20 minutes Genève n°2020-06-24 mercredi
20 minutes Genève n°2020-06-24 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-06-24 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : Novak Djokovic testé positif au covid-19.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes La banque voit grand GENÈVE C’est le bureau genevois Designlab-architecture qui a décroché hier le mandat pour réaliser le nouveau siège de la banque Pictet. Il sera notamment composé d’une tour de 90 mètres et de logements sur une surface de 10’000 mètres carrés. L’investissement se monte à plusieurs centaines de millions de francs. En train vers le sud MOBILITÉ Dès lundi prochain, les trains circuleront de nouveau partiellement entre la Suisse et l’Italie. L’offre sur l’axe du Gothard et via le Simplon sera rétablie de manière échelonnée au cours de l’été. À compter du 7 septembre, l’offre habituelle devrait être de nouveau disponible dans son intégralité. Hamsters abandonnés à l’arrêt du tram ZURICH Un employé des transports publics de la ville a fait une découverte insolite dans la nuit de lundi à mardi. Il est tombé sur une cage remplie de pas moins de onze hamsters. Visiblement abandonnés par leur propriétaire, les quatre adultes et sept jeunes ont été récupérés par la patrouille de police appelée pour l’occasion. Les rongeurs, en bonne santé, ont ensuite été remis à une association d’aide aux animaux. Une enquête a été ouverte. Les onze petits rongeurs ont été recueillis par une association d’aide aux animaux. –POL. ZH actu.20min.ch L’homme qui désamorce les conflits avec le Canton GENÈVE Depuis un an, un médiateur administratif facilite les rapports entre l’État et les citoyens. Bilan. Un service injoignable ? Une décision obscure ? Un dialogue impossible avec l’État ? Depuis mars 2019, un homme est à la disposition des administrés pour tenter de déverrouiller ces blocages. Édouard Sabot, psychologue de formation, a été élu voici plus d’un an médiateur administratif. « Disponibilité, écoute et empathie » sont ses maîtres mots, là où la rigidité bureaucratique peut faire dégénérer des conflits. En 2019, il a été sollicité 174 fois. Soit il a informé et orienté (91 fois), soit il a ouvert un dossier (83 fois). Les demandeurs ont toujours été reçus dans la semaine – gratuitement. « Parfois, la décision est juste mais ils ont besoin d’être Avant la justice Le médiateur administratif a en charge les administrations du Canton et des Communes. Il peut être sollicité par les usagers (individus ou entreprises) comme par les administrations. Il prévient ou règle de façon simple les conflits, mais doit aussi contribuer à améliorer le fonctionnement des services de l’État  : il peut faire des recommandations. Il ne traite pas les conflits de travail. Son rôle s’arrête dès que la justice est saisie. entendus, qu’on explique. » D’autres fois, il s’agit d’accéder à un service. « L’Office de la population et des migrations m’a beaucoup occupé  : vu le sous-effectif, les gens peinent à le joindre. Le simple fait de savoir où en est leur dossier, même en cas de retard ou de refus, les sort du noir. » Certains Édouard Sabot a été élu pour cinq ans par le Parlement. –TAJ cas nécessitent de vraies médiations, plus ou moins ardues  : une femme contestant un émolument ; un homme englué avec le fisc ; un autre ne parvenant pas à dialoguer avec l’institution hébergeant sa fille. Édouard Sabot constate que souvent, sur le fond, l’administration est plutôt dans le juste. Fini de se faire tester en auto Le drive-in de dépistage du coronavirus mis en place à Berne suspendra ses activités vendredi. Près de 60 tests quotidiens ont été effectués ces dernières semaines, contre près de 350 au plus fort de la pandémie. Au total, 5000 tests ont été réalisés. Un tel dispositif est en place à Yverdon (VD). Se faire connaître Édouard Sabot a passé une partie de sa première année de fonction à se présenter dans les administrations et les associations (« dans le domaine de l’emploi, de la migration, à Pro Senectute, etc. ») susceptibles de diriger leurs usagers vers lui. Un flyer lui a apporté le gros de son public (30%), suivi des administrations (20%), des associations et fondations (8%), d’un proche (8%) ou d’un avocat (3%). Joignable par mail ou téléphone, il reçoit sur rendez-vous. Mais il observe plusieurs soucis de forme. « Il y a un défaut de communication, ou des explications peu claires, mal vulgarisées. L’incompréhension est la première raison pour laquelle les gens viennent me voir. » Dans deux tiers des cas, leurs demandes sont traitées et closes en un mois. –JÉRÔME FAAS Maman licenciée  : société à la caisse LAUSANNE Une société immobilière genevoise doit payer trois mois de salaire à une employée licenciée juste après son congé maternité. Le Tribunal fédéral a rejeté le recours de la régie, condamnée pour licenciement discriminatoire fondé sur le sexe. L’employée avait été virée le jour même de son retour au travail, en septembre 2016. Peu de temps avant son accouchement, elle avait été promue cheffe de la communication. Durant son congé, la régie avait engagé une autre personne, estimant que la nouvelle maman n’était pas assez performante pour ce poste. Elle avait ensuite affirmé que le licenciement était dû uniquement à une restructuration. Un argument qui n’a pas convaincu les juges de Mon-Repos. –ATS
–ISTOCK MERCREDI 24 JUIN 2020/20MINUTES.CH Polémique autour de la patinoire L’audit externe sur les difficiles conditions de travail à la Vaudoise aréna, à Lausanne, divise. Selon ses auteurs, aucune faute grave n’a été relevée ni aucun travail illégal de nuit. Autre son « Si tu parles, ça ne fonctionnera pas » LAUSANNE Le deuxième jour du procès d’un magnétiseur accusé d’abus sexuels par dix-huit femmes s’est poursuivi hier, avec le ballet des plaignantes et des témoins. Une infirmière, qui avait consulté le médium pour sortir son conjoint de la toxicomanie et sauver son couple, a raconté ses malheurs avec le gourou. Elle a fini « en transes » dans le lit conjugal de cloche du côté d’Unia. Pour le syndicat, le rapport est forcément biaisé puisque l’employeur est le seul mandataire. Unia s’offusque aussi du fait que les salariés n’ont pas été contactés. avec cet homme. « Si tu parles, la thérapie ne fonctionnera pas », aurait menacé le sexagénaire suisse à l’accent français. Interrogée sur sa passivité, la plaignante a déclaré  : « Il avait une telle emprise sur moi que j’en avais perdu la notion du bien et du mal, du juste et du faux. Je pense qu’il y avait une forme d’hypnose. » Le procès se poursuit toute la semaine. –APN Certaines victimes du magnétiseur ont refusé de déposer plainte. La secousse 3,8 C’est la magnitude qu’a atteinte hier matin le séisme qui s’est produit vers Chamonix, à proximité de la Suisse. La secousse a été ressentie dans tout le Bas-Valais, selon les témoignages recueillis par le Service sismologique suisse de l’EPFZ. Aucun dégât n’a été rapporté. Il avait oublié son or après un roupillon dans le train VAUD Le propriétaire des lingots abandonnés dans un wagon en 2019 a été retrouvé. Une Vaudoise a eu le fin mot de l’histoire. « Il s’est juste endormi et a sauté du train en oubliant le colis. » C’est un petit somme qui est à l’origine de l’affaire de l’or égaré dans un train entre Saint- Gall et Lucerne en octobre 2019. Entre 3,4 et 3,8kg de métal jaune avaient été retrouvés. Après sept mois d’enquête infructueuse, la police lucernoise avait lancé un avis de recherche Un reportage vidéo est à découvrir sur l’app. Actu 3 Ramon Kathriner a effectué sa performance intitulée « roue de la mort » à la station intermédiaire. –KEY Funambulisme en altitude par solidarité il y a quelques jours afin de retrouver leur propriétaire. Hier, une Vaudoise s’est manifestée auprès des forces de l’ordre, comme elle l’a raconté au matin.ch  : « Mon mari, qui gère une entreprise minière au Ghana, avait rendez-vous avec un de ses confrères pour une autre affaire. En discutant, ils ont commencé à parler du colis perdu. C’est là que mon époux a appris que le fameux paquet appartenait à la société de son interlocuteur. » L’entreprise en question l’a alors mandatée pour faire des recherches. Elle a ensuite procédé aux différentes démarches auprès de la police lucernoise et des CFF. La femme a notamment pu produire tous les certificats attes- Entre 3,4 et 3,8 kg avaient été égarés dans un wagon. –J.-G. PYTHON LES DIABLERETS (VD) Quatre funambules ont effectué hier des figures sur les installations de Glacier 3000 pour honorer les artistes privés de contrats pendant la crise sanitaire. Freddy Nock a marché sur les câbles du téléphérique entre le col du Pillon (1546m) et le Scex Rouge (3000m). Le Vaudois David tant la bonne foi de la société minière lésée. « 3,5 kg d’or, c’est quand même 200’000fr. Jusqu’à maintenant, mon mandataire était persuadé que ce convoyeur de fonds avait volé l’or et l’avait revendu parce qu’il ne s’est jamais représenté au travail, raconte la Vaudoise. En fait, il n’est jamais revenu parce qu’il avait perdu le paquet... » Le propriétaire – qui souhaite rester anonyme – va pouvoir récupérer son précieux métal et peut être rassuré sur l’honnêteté de son employé. –EVELYNE EMERI/FRS Maillard a présenté un numéro suspendu sous la cabine et l’Italienne Sheila Nicolodi a fait un show de pole dance sur le pont suspendu Peak Walk. La mousse sera mise en vente dans une année. –ISTOCK Lausanne aura sa bière officielle VAUD La Ville va brasser sa propre bière. En collaboration avec plusieurs sociétés spécialisées, elle ne sera composée que d’ingrédients locaux  : orge locale, levures de Sauvabelin et eau lausannoise. Selon les autorités, il s’agira de la première bière communale artisanale et 100% locale de Suisse. Trois jurys définiront la cuvée définitive. Environ 10’000 litres de bière seront mis en vente pendant deux ans. La commercialisation est prévue dans un an.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :