20 minutes Genève n°2020-09-22 mardi
20 minutes Genève n°2020-09-22 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-09-22 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,1 Mo

  • Dans ce numéro : la semaine des activistes du climat.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, PUB La culture doit encore attendre Un tiers des Suisses préfèrent attendre que la crise du Covid soit terminée avant de reprendre leurs sorties culturelles, selon une enquête de la Confédération et des cantons. Alors que 36% des personnes interrogées n’ont pas l’intention de visiter un musée ni une expo, 43% d’entre elles ne sont pas prêtes à retourner « voir un spectacle ». Une firme pourrait choisir à la place des médecins ASSURANCE Pour limiter proposer au patient. « Il existe vers les bons prestataires les coûts des traitements, de grandes différences de performance entre médecins, ex- meilleurs résultats, donc à une conduit automatiquement à de Assura propose de confier plique la fondatrice de Better- réduction des coûts. » le choix du spécialiste à Doc, Donata von Dellingshausen. Orienter les patients cins pour ce nouveau La caisse cherche des méde- une entreprise allemande. modèle, « Qualimed », c’est le nom du nouveau modèle que souhaite lancer Assura dès l’an prochain. Avec cette option, moyennant un rabais pour l’assuré, son généraliste ne pourrait plus envoyer directement son patient chez un spécialiste, explique le « Tages-Anzeiger ». Pour toute une série d’affections (cardiologie, urologie, digestion notamment), il enverrait son rapport à la société allemande BetterDoc, en cours d‘implantation en Suisse, qui choisirait trois spécialistes à Les spécialistes seront évalués et choisis par BetterDoc. –ISTOCK JOIN NOW Primes modérées ? L’annonce des primes 2021 devrait intervenir aujourd’hui. Leur hausse pourrait être limitée à moins de 1%, selon Verena Nold, directrice de la faîtière des assureurs SantéSuisse, citée par « Blick ». Une hausse des coûts de 5% a été constatée entre janvier et mars, probablement à cause de constitution de réserves de médicaments, mais elle s’est résorbée dès le début du semi-confinement, car les cabinets sont largement restés vides durant cette période. et compte les indemniser. Mais le principe crispe beaucoup d’entre eux. Le réseau Medix, par exemple, a recommandé à ses plus de 700 membres de ne pas participer à ce « produit bizarre, une insulte paternaliste envers les médecins de famille », écrit son président Felix Huber. Il estime que les caisses maladie n’ont pas leur place dans les décisions médicales, et craint des retards administratifs, mais surtout une rupture de confiance entre patient et généraliste. Assura s’abstient de commenter, car Qualimedest actuellement examiné par l’Office fédéral de la santé publique, qui rappelle qu’un rabais ne peut pas s’élever à plus de 20% du modèle de base. –RMF 25% SUR TOUT POUR LES MEMBRES VALABLEJUSQU‘AU 28.09.2020 IMPORT PARFUMERIE IMPO.CH actu.20min.ch Pas de soutien aux crèches SUISSE Les crèches publiques resteront exclues de l’aide fédérale face au coronavirus. Le Conseil des États a rejeté hier par 25 voix contre 16 une motion de commission en ce sens. Ce sont les mesures imposées par le Conseil fédéral qui ont entraîné des pertes importantes, aussi pour les crèches publiques, a lancé Johanna Gapany (PLR/FR). Une aide aux institutions publiques engendrerait des coûts supplémentaires d’environ 20 millions, a rétorqué le ministre de la Santé, Alain Berset. Les institutions publiques ne sont généralement pas menacées dans leur survie, a-t-il rappelé. De plus, le crédit de 65 millions de francs octroyé par le Parlement est épuisé, a encore précisé Alain Berset. –ATS Les jeunes mères se montrent parfois agressives. –ISTOCK Attaqués par une vache fâchée SAINT-GALL Une vache allaitante a attaqué des randonneurs à deux reprises, dimanche aprèsmidi près d’Amden. Elle s’en est d’abord prise à un groupe de cinq personnes. Deux se sont légèrement blessées en fuyant. Peu après, elle a récidivé face à un couple. La femme, âgée de 20 ans, a été plus sérieusement atteinte. Elle a dû être héliportée, indique la police. Les articles déjà réduits sont exclus. Jusqu‘à épuisement des stocks.
MARDI 22 SEPTEMBRE 2020/20MINUTES.CH 20 secondes Stan et Magnus  : la fin TENNIS À quelques jours du tournoi de Roland-Garros, qui démarre dimanche à Paris, Stan Wawrinka a annoncé hier la fin de sa collaboration de huit ans avec Magnus Norman. Avec l’ancien joueur suédois, le Vaudois a notamment remporté l’Open d’Australie 2014, Roland- Garros 2015 et l’US Open 2016. Jeune motard décédé COSSONAY (VD) Un choc entre un bus des transports MBC et un motard s’est produit hier vers midi au carrefour menant au centre du TCS, sur la route Cossonay-Dizy. Le motard, un Suisse de 18 ans habitant la région, a succombé à ses blessures sur le lieu de l’accident. Mille cas en trois jours BERNE L’Office fédéral de la santé publique a annoncé hier cinq morts et 1095 nouvelles contaminations au Covid-19 depuis vendredi. Le taux de positivité des tests est stable, à 4,6%. Dorénavant, les chiffres du samedi et du dimanche sont publiés le lundi. Ambitions cantonales FRIBOURG Christian Levrat se verrait bien entrer au gouvernement fribourgeois en 2021. Le conseiller aux États, qui va céder la présidence du Parti socialiste suisse, a dit à laliberte.ch vouloir mettre son expérience au service du canton. Le jeune conducteur a succombé à ses blessures sur le lieu de l’accident. –BRK NEWS GEAVE GENÈVE Un militant puni pour avoir souillé les façades du Credit Suisse était jugé en appel hier. PUB 9 wwÊ pro naturd » BirdLife 27 septembre 2020.0,5 SE Des. q}S ; AS130/131rdLIfe Suisse eeP1J s tee'Loi surlachasse Association « NON à la Loi sur la chasse », Domacherstr. 192, 4018 Bâle loi-chasse-non.ch Actu 3 Au procès climatique, le désarroi d’une génération C’est un jeune homme triste qui faisait face, hier, à la Cour d’appel. « Je suis devant la justice, alors que c’est le Credit Suisse qui commet les crimes. » Nicolas, qui avait peinturluré les murs de la banque pour dénoncer ses investissements dans les énergies fossiles, dit son désarroi. « Je n’arrive pas à me projeter dans l’avenir. J’ai peur des conflits, des catastrophes et des morts à venir. » L’activiste jure ne pas être fier de sa désobéissance civile, qui le désole. « Ce n’est pas ce que j’imaginais faire quand Élus accueillis dans le bruit Nicolas (à g.) a manifesté hier devant le Palais de justice. –JEF Verdicts différents Lors d’une manif en 2018 contre les investissements fossiles, Nicolas a maculé de peinture les murs genevois du Credit Suisse. Il a écopé de 10 jours-amende avec sursis pour dommages à la propriété et fait appel. Ce jugement fait écho à l’acquittement, à Renens (VD), d’activistes poursuivis pour violation de domicile. Ils avaient mimé un match de tennis dans les locaux lausannois de la banque. Leur procès en appel débute ce jour. j’étais petit. Je me tiens devant vous car je suis désarmé. » Son avocate, Me Laïla Batou, plaide l’acquittement au nom de l’état de nécessité  : le danger imminent dû au réchauffement climatique et l’absence de recours légaux et démocratiques pour le freiner justifieraient les actes de Nicolas. « On est dans une situation historique inédite, obligés d’être créatifs pour que le droit s’adapte à la situation. » Elle prie la justice « d’entendre la détresse d’une génération ». Professeure spécialiste des changements climatiques à l’Université de Lausanne, Julia Steinberger l’a soutenue, décrivant en détail une situation « extrêmement alarmante ». Sans mesures immédiates, « nous risquons de perdre le contrôle. Je suis mère et j’ai du mal à dormir. » Le Parquet, lui, a maintenu sa volonté de condamner. Sans débattre du fond, il a estimé que le danger allégué par Nicolas n’était pas immédiat et que des moyens licites de se faire entendre existaient. Le verdict sera rendu ultérieurement. –JÉRÔME FAAS BERNE Des centaines d’activistes ont fait beaucoup de bruit hier matin sur la place Fédérale, chantant et criant des slogans en faveur de l’environnement à l’arrivée des membres du Conseil national et du Conseil des États pour la dernière semaine de la session d’automne. L’action était pacifique et les élus ont pu gagner le Parlement sans être gênés. Toutefois, les présidences des IMILE YOU TALr TRIE PINS DOT Chambres fédérales attendent des autorités bernoises qu’elles fassent respecter la loi. En effet, rive depuis 1925, les manifestations devant le Palais re e ion fédéral durant les sessions parlementaires sont interdites. Un assouplissement introduit en 2016 ACT NOW permet de petits rassemblements non bruyants. La Ville de Berne tentait hier de trouver une solution à l’amiable avec les activistes. –ATS Les manifestants ont crié et chanté leurs revendications en faveur du climat hier. –AFP Il fonce dans un camion et se tue ZURICH Un automobiliste de 23 ans est mort dans une collision à Rafz, hier vers 7h20. Pour une raison encore inconnue, son véhicule s’est déporté sur la voie de gauche, où il est entré en collision frontale avec un camion qui arrivait en sens inverse. Le jeune homme a succombé à ses blessures sur le lieu de l’accident, indique la police cantonale de Zurich. Le chauffeur du camion, 59 ans, n’a pas été blessé. Votons NON pour protéger nos animaux sauvages indigènes ! 27 septembre 2020 Association « NON àlaLoi sur la chasse », Dornacherstr.192, 4018 Bâle loi-chasse-non.ch FONDATION FRANZ WEBER Non



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :