20 minutes Genève n°2020-09-02 mercredi
20 minutes Genève n°2020-09-02 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-09-02 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : le plongeur qui poutze le fond du lac.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Nouveau ! lematin.ch adapté aux smatphones, tablettes et ordinateurs ! Mode nuit Dark mode Navigation conviviale User friendly Fonctionnalité pour les gauchers Left-handed function BERNE Les initiants du congé paternité dégainent leur argumentaire FOOTBALL leinatin.ch HUMOUR 05 08 2020 11:36 Tableau noir  : la Belgique classe Genève en zone rouge Chaque mercredi, le dessinateur Valott propose sur lematin.ch sa vision de l'actualité. Et ceci dans une version revisitée, renouvelée du dessin de presse. 100% digital et gratuit
MERCREDI 2 SEPTEMBRE 2020/20MINUTES.CH... et encore C’est la rentrée ! INÉDITS Le CityClub à Pully (VD) et les cinémas du Grütli projettent dès aujourd’hui « Martin Eden », de Pietro Marcello et « Eva en août », de Jonas Trueba. Le premier se déroule à Naples au XXe siècle et suit le parcours initiatique d’un jeune marin philosophe. Le second raconte l’été à Madrid d’Eva, 33 ans, qui se laisse aller au gré des fêtes et des rencontres. 0 0 Retrouvailles barbantes ROMANCE Cinquante-quatre ans après « Un homme et une femme », Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant retrouvent la caméra de Claude Lelouch. La première tente de faire retrouver la mémoire au second dans cette suite inutile et ennuyeuse au possible. « Les plus belles années d’une vie » De Claude Lelouch.Avec Anouk Aimée, Jean-Louis Trintignant H Les bandes-annonces sont à voir sur l’appCOMÉDIE Marie, Christine et Bertrand sont voisins. La première subit un chantage à la sextape. La seconde, chauffeure, tente désespérément de faire grimper les notes des clients sur l’app. Le troisième s’amourache d’une femme dont il ne connaît que la voix. Sans fric, paumés face aux technologies, les trois amis vont s’élancer dans une odyssée rocambolesque contre les GAFA. Avec « Effacer l’historique », Benoît Delépine et Cinéma 19 Des policiers sous pression face à un sacré dilemme DRAME La cinéaste française Anne Fontaine élargit encore la palette variée de sa filmographie avec le palpitant « Police ». Laisser sa vie privée de côté lorsqu’on va bosser ? C’est l’idéal, mais ce n’est pas toujours évident. Virginie (Virginie Efira), Aristide (Omar Sy) et Erik (Grégory Gadebois) sont collèguesàlapoliceparisienne. Un soir, tous trois se trouvent réunis pour une mission qui sort de leurs compétences habituelles  : reconduire un étranger à la frontière pour qu’il soit expulsé. Sur le chemin de l’aéroport, Virgine réalise que si ce clandestin tadjik retourne dans son pays, il risque la mort. Cas de conscience  : faut-il obéir aux ordres sans broncher ou tenter de sauver le prisonnier ? Après les très différents « Coco avant Chanel », « Perfect Mothers », « Gemma Bovery » ou dernièrement « Blanche comme neige », Anne Fontaine dresse le portrait intime de trois policiers confrontés à leurs conflits privés et expose au grand jour Largués en pleine ère 2.0 Gustave Kervern se défoulent sur l’absurdité de notre société ultraconnectée. Ils saisissent le drame avec un regard poétique, empli d’humour féroce. On pardonne les petites lourdeurs, compensées par un scénario écrit avec panache et une bonne énergie. –MAG Dans leur malheur, Christine (Corinne Masiero) et Marie (Blanche Gardin) gardent le sourire. –DR La relation n’est pas que professionnelle entre Aristide (Omar Sy) et Virginie (Virginie Efira). –DR leur fragilité. S’ils trouvent parfois refuge dans leur milieu professionnel, celui-ci les renvoie aussi à leurs failles, créant des tensions au sein de l’équipe. La première partie montre de manière joueuse les heures « Effacer l’historique » De Gustave Kervern, Benoît Delépine. Avec Blanche Gardin, Denis Podalydès, Corinne Masiero. HHHHI qui précèdent la mission, à travers les points de vue des trois protagonistes. Une fois ceux-ci réunis, l’histoire se poursuit linéairement, quasi en temps réel. Le plus réussi dans « Police », c’est qu’il se place à hauteur d’homme, avec des Les filles suivent une éducation stricte au pensionnat. –DR Ce qui a mené au génocide DRAME « Notre-Dame du Nil », c’est le nom d’un pensionnat religieux pour jeunes femmes, qui forme la future élite rwandaise. Vingt ans avant le génocide des Tutsis par les Hutus, les tensions raciales étaient déjà omniprésentes. La sublime photographie du film personnages qui ne jouent pas les héros mais essaient juste de faire au mieux. Le résultat se révèle prenant et immersif. –MARINE GUILLAIN « Police » D’Anne Fontaine. Avec Omar Sy, Virginie Efira, Grégory Gadebois. HHHII contraste avec la violence, sociale d’abord, puis meurtrière, qui envahit le pays. S’il manque un peu de densité, ce drame apporte un regard pédagogique implacable. « Notre-Dame du Nil » D’Atiq Rahimi. HHHII COTATION HHHHH Chef-d’œuvre HHHHI Excellent HHHII Bon HHIII Passable H Mauvais I Détestable Pas vu 0



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :