20 minutes Genève n°2020-07-14 mardi
20 minutes Genève n°2020-07-14 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-07-14 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 16 Mo

  • Dans ce numéro : un rôle d'immigrée taillée sur mesure pour Yvonne Strahovski.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, « Il faut agir pour éviter d’éventuelles morsures » GIBLOUX (FR) Un élu veut rendre la laisse obligatoire pour les chiens toute l’année dans les bois. Les amis des bêtes hurlent. « Nous serons peut-être bientôt obligés d’attacher nos animaux sur l’entier de la commune alors que nous sommes en pleine campagne, c’est absurde ! » À Gibloux, une possible modification du règlement sur les chiens fait du bruit. Un élu propose d’étendre à l’année entière l’obligation de tenir son chien en laisse sur les routes et chemins forestiers. Actuellement, elle ne court que d’avril à juillet. Gilles Barras invoque des raisons de sécurité pour motiver sa démarche, alors que l’esprit des textes en vigueur vise plutôt à protéger la faune. « J’en ai marre d’être régulièrement poursuivi, d’être en face de chiens agressifs, d’entendre les propriétaires dire : il est gentil, il ne mord pas, explique-t-il. Je n’ai rien contre les animaux, mais il faut agir pour éviter L’élu estime que les joggeurs et promeneurs sont trop souvent agressés par des chiens en liberté. –ISTOCK d’éventuelles morsures. » Sa proposition a été jugée recevable par le bureau du Conseil général ce printemps. « Pour le moment, ce n’est qu’une idée, tempère le syndic Jean-François Charrière. L’Exécutif doit se déterminer et le plénum trancher dans le délai d’un an. » Le règlement actuel est déjà plutôt restrictif puisque les chiens en liberté sont exclus des places de jeu et de sport, des centres des villages et des quartiers d’habitation, ainsi que du sentier pédestre autour du lac de la Gruyère. « Ce personnage entrave la liberté de On porte « globalement » bien le masque dans le Jura L’échelle des pompiers a été nécessaire pour secourir l’infortuné. –DR Les contrôles sur le terrain montrent que l’obligation de porter le masque dans les magasins est « globalement très bien suivie » par les commerçants et la population, a souligné hier le canton du Jura dans un communiqué. Introduite il y a une semaine, cette mesure est prévue pour une durée de deux mois, mais elle pourra être prolongée si nécessaire. Elle s’adresse aux personnes de plus de 12 ans dans tous les commerces. Son vol prend fin dans un arbre AIGLE (VD) Dérouté par la bise, un jeune parapentiste allemand a terminé son vol dans un arbre, dimanche. Les habitants des lieux ont tenté de le secourir à l’aide d’une échelle et d’une corde. En vain. Ce sont finalement les pompiers qui ont réussi à détacher le malheureux grâce à leur grande échelle. Il a été pris en charge par une ambulance, mais ne souffre d’aucune blessure, selon la gendarmerie. « C’était quelqu’un de très poli, il est venu s’excuser pour les désagréments », raconte la propriétaire du jardin. nos animaux », s’offusque une famille qui lutte contre le projet. À noter que l’Ordonnance fédérale sur la protection des animaux exige que les chiens soient sortis tous les jours, et « dans la mesure du possible, sans être tenus en laisse ». –FRANCESCO BRIENZA ZURICH Une femme de 32 ans a été condamnée à l’internement simple par le Tribunal cantonal de Zurich. Elle avait poussé une septuagénaire à un arrêt de tram, en mai 2018. La victime était tombée et sa tête avait heurté l’asphalte. Elle était décédée quelques jours plus tard. La prévenue a reconnu avoir poussé la retraitée, mais « pas fort ». Un rapport psychiatrique a conclu qu’elle souffrait de 20 secondes actu.20min.ch Exercice pompier fatal ZOUG Un pompier qui avait été gravement blessé par un jet de flammes lors d’un exercice à Unterägeri le 23 juin est décédé vendredi à l’hôpital. Après avoir reçu des soins sur place, il avait été hospitalisé. Un deuxième pompier avait été légèrement blessé. Mort à la Jungfrau OBERLAND BERNOIS Un alpiniste est mort dimanche après avoir fait une chute de plusieurs centaines de mètres lors de la descente de la Jungfrau. Les deux personnes qui l’accompagnaient sont indemnes et ont été rapatriées en hélicoptère, indique la police bernoise. Les tiques attaquent BERNE Depuis le début de l’année, 215 annonces d’encéphalite à tiques ont été enregistrées, soit plus du double qu’en 2019, avec 97 cas. Ces acariens sont connus pour sévir durant l’été. L’OFSP appelle les Suisses à se vacciner. Pas de prison, mais de l’internement Le sceptique « La question est surfaite depuis le début. Il en va de même aujourd’hui qu’il y a trois mois. Il est plus important de garder ses distances que de porter un masque » schizophrénie au moment des faits. En première instance, le tribunal de district l’avait condamnée à 24 mois de prison pour tentative de lésions corporelles graves. Il a aussi ordonné une mesure thérapeutique stationnaire. La défense a fait recours. Le Tribunal cantonal l’a acquittée de l’accusation de lésions corporelles graves, mais a maintenu la mesure thérapeutique stationnaire. –ATS Daniel Koch (65 ans) L’ancien « Monsieur Coronavirus », jeune retraité, s’exprimait hier dans « Blick ».
MARDI 14 JUILLET 2020/20MINUTES.CH Coincé dans son véhicule Un automobiliste de 65 ans a été grièvement blessé dimanche vers 17 h15 à Riederalp, dans le Haut-Valais. L’homme, domicilié dans la région, a dû être désincarcéré avant d’être héliporté à l’Hôpital de l’Île, à Berne. Ses jours sont en danger. Les raisons de la sortie de route de son véhicule électrique font l’objet d’une enquête. De Pury vandalisé La statue de David de Pury a été nettoyée hier dans le courant de la matinée. –KEYSTONE LAUSANNE La Ville veut récupérer son eau contaminée par le chlorothalonil. Elle souhaite étudier la faisabilité de l’élimination de ce fongicide par ses installations. Pour le Service de l’eau, NEUCHÂTEL La statue de David de Pury a été maculée, dans la nuit de dimanche à lundi, de peinture rouge comme « le sang des esclaves ». L’acte a été revendiqué dans un courriel envoyé hier à « ArcInfo »  : « Alors que partout dans le monde les statues des colonisateurs et des esclavagistes tombent, elle trône toujours au cœur de Neuchâtel. » Ce négociant du XVIIIe siècle est accusé d’avoir bâti sa fortune sur l’exploitation des esclaves. Une pétition en ligne pour retirer son monument, lancée début juin, comptait hier plus de 2500 signatures. Dans un entretien, Nicolas de Pury, élu Vert dans l’organe législatif de la Ville, suggérait de mener des recherches historiques plutôt que de déboulonner la statue de son ancêtre. La Ville a déposé plainte. –ATS/MLD Se débarrasser du chlorothalonil la mise hors service des ressources contaminées par le chlorothalonil et ses métabolites correspond à 5% des volumes distribués, soit environ 2 millions de mètres cubes par an. PUB Actu 3 Ivresse au volant : il obtient une légère remise de peine NEUCHÂTEL/VAUD Les étranges explications d’un médecin lui ont valu un mois de retrait en moins. Il lui en reste treize à purger. Un médecin a tout tenté pour que la sanction de 14 mois de retrait de permis prononcée le 30 octobre contre lui soit fortement diminuée. Il n’a obtenu qu’un rabais d’un mois. Le 14 juillet 2019 vers minuit, un voisin ayant entendu les appels à l’aide de sa compagne avait alerté la police. Prenant peur, le toubib avait fui la dispute et s’était rendu illico en voiture chez sa mère. Lorsque les policiers l’avaient atteint par téléphone, il leur avait demandé de venir le chercher, avouant son ivresse – plus de 1‰. Il avait justifié son comportement en arguant qu’il se sentait menacé par son amie, ce qui l’avait poussé à fuir en prenant le volant dans cet état. « On ne reconnaît pas ma bonne foi. Je me suis raisonné au mieux. Je connais comme médecin les dégâts de l’alcool. J’ai Les images de la statue vandalisée sur notre app. Le praticien présentait une alcoolémie de plus de 1‰. –KEYSTONE eu affaire à des accidents impliquant des personnes en état d’ébriété. On me considère comme un criminel », a-t-il plaidé. Son ultime argument, le chômage, qui lui avait déjà valu un rabais, n’a pas été retenu : « Je « J’ai interprété les cris « au secours » comme une menace trop importante et mon instinct m’a poussé à fuir plutôt qu’à me raisonner et attendre la police » viens d’être nommé chef de clinique, ce qui implique des gardes en divers lieux sans possibilité de prendre les transports publics. Je ne pourrai assumer ce poste. » Et le médecin d’espérer un retrait à la carte. Les juges vaudois sont tenus par un cadre fixe : le retrait minimum est de 1 an, puisque son permis lui avait été retiré récemment pour excès de vitesse. Moins, c’est impossible, d’autant que le médecin a été condamné pour conduite avec un taux d’alcoolémie qualifié (plus de 0,8‰). Sa compagne a retiré la plainte qu’elle avait déposée. –CHRISTIAN HUMBERT Gagne un iPhone 11 Participe maintenant yallo.ch/11 Date limite departicipation : 24.07.2020



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :