20 minutes Genève n°2020-07-31 vendredi
20 minutes Genève n°2020-07-31 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-07-31 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 14,7 Mo

  • Dans ce numéro : le LS rejoint la crème du foot suisse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Cuisiner avec FOOBY, Quand t’as la flemme SUGGESTIONS Se faire un bon repas sans y passer trop de temps, c’est parfois bien utile. Voici quelques idées de plats frais pour ces journées estivales. Il fait chaud, les journées sont longues et cuisiner, ça peut parfois être le truc démotivant. Alors pour ne pas que tu te rabattes sur le précuisiné, voici quelques mets simples et franchement bons. Au poulet Tous les morceaux de poulet se cuisent au four sans problème. Il suffit de le disposer sur une plaque, avec du papier cuisson, un trait d’huile et un peu d’assaisonnement. L’avantage, c’est que l’on peut l’accompagner de presque tout, directement sur la plaque. De petits légumes d’été et de quelques herbes de Provence, par exemple. Ou de tomates du jardin, de mozzarella et de basilic, frais ou en pesto, pour un Pour les envies glacées, sans l’effort Le granité, c’est la clé d’un dessert sans trop d’effort. Pour en réaliser un, on peut prendre soit des fruits frais que l’on va mixer avec un sirop de sucre (tant pour tant de sucre et d’eau porté à ébullition), soit des fruits très mûrs, que l’on pèle et coupe en morceaux, avant de les congeler et poulet façon « caprese » sans effort. Sautés La base de la flemme, c’est de limiter la vaisselle. Ainsi, les divers sautés présentent l’avantage de tout inclure dans une seule poêle. En cette saison, on peut faire un émincé de bœuf minute à la verdure (brocoli, haricots et petits pois). La clé est juste de retirer les légumes de la casserole le temps de pouvoir saisir la viande. Ceci avant de tout remettre de les passer au blender, à la minute, avec du vin. Pêche et vin blanc, par exemple, c’est excellent. Le granité au champagne est aussi hypersimple et sophistiqué au possible. Ainsi présentée, la tarte est même plus gourmande. –ISTOCK On a tous des moments de paresse en cuisine. –ISTOCK dans la poêle pour finir la sauce et le mets. Entre deux tranches Les sandwichs, c’est toujours un bon plan. Pour aller au-delà du jambonbeurre, on peut imaginer de les passer au four. Avec un reste de poulet de la veille, par exemple, on peut faire un ersatz de panini. Ajouter du fromage, Astuces de la cuisine DESSERT Une tarte, ça laisse parfois à désirer sur les bords. La croûte est croquante, certes, mais se mange un peu trop seule et loin de la garniture. La faute au moule, bien sûr. En faisant une tarte façon « galette », on a un résultat plus rustique, mais qui plaira d’autant plus. La pâte, ici, est faite au blender, pour une texture plus floconneuse. On l’étalera des tomates et du pesto. Le thon-mayo, qu’on mangerait sans doute plutôt froid à la base, se laisse aussi très bien chauffer, ce qui rend le pain croquant et exalte les saveurs du thon. Maïs Un épi peut faire un mets à part entière, si on le prépare convenablement. Pas besoin de griller le maïs à la flamme. Il se dore tout à fait bien au four et peut même cuire, en seulement 5 minutes, au micro-ondes, emballé dans du papier Des tartes moches, mais avec du goût entièrement sur le plan de travail avant de la garnir de fruits. Si ceux-ci présagent de rendre beaucoup d’eau, on peut les mélanger avec un peu de maïzena, pour épaissir ainsi le liquide et rendre juteux l’ensemble. On rabattra ensuite les bords sur les fruits. Ainsi, même la croûte aura des fruits dessous. Bien meilleur, surtout avec une boule de glace. –RWA 20minutes.ch Mises en place Si tu veux gagner du temps en cas de flemme, il te faut quand même être un peu préparé ! Pourquoi ne pas te lancer, les jours où tu as la pêche, dans quelques préparations utiles pour ces moments-là ? Un petit beurre de tomate, par exemple, pour parfumer tes pâtes favorites ou tes sautés de légumes. Une mayonnaise épicée, pour relever tes sandwichs et accompagner tes viandes. C’est vite fait, c’est bon et ça dépanne bien ! ménage humide. Le relever de jus de citron, le parsemer de piment d’Espelette et de fromage râpé ou l’accompagner d’une mayonnaise légèrement épicée et pleine d’umami. S’éloigner Il y a tant de plats gourmands et venus d’ailleurs qu’on peut préparer en quelques minutes seulement ! Des plats de nouilles, par exemple desudon, que l’on peut juste parfumer d’une sauce relevée au beurre de cacahuète, puis parsemer d’oignons nouveaux émincés. On peut aussi les accompagner d’un bouillon aux champignons et petits légumes parfumé au curry. C’est presque plus vite cuisiné que mangé ! –ROMAIN WANNER Gordon Ramsay dans la nature « Gordon Ramsay  : territoires inexplorés » revient avec une deuxième saison ! Cette fois, le chef anglais au mauvais caractère va visiter pas moins de sept pays, du nord au sud du globe, chassant, pêchant et cuisinant avec les autochtones. La série sera à voir sur la chaîne National Geographic dès la rentrée et peut-être sur Disney+.
VENDREDI 31 JUILLET 2020/20MINUTES.CH Cuisiner avec FOOBY 13 Conseils et infos Rendre le 1er Août deux fois meilleur Voici l’histoire des pains de la fête nationale si spéciaux et comment dresser une table aux couleurs du drapeau. Aux grandes occasions un plat spécial ! C’est ainsi qu’ont raisonné les dirigeants de la Fédération suisse des boulangers-confiseurs en 1959, quand elle a lancé le concept des pains du 1er Août (voir recette). Ces pâtisseries brun doré à base levée, qui pèsent entre 90 et 240 grammes, sont reconnaissables par leurs quatre bosses à chaque coin. Elles sont depuis devenues un symbole culinaire de notre pays et chaque année, les gastronomes suisses attendent ces petits pains qui rappellent le drapeau à croix blanche. Les pains du 1er Août sont apparus 68 ans après la décision de célébrer la fête nationale à cette date. C’est en effet en 1891, année des 700 ans de la fondation de la ville de Berne et des 600 ans du Pacte fédéral, qu’on a décidé de se rassembler chaque année début août. Mais assez parlé d’histoire ! Parlons cuisine ! En ajoutant une farce, tu peux rendre tes pains du 1er Août encore meilleurs. Mais tu peux aussi organiser ton repas comme un hommage à la nation. Une idée serait d’arranger quelques croûtons dans une soupe à la tomate bien rouge et de rappeler ainsi la bannière fédérale. Et pourquoi pas, même si ce n’est certes pas super original, une salade tomates-mozzarella « à la suisse » ? En coupant en deux des tomates cerise et des billes de mozzarella, tu créeras un décor de circonstance. Très helvétique aussi, et parfait pour l’été  : une salade saucisse-fromage. En tant que saucisse nationale, le cervelas s’impose naturellement. Pour le fromage, c’est selon les goûts de chacun. Pareil pour ce qui est de savoir s’il faut y ajouter des tomates, des cornichons ou des radis ou s’il faut s’en tenir à la recette originale. Pour le dessert, on revient au rouge et blanc avec une tarte aux fraises ou aux framboises. De la crème fouettée ou du quark pour dessiner la croix et tout le monde sera ravi ! Les cervelas apportent de la tradition dans ton assiette. ISTOCK Conseil FOOBY Farine pour tresse La farine pour tresse Naturaplan est composée de 90% de farine de froment et de 10% de farine d’épeautre bio. Elle peut aussi être utilisée pour confectionner d’autres viennoiseries comme les pains du 1er Août. En vente dans certains magasins Coop. Recette de la semaine Pains du 1er Août 30 min. de prép. 2h 50min. en tout 251 kcal par pièce Pour 10 pièces, il vous faut 500 g de farine pour tresse 1 ½ cc de sel 1 cs de sucre ¼ dé de levure (env. 10 g), émiettée 3 dl de lait coupé d’eau (½ lait et ½ eau) 60 g de beurre ramolli 2 cs d’eau 2 cc de bicarbonate de sodium ½ cc de fleur de sel 1 œuf battu Voici comment faire 1. Pâte levée  : mélanger la farine, le sel, le sucre et la levure dans le robot de cuisine. Ajouter le lait coupé d’eau et le beurre, pétrir pendant env. 5 min. en une pâte souple et lisse avec le crochet pétrisseur du robot de cuisine. Couvrir la pâte et la laisser lever env. 1 h 30 à température ambiante, jusqu’à ce qu’elle double de volume. 2. Façonnage  : diviser la pâte en 10 portions, les aplatir légèrement puis les façonner en boules. Déposer celles-ci sur une plaque recouverte de papier cuisson, les couvrir et les laisser lever encore 30 min. env. 3. Saumure  : mélanger l’eau et le bicarbonate de soude, badigeonner la moitié des boules de pâte de cette saumure et parsemer de sel. Badigeonner le reste de jaune d’œuf. Tracer une croix avec des ciseaux au milieu de la pâte. 4. Cuisson  : faire cuire env. 20 min. au milieu du four préchauffé à 200 °C. Sortir les pains du four et les laisser refroidir sur une grille. Conseil  : pour leur donner un bel aspect brillant, badigeonner les pains à la saumure encore chauds avec 1 cs de lait. Cette recette et bien d’autres sont à retrouver sur fooby.ch et dans l’appli FOOBY. Télécharge l’appFOOBY ! Grâce à FOOBY, la plateforme culinaire de Coop, nous t’emmenons dans le monde magnifique de la cuisine, des bons produits et du plaisir des papilles. Découvre l’univers de FOOBY sur www.fooby.ch Ce contenu a été rédigé par le Commercial Publishing, en collaboration avec FOOBY.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :