20 minutes Genève n°2020-09-23 mercredi
20 minutes Genève n°2020-09-23 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-09-23 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : à la rescousse des dauphins égarés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Place Fédérale toujours occupée BERNE Malgré l’ultimatum des autorités, les militants pour le climat ont poursuivi leur action sur la place Fédérale hier. La Ville voulait les faire déménager à 200m de là, une loi interdisant les manifestations devant le Parlement lors des sessions. Le matin, les activistes avaient partiellement évacué le site pour faire place au marché mais seule la moitié des stands a pu être installée. Lire aussi en page 7 co À voir sur l’app : ils s’enchaînent à des vélos. Les activistes semblent prêts à tenir tête aux autorités. –KEYSTONE BERNE Alain Berset a présenté hier les primes maladie pour 2021. La hausse moyenne sera de 0,5%. Mais les cantons dénoncent l’ampleur des réserves des caisses. Ce que vous paierez l’année prochaine Le tableau ci-contre indique les primes moyennes par canton, avec la franchise de base (0fr. pour les enfants et 300fr. pour les adultes) et le risque accident. Les caisses ont jusqu’au 31 octobre pour annoncer les nouveaux tarifs. Pour changer d’assurance de base, l’assuré doit communiquer son intention de mettre un terme à son contrat avant le 30 novembre, par recommandé. actu.20min.ch Nez rouge au garage BERNE Cet hiver, pas question de compter sur Nez rouge pour se faire ramener chez soi après une soirée trop arrosée ! Sur les 22 sections actives en Suisse, 18 ont déjà communiqué qu’elles renonçaient à leurs activités durant cette période. Elles suivent ainsi les recommandations de la direction « de ne pas prendre la route cette année ». Celles qui décident de rouler malgré la pandémie devront mettre en place des plans de protection en accord avec les directives sanitaires. Les responsables se heurtent notamment à des problèmes d’exiguïté des locaux et de bénévoles potentiellement à risque, car souvent âgés. L’anonymat habituel de l’organisation pose aussi problème, en matière de traçabilité et, a contrario, de protection des données. –ATS/FRS Hausse limitée des primes La prime moyenne de l’assurance obligatoire augmentera de 0,5% en 2021. Selon le canton, l’évolution sera comprise entre -1,6% et 2,1%. Les cantons du Tessin, du Jura et du Valais connaîtront les plus fortes hausses. Alain Berset a Le conseiller fédéral socialiste avait le sourire hier à Berne. -KEYSTONE Enfants 0-18 ans Jeunes adultes 19-25 ans Adultes dès 26 ans 2020 2021 Diff. 2020 2021 Diff. 2020 2021 Diff. VD 116fr.40 116fr.60 +0,1% GE 126fr.60 126fr.50 -0,1% FR 93fr.00 93 fr.20 +0,3% NE 109fr.60 109fr.30 -0,3% JU 101fr.70 103fr.20 +1,6% VS 91fr.90 93 fr.20 +1,3% CH 99fr.80 99fr.70 -0,1% salué une hausse « très modérée ». C’est la troisième année de suite que la hausse est faible, a souligné le ministre de la Santé, se félicitant de « la tendance vers le bas ». Les primes de 2021 sont calculées pour couvrir les dépenses estimées pour l’année 2021, rappelle l’OFSP, ajoutant qu’il n’est pas encore possible de connaître l’impact de la pandémie de Covid-19 sur les coûts de l’année 2020. « Nous ne savons vraiment pas grand-chose sur l’évolution » de la pandémie, a souligné le directeur de l’OFSP, Pascal Strupler. Les cantons veulent que les caisses utilisent leurs réserves Le conseiller d’État genevois Mauro Poggia estime qu’en matière d’assurance maladie, le débat doit maintenant porter sur les réserves accumulées par les assureurs. « C’est le gros combat » à mener. Aujourd’hui, les caisses disposent d’un matelas de 11 milliards de Les acteurs du système de santé suisse saluent cette hausse modérée mais pointent le besoin de réformes. La plupart demandent que les caisses utilisent leurs réserves pour amortir les conséquences financières du Covid-19 (lire encadré). Pour la faîtière des assureurs SantéSuisse, il faut plutôt réduire les coûts surfaits et éliminer les prestations inutiles. Les assureurs, les fournisseurs de prestations et l’industrie pharmaceutique ne semblent aucunement enclins à se concerter pour réformer 304fr.10 307fr.10 +1,0% 373 fr.50 375fr.40 +0,5% 253fr.60 255fr.30 +0,7% 299fr.10 300fr.00 +0,3% 261fr.40 269fr.60 +3,1% 260fr. 30 262fr.20 +0,7% 264fr. 70 265fr.60 +0,4% « Les mesures prises pour maîtriser les coûts sont efficaces et doivent être poursuivies. Des réformes sont nécessaires pour garder les coûts sous contrôle » Alain Berset (48 ans) Conseiller fédéral chargé de la Santé en profondeur le système de santé, cela au détriment des payeurs de primes, écrit pour sa part la Fédération romande des consommateurs. –ATS/GMA francs. Il a augmenté de 3,9 milliards en deux ans. La Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la Santé exige que les caisses utilisent ces réserves pour amortir les conséquences financières de la pandémie de Covid-19, qui devrait durer un certain temps. 418fr.10 420fr.40 +0,6% 483fr.70 484fr.90 +0,2% 354fr.90 357fr.50 +0,7% 426fr. 40 425fr.30 -0,3% 403fr. 70 410fr.50 +1,7% 356fr.40 362fr.30 +1,6% 373 fr.90 375fr.40 +0,4%
MERCREDI 23 SEPTEMBRE 2020/20MINUTES.CH 20 secondes Coincés par la police VALAIS Deux hommes ont été arrêtés lundi sur l’A9 vers la sortie de Martigny au volant d’une voiture volée après une course-poursuite avec la police. Le conducteur a tenté de s’enfuir à travers champs avant d’être rattrapé par des agents. C’est le propriétaire de l’automobile qui a prévenu la police en voyant son véhicule circuler. Malades sous la loupe BERNE Les personnes infectées au Covid-19 mais chez qui la maladie ne se déclare pas représentent 20% des personnes atteintes, selon la revue « PLOS Medicine ». Des chercheurs de l’Université de Berne ont déterminé la proportion après avoir mené une vaste étude. Mari et femme décédés ZURICH Un couple marié, âgé de 78 ans pour l’épouse et 75 ans pour le mari, a été découvert mort lundi après-midi dans une maison mitoyenne à Wiesendangen. Les causes et les circonstances de leur décès ne sont pas encore élucidées, a indiqué la police hier. PUB VAUD Une quinzaine de cas de coronavirus ont été enregistrés dans deux classes après un camp en montagne dans des conditions désastreuses. « Des parents avaient émis des doutes sur la pertinence de ce camp dans le contexte sanitaire actuel. L’école a répondu qu’il ne fallait pas s’inquiéter. Finalement, c’est la cata… » Patrick* fait partie des parents d’élèves d’une école de l’Ouest lausannois en colère après le séjour à Ovronnaz (VS), au début du mois, de deux classes de 15-16 ans. Selon nos renseignements, à la fin de ce camp de cinq jours en montagne inspiré de l’émission « Koh-Lanta », les cas de coronavirus ont explosé. « Il y a une quinzaine de cas positifs parmi les élèves et enseignants », poursuit Patrick. Actu 3 Le « Koh-Lanta » du collège finit en explosion de Covid Deux par lit Même si la responsable de l’école martèle qu’il y avait « un élève par lit » tout au long du camp, deux ados infirment ses propos. « Il y a eu deux nuits où nous étions deux par lit. Les autres jours, nous avons dormi sur des matelas par terre, collés les uns contre les autres », ont-ils indiqué. « J’ai la rage contre la direction et les profs. Ils auraient mieux fait de ne rien faire. Je suis positive à cause d’eux », a réagi une adolescente. Conditions spartiates, organisation martiale et hygiène calamiteuse : cette expédition en a estomaqué plus d’un. Les jeunes ont été privés de douche plusieurs jours d’affilée. Toutefois, les filles qui avaient leurs règles ont eu droit à une toilette intime. « Un jour, on ne pouvait Pédophiles sous les verrous SUISSE ALÉMANIQUE Un homme qui avait harcelé et contraint sexuellement deux filles âgées de 6 et 9 ans à Winterthour (ZH) a été arrêté. Ce Suisse de 43 ans a avoué les faits, qui ont eu lieu à la fin juillet et à la mi-septembre. Et à Allschwil (BL), c’est un ancien directeur de crèche de 36 ans qui a été placé en détention. En décembre dernier, il aurait commis et filmé des actes d’ordre sexuel avec des enfants dans sa garderie. Le camp à la montagne s’est déroulé à Ovronnaz (VS). –DR remplir qu’une gourde car il fallait économiser l’eau. Il faisait chaud. Des élèves ont passé leurs gourdes à ceux qui avaient trop soif », dénonce une ado. Une mère s’offusque des incidences de cette sortie sur la vie des familles : « Les parents et les proches des ados positifs Votre don en bonnes mains. Avec le label de qualité Zewo, tout le monde joue franc-jeu : votre don est utilisé avec transparence pour résoudre un vrai problème. Personne n’a refusé La directrice de l’école a réagi par le biais du porte-parole du Département de la formation. « Il y a eu 50km de marche en cinq jours. Une séance d’information a eu lieu pour les parents. Personne n’a refusé d’y aller car personne n’était inquiet. » Les autorités ont admis que l’infrastructure et la promiscuité des cabanes étaient incompatibles avec les normes sanitaires. « Il est probable que ce type d’hébergement ne sera plus autorisé pour les camps », selon le département. sont en quarantaine. C’est un désastre ! » Certains expriment leur frustration sur les réseaux sociaux. « Ils sont angoissés. Et le silence de l’école ne rassure pas », constate la présidente de l’association des parents d’élèves. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE *Prénom d’emprunt Ytiewo -a, cerne LL SPINAS CIVIL VOICES –ISTOCK



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :