20 minutes Genève n°2020-09-30 mercredi
20 minutes Genève n°2020-09-30 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-09-30 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,6 Mo

  • Dans ce numéro : Berlin ouvre son tarmac de la honte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
HITs de saison 20% surtousles vêtements de course àpied et de fitness**excepté chaussures/enfants. Offre valable du29.9 au12.10.2020, jusqu’à épuisement du stock. o SM Commandez maintenant enligne sur sportxx.ch os
MERCREDI 30 SEPTEMBRE 2020/20MINUTES.CH Cinéma 15 Docus à gogo Regards sur la mode COUTURE Ça clashe fort entre l’Italien Cosimo Urgesi et la Suisso-Laotienne Ly-Ling Vilaysane. Installés à Saint-Gall, les deux couturiers s’engagent dans une collaboration compliquée, entre choc des cultures et des générations. Voilà un doc parfois répétitif mais toutefois sympathique. « Ly-Ling et Monsieur Urgesi » De Giancarlo Moos. HHIII Corvéables à merci MÉNAGE Aux Philippines, on forme des domestiques et des nounous à la chaîne, pour le « marché » étranger. On a beau leur apprendre, outre la rigueur, la manière de ne pas subir tout et n’importe quoi, cet esclavage quasi institutionnalisé fait froid dans le dos. « Overseas » De Sung-A Yoon. HHHII Ainsi vécut Lady Day JAZZ Quand elle mourut à 44 ans, en 1959, Billie Holiday n’était plus que l’ombre d’elle-même, tant les mauvais traitements de ses partenaires et la drogue l’avaient usée. « Billie » retrace, avec force documents inédits, la vie trop courte de celle qui restera comme l’un des grands noms du jazz vocal. « Billie » De James Erskine. HHHII Dans les salles, l’automne a des couleurs animées SORTIES Jeune public et amateurs de cinéma d’animation sont à la fête cette semaine. Ce n’est pas parce que « Wonder Woman 1984 », dont la sortie était prévue aujourd’hui, a été reporté à la fin de l’année qu’il n’y a rien d’intéressant au cinéma ! Les nouveautés de la semaine se répartissent entre fictions (lire ci-dessous), documentaires (ci-contre), et surtout animations en tout genre, déclinées en trois temps. « Bigfoot Family ». Propulsé star médiatique, Bigfoot, qu’on avait découvert il y a trois ans dans « Bigfoot Junior », trouve un sens à sa vie en volant au secours d’un coin perdu d’Alaska menacé par un forage pétrolier. Sa famille ne va pas tarder à le rejoindre. Un brin tape-à-l’œil, mais sans lésiner sur la qualité graphique ni se perdre dans un énième degré clivant, le film de Ben Stassen et Jérémie Degruson réussit sa mission divertissante. Pour petits et grands. HHHII « Le gruffalo » Il était une fois une petite souris qui avait réussi à se faire craindre d’un renard, d’une chouette et d’un serpent en prétextant un rendez-vous avec un monstre, un gruffalo ! Elle le leur décrit tout en riant sous cape car, assuret-elle, un gruffalo, ça n’existe Pierre (Vincent Lindon, à g.) et Adrien (François Damiens). –DR pas ! Vraiment ? Pour connaître le fin mot de l’histoire, rendez-vous ce dimanche, puis tout le mois d’octobre, au City- Club à Pully, ainsi qu’au Cinélux à Genève. HHHII « Calamity » Cristal du Meilleur long métrage au dernier festival d’Annecy, le film de Rémi Chayé sortira le 14 octobre. Mais on peut le découvrir dimanche en avant-première au festival Animatou, à Genève. Une centaine de courts métrages d’animation l’accompagnent au programme de la 15e édition de la manifestation, du 1er au 10 octobre. Avec des Papa Bigfoot, sa femme et leur fils Adamentraînent les spectateurs de tous âges dans une aventure rocambolesque. –DR « Le gruffalo » (à g.) squatte notamment le CityClub (Pully) ; « Calamity » est en avant-première à Genève. –DR Sensibilité farfelue versus forte rigidité COMÉDIE Adrien (François Damiens) est un grain de popcorn. C’est-à-dire qu’il s’agite dans tous les sens, prêt à exploser au moindre souffle. Tout l’opposé de son cousin Pierre (Vincent Lindon), intraitable PDG d’une grosse boîte. Ce dernier n’a que peu d’estime pour Adrien, mais il a besoin de lui pour la signature d’un contrat important. Il doit donc serrer le poing et supporter les fantaisies de son cadet, qui se greffe à un voyage d’affaires. Il est vrai que « Mon cousin » tire sur quelques ficelles classiques propres au buddy movie. Cependant, Jan Kounen tire son épingle du jeu grâce à un duo d’acteurs plaisant à regarder (bien que trop à l’aise dans des rôles dont ils ont l’habitude) et à une prise de risque singulière dans la mise en scène. –MAG « Mon cousin » De Jan Kounen.Avec Vincent Lindon, François Damiens. HHHII compétitions délicieusement dénommées Pistache (spécialement pensée pour les crèches genevoises) ou Caramel (délocalisée à Satigny), mais sans oublier l’internationale, la suisse, l’expérimentale…, animatou.com –CATHERINE MAGNIN Manifestants au tribunal Les organisateurs de la manif réprimée par la police à Chicago en 1968 finirent devant les juges pour conspiration. Tel est le thème du thriller « Les sept de Chicago », dont Warner a cédé les droits à Netflix. Nous, Suisses, pouvons le voir en salle. Avec Eddie Redmayne, Sacha Baron Cohen, Joseph Gordon-Levitt, Seth Rogen... COTATION HHHHH Chef-d’œuvre HHHHI Excellent HHHII Bon HHIII Passable H Mauvais I Détestable Pas vu s



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :