20 minutes Genève n°2020-09-30 mercredi
20 minutes Genève n°2020-09-30 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-09-30 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,6 Mo

  • Dans ce numéro : Berlin ouvre son tarmac de la honte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Covid-19  : tempête sur le leader des feux d’artifice VAUD Sugyp SA a perdu 1,9 million à cause de l’annulation des grands événements. Exclue de l’aide à la culture, cette société a saisi la justice. Les spectacles pyrotechniques font-ils partie du domaine de la culture et des arts de la scène ? Ce n’est pas un sujet de dissertation pour étudiants, mais la question à laquelle devra répondre le Tribunal fédéral pour trancher un litige entre le Canton de Vaud et Sugyp SA. Cette société basée à Grandson est leader dans le secteur des spectacles pyrotechniques en Suisse, avec plus de 450 feux d’artifice par an. Elle a été exclue des ayants droit à l’aide à la culture  : selon le Service vaudois des affaires culturelles, les feux d’artifice ne font pas partie de l’ordonnance Covid. « Les restrictions au niveau des grands rassemblements ont eu un impact gigantesque sur la liberté économique de Sugyp. La décision vaudoise cause une distorsion et une inégalité de traitement entre les sociétés », défend Me Daniel Entre 20 et 64 ans, un Tessinois sur dix (11%) a développé des anticorps contre le coronavirus, selon une étude de la Haute École spécialisée de la Suisse italienne menée dans le canton. À titre de comparaison, le taux de séroprévalence atteint 7% dans le canton de –WIKI COMMONS L’entreprise réalise aussi des feux d’artifice à l’international, comme ici lors d’un festival à Hanovre (All). Tessinois actifs fortement touchés par la pandémie Une vingtaine d’artisans pourront tout de même être présents. –ISTOCK –CREDIT Brodt, avocat de Sugyp. « Les autres acteurs des spectacles, comme ceux qui s’occupent du son ou de l’éclairage, ont droit à l’aide et pas nous », soupire Nicolas Guinand, qui dirige l’entreprise avec son frère Jean-Pascal. « Le feu d’artifice, c’est l’art du feu avec des tableaux colorés, de l’émotion et de la mise en scène. Pour une minute de spectacle, il faut trois à quatre heures de travail de création. Indemnités de 130 millions de francs Pour atténuer les effets des mesures prises dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, les acteurs du monde culturel peuvent être indemnisés jusqu’à hauteur de 80% des pertes subies. Rien que pour le canton de Vaud, les aides fédérale et Vaud. Quelque 8000 Tessinois ont donné leur sang à cet effet. Outre des différences régionales, l’étude montre également que les femmes âgées de 20 à 35 ans ont été plus souvent infectées (18%) que les adultes, hommes et femmes, de 50 à 64 ans (10%). Marché de Noël aux oubliettes VAUD Montreux Noël n’aura pas lieu cette année en raison de la pandémie, a révélé hier Radio Chablais. Avec ses 170 exposants, ce grand marché de fin d’année avait attiré l’an dernier 600’000 visiteurs sur les bords du Léman. Une manifestation plus familiale est prévue. Les organisateurs ont relevé la difficulté d’organiser un événement d’une telle ampleur. Ils ont en outre souligné que l’autorisation du Canton avait tardé à venir. Mais pour certains, nous sommes des vendeurs de pétards », poursuit-il. Les spectacles pyrotechniques représentent 3 des 4 millions de francs du chiffre d’affaires annuel de cette entreprise. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE cantonale sont de 39 millions de francs. Comme les effets économiques du coronavirus ne vont pas s’estomper de sitôt, le soutien fédéral va continuer en 2021  : sur un budget de 130 millions de francs, 100 seront versés aux cantons. 20 secondes actu.20min.ch Drame sur la route VAUD Un automobiliste s’est tué sur la route lundi soir à Châtillens. Ce Lausannois de 29 ans a perdu la maîtrise de sa voiture au terme d’une longue rectiligne, puis heurté le mur de soutènement d’une maison, a indiqué hier la police. Le malheureux est décédé sur place. Vers la fin des sauvages ENVIRONNEMENT Le chat domestique pourrait faire disparaître son cousin sauvage en Suisse. Des chercheurs suisses estiment que d’ici 200 à 300 ans, l’hybridation conduira à un remplacement génétique irréversible et à l’impossibilité de distinguer les sauvages. Blanchisseur en sursis GENÈVE Le groupe Baechler Teinturiers vit actuellement des heures sombres. L’entreprise a obtenu début septembre un sursis concordataire définitif jusqu’au 1er mars 2021. La société emploie 250 salariés sur une vingtaine de sites répartis dans toute la Suisse. Il avait tué sa femme avec un chausse-pied SAINT-GALL Un homme de 67 ans a été condamné hier à 6 ans et demi de prison et à 7 ans d’expulsion pour meurtre passionnel par le Tribunal de district. Ce Kosovar, en Suisse depuis 46 ans, avait tué sa femme avec un chausse-pied. Le retraité a été décrit par ses cinq enfants comme un homme calme, gentil et patient. Mais lorsque le dernier enfant a quitté le domicile familial en 2017, la relation du couple s’est détériorée. Son épouse l’aurait insulté de plus en plus souvent. Jusqu’à ce que, le Vendredi saint de 2019, il perde totalement le contrôle et saisisse un chausse-pied en métal de 56cm pour la frapper de 20 à 30 fois. La femme a succombé à ses blessures. Le mari a appelé lui-même la police. Il n’a jamais nié les faits. –ATS La facture 7,7 milliards C’est le coût causé chaque année par les addictions en Suisse. Le tabagisme, qui provoque un décès sur sept, arrive en tête de ces dépenses, révèle une étude publiée hier par l’Office fédéral de la santé.
MERCREDI 30 SEPTEMBRE 2020/20MINUTES.CH Près de 75% des élèves ont été mis en quarantaine. –KEYSTONE Étudiants fêtards sous enquête VAUD L’École hôtelière de Lausanne va convoquer une commission disciplinaire interne après la soirée qui a mené 2500 étudiants en quarantaine. Des sanctions ne sont pas exclues. Le 16 septembre, la veille de la fermeture des discos vaudoises, une soirée organisée par des étudiants dans une boîte de Lausanne avait révélé un foyer d’infection au coronavirus. Onze personnes avaient été testées positives. ÉCOLOGIE ÉCOLOGHE Le prix du transport absurde a été remis à Manor pour la vente de bouteilles au bilan carbone désastreux. Trop malade pour être renvoyé Le Tribunal pénal fédéral s’oppose à l’extradition du recteur d’une université russe recherché par Moscou pour abus de pouvoir. Très atteint dans sa santé, VAUD Un magasin de montres a été braqué hier à la mi-journée à Lausanne. Plusieurs individus ont menacé le gérant du L’eau Berg, vendue chez Manor, a remporté les votes du concours annuel organisé par l’Initiative des Alpes. Elle décroche le prix Pierre du diable du transport le plus absurde. Avant l’arrivée des bouteilles sur les rayons en Suisse, ce sont d’abord des blocs de glace d’icebergs au large du Groenland qui sont récupérés. Puis, ils sont envoyés au Canada pour être fondus et mis en bouteille. La marchandise est ensuite convoyée par camion jusqu’au port. Là, elle est envoyée en Belgique en bateau. Puis, par camion, expédiée jusqu’à Bordeaux (F) avant d’arriver en Suisse. Au total  : 9600km et 794 g de CO2 par bouteille de 750 cl. « Quel cercle vicieux ! En récupérant les masses d’iceberg flottantes, on extrait le froid de la mer, le transport par bateau réchauffe Actu 3 Le produit le plus aberrant de 2020  : une eau d’iceberg cet homme de 75 ans n’est pas en état de supporter une détention ou un transfert forcé vers la Russie. L’homme avait été arrêté en 2015 à l’aéroport de Zurich. Le détaillant va retirer sa gamme d’eaux exotiques. –DR VAUD Suspecté d’une dizaine de vols de bourses de sommelière, un homme a été interpellé par la police vaudoise. Il aurait commis ses larcins ainsi que des vols à l’astuce dans des bijouteries à partir d’août 2019, dans plusieurs cantons. Identifié et recherché depuis une année pour ces délits, ce Britannique a été arrêté le 17 septembre L’attaque a provoqué une importante opération policière autour du magasin, situé près de la gare. –KEYSTONE Vendeur de montres braqué dans sa boutique commerce avec une arme de poing, avant d’emporter des montres et de prendre la fuite, a indiqué la police. Le gérant en plus l’atmosphère et renforce l’effet de serre », a résumé le président de l’Initiative des Alpes et conseiller national Jon Pult (PS/GR). Le prix a été remis en mains propres à des représentants de Manor, hier, devant leur siège à Bâle. La compétition a porté ses fruits  : le détaillant a annoncé que ces bouteilles et tout l’assortiment « Eaux du monde » disparaîtraient des rayons d’ici à la fin de l’année. Les deux autres candidats en lice dans le concours étaient des cornichons importés depuis le Vietnam et vendus chez Migros, ainsi que des graines de grenade du Pérou et importées via l’Égypte, vendues chez Coop. Quelque 5900 personnes ont participé au vote. –YWE Multirécidiviste, il écumait cafés et bijouteries n’a pas été blessé. Le montant exact de leur butin n’est pas connu pour l’instant. La police a lancé un appel à témoins. GENÈVE La pandémie pèse sur les finances de la SSR. Calendrier sportif bouleversé et productions culturelles reportées ont contribué à éroder des recettes publicitaires déjà mises à mal par le Covid-19. Pour faire face à ces pertes, la SSR appliquera un plan d’économies de 50 millions de francs sur les quatre prochaines années. Ce sont 250 postes à plein temps qui seront supprimés dans l’ensemble de l’entreprise, sur un total de 5500. L’entreprise table sur une perte de recettes publicitaires de 65 millions de francs par rapport à l’an passé. Des licenciements seront inévitables, indique la SSR, sans préciser quels domaines seront à Nyon grâce au signalement donné par un inspecteur de la police de sûreté, ont expliqué les forces de l’ordre. Le quinquagénaire a été placé en détention provisoire. Ce multirécidiviste avait fait l’objet d’une expulsion judiciaire du territoire suisse en juillet 2019, ajoute la police, sans donner davantage de détails. Essorée par le virus, la SSR va licencier Le média de service public va couper 4,5% de ses effectifs. –KEY touchés. Le syndicat impressum réclame le maintien des postes de journalistes, une consultation globale ainsi que la négociation d’un plan social. –ATS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :