20 minutes Genève n°2020-10-19 lundi
20 minutes Genève n°2020-10-19 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-10-19 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : déjà un duo suisse sur le podium.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Suisse, Attaque à la voiture-bélier à Genève : trio pincé à Lyon BRAQUAGE Les auteurs présumés d’un brigandage qui avait fait deux blessés début 2019 à Anières (GE) viennent d’être arrêtés. La police judiciaire (PJ) de Lyon vient d’élucider une nouvelle affaire de brigandage suisse. Suspectés de l’attaque d’un bureau de change à Anières, trois individus ont été interpellés dans la périphérie lyonnaise la semaine dernière. Déjà connus des services de police français, ils ont été mis en examen et écroués pour « association de malfaiteurs », jeudi et vendredi, au palais de justice de la capitale des Gaules. Des armes, munitions et voitures volées ont été trouvées lors des perquisitions. Le trio est soupçonné d’avoir participé PUB III 1111111111111111111111111111111111111111111 Les malfrats (ici avant leur fuite) avaient agi en plein après-midi. –DR SuperDeal 20% derabais chez Müller Rabais de 20% sur votre prochain achat ! Pas valablesur lesbons&les cartes prepaid. Valable seulementenSuisse (sauf Kreuzlingen). Présenter le coupon àlacaisse. Pas cumulable. Pas de paiementenespèces. Seulement 1coupon par achat. Valable jusqu‘au : 01 novembre 2020. 2143161200006 www.mueller.ch 20% de rabais au casse à la voiture-bélier, commis « en projetant un véhicule doté d’une flèche métallique contre la façade de l’établissement », selon un enquêteur lyonnais. Les faits s’étaient produits le 23 janvier 2019. Les malfaiteurs avaient suisse.20min.ch PDC en bonne voie pour regagner un 2e siège JURA Il y aura un deuxième tour le 8 novembre prochain pour désigner les cinq membres du gouvernement jurassien. Hier, c’est un ballottage général qui est sorti des urnes. Le ministre PDC Martial Courtet, actuel président du gouvernement, termine en tête. Des cinq ministres sortants en course, c’est le chrétien-social indépendant (PCSI) David Eray qui réalise le plus mauvais score avec sa 6e place. Dans cette configuration, le PDC pourrait bien reconquérir son deuxième siège, perdu en mars lors de l’élection complémentaire, avec son candidat Stéphane Babey, qui pointe au 5e rang. Tous les partis vont dès lors affûter leur stratégie en début de semaine. –ATS Les flammes piègent deux personnes DRAMES Une personne est morte vendredi vers 10h30 dans un appartement mansardé en feu à Reinach (BL). La victime a succombé à ses blessures sur place, selon la police. Le sinistre, dont les causes sont indéterminées, a entraîné l’évacuation de l’immeuble. Vendredi toujours, vers 3h du matin, une seconde personne a perdu la vie dans l’incendie de toilettes publiques à Zurich. Les secours n’ont pu que constater son décès. Là aussi, la police ignore les causes du drame. pris la fuite avec un butin dont le montant n’a pas été révélé, en blessant au passage deux témoins. L’enquête, menée côté français par la brigade criminelle de la PJ de Lyon, conjointement avec l’Office central de lutte contre le crime organisé, est partie d’une trace d’ADN, lors de la découverte incidente de matériel suspect, à Rillieux-la- Pape, à l’ouest de l’agglomération lyonnaise. La PJ a identifié une équipe issue de la communauté des gens du voyage, dont un homme déjà bien connu, condamné en 2011 pour avoir caché neuf lingots d’or au pied d’un arbre près de Lyon. Le métal précieux provenait d’un vol record de 260 kg d’or dans une fonderie de Rillieux-la-Pape. Le reste du butin n’a jamais été retrouvé. –RICHARD SCHITTLY À Reinach (BL), la victime a péri dans son appartement. –POL. BL Mille plants de cannabis saisis La police cantonale zurichoise a découvert vendredi matin une culture de plus de 1000 plants de cannabis à Wädenswil (ZH). La plantation était dissimulée dans un local commercial. Les installations ont été démontées et la drogue éliminée. L’exploitant, un Italien de 63 ans, a été arrêté et remis au Ministère public.
LUNDI 19 OCTOBRE 2020/20MINUTES.CH FRANCE Des milliers de personnes sont descendues hier dans la rue pour rendre hommage à un professeur décapité vendredi par un jeune islamiste tchétchène. Maintenant sur yallo.ch Monde 7 « Nous n’avons pas peur » Pancartes à la main, « Je suis prof », « Non au totalitarisme de la pensée », « Liberté d’expression, liberté d’enseigner », des dizaines de milliers de manifestants ont salué hier, un peu partout en France, la mémoire de Samuel P.Ce père de famille de 47 ans avait été décapité vendredi près du collège où il enseignait l’histoire-géographie, dans la banlieue ouest de Paris. Son assaillant, un réfugié russe d’origine tchétchène de 18 ans, avait ensuite été abattu par la police. À Paris, c’est l’emblématique place de la République, épicentre de l’énorme défilé du 11 janvier 2015 après les attentats jihadistes de « Charlie Hebdo », qui a été choisie hier pour le rassemblement. « Vous ne nous faites pas peur. Nous n’avons pas peur. Vous ne nous diviserez pas. Nous sommes la France ! » a tweeté le Premier ministre Jean Castex, qui a participé à la manifestation. Selon les premiers éléments de l’enquête, le professeur avait organisé avec ses élèves un débat, prévu dans le cadre des cours d’éducation civique, au cours duquel il avait montré des caricatures du prophète Mahomet. Le père d’un élève, placé en garde à vue, s’était indigné de ce cours dans plusieurs vidéos, rendant public sur internet le nom de l’enseignant et l’adresse du collège. Connu pour des antécédents de droit commun, le jeune Tchétchène est passé à l’acte pour se venger de celui « qui a osé rabaisser » le prophète, selon un message accompagné de la photo de sa victime décapitée posté sur Twitter à l’adresse du président Macron. –AFP/PGA L’opposition rugit de plus belle Malgré l’interdiction des rassemblements, des milliers de militants prodémocratie ont réclamé la démission du Premier ministre et une réforme de la monarchie, hier à Bangkok. Contrairement à vendredi, où ils avaient été chassés avec des canons à eau, les manifestants ont évité tout affrontement avec la police. PUB Bain de sang dans un poste de police FlashSale ! Maintenant sur yallo.ch -50% sur les abos mobiles 50%deréduction surune sélection d‘abonnements yallo.Valable jusqu‘au20.10.2020. Sans duréeminimaledecontrat.Frais d‘activation,carte SIM incluseCHF 59. Les manifestants (ici à Paris) se sont réunis pour faire obstacle à la barbarie. –AP Le rassemblement dans la capitale est à voir sur notre app. AFGHANISTAN Une voiture piégée ayant pris pour cible le siège de la police à Feroz Koh dans la province de Ghor (ouest) a fait au moins douze morts et une centaine de blessés, hier. La présidence afghane a immédiatement accusé les talibans. « La poursuite de la violence et des attaques remet gravement en cause les efforts de paix faits par le gouvernement et ses partenaires internationaux », a-telle dit. Les talibans et les États-Unis ont conclu en février un accord historique après 19 années de guerre. Washington s’est engagé à retirer tous ses militaires d’Afghanistan et, en contrepartie, les rebelles ont promis de ne plus laisser de groupes terroristes opérer depuis les territoires qu’ils contrôlent. –AFP 20 secondes Trêve déjà rompue HAUT-KARABAKH L’Azerbaïdjan et l’Arménie se sont accusés mutuellement hier d’avoir violé le cessezle-feu conclu quelques heures plus tôt entre les deux pays. « Faux roi » à Versailles PARIS Un homme « se prenant pour un roi » a été interpellé samedi soir après s’être introduit de nuit dans le château de Versailles, près de Paris. Aucun dégât matériel du mobilier ou des collections n’est à déplorer. Aussi dans nos boutiques : yallo.ch/shop



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :