20 minutes Genève n°2020-10-05 lundi
20 minutes Genève n°2020-10-05 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-10-05 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : scènes de désolation après les crues.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Suisse, L’équipe de voltige aérienne de l’armée de l’air va de nouveau sillonner le ciel du pays. –ISTOCK La Patrouille Suisse prête à reprendre les airs LUCERNE Pour la première fois depuis 56 ans, la Patrouille Suisse est restée clouée au sol depuis le printemps, à cause du coronavirus. Mais dès le 12 octobre, les pilotes de l’escadron de voltige Les manifestants, sans masque, ont respecté les distances. –KEY Unis contre le port du masque CONSTANCE (ALL) Quelques milliers d’opposants aux mesures imposées par la pandémie de coronavirus se sont rassemblés hier à la frontière germanosuisse, pour manifester leur mécontentement face aux restrictions. La veille, ils avaient organisé une chaîne humaine à Kreuzlingen (TG). La mobilisation est restée en deçà des attentes des organisateurs. La cyberattaque Des pirates informatiques non identifiés ont attaqué des universités et des hautes écoles suisses. Ils sont parvenus à détourner des virements de salaire. La faîtière Swissuniversities a confirmé hier l’information de la « SonntagsZeitung ». La vaccination 54% C’est la proportion de Suisses qui se feraient vacciner volontairement contre le Covid-19, selon un sondage Tamedia publié hier dans « Le Matin Dimanche » et la « SonntagsZeitung ». GENÈVE Pour soulager des menstruations difficiles, des femmes ont remplacé leurs anti-inflammatoires par du cannabidiol au début de la pandémie. « C’était impressionnant. Durant la période du semi-confinement, on a eu une augmentation de femmes qui achetaient des produits dérivés de CBD pour soulager leurs douleurs menstruelles », confie Kelly Szabados, chargée de communication du magasin Holyweed. Même son de cloche chez Cannathèque, géré par Nathalie Charrière. « Une trentaine de clientes consomment du CBD pour ces douleurs ou parce qu’elles sont atteintes d’endométriose. En tisane, avec la bonne association de plantes, c’est très efficace. » s’envoleront à nouveau depuis Emmen pour s’entraîner, selon la « Luzerner Zeitung ». Des ballets aériens sont prévus en Suisse romande au-dessus de Bellechasse (FR) et de Payerne (VD). suisse.20min.ch Règles douloureuses : le CBD boosté par le Covid Dans la nuit de samedi à dimanche à Rombach (AG), une Érythréenne de 34 ans a été grièvement blessée à coups de couteau dans un appartement. Alertée, la Cette évolution coïncide avec la polémique des antiinflammatoires qui a éclaté en mars dernier. « Une fausse bonne idée, selon le chef de service de pharmacologie et toxicologie cliniques des HUG, Jules Desmeules. L’utilisation de CBD en lieu et place d’antiinflammatoires n’est pas recommandée car son efficacité n’est pas scientifiquement documentée et on peut aussi avoir un doute sur la sécurité quant à la prise d’une telle substance vis-à-vis du Covid. » Cet avis ne freine pourtant pas la tendance générale. « Il y Dès le début de la crise du Covid, l’usage du CBD a fait un bond. –ISTOCK Blessée au couteau par son époux police l’a trouvée grièvement blessée. Elle a dû être opérée d’urgence. Ses deux enfants sont indemnes. Son mari de 40 ans, également érythréen, a été arrêté. Réduire le prix des crèches, une priorité BERNE En Suisse, entre 180’000 et 200’000 enfants (soit un bambin sur trois) sont pris en charge dans une crèche. Selon un rapport de la Conférence des directeurs cantonaux des affaires sociales (CDAS) publié hier, durant les dernières années, les cantons et les communes se sont concentrés sur l’augmentation du nombre de places. Désormais, ils vont s’attacher à la qualité des prestations et à l’aspect financier. De manière générale, les parents continuent de payer la plupart des frais de garde d’enfants, note la CDAS. Leurs contributions sont élevées par rapport aux pays voisins. Les aides financières complémentaires de la Confédération pour réduire les contributions des parents constituent un premier pas pour alléger ce fardeau. –ATS Plusieurs parents renoncent à la crèche en raison des coûts. –ISTOCK a peu, une mère est venue se procurer une infusion pour sa fille qui a des règles douloureuses, raconte Brice Zenere, fondateur de CBD Farm’s. On ne peut pas se substituer à la médecine, mais si le cannabidiol a tant de succès, c’est que ça marche. » –LEILA HUSSEIN Aucun danger À l’heure actuelle, le CHUV et les HUG assurent tous deux que les anti-inflammatoires sont sans risque, à condition qu’ils soient pris de manière adéquate et en quantité raisonnable en respectant la posologie. « Les anti-inflammatoires non stéroïdiens ne présentent aucun danger et sont tout à fait efficaces pour lutter contre des menstruations douloureuses », confirme Jules Desmeules, chef du service de pharmacologie et toxicologie cliniques des Hôpitaux universitaires de Genève.
LUNDI 5 OCTOBRE 2020/20MINUTES.CH Il espère déjà obtenir un bon de sortie de l’hôpital ÉTATS-UNIS Si son état continue à s’améliorer, Donald Trump pourrait regagner la Maison- Blanche dès aujourd’hui, selon ses médecins. SHMII-SZVI7 Dans une vidéo de 4 minutes publiée sur Twitter, le président affirme aller « beaucoup mieux ». –TWITTER Infecté par le Covid-19, Donald Trump s’appliquait hier à donner l’image d’un président certes hospitalisé, mais au travail – « fermement aux commandes », selon Robert O’Brien, son conseiller à la sécurité nationale, sur CBS. Il a recommencé à téléphoner et à tweeter. Le septuagénaire a luimême voulu rassurer les Américains en faisant diffuser des photographies de lui « au travail » depuis l’hôpital, et en publiant une vidéo sur Twitter samedi soir : « Je commence à aller beaucoup mieux, a-t-il dit. On ne sait pas pour la période des tout prochains jours, je suppose que c’est ça le vrai test. » En écho à l’optimisme affiché par leur illustre patient, les docteurs de l’hôpital militaire de Walter Reed où il est soigné ont affirmé hier qu’il pourrait peut-être retourner à la Maison-Blanche dès aujourd’hui si son état continuait à s’améliorer. Plusieurs questions restent toutefois en suspens, notamment sur d’éventuelles séquelles. Médecin personnel du président, Sean Conley a reconnu hier lors d’un point presse que l’état du milliardaire s’était dégradé à un tel point vendredi à la Maison-Blanche qu’il avait Le coronavirus a facilement fait son nid La polémique enflait hier sur les précautions, ou l’absence de précautions, prises par la Maison- Blanche et la famille Trump contre le coronavirus, mais aussi sur la décision de laisser le vice-président Mike Pence continuer à faire campagne pour l’élection du 3 novembre prochain. Il est l’homme qui prendrait l’intérim en cas d’incapacité de Donald Trump. Liée à de multiples contaminations, la Maison-Blanche est devenue un cluster. En hommage à la jeune Victorine FRANCE Près de 6000 personnes, anonymes et proches de Victorine, ont participé hier à une marche blanche à Villefontaine (Isère), en hommage à l’étudiante de 18 ans retrouvée morte dans un ruisseau. Son corps sans vie avait été découvert lundi, deux jours après la disparition de la jeune femme. Une enquête pour meurtre, enlèvement et séquestration a été ouverte. « On n’ose plus laisser sortir nos enfants. On a peur que ça arrive de nouveau », a témoigné une femme participant à la marche. La famille de l’étudiante tuée a pris la tête hier de la marche blanche. –AFP Voir Trump afficher son optimisme sur l’app. fallu requérir une supplémentation en oxygène avant de se résoudre à une hospitalisation. « J’étais inquiet d’une progression potentiellement rapide de la maladie », a-t-il confié. Soigné, entre autres, avec un cocktail expérimental développé par la société de biotechnologie Regeneron, Donald Trump n’a désormais qu’une hâte : reprendre au plus vite sa campagne électorale interrompue par le Covid-19. –AFP/PGA FRANCE Un horrible fait divers a secoué samedi Noisy-le-Sec, une ville de la banlieue parisienne, où un homme est soupçonné d’avoir tué sa femme, ses Monde 7 20 secondes La mode pleure Kenzo FRANCE Premier styliste japonais à s’être imposé à Paris, où il a fait toute sa carrière et rendu mondialement célèbre son prénom, Kenzo Takada s’est éteint hier à l’Hôpital américain de Neuilly-sur-Seine des suites du Covid-19. Celui qui avait fait ses adieux au monde de la mode en 1999 avait 81 ans. Genevois retenu en Irak ERBIL Un Genevois de 20 ans, parti en 2019 dans le nord de la Syrie comme activiste écologiste, est retenu depuis le 27 septembre par les autorités kurdes en Irak, alors qu’il souhaitait rentrer en Suisse. Son avocat dénonce une « détention arbitraire qui devrait être immédiatement levée ». Indépendance rejetée NOUMÉA La Nouvelle-Calédonie, archipel de 270’000 habitants dans le Pacifique Sud, a choisi une nouvelle fois hier de rester dans le giron français (53% des votants ont dit non à l’indépendance). Ce deuxième référendum d’autodétermination a été marqué par une mobilisation sans précédent. Un drame familial fait cinq victimes –AFP deux enfants de 18 mois et 5 ans et deux de ses jeunes neveux, âgés de 5 et 9 ans. Si les motifs de la tuerie sont encore inconnus, le Parquet a évoqué un crime « intrafamilial » impliquant deux fratries d’origine sri-lankaise. L’auteur présumé des faits, hospitalisé dans un état grave pour plusieurs plaies au couteau, a aussi grièvement blessé les parents de ses neveux et atteint plus légèrement les deux enfants plus âgés du couple. Ce sont les deux ados qui ont donné l’alerte après avoir réussi à s’enfuir du soussol du pavillon où leur oncle les avait enfermés. –AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :