20 minutes Genève n°2020-06-10 mercredi
20 minutes Genève n°2020-06-10 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-06-10 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,5 Mo

  • Dans ce numéro : faute de cheval, elle monte sa vache.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Cinéma, Quoi qu’il arrive, Melissa et Jeremy ne se lâcheront pas. –DR Encore un amour au sort tragique ROMANCE C’est le choc pour Melissa et son chéri Jeremy, célèbre chanteur, lorsqu’ils apprennent que la jeune femme souffre d’une maladie incurable. Tiré de l’histoire vraie de Jeremy Camp, « J’y crois encore » s’inscrit dans la lignée de « Midnight Sun », « Nos étoiles contraires », « Everything, Everything » … La bande-annonce laisse présager un truc dégoulinant de bons sentiments et larmoyant au possible. « J’y crois encore » D’Andrew et Jon Erwin.Avec K.J. Apa, Britt Robertson. Les bandes-annonces de tous les films à découvrir en salle dès aujourd’hui, inédits ou reprises, sont à voir sur notre app. CAVALE Enfin, on peut retourner au cinéma ! Parmi les nouveautés de la semaine, le road movie tragique « Queen & Slim ». À l’heure où la colère gronde à la suite de la mort de George Floyd, homme noir tué le 25 mai par un policier blanc de Minneapolis, Queen et Slim débarquent sur les écrans, comme les symboles d’une lutte on ne peut plus actuelle. Voici leur histoire. Après un rendez-vous Tinder, deux jeunes Afro-Américains sont interpellés pour une histoire de clignotant oublié. Le flic blanc s’acharne, tire sur Angela (Jodie Turner-Smith). Ernest (Daniel Kaluuya, star de « Get Out ») réplique, le policier tombe. Mort. Légitime défense. Mais lorsqu’on est Noir aux États-Unis, on ne s’en sort pas comme ça face à la justice. Seule solution  : partir. De Cleveland, les fugitifs rallient La Nouvelle-Orléans, puis la Floride, trouvant sur leur route des ennemis et aussi des amis, qui voient en eux des héros. cinema.20min.ch Voici les Bonnie and Clyde de l’ère Black Lives Matter Complicité et amour vont naître peu à peu entre Ernest (Daniel Kaluuya) et Angela (Jodie Turner-Smith). –DR Romance politique et engagée, « Queen & Slim » est le premier long métrage de Melina Matsoukas, réalisatrice de clips (pour Beyoncé, Rihanna...). La première partie manque de finesse et de dialogues punchy. Ces quatre longs métrages sont sortis en VOD pendant le confinement, les voici désormais dans les cinémas. « La chasse » Une élite richissime qui chasse et abat des pauvres par mépris  : tel est le pitch de « The Hunt » de Craig Zobel. Cette satire violente et cruelle devait sortir en septembre dernier aux États-Unis avant d’être annulée à cause de la polémique. S’il ne manque pas de tenir en haleine, ce thriller horrifique laisse sur sa faim au niveau du pourquoi du comment... HHIII « Bloodshot » Si je vous dis Vin Diesel, vous répondez gros biscotos et bonne dose d’action ? Bingo ! Dans « Bloodshot », de Dave Wilson, il joue un soldat tué en mission qui renaît sous la forme d’un superhéros invincible. On vous laissera vous faire votre opinion... Puis, le film se met à vivre au même rythme que ses personnages (relookés) qui s’arrêtent pour une danse, pour monter à cheval... pour vivre, quoi ! Cette relecture du mythe « Bonnie and Clyde » aurait pu faire De la petite lucarne au grand écran « You Will Die at 20 » (en haut), « Bloodshot » (à g.) et « Emma. ». –DR « Emma. » Nouvelle adaptation du roman de Jane Austen, le film d’Autumn de Wilde suit Emma (Anya Taylor-Joy), jeune femme de la haute société qui se met en tête de jouer les cupidons parmi ses proches. Mélange entre la série « Gossip Girl » et le film « La favorite », maisbienendessous, « Emma. » reste beaucoup trop sage, manque de piquant et ne donne pas grand-chose à se mettre sous la dent. H « You Will Die At 20 » Bébé, Muzamil reçoit une malédiction  : il mourra à 20 ans ! Comment vivre avec cette épée de Damoclès, un père qui fuit, une mère tout en noir qui porte déjà le deuil de son fils vivant ? Primé au FIFF, le film du Soudanais Amjad Abu Alala se révèle tout simple, mais de plus en plus tendu au fil des minutes. HHHII vibrer davantage si elle ne souffrait pas de maladresses et d’une mise en scène trop démonstrative. –MARINE GUILLAIN « Queen & Slim » De Melina Matsoukas. Avec Daniel Kaluuya,Jodie Turner-Smith. HHHII Festivals online Le FIFOG (Festival du film oriental) et le Très court festival proposent quantité de courts métrages gratuitement sur le web. Ils sont accessibles jusqu’au 14 juin. Le FIFAD (Festival du film alpin des Diablerets) a annoncé pour sa part qu’il aurait bien lieu cet été, du 8 au 15 août., fifog.com, trescourt.com COTATION HHHHH Chef-d’œuvre HHHHI Excellent HHHII Bon HHIII Passable H Mauvais I Détestable Pas vu
MERCREDI 10 JUIN 2020/20MINUTES.CH Mare (Marija Skaricic) aspire à davantage de liberté. –DR « Le film idéal pour ouvrir la période post-Covid » OVNI « Love Me Tender », de la Suissesse Klaudia Reynicke, suit une antihéroïne qui a la phobie de sortir de chez elle. Ça vous parle ? Après la mort de sa mère et la fuite de son père, en plein conflit intérieur, Seconda (puissamment incarnée par l’Italienne Barbara Giordano) se retrouve livrée à ellemême, dans une maison dont elle n’arrive pas à sortir... jusqu’à ce qu’elle y soit forcée. Présenté à Locarno et d’abord annoncé en salle pour mars, « Love Me Tender » semble avoir été créé pile pour la période actuelle. Sa portée serat-elle autre que s’il était sorti avant le coronavirus ? « Complètement, répond la réalisatrice Klaudia Reynicke. Certaines personnes ressentent une vraie anxiété à sortir après avoir été confinées. L’histoire de mon personnage fait vraiment écho à cela. » La Vaudoise s’était préparée à ce que son long métrage n’arrive pas en salle, tant la liste des films en attente est longue. « Mais c’est vrai que c’est le film idéal pour ouvrir la période post-Covid. C’est Elle va franchir les limites DRAME Mare (Marija Skaricic) est tiraillée. Entre sa famille, qu’elle aime, et ses envies de liberté et d’indépendance. Elle est femme au foyer, vend quelques herbes aromatiques qui ne rapportent pas assez d’argent, tout en rêvant d’avoir son propre travail. Pendant ce temps, son mari bosse à l’aéroport, tout près. Un jour, Mare rencontre un homme séduisant et se laisse aller à ses désirs, tente de lâcher prise sans culpabilité. Petit film intime sans prétention, « Mare » est aussi très personnel  : la Suissesse Andrea Staka a tourné en Croatie, dans la maison de sa cousine, dont son héroïne est directement inspirée. Un récit qui se laisse regarder, sans faire de vagues. –MAG « Mare » D’Andrea Staka.Avec Marija Skaricic, Goran Navojec, Mateusz Kosciukiewicz. HHIII peut-être le meilleur moment pour nous. Ou le pire, on verra ! » Plaidoyer pour la liberté, l’anticonformisme et la folie en tant que moteur de rébellion, « Love Me Tender » est un bijou d’originalité à l’humour ravageur. Seconda la fougueuse vit dans un monde à part. Dans sa combinaison bleue, elle s’affranchit des normes, tout en restant authentique et génialement DOC Tourné au Centre ornithologique de Genthod (GE), « L’île aux oiseaux » suit Antonin, jeune homme qui apprend à soigner les volatiles dans un monde qui ne leur est plus adapté. Cet objet étrange et poétique des réalisateurs Klaudia Reynicke (à g.) a dirigé Barbara Giordano avec passion. –DR imparfaite (vive les aisselles poilues et la sauce tomate qui dégouline du menton !). « Je suis fascinée par les personnages marginaux, confie Klaudia Reynicke, et je voulais raconter ce conflit à ma manière  : pop. » Le message est puissant, la forme géniale. –MARINE GUILLAIN « Love Me Tender » De Klaudia Reynicke. Avec Barbara Giordano. HHHHI Cinéma 17 Les oiseaux enfermés comme parabole du monde contemporain. –DR Conte poétique et méditatif PUB VENTE suisses Maya Kosa et Sergio Da Costa dure une petite heure. Il avait été présenté au dernier Festival de Locarno et est à voir au CityClub, à Pully (VD). « L’île aux oiseaux » De Maya Kosa et Sergio Da Costa. HHIII Les Vergers DE CHÂTEL BEX ÀVENDRE VILLAS JUMELLES 4½ et 5½ pièces Contemporaines Très lumineuses Beaux volumes Dès CHF 890’000.- PORTES OUVERTES SAM.13 JUIN10H-17H RTE DECHÂTEL 40, BEX



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :