privacy International. De tels systèmes « peuvent être exploités » notamment pour surveiller des individus. –AFP La reconversion 1250 buralistes C’est le nombre de points de vente de tabac en France qui ont demandé l’aide de l’État depuis 2018 afin de diversifier leur activité, a indiqué Paris hier. Ces buralistes, environ 5% du total, souhaitent être moins dépendants du tabac, dont la fiscalité est en hausse. STOCKHOLM Le groupe suédois de défense et d’aéronautique Saab a indiqué hier être passé dans le rouge au 3e trimestre en raison des effets du Covid-19. Il a aussi fait part de sa « grande incertitude » pour l’ensemble de l’année 2020. L’action du constructeur de l’avion de chasse Gripen a perdu hier 14,3% en Bourse. Le groupe explique avoir souffert « des Économie 11 20 secondes Lagarde met en garde FRANCFORT « Il est crucial » pour le relèvement de la zone euro que le plan de relance européen « soit un succès » et l’argent versé au plus tôt, a prévenu la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, dans un entretien au « Monde » hier. Panne des Bourses FINANCE Une panne technique a affecté hier matin pendant près de trois heures les Bourses de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et Dublin. Elles ont pu reprendre leurs cotations peu avant 13h. Manœuvre pétrolière ÉNERGIE L’américain ConocoPhillips a annoncé hier vouloir racheter son concurrent Concho Resources, spécialisé dans le pétrole de schiste. La transaction, qui se monte à 9,7 milliards de dollars, est un signe de consolidation dans un secteur secoué par le Covid-19. Saab et le Gripen ont du plombdans l’aile perturbations de la chaîne d’approvisionnement » ainsi que de la dégradation brutale des conditions de marché dans ses activités dans le civil (environ 15% du chiffre d’affaires). La firme a perdu 38,4 millions de francs au 3e trimestre, contre un bénéfice de 295 millions il y a un an. –ISTOCK



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :