20 minutes Genève n°2020-09-28 lundi
20 minutes Genève n°2020-09-28 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-09-28 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : Wawrinka commence très fort à Paris.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Rexona cotbn dru 11P au e herbes Mer. POWER ED ar PLANTS I _tep,. COVERGIRL BEAUTY WEEK Body Milk 48h TIEFEee CON CEYTRÉ1 itZei ULTRA'F1,4R.SPRAY KARIESSCHUTZ hoc ver Kedes w.nu Km ». ICECHILL çke_mirezeiz, B LL Grethees PastlIles EtnanbEro Ras° r Anetoir en bp.mbi. 0.,-.M-., "'Sant°.r. 10 0%  : Riani_".7.4.'.7:-.11,Ali— P 4:121 NATURAL HALMDENTISCHESCO rz  : 0 PROTECe.P91,1AFFEREHRUDNAC11141.0.C.214, ffleil,',g30 SENSODYNE REPAIR* =7.1'III> NiOT 1CT 71,31.1Cle a..11.12.. «.1. & ffl.r...47C.r.-r-7.7=7- C110. POWER  : Veen'011.ÉTÉ areremeze, Sur tous les produits de beauté ycomprisles appareils électriques  : 25% àpartir de 2auchoix ou en lot (sauf soins pour bébés, hygiène féminine, mouchoirs en papier et serviettes àdémaquiller) DU LUNDI 28SEPTEMBRE AUSAMEDI 3OCTOBRE 2020 Non cumulable avec d’autres actions. Dans la limite des stocks disponibles. city car Pour moi et pour toi. Pour moi et pour toi. f ""
LUNDI 28 SEPTEMBRE 2020/20MINUTES.CH Votations Pas de baisse d’impôts FISCALITÉ Septante voix d’écart ont permis à l’initiative « Zéro pertes » de passer la rampe. Une infime majorité de votants désire qu’à l’avenir, si Genève doit mettre en œuvre une réforme fiscale fédérale, l’État se débrouille pour maintenir les recettes cantonales. Tournus bientôt rétabli INSTITUTIONS La présidence unique du Conseil d’État a vécu. L’Exécutif ne voulait plus de la formule imaginée par la Constituante et introduite en 2013. Les Genevois ont exaucé le vœu de leurs édiles à 87,87%. La présidence tournante sera de retour dès octobre. Large soutien à l’IMAD SANTÉ Si l’Institution de maintien, d’aide et de soins à domicile (IMAD) fait des déficits, ils seront couverts par une subvention. 72,76% des Genevois ont voté cette loi voulue par le Grand Conseil pour soutenir la politique de maintien à domicile des aînés. MOBILITÉ Qui l’eût cru ? Genève, ce canton si friand de « guerre des transports », a trouvé une large majorité (58,55%) autour d’un projet lié à la mobilité. Hier, le peuple a approuvé la suppression, à terme, de 4000 places de parking en surface. La mesure permettra d’effectuer des aménagements pour les transports publics et la mobilité douce au centre, tout en réalisant une moyenne ceinture destinée au trafic automobile. Nam garanleKris is1)5eiete Nous nws ergneel, à laeer bOuSf102. M101)A, de seconde. min VOTAI VOTATIONS L’initiative de la gauche réalise un score fracassant. Le patronat va très vite devoir s’adapter. « 23 francs de l’heure, c’est immédiatement applicable », a annoncé le conseiller d’État Antonio Hodgers. Le salaire minimum voulu hier par une nette majorité de 58,15% des Genevois entrera en vigueur « dès la promulgation de la loi, fin octobre ». Et les conventions collectives existantes ne seront d’aucun recours pour payer moins. « La loi écrase la CCT », a confirmé l’édile. « C’est une excellente nouvelle pour les salariés, a jugé Davide De Filippo, le président de la Communauté genevoise d’action syndicale (CGAS). La population ne croit plus aux Parkings à la trappe Samedi 2G septembre Clubs celte Boutique sur tous les vétensetnts d ecretrsibmo mule. La stratégie du Conseil d’État, qui avait su fédérer tous les partis (hormis l’UDC et le MCG) autour de sa vision, est validée. « Nous sommes très satisfaits, a commenté le conseiller d’État Serge Dal Busco. Nous jugions que, sans cette loi, il nous faudrait 20 à 25 ans pour mettre en œuvre la loi pour une mobilité cohérente et équilibrée voulue par le peuple en 2016. Là, nous estimons pouvoir diviser ce temps par quatre. » –JEF Deuxième main  : une première réussie COMMERCE Ce n’est pas encore une ruée digne du Black Friday, mais les magasins d’occasion comptent bien y parvenir ces prochaines années. Samedi, les promos ont rythmé la première Journée suisse de la deuxième main. Et même si l’action était un peu confidentielle, des boutiques comme celles de Caritas ou de l’Armée du Salut à Lausanne ont fait une bonne, voire une très bonne journée, avec des clients autres que leurs habitués. Le premier Secondhand Day suisse s’est déroulé samedi. –XFZ PUB Genève 5 Le salaire minimum a très largement séduit Genève Dès fin octobre, l’heure de travail sera payée au moins 23fr. –DR mensonges du patronat. La prétendue potion magique du partenariat social ne fonctionne plus, car elle est unilatérale. » Reportage à Lausanne à voir sur notre app.commerce de détail. Selon les Un « effet Covid » estimations de 2018, le conseiller d’État Mauro Poggia a indi- La révolution salariale genevoise s’explique sans doute en partie qué que « 6,3% de la population par la crise du Covid. « Avec les pouvait être touchée » par les pertes d’emplois et de salaires, hausses de salaire à venir. elle a donné conscience à une L’élu n’a cependant pas caché sa crainte d’un appel d’air large frange de la population de ce que signifie vivre avec des revenus modestes », juge Jocelyne fiés au détriment de locaux peu attirant des frontaliers quali- Haller (Ensemble à Gauche). formés. Neuchâtel, qui connaît « Certains métiers méritant un salaire minimum de 20 fr. de d’être revalorisés ont été mis en l’heure depuis 2017, « n’a pas lumière », abonde la Verte Delphine Klopfenstein. Ce vote est admis, mais n’a pas la même constaté d’effet pervers, a-t-il la manifestation « d’un élan de composition d’emplois que Genève ». Et si la droite prédit une solidarité et d’une plus grande attention portée aux autres », estime le PLR Bertrand Reich. difficultés pour les PME et une baisse des bas salaires, des hausse des prix, la gauche prévoit une réduction des dépenses d’aide sociale, un pou- Selon lui, les travailleurs qui profiteront le plus de la loi voir d’achat gonflé et un œuvrent dans l’hôtellerie, la endiguement de la sous-enchère salariale. –JÉRÔME FAAS restauration, le nettoyage et le CHF 100=CHF 120 CHF20.- OFFERTS POUR L’ACHAT D’UNE CARTECADEAUDÈS CHF100.-* DANS LA LIMITE DE 2’500 CARTES *Les CHF20.- sont crédités sous formedeCarte Cadeau.Conditions disponiblesauStand Info.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :