20 minutes Genève n°2020-09-18 vendredi
20 minutes Genève n°2020-09-18 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-09-18 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 15 Mo

  • Dans ce numéro : Travis Scott cartonne au fast-food.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Une gare du XXIe siècle ROLLE (VD) Entamés en 2018, les travaux de rénovation de la gare de la ville de La Côte sont terminés. Les quais ont été rehaussés et élargis, ce qui améliore l’accès aux trains. Un nouvel abri voyageurs et une salle d’attente ont également été construits. Soutien aux vignerons VAUD Le Conseil d’État a décidé d’octroyer 1,3 million de francs de plus en soutien à la branche vitivinicole, fortement affectée par la crise du coronavirus. L’envoi qui fâche l’UDC ZURICH Le parti a porté plainte jeudi après l’envoi d’une pub adressée personnellement à de nombreux habitants suisses pour l’initiative de limitation, sans autre explication. L’UDC pense que ce courrier a été envoyé par des adversaires politiques pour lui nuire. ZURICH ZUECI-1 Durant huit ans, un thérapeute a encaissé près de 21’000 fr. chaque mois pour des prestations qu’il n’avait pas réalisées. Un psychiatre, aujourd’hui à la retraite, a systématiquement trompé ses pairs et les compagnies d’assurance maladie entre 2010 et 2018 sur les services fournis. Il a dû répondre mercredi de ses actes devant le Tribunal d’arrondissement de Zurich. En huit ans, le praticien a encaissé au moins 2 millions en trop pour des prestations qu’il n’avait pas fournies. Selon l’acte d’accusation, il aurait travaillé en moyenne 16 heures par jour, sauf le dimanche. Il a par exemple facturé des consultations de patients pour un montant de 80’000fr. alors qu’il était durant six semaines en vacances en Australie ! Pour ces actes, qu’il a reconnus, l’accusé a accepté la peine proposée par le procureur : 18 mois de prison avec sursis, dont 36 jours de détention préventive, et une amende de 5000fr. Il a également accepté de rembourser 1,2 million aux assurances maladie escroquées. En outre, 300’000fr. ont été alloués à l’organisation faîtière des assureurs maladie SantéSuisse. La Cour a approuvé à contrecœur la proposition de verdict du procureur, qualifiant la peine de « légère ». Le fait que le prévenu a pleinement collaboré et permis d’estimer au mieux ses excès a plaidé en sa faveur.frotte actu.20min.ch Un psy facture 2 millions de trop aux assurances Ses patients étaient surtout des réfugiés et des migrants. –ISTOCK Retrouvé sans vie dans le parking d’un cinéma ARGOVIE Un choc s’est produit jeudi matin à Seon entre une Smart et un train. La conductrice de la voiture a voulu tourner à gauche malgré les feux annonçant qu’un train était en approche. Le choc a été inévitable. Blessée, la conductrice a été conduite à l’hôpital. Aucun passager du chemin de fer n’a Le corps d’un homme d’une trentaine d’années a été découvert tôt jeudi matin par une passante à l’entrée du parking du cinéma Pathé d’Archamps (F), tout près de Bardonnex (GE). Selon « Le Messager », un massage cardiaque a été prodigué à la victime, qui est malgré tout décédée. De nombreuses traces de sang étaient visibles sur la chaussée. Une enquête pour meurtre et non-assistance à personne en danger a été ouverte. Les feux indiquaient pourtant l’arrivée du train La petite voiture a été poussée sur plusieurs mètres par la composition des CFF. –POL. AG été blessé, mais tout le monde a dû regagner à pied la gare située non loin de là. Le secteur a été bouclé durant une bonne heure, a indiqué la police. « J’ai travaillé presque jour et nuit et j’ai eu l’impression d’avoir mérité l’argent que j’ai reçu. Le travail a été toute ma vie » L’accusé Interrogé par le juge concernant ses surfacturations L’accusé a regretté ses actes. Concernant le motif qui a poussé son client à surfacturer des prestations, son avocat a déclaré que le prévenu n’avait pas vécu dans le luxe, mais avait soutenu sa famille dans son pays d’origine. Il a également aidé financièrement des étudiants dans le besoin. –HOH/JBM Info médicale ou publicité déguisée ? BERNE Swissmedic a ouvert une enquête à la suite d’informations annonçant l’Echinaforce comme un possible remède pour lutter contre le coronavirus. L’institut va examiner si le produit a fait l’objet d’une pub interdite auprès du public. Celle-ci ne peut être faite que dans le cadre de demandes approuvées par l’agence de contrôle. Des médias ont relayé lundi une étude du Laboratoire de Spiez, affirmant que la préparation médicinale aidait à lutter contre le Covid-19 en laboratoire. Selon Swissmedic, la diffusion de l’info sur les réseaux sociaux a ensuite conduit à une ruée des consommateurs sur l’Echinaforce et l’apparition d’offres illicites en ligne. Aucune conclusion médicale ne peut être tirée de Echinaforce. Résistanre- relreidiv.pmr, Le produit avait été pris d’assaut dans les pharmacies. –KEYSTONE l’étude du Laboratoire de Spiez, rappelle l’institut, ce que soulignaient également les chercheurs eux-mêmes. –ATS/FRS Le pessimisme 79% C’est la proportion de Romands qui craignent une augmentation de leurs primes maladie en 2021 à la suite de la crise liée au coronavirus. Côté alémanique, ce ratio atteint 48%, indique une étude de bonus.ch menée en août sur plus de 1400 personnes.
–KEYSTONE VENDREDI 18 SEPTEMBRE 2020/20MINUTES.CH Nouvelle victime indirecte du virus BERNE La conseillère aux États Élisabeth Baume-Schneider (PS/JU, photo) est en quarantaine. Son fils a été testé positif au coronavirus. La sénatrice jurassienne de 56 ans, qui va bien, devrait pouvoir revenir mercredi sous la Coupole. Elle est la 2e parlementaire mise à l’isolement depuis le début de la session d’automne, après Daniel Brélaz (Verts/VD). Il avait été testé négatif, mais son fils avait été infecté par le virus. Presque trois fois trop vite Un automobiliste a été flashé samedi soir à 144km/h sur le pont Monbijou, au centre de Berne, où la vitesse autorisée est de 50km/h. Âgé de 33 ans, le chauffard a été arrêté peu après par une patrouille et conduit au poste de police, où un test de drogue s’est révélé positif. Les propriétaires du Blausee ont porté plainte. –KEY CORONAV1111US CORONAVIRUS Champion suisse des nouvelles infections, le canton tente de maîtriser la deuxième vague sans en faire trop. Avec un taux d’infections de plus de 200 pour 100’000 habitants, le canton de Vaud est loin devant la moyenne suisse (62) et a introduit les mesures les plus strictes du pays. Mais les autorités cherchent une voie pour que les mesures soient « efficaces mais aussi acceptées par la population », expliquait hier le médecin cantonal. Karim Boubaker assume le principe de « quarantaine allégée » (lire encadré), et évoque des discussions au plus haut niveau pour rendre les quarantaines « plus tolérables ». « Cela devient plus dur à faire appliquer, surtout avec beaucoup de nouveaux cas par jour », résume-t-il. Jeudi, le « 19:30 » de la RTS révélait que le Canton n’imposait plus l’isolement si les personnes ayant eu un contact étroit avec un malade ne vivent 0 Actu 3 En quête d’équilibre, Vaud évolue sur la corde raide Fortement mobilisé ce printemps, le CHUV se dit prêt à faire face à une deuxième vague. –KEYSTONE pas sous le même toit ou n’ont pas de relation intime avec un cas de Covid-19. Le CHUV, lui, se dit prêt à une deuxième vague sans toutefois vouloir dévier pour l’instant de son fonctionnement habituel. « On est loin de la situation d’avril, il n’y a aucune Pionnier de la « quarantaine allégée » Le Canton de Vaud a décrété entre 20 et 30 « quarantaines allégées » ou « sociales », qui permettent au personnel médical indispensable de continuer à travailler malgré un contact rapproché avec une personne testée positive. Un soignant infecté mais dépourvu de symptômes pourrait même, après une analyse de sa situation, être soumis à la même mesure. Par comparaison, aux HUG, ce n’est qu’en attente du résultat d’un dépistage qu’un employé peut retourner travailler. La pratique vaudoise est conforme aux directives de l’OFSP. Poison dans la pisciculture KANDERSTEG (BE) Les exploitants de la pisciculture du Blausee ont lancé jeudi de graves accusations contre des entreprises qui participent aux travaux d’assainissement du tunnel du Löstchberg. Selon eux, des substances cancérigènes se sont infiltrées dans les eaux souterraines après avoir été entreposées sans autorisation dans une gravière voisine. Les mesures qui y ont été effectuées révèlent un dépassement de 424’000 fois la valeur limite pour les hydrocarbures aromatiques polycycliques. Ces substances se trouvent dans des matériaux constitués de goudron ou de bitume. Le montant des dommages liés à la perte de dizaines de milliers de poissons est estimé à 2 millions de francs. –ATS surcharge », décrit son directeur, Philippe Eckert. Le CHUV compte 23 hospitalisations (28 aux HUG), contre 150 au plus fort de la crise. L’hôpital tourne à 90% de ses capacités, et 14 lits de soins intensifs sont mobilisables. Le plan de déploiement est cette fois secto- « Il n’y a pas de problème structurel » « Nous sommes en discussion constante avec les représentants du personnel, ce qui permet de régler de nombreuses situations, répond la ministre de la Santé, Rebecca Ruiz, aux revendications des soignants. Tous les ans, le CHUV Dernier tour de piste en musique LAUSANNE « Ça m’embêterait au niveau des conséquences, mais je ne regretterai pas ma venue ici. » Nina, une étudiante venue faire la fête mercredi soir, ne se prenait pas trop la tête avec les risques éventuels d’une contamination au Covid à l’intérieur de la disco. Comme elle, des dizaines de fêtards ont profité d’aller faire la fête en boîte. Le Canton a annoncé mardi la fermeture des discos jusqu’à fin octobre dès jeudi 15h. Les réactions des clubbers sont sur notre app. riel : « Plus question d’annuler toutes les vacances du personnel à la fois. » Elles ont d’ailleurs été rattrapées ; comme les heures supplémentaires du printemps, environ 8 par semaine et par employé. Près de 90 personnes ont été embauchées. –PAULINE RUMPF engage du personnel, et des revalorisations salariales ont eu lieu en 2020 dans tout le secteur. Il n’y a pas de problème structurel causé par un manque d’engagements ; ces critiques ne m’étaient pas parvenues avant la pandémie. » Les fêtards se sont défoulés une dernière fois sous les spots. –MEDIAPROFIL



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :