20 minutes Genève n°2020-07-13 lundi
20 minutes Genève n°2020-07-13 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-07-13 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 13,4 Mo

  • Dans ce numéro : tensions autour de Sainte-Sophie en Turquie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
IF Jacques surfe avec yallo ! Fais comme Jacques et bénéficie d'un abo mobile bon marché. Économise maintenant sur yallo.ch gallo 50% de réduction sur une sélection d'abonnements yallo. Valable jusqu'au 24.07.2020. Sans durée minimale de contrat. Frais d'activation, carte SIM incluse CHF 59. 9 Aussi dans nos boutiques à Genève et à Lausanne
LUNDI 13 JUILLET 2020/20MINUTES.CH Régions 5 20 secondes Prostituée en justice GENÈVE Elle avait vendu ses charmes en mars et avril malgré l'interdiction liée au Covid-19. Une Roumaine de 19 ans a écopé d'une peine pécuniaire avec sursis après 52 jours en prison, selon la « Tribune de Genève ». Elle avait été pincée par un policier qui s'était présenté comme un client. Embardée mortelle FRIBOURG Un automobiliste de 79 ans a perdu la vie jeudi à Marly. Il a heurté un piéton, le blessant légèrement, avant de percuter un muret et de terminer son embardée contre le mur d'un centre commercial, a indiqué la police. Projet très contesté GENÈVE Deux associations et des habitants des Acacias font recours contre le projet immobilier des Vernets, l'un des plus grands du canton (1500 logements). Ils contestent l'abattage de 113 arbres et des écarts par rapport au plan localisé de quartier. Des collectes illicites FRAUDES « Ne tombez pas dans le piège ! » Vendredi, la police valaisanne a mis en garde la population contre des démarcheurs qui prétendent récolter des fonds en faveur des Championnats du monde de cyclisme. « Tout ceci est faux », prévient le communiqué. Les intitulés changent, mais les méthodes restent identiques. Police Riviera indique qu'un mineur qui récoltait des signatures en se faisant passer pour un Découvrez les oeuvres 0 en photos sur notre app. Un homme retenu à tort et une porte cassée pour rien LAUSANNE Vendredi, les forces de l'ordre ont investi un immeuble. Deux habitants du bâtiment en ont fait les frais. L'un d'eux dénonce plusieurs erreurs. « J'étais en visioconférence professionnelle quand ça a sonné à ma porte à 19 h 10, raconte un lecteur. En ouvrant, je me suis trouvé face à des hommes casqués, armés, encagoulés et munis de gilets pare-balles, qui m'ont demandé de sortir avant de me fouiller et me demander où étaient ma femme et mon enfant. Mais je n'en ai pas. » Les forces spéciales lausannoises ont investi un immeuble dans le quartier de Prélaz vendredi après-midi. Avec un dispositif qui n'est pas passé inaperçu des habitants, curieux et sourd-muet a été arrêté fin juin. L'institution pour laquelle il prétendait travailler a porté plainte. Par ailleurs, la Fédération suisse des sourds a averti la population à la suite de nombreux signalements  : « Avec le retour des beaux jours, des personnes sans scrupule se promènent dans les villes, dans les transports publics et sur les terrasses où elles font la manche en se faisant passer pour des sourds. » -FNT Sculptures à admirer dans la verdure Les forces spéciales étaient mobilisées dans l'immeuble. -FNT GENÈVE Une trentaine d'oeuvres sont exposées jusqu'au io septembre dans les parcs des Eaux-Vives et La Grange, ainsi que sur le quai Gustave-Ador. La deuxième biennale Sculpture Garden est organisée par artgenève en collaboration avec le Mamco et la Ville de Genève. L'exposition a débuté le 12 juin avec une douzaine d'installations. Des événements comme des apéritifs « afterwork », des conférences et des soirées performatives sont au programme tout au long de l'été. « Dust Mint », de Valentin Carron, une des pièces de la biennale. -KEY inquiets, ainsi que des pendulaires pris dans des bouchons dus à une rue fermée. À l'origine, une femme angoissée par l'état psychique de son mari PUB « Par précaution » « Nous avons opté pour l'engagement de moyens élevés par principe de précaution. Et nous avons tenté de repérer et d'entrer en contact avec un individu selon les informations transmises par son épouse », indiquait le porte-parole de la police municipale vers 19 h 45 vendredi, tandis que les recherches ne donnaient rien et que le quartier continuait d'être bouclé par des agents. Si la question de la proportionnalité se pose, la police a refusé de communiquer les moyens humains engagés. III avait alerté la police, en indiquant qu'il pouvait se trouver dans un appartement de cet immeuble (lire encadré). Mais il existe deux entrées diffé- Gagne un iPhone 11 Participe maintenant yallo.ch/11 rentes pour y accéder, avec des ascenseurs distincts qui n'indiquent pas les mêmes étages. Pour notre témoin interpellé à tort, les agents se sont trompés d'étage. « Après une deuxième fouille, ils m'ont montré la photo d'un individu, dit-il. Puis ils m'ont fait asseoir au sol sous le regard de mes voisins durant plus de 45 minutes alors qu'ils avaient constaté que je n'étais pas la personne recherchée. Mais ils ne parvenaient pas à atteindre leur chef pour recevoir l'ordre de me libérer. » Quant à son voisin du dessus, il dormait et n'a pas entendu la sonnette. Les agents ont fini par défoncer sa porte, avant de repartir bredouilles. Le mari recherché a, lui, pu être contacté par la police samedi. Il s'agirait d'un problème de couple. -FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI Date limite de partripaton:24.D=1 ;



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :