20 minutes Genève n°2020-09-02 mercredi
20 minutes Genève n°2020-09-02 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-09-02 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : le plongeur qui poutze le fond du lac.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Monde, Sûr d’être face à un pédophile, il frappe FRANCE VOISINE VŒ1NE Un jeune a mortellement tabassé un retraité, croyant qu’il avait abusé d’un enfant. PUB Usine pollueuse en plein Paris La maire de la capitale, Anne Hidalgo, a dénoncé hier un « véritable scandale écologique » après la révélation de rejets polluants dans la Seine. Ils sont issus d’une cimenterie du groupe C’est l’auteur des coups mortels qui a appelé les gendarmes. –AFP franco-suisse LafargeHolcim dans le quartier de Bercy (photo). L’entreprise, visée par une enquête, soutient que l’écoulement est le fait « d’un accident provoqué par un acte malveillant ». Un homme âgé de 74 ans a succombé à ses blessures, lundi, après avoir été roué de coups la veille par un jeune homme, à Saint-Genis-Pouilly (Ain), aux portes de Genève. Celui-ci était persuadé que l’aîné était un pédophile qui s’en était pris à son cousin âgé d’une douzaine d’années, rapporte le quotidien « Le Progrès ». Dimanche matin, le prévenu avait débarqué chez sa tante, alors absente, et s’était retrouvé nez à nez avec un septuagénaire. Le senior, en caleçon car il sortait du lit, était en fait un ami de l’habitante des lieux ; elle lui avait demandé de garder son fils durant la nuit. Le jeune homme l’avait alors accusé d’avoir abusé de son jeune cousin et avait appelé les gendarmes. Lorsque ces derniers sont arrivés sur place, leur interlocuteur était en train de tabasser l’aîné, en hurlant au viol. L’enfant a pourtant expliqué qu’il n’avait « pas été victime de quoi que ce soit », relate « Le Progrès », et que cet ami de sa mère s’occupait de lui en son absence. Souffrant de douleurs au ventre et au thorax, le septuagénaire a été emmené à l’Hôpital de Saint-Julien-en-Genevois (Haute-Savoie). Son état s’est rapidement dégradé. Il est décédé lundi des suites de ses blessures. Son agresseur a d’abord été arrêté pour violences volontaires aggravées. Mais avec le décès de la victime, la qualification des faits devrait évoluer vers celle d’« homicide volontaire » ou de « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». –DRA Hits de la semaine Valables GrenadindeporcDenner Suisse/Allemagne, 2pièces, env. 700 g,les 100 g 43% 1.29 au lieu de 2.29* LosCondes Gran Reserva D. O. Catalunya 2014, Catalogne, Espagne, 6x75cl OR MUNDUS VINI Evaluation client  : 6.10 la bouteill e au lieude 12.20 50% 36.60 au lieu de 73.20 * Comparaison concurrentielle Jusqu’àépuisement desstocks/les prix promotionnelssur lesbouteillesvenduesàlapièce ne sontvalablesque durant lasemained’action/sousréserve de changementsdemillésimes, d’erreurs d’impressionoudecomposition/abonnez-vous maintenant  : denner.ch/newsletter monde.20min.ch Avec les sinistrés, le président a répété son mantra  : « Loi et ordre ». –AFP Trump souffle sur les braises de Kenosha ÉTATS-UNIS Ignorant les réticences des dirigeants locaux, le président américain s’est rendu hier dans la ville du Wisconsin meurtrie par plusieurs nuits d’émeutes après une bavure policière. Donald Trump a réservé ses premières rencontres aux commerçants sinistrés et aux forces de l’ordre. Il n’a pas prévu de rencontrer la famille de Jacob Blake, cet RedBullEnergy DrinkSugarfree 12 x25cl 34% 13.45 Afro-Américain grièvement blessé de sept balles sous les yeux de ses enfants le 23 août. Avant son départ pour Kenosha, le Républicain avait semblé minimiser les faits  : « De temps en temps, les policiers craquent. » Il avait aussi refusé de condamner les actes d’un adolescent de 17 ans ayant abattu deux manifestants antiracistes. –ARG/AFP du1er au 7septembre 2020 GRATUIT
MERCREDI 2 SEPTEMBRE 2020/20MINUTES.CH 20 secondes Nettoyage endeuillé ÎLE MAURICE Deux personnes ont été tuées et deux autres sont portées disparues après la collision, lundi, entre un remorqueur et une barge. Cette dernière nettoyait la fuite d’hydrocarbures ayant causé une importante pollution début août sur la côte sud-est de l’île. Rentrée sous tension BIÉLORUSSIE Des centaines d’étudiants ont défilé à Minsk hier, jour de la rentrée, pour dénoncer le pouvoir du président Alexandre Loukachenko. Le chef de l’État est confronté depuis bientôt un mois à une contestation inédite de sa réélection. PUB Avec le Covid, les serpents prennent leurs aises AUSTRALE AUSTRALIE La fin de l’hibernation entraîne un boom des interventions. Un retraité de la région de Brisbane se faisait tranquillement une tasse de thé, hier matin, quand son plafond s’est fracassé au-dessus de lui. Deux pythons de 2m80 et de 2m50 en sont tombés, heureusement sans le blesser. « Le cauchemar de tous les Australiens », résume « The Guardian ». Les deux bêtes se battaient pour une femelle, également cachée dans le faux-plafond. L’incident a rappelé que le printemps austral arrive, et avec lui la fin de l’hibernation des reptiles. Les entreprises spécialisées font déjà face à une multiplication des appels. Raymond Hoser, « snakebuster » à Melbourne, estime que le ralentissement de l’activité ChèreMobilière, 175millionsde participation au résultat ? Même sans casse ? Un des pythons de 10kg qui ont fait céder le plafond d’une maison. –DR humaine lié au Covid-19 pourrait favoriser les colonies, mais il relativise. C’est surtout parce que « les gens restent chez eux et s’occupent de leur propriété qu’ils verront plus de serpents ». Il met en garde contre la tentation de les attraper soi-même. À Melbourne, par exemple, la plupart des espèces sont venimeuses et mortelles, rappelle-t-il. –ARG Oui, cette année aussi, nos clients sont gagnants grâce àlaCoopérative. Quoi qu’il arrive, nous vous faisons participer ànotre succès. Monde 9 Les suspects 25 C’est le nombre d’individus visés par des mandats d’arrêt dans l’affaire de l’explosion du port de Beyrouth. Parmi eux des responsables militaires et civils des installations. Le désastre du 4 août avait fait 188 morts. « Charlie Hebdo » persiste et signe PARIS À la veille de l’ouverture du procès de l’attentat qui avait décimé sa rédaction début 2015, l’hebdo satirique a republié hier les caricatures de Mahomet. Initialement imprimés au Danemark en 2005, puis en France l’année suivante, ces dessins avaient fait de « Charlie Hebdo » une cible pour les jihadistes. « Nous ne renoncerons jamais », a écrit le directeur, Riss.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :