20 minutes Genève n°2020-08-19 mercredi
20 minutes Genève n°2020-08-19 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-08-19 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : la France impose le masque au boulot.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes La Poste au même prix BERNE Le prix de l’envoi de lettres et colis n’augmentera pas l’an prochain. La Poste souhaite alléger les charges des entreprises suisses et les aider d’une manière simple, en leur permettant une meilleure planification. Le géant jaune a averti hier qu’il ne pourrait toutefois pas geler ses prix indéfiniment. Soutien au télétravail FRANCE Les employés frontaliers pourront continuer à télétravailler jusqu’à la fin de l’année sans devoir payer leurs charges sociales en France, a relaté « 24 heures ». Le régime d’exception dont ils bénéficiaient jusqu’au 31 août a été prolongé. Quelque 180’000 salariés sont concernés. Un accord comparable a été signé avec l’Allemagne. RENTRÉE L’État annonce plusieurs mesures pour contourner la difficulté à construire des écoles. Les effectifs scolaires genevois ne cessent de croître. Or, bâtir au bout du lac, vu l’étroitesse des lieux et la culture locale de l’opposition, est un casse-tête. Hier, lors de la conférence de presse de rentrée, la conseillère d’État Anne Emery-Torracinta a donc tiré la sonnette d’alarme et listé les rustines prévues par le Département de l’instruction publique (DIP). Cela urge surtout au Cycle, qui absorbera de 2021 à 2023 1400 élèves de plus qu’en 2019 (lire ci-contre). Première mesure  : le DIP revoit à la hausse la taille des futurs bâtiments. « Les Cycles à 900 élèves, c’est une réalité qui arrive », a annoncé l’élue. La capacité des bâtiments prévus pour le secondaire II bondit, Madame fait sa désalpe en hélico URI On ne sait pas si cette vache a nargué les copines ou si elle aurait préféré faire la route avec elles. Toujours est-il qu’une blessure légère l’a privée de sa désalpe habituelle, à quatre pattes, entre le col du Klausen et Urnerboden. Elle a dû être héliportée. –PHOTO KEYSTONE elle, à 1400 élèves. L’État va aussi généraliser les pavillons provisoires vers les Cycles (Florence, Voirets, Vuillonnex). Sachant que les bâtiments prévus mettront du temps à être livrés, le DIP veut optimiser l’usage des locaux existants. Cela passe par des horaires ajustés avec des pauses de midi raccourcies. Mais Anne Emery-Torracinta songe aussi à réunir dans les mêmes murs Collèges et Écoles de culture générale pour mieux s’adapter aux fluctuations d’effectifs. Quant au temps des options disponibles partout, il est révolu. Les élèves devront se déplacer ici ou là selon leurs choix. o actu.20min.ch Beaucoup d’élèves, peu de bâtiments  : Genève bricole La rentrée se fera avec 78’000 élèves. Ils seront 83’000 en 2023. –KEY Le chauffard Un motard italien a été flashé par un radar il y a une semaine alors qu’il roulait à 132 km/h sur un tronçon limité à 60 à Lugano. Il n’est plus autorisé à circuler en Suisse. Swiss paie le billet de train GENÈVE Une solution à la diminution des liaisons aériennes entre Kloten et le bout du lac a été proposée hier par Swiss. En collaboration avec les CFF, la compagnie organise désormais des navettes ferroviaires entre la gare de Cornavin et l’aéroport de Kloten. Le coût du trajet de ces « Flugzug » sera compris dans le prix du billet d’avion. Un homme de 54 ans a tenté de tuer sa fille de 28 ans à Sattel (SZ) dans la nuit de lundi à mardi. Le drame s’est produit dans leur maison familiale. La jeune femme, grièvement blessée, a été héliportée à l’hôpital. Le LAUSANNE Teigneux pénaliste qui fréquente les tribunaux depuis 1954, Jean Lob met un terme à sa carrière en fin d’année, a-t-il annoncé. Fils d’un banquier, père de deux filles et deux fois grand-père, l’avocat de 92 ans a connu un succès retentissant en 1988. C’était à la Cour européenne des droits de l’homme dans le cadre de l’affaire Belilos, du nom d’une activiste de l’époque. « Il est solitaire et combatif. Passionné de tennis et de vélo, il roule comme un bandit en grillant les feux et sans casque », sourit l’ancien bâtonnier Jean Heim. Servette expulsé Le Servette FC va devoir quitter Balexert à la fin de l’année scolaire. « L’enjeu majeur pour le Cycle, c’est le nouveau bâtiment du Renard. Il nous le faut absolument pour la rentrée 2024. Pour ça, le chantier doit démarrer en juin 2021 », a expliqué l’État hier. Le club ira « provisoirement » au centre sportif des Évaux. D’ici là, la justice aura tranché quant au scrutin ultraserré du Pré-du- Stand, qui autorisera ou non le SFC à aller au Grand-Saconnex. « Ce n’est pas parce qu’on a une école sous ses fenêtres qu’on va y aller », prévient la magistrate. Mais elle dédramatise, soulignant que souvent les apprentis disposent d’un seul centre de formation et que « Genève est petite. Regardez la réalité ailleurs, dans le canton de Vaud par exemple. » –JÉRÔME FAAS À 92 ans, le doyen des avocats arrête L’interview vidéo de Jean Lob sur notre app. Un père blesse grièvement sa fille de 28 ans Me Jean Lob fréquente le Barreau vaudois depuis 1954. –S. ANEX Patron à l’ancienne, Maître Lob bosse toute l’année avec une employée  : sa secrétaire, qui est aussi sa fille. « Coronavirus ou pas, je sais que je vais partir d’ici peu », assène le nonagénaire. –APN quinquagénaire, de nationalité allemande, a été arrêté, a indiqué hier la police. Celle-ci a expliqué qu’elle ne connaissait pas encore les causes du drame. C’est un voisin, alerté par les cris, qui a appelé la police.
MERCREDI 19 AOÛT 2020/20MINUTES.CH Mia et Liam  : les plus populaires SUISSE Sur les 86’172 bébés nés dans le pays l’an dernier, 443 petits garçons ont été appelés Liam et 434 fillettes Mia, a indiqué hier l’Office fédéral de la statistique. Ces deux prénoms ont été les plus populaires pour les nouveau-nés. Si Liam était déjà en tête en 2018, Mia a détrôné Emma (402). En Suisse romande, cette dernière a toutefois conservé la 1re place devant Eva et Chloé. Les nomades 3 C’est le nombre de déménagements des députés fribourgeois cette année. Leur salle étant en rénovation, ils avaient trouvé refuge à la police. Normes Covid obligent, ils ont migré en mai à Forum Fribourg. Ce lieu étant occupé en août, ils siègent désormais à la salle Saint-Léonard. MOBILITÉ On ne l’attendait plus, mais le vélib’s’impose finalement au bout du lac. Annoncé depuis des lustres, au point ARGOVIE En nageant dans le Rhin, un ado fribourgeois a eu un accident rarissime. Sa famille raconte et lance une mise en garde. w › o À 12 ans, Nicolas vient d’être victime d’un incident exceptionnel. L’adolescent fribourgeois voguait en kayak avec sa famille dans les eaux du Rhin, la semaine dernière, lorsqu’il a décidé de piquer une tête pour se rafraîchir un peu. « C’est alors qu’il s’est retrouvé bloqué dans l’eau par « quelque chose » qui le maintenait accroché par la main », racontent ses parents. Venus à sa rescousse, ils ont constaté que ce qui piégeait leur enfant était un hameçon au bout d’un fil de pêche, planté dans l’un de ses doigts. Par chance, la famille avait une pince coupante à bord des embarcations, et le solide fil de nylon qui entravait Nicolas a vite pu être sectionné. « Heureusement qu’il avait la tête hors de l’eau, qu’il est un bon Actu 3 Piégé par un hameçon, il frôle une mort improbable Un loisir risqué qui a le vent en poupe Covid-19 oblige, les Suisses sont nombreux à profiter des plans d’eau vive du pays cet été. La Société suisse de sauvetage est donc en alerte. Elle rappelle que l’une des erreurs principales des nageurs est de surestimer leurs capacités. Nager seul sur de longues distances mort en 2018, puis ressuscité à l’automne dernier, le réseau de vélos en libre service (VLS) a été inauguré hier sur le parvis Le matériel de pêche perdu là a blessé le jeune au doigt et a failli le maintenir coincé sous l’eau. –ISTOCK/DR est par exemple déconseillé, de même que boire de l’alcool. On a recensé 49 noyades en 2019. Un chiffre déjà supérieur à la moyenne de la dernière décennie (45). En rivière, un flotteur ou un gilet de natation sont recommandés. Près de 50% des noyades y surviennent. Enfin un vélib’genevois ! Environ 120 personnes Donkey Republic déploie 200 vélos, dont 60 e-bikes. –KEY Qu’en pensent les Genevois ? La vidéo est sur notre app. de la gare des Eaux-Vives. Vingt communes se sont associées à l’État, à Genèveroule et à la société danoise Donkey Republic. Cette dernière gère déjà des VLS dans de nombreuses villes du monde, dont Sion et Neuchâtel. Soixante des deux cents vélos proposés sont électriques. Ils se débloquent grâce à l’appDonkey Republic. Un système d’abonnement existe, de même que la possibilité d’emprunter un cycle ponctuellement. Louer un vélo classique pour une heure est gratuit jusqu’à fin septembre. Ensuite, l’heure coûtera 3fr.50 et la journée 13 fr.80. Les modèles électriques sont environ deux fois plus chers. Objectif d’ici à 2023  : implanter 650 deux-roues. –LFE meurent étouffées chaque année en Suisse. Six fois sur dix, l’accident survient quand la victime est en train de manger. Il s’agit de nageur et qu’il n’a pas trop paniqué », soufflent ses parents. Il n’empêche  : les douleurs étaient vives et la famille a dû passer aux Urgences de Rheinfelden (AG) pour retirer l’ardillon. « Cinq jours d’antibiotiques plus tard, il ne peut pas encore utiliser son doigt de façon normale », reprend-elle. Nous voulons mettre en garde les nageurs contre ce danger. » Si l’ado est remonté contre les pêcheurs qui égarent leur matériel, les accidents qui impliquent un hameçon ou une canne à pêche sont rarissimes en Suisse. « D’après nos statistiques, il n’y en a même eu aucun entre 2013 et 2017 », rapporte Marc Kipfer, du Bureau de prévention des accidents. De son côté, la Fédération suisse de pêche rappelle que 90% des hameçons utilisés en rivière sont en bronze. « Ils se dégradent très vite et deviennent inoffensifs en quelques mois », précise son porteparole. –FRANCESCO BRIENZA Plus de cent morts étouffés par an Porrentruy revoit sa politique JURA Les autorités de Porrentruy ont allégé hier les mesures urgentes prises à la piscine municipale pour assurer l’ordre public. En plus des personnes établies en Suisse, les ressortissants étrangers qui ont un permis de travail valable ou qui sont en vacances dans la région pourront de nouveau profiter de cette infrastructure. la deuxième cause de mortalité dans le domaine de l’habitat et des loisirs, selon le Bureau de prévention des accidents, loin derrière les chutes (1680 cas par an). Depuis fin juillet, la piscine était interdite aux non-résidents. –VDE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :