20 minutes Genève n°2020-06-17 mercredi
20 minutes Genève n°2020-06-17 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-06-17 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 7,5 Mo

  • Dans ce numéro : le Covid-19 revient en force à Pékin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Pas près d’être détruits FRIBOURG La mobilisation s’organise une nouvelle fois autour du sort de 119 chalets de la rive sud du lac de Neuchâtel promis au démantèlement, a indiqué « La Liberté ». Un comité de soutien a été lancé dans le canton, auquel 250 personnes ont déjà adhéré. Succession délicate COMMERCE Le nouveau président de l’administration de Migros Neuchâtel-Fribourg est Thierry Grosjean. Le viticulteur, ex-conseiller d’État neuchâtelois, remplacera l’homme d’affaires Damien Piller le 1er juillet. Le Fribourgeois est actuellement en guerre ouverte avec le géant orange. Barrage aux blindés VALAIS Armasuisse immobilier renonce pour l’instant à construire une piste pour chars d’assaut et à agrandir l’infrastructure militaire au Simplon. Près de 10’000 personnes avaient signé une pétition et Patrimoine suisse avait recouru contre le projet. La majorité de la population de Simplon-Village soutenait pourtant le projet. GENÈVE Au grand dam des milieux économiques, l’État veut pérenniser les voies à vélos provisoires. Les énormes pistes cyclables dessinées à la mi-mai sur plusieurs axes genevois au détriment d’une voie de circulation sont en passe de prendre racine. Hugues Hiltpold, président du Groupement transports et économie (GTE), a indiqué hier que le conseiller d’État Serge Dal Busco le lui avait annoncé la semaine passée. « La mesure provisoire courant jusqu’à mi-juillet sera reconduite pour soixante jours jusqu’à mi-septembre. » En sus, « l’État va lancer le processus de pérennisation » de ces voies avec mises à l’enquête et demandes d’autorisation. Le GTE est furax. Dénonçant l’échec de ces mesures qui, selon lui, créent des bouchons, empêchent les entreprises de circuler et torpillent l’économie, il exige au contraire un retour en arrière. C’est mal parti. Le Département des infrastructures, via son porte-parole Roland Godel, ne dément pas la volonté que lui prête le GTE  : « Nous communiquerons de manière détaillée avec la Ville sur la suite du dispositif début juillet. » Quant à figer le provisoire, « il est absolument logique d’examiner une évolution ultérieure vers des aménagements de qualité pour les mobilités douces ». Et pas question d’omettre les grands axes, dont Cornavin - Plainpalais. Car, assure l’État, ces mesures actu.20min.ch Pistes cyclables élargies  : le test est parti pour durer La piste cyclable du bd Georges-Favon symbolise la colère du GTE. –JEF Vautour fauve sur le Léman MORGES (VD) « J’ai été surpris vendredi de voir un gros rapace dans le ciel, qui ressemblait à un vautour fauve », raconte Nathan, 12 ans, passionné d’ornithologie. « L’espèce est observée de plus en plus souvent en Suisse. Notamment dans la région de Gstaad (BE) ou du lac Noir (FR), où plusieurs dizaines d’individus passent l’été depuis quatre ou cinq ans », confirme Gilbert Rochat. Selon cet ornithologue, 90% des individus vivent en Espagne, pays qu’ils ont tendance à quitter depuis que les normes européennes obligent à incinérer les bêtes mortes, ce qui les prive d’une bonne part de leur nourriture. Les spécimens observés ici viennent plutôt de France voisine  : « Ils transitent surtout par la plaine du Rhône. » –RMF/GMA La présence de ce rapace sur le Plateau est plutôt rare. –DR MÉTÉO Inondations, glissements de terrain, laves torrentielles et chutes de pierres ont provoqué en 2019 des dommages pour environ 85 millions de francs. Il s’agit pourtant d’une année où les dégâts ont été limités, a indiqué hier l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage. En moyenne, ce montant atteint un peu plus de 300 millions. Genève, Vaud et Neuchâtel ont été les plus touchés. Prof pervers chez le psy Un prof valaisan qui avait envoyé à une ado de 14 ans des photos de son sexe en érection, sous un drap ou partiellement masqué (« 20 minutes » du 13 mai), devra suivre une thérapie. Il a par ailleurs été condamné hier à 120 jours-amende avec sursis et 1000fr. d’amende. Menace politique Le GTE réclame une table ronde et formule trois demandes à l’État  : la fin des pistes cyclables élargies sur les axes structurants, le renforcement de la mobilité douce sur les axes secondaires, et le droit pour les vélos de rouler sur les voies de bus. En cas d’échec, il met en balance son actuel soutien à la loi du Conseil d’État sur la possibilité de compenser moins strictement les places de parc supprimées en surface  : 4000 places sont en jeu. Le peuple votera fin septembre. décidées en urgence « en raison de la crise sanitaire » pour « éviter un engorgement généralisé des routes » par les voitures sont un succès. « Les données chiffrées intermédiaires confirment leur pertinence. » Une analyse que le GTE qualifie « d’entêtement par rapport au chaos constaté ». –JÉRÔME FAAS Des dégâts moins importants On ne tirera pas entre les tombes BÂLE Les chevreuils du cimetière du Hörnli ont obtenu un nouveau sursis. Le recours déposé par la Fondation Franz Weber contre leur abattage a un effet suspensif sur l’autorisation de tir délivrée par les autorités de Bâle-Ville. Les bêtes, qui sont passées de 15 à 25 ces dernières années, ne pourront pas être abattues au moins jusqu’au 19 juillet. Une première interdiction avait déjà été édictée jusqu’au 20 juin.
MERCREDI 17 JUIN 2020/20MINUTES.CH L’exploit Une équipe de l’EPFL et de l’Empa a développé le plus petit moteur du monde, qui ne comporte que 16 atomes et tourne de manière fiable dans un sens. Il pourrait permettre de récolter de l’énergie au niveau atomique. Budget avalisé par les États BERNE « Notre armée a montré son importance au cours de la crise du coronavirus », a souligné hier la conseillère aux États Brigitte Häberli-Koller. Comme ses collègues, la PDC thurgovienne a approuvé le plafond de dépenses de 21,1 milliards de francs pour les années 2021 à 2024. L’enveloppe de 2,7 milliards pour 2020 a aussi été soutenue. Le Conseil national doit encore se prononcer sur ces points. LAUSANNE L’incendie d’un pressing en décembre 2019 avait provoqué une explosion dans un quartier du centre-ville. L’enquête n’en a pas défini les causes. GENÈVE La Ville va abattre 29 arbres en tir groupé, dès le 24 juin. Identifiés à la suite d’une étude sur le patrimoine arboricole de la commune, ces spécimens mal en point sont considérés comme dangereux. Ils pourraient ainsi s’effondrer sur la chaussée. Ils seront remplacés par 87 nouveaux végétaux. Le magistrat Vert Alfonso Gomez, chargé de l’environnement, va appliquer une nouvelle norme  : trois arbres plantés pour chaque individu coupé. Ils seront rempotés en lieu et place ou le plus près possible du spécimen abattu. Pas toujours évident au centre-ville. Mais Alfonso Gomez veut arboriser et dégoudronner. « Il faut repenser la voie publique, affirme l’élu. Faire des choix politiques entre les places de parc et les arbres. » Le magistrat veut également communiquer avec plus de transparence sur les coupes. Des panneaux explicatifs seront posés sous chaque site d’abattage. –LFE Des locataires s’inquiètent d’une possible réouverture La violente déflagration avait dévasté plusieurs véhicules garés. « L’origine du sinistre n’a pas pu être établie avec certitude en raison des très fortes calcinations dues au feu et des déplacements d’objets à cause de l’explosion. » Voici les conclusions de la procureure qui a dévoilé que l’enquête pénale était sur le point d’être suspendue  : « À ce jour, aucun élément ne permet de poursuivre les investigations. L’instruction pourra être reprise si des éléments nouveaux devaient apparaître ultérieurement. » Ce constat ne rassure guère certains habitants de la rue Sainte-Beuve, car ils ont appris que la gérance de l’immeuble, fraîchement rénové, allait permettre au patron de la blanchisserie incriminée de rouvrir. « Nos inquiétudes sont aussi fondées sur le fait qu’avant l’incendie suivi de l’explosion du 20 décembre 2019, vers 2h30 du matin, il y avait déjà eu un premier feu au même endroit il y a environ cinq ans, note un voisin. Nous ne sommes donc pas à l’abri d’une troisième fois, avec peut-être un drame humain alors. » Directeur à la régie Naef, Michel Maillard dit comprendre ces interrogations. « Pour l’heure, rien n’est encore signé. Nous attendons le rapport final de police, qui sera étudié avec l’ECA, déclare-t-il. Mais si l’enquête ne conclut pas à une faute des locataires du pressing, nous ne pouvons rien leur reprocher et donc pas leur refuser un nouveau bail. » –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI Actu 3 Pour un arbre coupé, trois replantés Immigrés concentrés aux abords des grandes villes Les arbres de la place de l’Université ont l’air sains, mais leurs racines sont mal en point. –LFE La proportion d’étrangers est la plus faible à Röthenbach, dans l’Emmental bernois, avec 2,1%, et la plus élevée à Crissier près de Lausanne (62,4%). Les étrangers sont surreprésentés dans les grandes villes et leurs environs, notamment le long du lac Léman et du lac de Zurich, selon une étude des chercheurs Jonathan Zufferey et Philippe Wanner, de l’Université de Genève, publiée dans la revue « Social Change in Switzerland ». Éviction d’un toubib confirmée GENÈVE Le Tribunal fédéral a confirmé le licenciement d’un jeune médecin par les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), écrit la « Tribune ». Un verdict des Prud’hommes avait d’abord condamné l’institution à verser 100’000 fr. à son ex-employé. Le praticien avait été licencié il y a quelques années. Il lui avait notamment été reproché d’avoir mis une heure et demie pour rendre visite à un enfant qui crachait du sang. Une faute grave, selon les HUG. Les requêtes 88 C’est le nombre de demandes reçues par le Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante en 2019. Elles ont donné lieu à 52 versements pour 4,77 millions de francs, un record. Avec la crise du Covid-19, le fonds craint que les dons ne suivent plus. Depuis sa création en 2017, il a récolté 24 millions.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :