20 minutes Genève n°2020-07-30 jeudi
20 minutes Genève n°2020-07-30 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-07-30 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 13,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'État sort l'artillerie lourdre à cause d'une souris.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Des ateliers de mécanos garantis sans machos GENÈVE Deux amies cyclistes proposent des cours non mixtes de mécanique sur vélo. Elles ont trouvé leur public. « Je déplore mon manque de compétence en bricolage. On ne nous apprend pas les gestes, enfant », regrette Anne. « J’ai deux garçons et je veux casser ce schéma de maman qui fait la popote et papa qui bricole », ajoute Joëlle. Les deux femmes aiment le vélo. Elles ont la même envie, savoir réparer leurs bicyclettes seules, et partagent la même observation  : les ateliers de mécanos accueillent très peu de femmes. « J’en ai suivi plusieurs. Je ne me sens pas à l’aise. Même constat pour mes amies », affirme Joëlle. L’idée d’un atelier sans homme cisgenre (ndlr  : né avec des attributs masculins et se sentant homme) germe dans la Rare de se retrouver entre femmes CORONAVIRUS Climat tendu entre Berne et les cantons. En cause  : la facture envoyée par l’armée pour la mise à disposition de respirateurs, masques, Cycliste aguerrie et cofondatrice de la Bicyclette Bleue, Alexandra s’y connaît aussi en mécanique. –DR tête d’Anne. Il n’en existe pas à Genève. Ni une ni deux, avec Joëlle, elles créent La Véline. Leur premier projet  : une série Avec son atelier de réparation, la Véline est une des rares structures suisses proposant des cours en non-mixité. L’été dernier, l’association Powercoders a donné un atelier de codage informatique à Lausanne, à destination des femmes réfugiées. La Ville de Genève a offert en début d’année des cours de réseaux sociaux aux candidates pour les municipales, jugées peu présentes en ligne. À Vevey (VD), L’Espace Femmes propose des cours de français entre femmes, alphabétisées ou non, ou des rencontres autour de la grossesse. Aide militaire cher payée blouses ou gants lors de la pandémie. Selon la RTS, 10’000 francs sont par exemple demandés pour la location d’un respirateur et 30’000 pour de cinq semaines de cours, donnés par des mécaniciennes. Au terme des ateliers, les participantes doivent être autonomes pour bricoler leur biclou. La Bicyclette Bleue (BB), association cycliste, a mis Joëlle et Anne en contact avec les mécaniciennes, Laëtitia et Anne. Un ami a prêté son atelier. Les cours accueillent dix participantes, mais le double s’est inscrit. « On aimerait recommencer dans un cadre plus l’achat de la machine. Trop cher pour les autorités locales. « Le Canton de Neuchâtel n’a pas l’intention d’honorer ce prix-là pour du matériel qu’il n’a pas utilisé », explique le conseiller d’État neuchâtelois Laurent Kurth, chargé de la Santé. Vaud estime aussi que ces coûts devraient être pris en charge par la Confédération. Le Département fédéral de la défense rappelle cependant que les appareils resteront auprès des cantons, surtout dans l’éventualité d’une deuxième vague de coronavirus. –GNI L’armée avait fourni du matériel sans articuler de prix. –KEYSTONE Sur notre app, des trucs pour réparer son vélo. lâche », confient Anne et Joëlle. Elles imaginent un atelier où l’on vient – en non-mixité – réparer son vélo et se faire aider si besoin. En attendant, le premier cours a démarré hier soir. « Les mécanos sont bénévoles et le prix est libre. L’atelier, les outils et des pièces de vélo, pour s’entraîner, nous sont prêtés gratuitement. La BB nous prête un centreur de roues. C’est une belle expérience collaborative ! » se réjouit La Véline. –LUCIE FEHLBAUM 20 secondes actu.20min.ch Accident en montagne JAUN (FR) Un Bernois de 35 ans, grimpeur expérimenté, a perdu pied et a chuté mardi dans le massif du Sattelspitzen, dans les Gastlosen. Les secours n’ont pu que constater son décès. Très choqué, son compagnon d’équipée, qui était en contrebas lors du drame, a reçu un soutien psychologique. Ça s’active au stade LAUSANNE Interrompus par la pandémie, les travaux ont repris au stade de la Tuilière, avec la pose ces jours-ci du gazon synthétique. L’enceinte de 12’000 places devrait accueillir le premier match du FC Lausanne-Sport en novembre, soit six mois plus tard que prévu. Lauber partira plus tôt BERNE Désavoué et accusé de violations du devoir de fonction, en lien avec les affaires qui secouent la FIFA (Fédération internationale de football), le procureur général de la Confédération avait fini par donner sa démission pour fin janvier. Mais en raison des vacances accumulées, Michael Lauber quittera son poste fin août déjà. La vague de chaleur 38 degrés C’est la température attendue dès aujourd’hui, et jusqu’à samedi, entre Genève et la région nyonnaise (VD), ainsi que dans la plaine du Rhône, entre Martigny et Naters (VS). De plus, le mercure ne devrait pas descendre en dessous de 18 à 22 degrés la nuit. Une vague de chaleur touche aussi presque tout le canton du Tessin depuis mardi. Un bain de minuit mortel GENÈVE Un homme de 25 ans est mort après avoir plongé avec un ami dans le Léman à Genève, dans la nuit de mardi à mercredi. Les secours l’ont repêché dans le lac par 2m60 de fond, mais il a succombé à l’hôpital. Mardi soir, c’est un ado de 13 ans qui est décédé à l’hôpital des suites d’un accident survenu la veille dans l’Aar, à Muri, près de Berne. Il était allé rechercher son ballon dans la rivière et a été retrouvé sous l’eau, dans une zone où flottait du bois.
JEUDI 30 JUILLET 2020/20MINUTES.CH Le virus ferme un bar lacustre Le Tropical Corner, terrasse d’été et club nautique genevois, a fermé ses portes mardi à midi. En cause  : trois membres du staff testés positifs au coronavirus en début de semaine. L’établissement du quai de Cologny conseille à toute personne l’ayant fréquenté depuis lundi 20 juillet de se faire tester au moindre symptôme. Impressum Tirage gratuit contrôlé REMP 2019  : 169453 exemplaires Lectorat (MACH Basic 2019-1)  : Total Audence CH 2.936 millions/20 minutes 501000 lecteurs 20 minuti 90000 lecteurs 20 Minuten 1311000 lecteurs Edité par  : TX Group SA ÉDITEUR Pietro Supino DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Marcel Kohler RÉDACTEUR EN CHEF Philippe Favre RESPONSABLE COMMERCIAL Laurent Cosandey Indication des participations importantes selon article 322 CPS  : Actua Immobilier SA, Adagent AG, 20 Minuten Advertising AG, 20 minuti Ticino SA, Adextra AG, Berner Oberland Medien AG BOM, CAR FOR YOU AG, CIL Centre d’Impression Lausanne SA, Digital Ad Services AG, DJ Digitale Medien GmbH, Doodle AG, Doodle Deutschland GmbH, dreifive AG, Konstanz, dreifive GmbH,Wien, dreifive (Switzerland) AG, DZB Druckzentrum Bern AG, DZZ Druckzentrum Zürich AG, Edita S.A., Goldbach Audience Austria GmbH, Goldbach Audience (Switzerland) AG, Goldbach Austria GmbH, Goldbach DooH (Germany) GmbH, Goldbach Germany GmbH, Goldbach Group AG, Goldbach Media Austria GmbH, Goldbach Media (Switzerland) AG, Goldbach Publishing AG, Goldbach SmartTV GmbH, Goldbach TV (Germany) GmbH, Goldbach Video GmbH, Helpling Switzerland AG, Homegate AG, ImmoStreet.ch S.A.,Jaduda GmbH,JobCloud AG, Jobsuchmaschine AG, Jointvision E-Services GmbH, LZ Linth Zeitung AG, Meekan Solutions Ltd., MetroXpress Denmark A/S, Neo Advertising AG, Olmero AG, Ricardo AG, ricardo France Sàrl, Schaer Holding AG, Schaer Thun AG, swiss radioworld AG, Tamedia Abo Services AG, Tamedia Basler Zeitung AG, Tamedia Espace AG, Tamedia Finanz und Wirtschaft AG, Tamedia Publications romandes SA, Tamedia Publikationen Deutschschweiz AG, Tamedia ZRZ AG, Trendsales ApS, TX Services d.o.o., Beograd-Vracar, Zattoo Deutschland GmbH, Zattoo Europa AG, Zattoo Inc., Zattoo International AG, Zürcher Oberland Medien AG SOCIÉTÉ Toujours plus de gens sont séduits par le conspirationnisme. Pour leurs proches, cela peut être très difficile à vivre. « Ce pote disait de plus en plus de trucs complotistes, par exemple que le monde était dirigé par des satanistes de chez Google, raconte Léo*, 30 ans. Mais l’isolement et la pandémie l’a fait passer au niveau supérieur. Sa réaction quand j’ai téléchargé SwissCovid a jeté un grand froid. À ses yeux, je suis un mouton. » Si Léo s’est éloigné temporairement de son ami, Jérôme* n’a pas pu faire de même avec sa mère, happée depuis plusieurs années. « Les vidéos de contreinformation tournent en boucle, elle ne parle plus que de ça et nous envoie des liens et des pétitions. On n’en discute plus, car ça me met hors de moi et me fait de la peine pour elle. Elle a perdu des amis pour ça. » Les récits conspirationnistes ne sont pas récents, mais internet les a intensifiés, tout comme l’isolement et l’angoisse liés à la pandémie, explique Pascal Wagner, chercheur en psychologie sociale à l’Université de Fribourg. « Mais Actu 3 « Adepte du complot, ma mère a perdu des amis » Presque sectaire Jérôme craignait que sa mère n’entre dans une secte. Des similitudes existent, confirme Susanne Schaaf, du centre d’aide InfoSekta, notamment dans le sacrifice des liens sociaux. « L’environnement est vu comme une menace, les proches comme endormis. Les critiques ne sont pas prises au sérieux. Nous déconseillons la confrontation directe  : mieux vaut maintenir une relation. Et, en temps voulu, oser quelques questions. » Comment gérer une telle discussion InfoSekta recommande d’entrer dans le débat avec ouverture d’esprit  : toute agressivité ou volonté de « gagner la discussion » doit être évitée. Reconnaître l’esprit critique de l’autre peut l’amener à utiliser ce scepticisme pour questionner ses propres théories. « Relever des bizarreries dans la thèse officielle ne suffit pas, ajoute Pascal Wagner  : chacun devrait se confronter aux faits des deux côtés avant de trancher pour le plus probable. Et il faut se rappeler que plus un complot est grand, plus il y a un risque de fuites, et moins le complot est plausible. » L’individu est arrivé dans le secteur interdit à une vitesse plutôt modérée. Personne n’a été blessé. –DR Découvrez sur notre apples images prises par nos lecteurs lors de cet incident insolite. En bateau dans un coin réservé aux baigneurs ZURICH La virée d’un homme de 35 ans aux bains d’Oberer Letten, hier, aurait pu mal tourner. À bord d’un bateau à moteur qu’il venait de voler, il a traversé cette partie de la Limmat exclusivement réservée aux nageurs, avant de sauter à l’eau sans couper le moteur. Un baigneur a réussi à se hisser sur l’embarcation pour la stopper. L’individu a été intercepté et remis à la police. Le temps passé sur internet amplifie la confusion et la méfiance. –ISTOCK elle a aussi fait évoluer notre réaction face à leurs adeptes  : de plus en plus de gens essaient de leur répondre. » Comme Tim*, qui s’est lancé dans des rapports d’experts pour pouvoir « raisonner » son frère, qui remet désormais en cause des aspects du changement climatique. « C’est enrichissant... mais j’ai peur que ses croyances mettent sa réputation en danger. » –PAULINE RUMPF *Prénoms d’emprunt Quarantaine même si on est négatif PUB BERNE Les voyageurs en provenance d’un pays à risque doivent se mettre en quarantaine même lorsqu’ils disposent d’un test négatif. Celui-ci n’exclut pas une infection, a indiqué l’OFSP sur son site internet. Après la contamination, il faut attendre au minimum cinq jours pour que le virus se soit répandu dans le corps et qu’il puisse être détecté par un dépistage, a précisé hier l’OFSP. La quarantaine de dix jours ne peut pas être raccourcie. Les personnes qui ne s’annoncent pas dans les 48h après un voyage dans un des 42 pays à risque ou qui ne respectent pas la quarantaine risquent une amende de 10’000 francs. Hier, l’OFSP annonçait 193 nouveaux cas de coronavirus en Suisse. –ATS allo voyance Juste la vérité 0901 147 147 Fr. 2.-/min. votre avenir en toute sérénité



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :