20 minutes Genève n°2020-08-06 jeudi
20 minutes Genève n°2020-08-06 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-08-06 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 14,3 Mo

  • Dans ce numéro : la ville de Beyrouth à moitié rasée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Des recrues jugent l’armée très laxiste face au Covid BERNE Des militaires dénoncent les mesures disparates prises après qu’un soldat a contracté le virus. L’armée s’explique. –P. HUGUENIN « Si ça, ce n’est pas prendre des risques ! Le laxisme dont a fait preuve l’armée est honteux. » Loïc* ne décolère pas. Du 13 au 24 juillet, il a suivi avec dixneuf autres recrues romandes un cours de spécialisation prodigué à Berne. Mais, tandis que chacun avait regagné sa caserne, l’un des participants a été déclaré positif au coronavirus. D’après le jeune soldat, les responsables militaires ont alors fait preuve d’un « grand manque d’organisation »  : huit recrues ont été placées en quarantaine, pas les douze autres. Certaines ont regagné leur chambrée sans avoir été testées ou même averties du cas positif de leur camarade. Des mesures Artémis a pris son envol La classe du soldat testé positif regroupait vingt jeunes gens. –KEYSTONE NEUCHÂTEL L’aiglon royal né au Val-de-Travers a volé pour la première fois le 27 juillet. Les ornithologues suivent attentivement la première nidification de ce rapace dans le canton depuis 200 ans. Nourri avec des proies très diverses, allant du campagnol au héron cendré, le jeune Artémis est resté environ 80 jours au nid avant de se lancer. Entre cette naissance et la venue de deux ou trois autres couples en voie de s’installer, l’aigle royal poursuit sa reconquête de l’Arc jurassien. Le petit aigle royal a attendu 80 jours avant de se lancer. Swiss perd presque 1 million par jour ZURICH Swiss perd encore près de 1 million de francs par jour, contre 3 millions au plus fort de la crise, a déclaré hier le patron de la compagnie, Thomas Klühr, interviewé en direct sur 20minuten.ch. « Nous ne sommes pas encore en mesure d’effectuer des vols rentables », a-t-il ajouté, alors que la filiale de l’allemand Lufthansa se trouve à un niveau de réservation de 20% comparé à la période d’avant la crise. La compagnie aérienne a par ailleurs dû gérer un « tsunami » d’annulations, qui sont passées de 1% à 2% en temps normal à 99%. « Nous n’étions pas préparés à ces volumes, mais nous avons pris des mesures pour traiter les millions de requêtes », a-t-il assuré, ajoutant que toutes les demandes de remboursement reçues jusqu’à fin juin seraient traitées d’ici à fin août. –ATS « incohérentes », que confirment d’autres participants au stage bernois. De son côté, l’armée confirme le cas positif mais assure avoir fait tout juste  : « Dans la classe de cours, les distances et autres précautions ont été respectées. » La quarantaine a concerné des « contacts directs continus », soit des soldats qui se sont retrouvés lors de la pause ou de congés, détaille Daniel Reist, porte-parole de l’armée. Et d’ajouter  : « La gestion de ces contacts a été faite selon les normes de l’OFSP, à qui ont été soumis les concepts de sécurité de toutes les écoles de recrues. Nous les appliquons à la lettre. » Il affirme que « des règles strictes ont été édictées. Malheureusement les jeunes gens entre eux ne les respectent pas toujours. Chacun doit assumer sa part de responsabilité individuelle. » –DAVID RAMSEYER *Prénom d’emprunt Les téléchargements 2,15 millions C’est le nombre d’installations de SwissCovid, soit 25% de la population. Ce n’est pas assez pour Sang-Il Kim, responsable de l’appau sein de l’OFSP. « Nous voulons avoir plus de monde avec nous », a-t-il dit hier. GENÈVE Trente-quatre artistes urbains ont été choisis pour redonner des couleurs au vélodrome de Frontenex. Chacun a peint une fresque sur la piste, aujourd’hui inutilisée, qui ceint le 20 secondes actu.20min.ch Une passagère décède JURA Une embardée entre Courgenay et Porrentruy a coûté la vie à la passagère d’une voiture hier matin. Blessé, le conducteur a été héliporté à l’hôpital. Une vitesse inadaptée pourrait être à l’origine de l’accident, selon la police. Se baigner est permis LAC DE NEUCHÂTEL On peut de nouveau faire trempette dans le lac de Neuchâtel. L’analyse de l’eau prélevée en divers endroits montre des résultats désormais négatifs en toxines, même si la présence de cyanobactéries a été confirmée. Mais la prudence reste de mise dans les eaux stagnantes. Du porno sur les quais VAUD Une borne publique d’informations, installée près du débarcadère de Rolle, a été piratée jeudi dernier. Elle diffusait un film porno, relate 24heures.ch. Alertée, la société propriétaire a fait bloquer l’accès internet de sa borne. De l’art et des couleurs autour des footballeurs stade de football où évolue UGS. Le projet, pérenne car réalisé avec de la peinture pour route, a été mené à l’occasion des 100 ans de l’enceinte et des 125 ans du club. Il a coûté 100’000 francs. Les œuvres sont à voir sur notre app. Le vélodrome de Frontenex a été entièrement recouvert de peinture par les artistes sélectionnés. –KEYSTONE
JEUDI 6 AOÛT 2020/20MINUTES.CH BERNE Dès samedi, les personnes ayant séjourné plus de 24 heures dans le pays devront observer une quarantaine de dix jours à leur retour en Suisse. À partir de vendredi à minuit, les voyageurs de retour d’Espagne devront se mettre en quarantaine en Suisse. L’État ibérique a été ajouté hier par l’Office fédéral de la santé publique à la liste des pays avec un risque élevé d’infection au Covid-19. Les Baléares et les Canaries ne sont pas concernées. Les voyageurs en transit durant moins de 24h en Espagne, à l’image de ceux qui traversent la péninsule pour rentrer du Portugal, échappent à cette mesure, a précisé Patrick Mathys, chef de la section crise à l’OFSP. Désormais, 46 pays et régions affichant plus de 60 nouveaux cas depuis 14 jours pour 100000 habitants figurent sur la liste. Outre l’Espagne, les Bahamas, la Guinée équatoriale, la Roumanie, Sao Tomé-et-Principe, Singapour et Saint Martin ont été ajoutés. Toute personne en provenance de ces régions doit se mettre en quarantaine pour dix jours et s’annoncer dans les deux jours aux autorités cantonales. Celles-ci contrôlent sporadiquement le respect de la quarantaine ; 16’269 personnes sont concernées à ce jour. « Personne ne devrait être tenté d’éluder la quarantaine pour des raisons financières », a déclaré Michael Schöll, vice-directeur de l’Office fédéral de la justice devant la presse hier. « Restez à la maison et avertissez votre employeur », a-t-il ajouté à l’intention notamment des personnes qui rentreront d’Espagne à partir de samedi. En cas de quarantaine non fautive, et même si la question n’a pas encore été réglée par les tribunaux, le versement du salaire est assuré. C’est le cas pour les personnes qui se trouvaient déjà en Espagne lorsque le pays a été placé sur la liste, notamment. Pour les personnes qui ne peuvent pas travailler à domicile, le Conseil fédéral a décidé que le versement des prestations pour perte de gain serait assuré dix jours. Les employeurs se sont montrés plu tôt « accommodants », selon M. Schöll. « La situation est différente pour des personnes qui se rendraient en Espagne dès samedi  : un tribunal pourrait retenir une faute », a-t-il conclu. Actu 3 L’Espagne trop dangereuse Passagers fichés à l’aéroport de Zurich Le canton de Zurich saisit les données de tous les passagers atterrissant en Suisse en provenance d’un pays à risque et qui doivent se soumettre à une quarantaine. Ces données de contact sont transmises à la cellule de traçage cantonale. Le conseiller d’État zurichois Mario L’Espagne affiche un taux de 78 nouveaux cas de Covid-19 en 14 jours pour 100’000 habitants. –AFP Fehr a communiqué hier sur ces mesures. Les personnes soupçonnées de ne pas s’être annoncées auprès des autorités sanitaires ou de ne pas respecter les dix jours de quarantaine seront annoncées à la police. Les contrevenants risquent une amende de 10’000 francs. Carnage sur un alpage de Bourg-Saint-Pierre Scouts au boulot sur les sommets VALAIS Pendant une semaine, treize scouts genevois de 18 à 26 ans sont mobilisés dans le val d’Anniviers sur deux chantiers  : des travaux pour la cabane du Grand Mountet (2886m) et l’achèvement du sentier du col du Pigne (3137m). C’est la première fois que des scouts interviennent dans le cadre de Volontaires montagne. Cet organisme créé en Suisse romande en 2017 existe depuis 25 ans outre-Sarine. Les moutons d’un éleveur valaisan, montés en juin à l’alpage de Valsorey, au-dessus de Bourg-Saint-Pierre, ont été la cible de plusieurs attaques de loups, relate « Le Nouvelliste ». Vingt-huit bêtes ont péri et une vingtaine d’autres se sont enfuies. Le terrain traversé par des sentiers pédestres ne peut être protégé par des chiens. Impuissant, l’éleveur envisage de renoncer à cet alpage, pourtant utilisé depuis 50 ans par sa famille. Les éclaireurs ont commencé par des travaux de démolition. –DR En Suisse, la situation reste tendue, avec l’annonce hier de 181 nouveaux cas en 24 heures, selon l’OFSP. –ATS/GMA Femmes enceintes, personnes à risque Les femmes enceintes figurent désormais sur la liste des personnes à risque, a indiqué Patrick Mathys, de l’OFSP. Selon les indications de la Société suisse de gynécologie, elles sont en effet plus susceptibles de connaître une Plus de trente jours pour s’en remettre FRIBOURG Deux tiers des patients hospitalisés en raison du Covid-19 ont encore des symptômes un mois après l’infection, selon une étude de l’Hôpital fribourgeois. Plus de 60% des malades sont de retour chez eux 30 jours après l’apparition des symptômes mais, parmi eux, 63% souffrent encore de fatigue ou de difficultés respiratoires. « Ces données montrent l’importance d’organiser un suivi à plus long terme de ces patients afin de mieux documenter l’évolution de cette maladie et de proposer un suivi adéquat », souligne Gaël L’étude a suivi 196 patients de l’Hôpital fribourgeois. –KEY évolution grave de la maladie. L’initiative est venue du prof. David Baud, du CHUV, qui avait coécrit les précédentes recommandations de la faîtière. Il avait déjà fait part à mi-juillet de son inquiétude au sujet de ces femmes. Grandmaison, chef de clinique adjoint, dans un communiqué. L’étude montre aussi que le profil type est un homme de 70 ans présentant des comorbidités, notamment le diabète, l’hypertension et l’obésité. –ATS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :