20 minutes Genève n°2020-10-15 jeudi
20 minutes Genève n°2020-10-15 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-10-15 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 11,6 Mo

  • Dans ce numéro : Bruno Peki veut vivre de son humour.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Coronavirus Victoire au tribunal pour une bise de confinement NEUCHÂTEL Une apprentie a eu raison de contester sa prune pour infraction aux normes anti-Covid. Elle a été divisée par quatre. Drôle d’affaire que celle traitée hier par la justice. Notamment parce que le délit jugé n’existe plus. Une apprentie de 19 ans comparaissait pour n’avoir pas respecté 2m de distance avec trois copines. C’était lors d’une soirée au bord du lac, le 15 mai dernier. Une éternité en matière de Covid-19 : les rassemblements de plus de 5 personnes étaient alors interdits et le port du masque était à peine recommandé dans les trains. Après un premier avertissement de la police quelques minutes auparavant, la prévenue Mi-mai, les réunions de plus de cinq personnes étaient interdites. –AFP avait été prise en train de faire la bise à une amie. « C’était un réflexe, a juré la jeune femme hier. En aucun cas je n’ai eu L’état d’urgence « Il serait disproportionné de reconfiner tout le pays. Nous n’avons pas perdu le contrôle, nous avons appris de la première vague » Emmanuel Macron Le président français a annoncé hier un couvre-feu dans plusieurs métropoles. Guy Parmelin en quarantaine BERNE Le conseiller fédéral Guy Parmelin est en quarantaine. Il a participé à la séance du Conseil fédéral d’hier en vidéoconférence. Une personne du secrétariat général avec laquelle le ministre de l’Économie a été en contact la semaine passée a été testée positive au La pandémie liée au coronavirus affecte la lutte contre la tuberculose et les avancées prévues pour 2020 ne seront pas réalisées, relève l’Organisation mondiale de la santé dans un rapport publié hier à Genève. Les ressources ont été coronavirus mardi. L’UDC vaudois n’a pas de symptômes. Il a toutefois effectué un test mardi, dont le résultat est négatif, selon le porte-parole du gouvernement. Conformément aux prescriptions, il travaillera ces prochains jours depuis son domicile. Le Covid éclipse la tuberculose réattribuées aux efforts contre le Covid-19 dans de nombreux pays. Cette situation pourrait aboutir à « une augmentation importante » des décès liés à cette pathologie, alors même que 400’000 ont déjà été comptabilisés cette année. l’intention de désobéir. C’était le début du déconfinement... » Même le juge a relevé le côté schizophrénique de la situation. « Je sais que c’est pénible, surtout pour les jeunes, a-t-il souligné en se montrant pédagogue. D’autant plus que le délit n’est plus d’actualité. Mais cela pourrait revenir. Il faut donc s’en tenir aux règles. » Si elle n’a jamais nié sa faute, c’est le montant de l’amende qui a poussé la Neuchâteloise à s’y opposer et qui l’a conduite de fait devant le tribunal. « En 2e année d’apprentissage, 400 francs, ça représente la moitié de mon salaire », a-t-elle plaidé, sous les yeux de ses proches. Le juge unique a été sensible aux arguments avancés par la jeune femme. Il n’a finalement pas retenu l’accusation de désobéissance à la police et a ramené l’amende à 100 francs. –FRANCESCO BRIENZA 20 secondes, actu.20min.ch Écoliers à la maison VALAIS Une classe de 8e Harmos de l’école primaire de Bramois a été mise en quarantaine mardi après qu’un enseignant et deux des dix-sept élèves avaient été testés positifs au Covid-19. Elle est la toute première du Valais romand à subir cette mesure. Un million pour le sport GENÈVE Canton et communes ont créé un fonds d’urgence pour le sport associatif, miné par la crise du Covid. Un million de francs sera versé d’ici à la fin du mois à une centaine de clubs, d’associations et d’organisateurs d’événements. La fin d’une inégalité FRIBOURG Les députés ont voté une loi corrigeant une inégalité de traitement entre entrepreneurs au bénéfice du chômage partiel et indépendants touchant l’allocation perte de gain, en lien avec la crise sanitaire. L’enveloppe atteint 25 millions de francs. Week-ends à la caserne ARMÉE Pendant les deux dernières semaines de leur école de recrues, les conscrits devront se passer de leurs congés du week-end afin d’éviter toute infection au Covid-19. Cette mesure restera en vigueur jusqu’au 30 octobre pour les quelque 10’000 recrues suisses, a annoncé hier le porte-parole de l’armée, Daniel Reist. Ce dernier a confirmé une information du portail en ligne alémanique blick.ch. Selon le porteparole, il y a actuellement 24 cas d’infection au coronavirus au sein de l’armée. Et toutes ces personnes ont été contaminées pendant leurs congés. Les autorités militaires ne veulent ainsi pas prendre de risques inutiles et souhaitent simplement que les recrues puissent compléter leur formation correctement. Les cours de répétition, eux, ne sont en revanche pas concernés par ce tour de vis. –ATS/LVB Les 10’000 recrues suisses doivent faire une croix sur leurs congés jusqu’au 30 octobre. –KEYSTONE
–KEYSTONE JEUDI 15 OCTOBRE 2020/20MINUTES.CH Coronavirus 3 Le record 2823 cas C’est le nombre de personnes infectées en 24 heures, selon les derniers chiffres de l’OFSP. C’est le chiffre le plus élevé depuis le début de l’épidémie. Huit décès sont à déplorer et 57 malades ont été hospitalisés. Répression cachée derrière le Covid-19 Masques et places assises pour les réunions privées SANT2 SANTÉPUBLUQUE PUBLIQUE Le Conseil d’État a annoncé hier plusieurs nouvelles mesures visant à contenir la propagation du Covid-19. INTERNET Les gouvernements à travers le monde utilisent la pandémie comme justification pour intensifier leur surveillance et mieux réprimer la dissidence en ligne, estime Freedom House dans un rapport diffusé hier. L’ONG constate une baisse des libertés sur internet pour la dixième année consécutive, sur la base d’un indice pour 65 pays. « Sans garde-fous adéquats pour la vie privée et l’état de droit, les technologies digitales peuvent facilement être reconverties en outil de répression politique », estime son président, Michael Abramowitz. Sur 3,8 milliards d’utilisateurs d’internet, Freedom House relève que seuls 20% vivent dans des pays où les activités en ligne sont libres. –ATS/LVB Mauro Poggia a annoncé un nouveau tour de vis. –KEYSTONE « Des décisions fortes, mais proportionnées », a estimé le président du gouvernement, Antonio Hodgers, en annonçant les nouvelles mesures contre la propagation du Covid-19. Désormais, les rassemblements de plus de quinze individus sur la voie publique sont interdits, tout comme les fêtes privées réunissant plus de cent personnes. Entre 16 et 100, les convives devront se plier à des règles strictes. II ne sera pas nécessaire d’annoncer l’événement, mais il faudra porter le masque, ne consommer qu’assis et ne pas changer de place une fois celle-ci définie. Le respect de ces dispositions incombera aux organisateurs, qui devront également collecter l’identité et les contacts des invités. Pour les réunions jusqu’à quinze, l’hygiène des mains, les distances interpersonnelles, ou à défaut le port du masque, seront de mise. Des sanctions pouvant aller jusqu’à 30’000 fr. d’amende sont possibles en cas Les dizaines de millions promis doivent permettre aux associations culturelles de faire face à la crise. –KEY Une manne bienvenue pour le secteur culturel d’infraction, mais il n’y aura pas de contrôles spécifiques : les autorités comptent sur « une prise de conscience et la responsabilité individuelle ». « D’un point de vue sanitaire, il aurait été souhaitable d’abaisser le seuil à cinq, a souligné Mauro Poggia, conseiller d’État chargé de la Santé, mais Traceurs dépassés Aglaé Tardin, médecin cantonale, a admis hier que les équipes de traçage étaient dépassées depuis deux semaines à Genève. « Le dispositif a été prévu pour une cinquantaine de cas quotidiens. Or, nous faisons actuellement face à 150 à 200 nouvelles infections par jour », s’est-elle inquiétée. Aglaé Tardin a indiqué que si la situation devait se prolonger durant deux semaines, la digue ne tiendrait plus. « Et c’est la seule dont nous disposons. » il nous faut également préserver les libertés individuelles. » L’élu a relevé qu’« à l’Hôpital cantonal, le nombre des hospitalisations a augmenté de 43% en huit jours ». Les manifestations politiques, les foires et les grands événements sportifs ne sont pas concernés par ces mesures. –MARIA PINEIRO BERNE En difficulté en raison de l’épidémie de Covid-19, le secteur culturel pourra compter sur une aide fédérale de 130 millions en 2021. Le Conseil fédéral met ainsi en œuvre la décision du Parlement. La Confédération consacrera également 50 millions cette année encore au secteur. Par ailleurs, les acteurs culturels continueront à bénéficier, sur demande, de soutiens financiers de l’association Suisseculture Sociale pour couvrir leurs frais d’entretien immédiats. L’appel L’hôpital de Schwytz réagit à la hausse spectaculaire du nombre d’infections au Covid-19 dans le canton. Il a appelé hier la population de la région du chef-lieu à porter le masque et à éviter le rassemblement de personnes. Masqué en disco et dans les bars ZURICH Dès aujourd’hui et jusqu’à la fin du mois au moins, les clients et le personnel des bars et clubs du canton devront porter un masque. Cette mesure touche aussi les établissements de restauration où les clients ne consomment pas uniquement assis, a indiqué hier le gouvernement. Le port du masque sera également obligatoire pour tous les événements rassemblant plus de 30 personnes dans un espace fermé, si la distance minimale ne peut pas être garantie. Cette limite était fixée à 100 jusqu’à présent.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :