20 minutes Genève n°2020-06-23 mardi
20 minutes Genève n°2020-06-23 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-06-23 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : un duo valaisan, Dakota et Nadia, veut séduire pour l'émission « la bataille du jury ».

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
KW26/20 NATF HIT DE LA SEMAINE Abricots extra, France/Italie/Espagne, préemballés, 1,2 kg (1 kg =5.79) 1 Assortiment de brochettes de chipolatas àgriller Bell,enlibre-service, 200 g(100 g=2.30) p.ex. Pain Pagnol bio Coop Naturaplan, 370g 3.10 au lieu de 3.40 (100 g=–.84) 50% 7.95 au lieu de 15.90 26% 6.95 au lieu de 9.50 20% 4.60 au lieu de 5.75 –.30 Vous trouverezces actions,ainsi queplusde17’000 autres produits,sur www.coopathome.ch 1 En vente dans certains supermarchés Coop Sous réservedechangementdemillésime. Coop ne vend pasd’alcoolaux jeunes de moinsde18ans. Cerises(sauf bio et CoopPrimagusto), Suisse/Italie/Espagne, la barquettede1kg Le cabasàremplir soi-même(sauf bio, tomates cerises et Coop Prix Garantie)  : tomates grappes, courgettes, aubergines, oignons jaunes, poivrons rouges, jaunes et verts, en vrac (pour un poids minimum de 3kg  : 1kg=2.98) 20% sur toutes les crevettes et les poissons suisses en service traditionnel p.ex. 1 Filet de saumon avec la peau Swiss Alpine, poisson d’élevage, Suisse, en service traditionnel, les 100 g 5.25 au lieu de 6.60 1 Pizzas Coop Betty Bossi Pomodori e pesto, 3×420g,trio(100 g=1.15) 23.6-27.6.2020 dans la limite desstocksdisponibles 35% le cabas 8.95 au lieude13.95 30% HIT DE LA SEMAINE Steaksdeporcdans le couCoop, assaisonnés, Suisse, enlibre-service, 4pièces, 700g(100 g=1.42) Mozzarella Toni’s, 3×150 g(100 g=1.17) Superprix 9.95 20% 5.25 au lieu de 6.60 50% de moins 14.55 32.85 au lieu de 20.85 au lieu de 65.70 sur tous les pains frais Pagnol Pays d’Oc IGP Syrah Grenache Cabernet Laurentin 2018, 6×75 cl (10 cl =–.73) www.coop.ch
MARDI 23 JUIN 2020/20MINUTES.CH BOURSE Indices SMI 10151.13 1 -1.12% SPI 12571.88 1 -0.93% Stoxx 50 3019.91 1 -0.98% Dax 12262.97 1 -0.55% Dow Jones 25962.26 3 0.35% Nasdaq 10016.81 3 0.71% Cours des billets Titres du SMI Achat Vente EUR/CHF 1.0430 1.1050 USD/CHF 0.9160 1.0000 GBP/CHF 1.1180 1.2500 Clôture Diff.% 3 ABB N 20.69 0.24% 1 Adecco N 44.65 -1.15% 1 Alcon N 57.24 -1.95% 1 CS Group N 9.71 -0.57% 1 Geberit N 471.00 -0.82% 1 Givaudan N 3429.00 -1.35% 1 LafargeHolcim N 40.91 -1.11% 1 Lonza N 488.00 -1.01% 1 Nestlé N 106.58 -0.86% 1 Novartis N 85.30 -1.77% 1 Richemont N 60.00 -2.63% 1 Roche GS 339.55 -1.09% 1 SGS N 2308.00 -0.94% 1 Sika N 184.50 -1.78% 1 Swatch Grp P 189.40 -2.57% 1 Swiss Life N 346.60 -1.25% 1 Swiss Re N 72.62 -1.39% 1 Swisscom N 501.20 -0.48% 3 UBS N 10.46 0.43% 1 Zurich Ins. N 330.20 -0.51% Cours sans garantie. Un armateur a-t-il arnaqué la Suisse ? BERNE Un sexagénaire nie avoir escroqué la Confédération pour un préjudice de plusieurs millions de francs. Son procès s’est ouvert hier. La justice bernoise s’apprête à faire la lumière sur l’un des volets d’un vrai serpent de mer qui a coûté une fortune à la Confédération. Depuis 2008, la crise de la marine marchande suisse a ainsi creusé un trou de plus de 300 millions dans les comptes fédéraux. De nombreuses enquêtes ont été ouvertes sur des cautionnements accordés par Berne. Hier s’est ouvert le procès d’un ex-armateur de la flotte maritime suisse accusé d’escroquerie au préjudice de la Confédération, de faux dans les titres et de gestion déloyale. Le montant total des infractions qui lui sont reprochées s’élève à plusieurs millions de francs, selon le Tribunal pénal économique bernois. Durant l’instruction, l’accusé a nié les faits. Une enquête pénale avait été ouverte en mars 2018 après le dépôt d’une plainte du Département fédéral de l’économie. Elle portait sur un soupçon de falsification des prix de construction et d’achat pour des navires de la marine marchande suisse dans le but d’obtenir illégalement des cautionnements de la Confédération. Dans cinq cas, les prix ont été faussés, selon l’enquête. Les cautionnements accordés sur cette base entre 2005 et 2013 s’élèvent à environ 130 millions de francs. Deux milliards inexistants ALLEMAGNE La société Wirecard est dans la tourmente. Spécialisé au départ dans les paiements en ligne pour l’industrie du porno et des jeux en ligne, le prestataire de services aux 6000 salariés a reconnu qu’une somme de 2 milliards de francs figurant au bilan « n’existait très probablement pas ». Les auditeurs n’avaient pas pu certifier la présence de fonds censés se trouver sur des comptes de tiers aux Philippines. Cette déclaration nourrit les soupçons de fraude qui ont conduit à la démission de son patron, à tel point que le cours de l’action s’est effondré de trois quarts entre jeudi et vendredi. Wirecard se retrouve ainsi au cœur de ce qui devrait être un des plus grands scandales financiers récents. La société a retiré son résultat provisoire de 2019 publié en février, le résultat du premier trimestre 2020 et ses prévisions pour cette année. –ATS –KEYSTONE Le prévenu aurait abusé de cautionnements accordés par Berne. Parmi les parties civiles figurent la Confédération ainsi que plusieurs compagnies maritimes aujourd’hui en liquidation. Le verdict doit être rendu le 9 juillet. –ATS Lufthansa dans l’incertitude AVIATION Le gouvernement allemand tentait hier de sauver le plan d’aide de 9,6 milliards de francs pour Lufthansa, maison mère de Swiss. Ce plan est menacé par les fortes réserves du premier actionnaire du groupe, le milliardaire allemand HermannThiele, qui détient 15% des droits de vote et voit d’un mauvais œil l’entrée prévue de l’État au capital. L’assemblée générale du groupe de jeudi s’annonce décisive car, en cas d’échec, la compagnie pourrait décider de se placer sous la législation sur les faillites en Allemagne. La compagnie allemande sera fixée sur son sort jeudi. –AFP PUB Économie 11 20 secondes Plus de femmes cadres ROME Le gouvernement italien a lancé dimanche un plan de relance post-coronavirus pour « réinventer » le pays. Il souhaite notamment financer des études universitaires pour 500 femmes qui désirent devenir cadres. Nokia se met au régime PARIS L’équipementier télécoms finlandais Nokia a annoncé hier la suppression en France de 1233 emplois de sa filiale Alcatel- Lucent. Cela représente un tiers des effectifs de cette entreprise dans l’Hexagone. Moins grave qu’en 2008 BERNE « Les dégâts dus à la crise du Covid-19 devraient être nettement inférieurs à ceux de la crise financière » de 2008, a déclaré hier au « Temps » PhilippHildebrand, ancien président de la Banque nationale suisse. Le trou 40 millions C’est, en francs, le déficit que la compagnie ferroviaire bernoise BLS a estimé hier avoir subi depuis le début de la pandémie. Cette « situation exceptionnelle » a engendré une baisse de 60% des passagers transportés par rapport à la normale. allo voyance JUSTe la vÉRITÉ 0901 147 147 Fr. 2.-/min. votre avenir en toute Sérénité



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :