20 minutes Genève n°2020-05-20 mercredi
20 minutes Genève n°2020-05-20 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-05-20 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : Sofia a pu intégrer sa série préférée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
lotde3 50% 8.85 au lieu de 17.70 Saucisses àrôtir de veau TerraSuisse enlot de 3 3x2pièces, 840 g lotde3 20% Pâtes Bio enemballages multiples Fiori ricotta espinaci, Pasta fresca ou Agnolotti all’arrabbiata, p.ex. fiori ricotta espinaci en lot de3,3x250 g, 11.– au lieu de 13.80 àpartirde 3articles 20% Toutes les plaques dechocolat Frey de 100 g, UTZ (excepté Suprême, M-Classic et les emballages multiples), àpartir de3articles, 20% demoins, valable jusqu’au 1.6.2020 Action lot de2 25% 4.85 au lieu de 6.50 Crème entière UHT Valflora en lot de2 2x500 ml 50% 8.95 au lieu de 17.95 Hamburgers M-Classic enemballage spécial surgelés, 12 x90g Les articles M-Budget et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres. OFFRES VALABLES DU 19.5 AU 25.5.2020, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK 40% 2.35 au lieu de 3.95 Steak de filet deporc mariné Grill mi, TerraSuisse, enemballage spécial les 100 g 46% 2.80 au lieu de 5.20 Nectarines jaunes Espagne, lekg àpartirde 2articles 50% Tous les produits de lessive Total àpartir de2articles, 50% demoins, valable jusqu’au 25.5.2020
MERCREDI 20 MAI 2020/20MINUTES.CH « Il faut qu’ils soient des hommes et assument » THONON (F) Le procès de l’agression de cinq jeunes femmes à Genève a débuté. Les victimes ont témoigné, les cinq prévenus nient. « Je n’ai plus confiance en rien. Je n’arrive plus à me gérer, alors qu’avant, il n’y avait jamais de souci. » C’est l’une des cinq victimes de l’agression de la place des Trois-Perdrix (lire ci-dessous) qui parle, mais toutes ont tenu un discours similaire devant le Tribunal correctionnel de Thonon (F), mardi  : la peur, la dépression, la culpabilité  : un élan vital fauché. Face à la dénégation des cinq prévenus, elles réclament du courage. « Les personnes qui ont fait ça, il faut qu’elles soient des hommes et qu’elles assument, estime la principale victime, qui a fait du coma et a frôlé la mort. Moi, en tant que femme, j’aurais assumé. » La première à avoir été agressée (pour avoir osé s’insurger d’avoir été traitée de grosse), celle que les quatre autres ont secourue, explose donc quand l’avocat d’un des agresseurs La place des Trois-Perdrix se situe au pied de la Vieille-Ville, à Genève. –KEY présumés cherche à décrédibiliser son témoignage. « Eh bien, qu’il soit un homme et qu’il avoue ! C’est bon là ! » Car justement, même si tous ces jeunes de la région de Thonon, dont trois déjà condamnés pour violences, admettent Deux récidivistes risquent 20 ans L’agression de la place des Trois- Perdrix a bouleversé Genève  : sa sauvagerie, sa gratuité et le sexe féminin des victimes ont scandalisé. Les faits remontent au 8 août 2018. Vers 5h, à la sortie du Petit Palace, cinq femmes ont été tabassées et frappées à la tête sans motif par cinq hommes alors âgés de Interpellé après une fausse alerte D’importants moyens, dont un hélico, ont été engagés lundi soir à Genève pour retrouver une personne signalée comme tombée dans le Rhône. Malgré les recherches, les secours n’ont LAUSANNE Le Tribunal fédéral a rejeté le recours d’une ex-masseuse condamnée par la justice vaudoise, notamment pour abus de confiance. Elle avait soutiré quelque 1,2 million de francs à un retraité. La relation, tarifée au début, s’était muée en une forme d’amitié, pour le retraité du moins. De 2008 à 2014, la victime lui avait remis des fonds provenant de sa trouvé personne, et pour cause  : il s’agissait d’une fausse alerte, relate la « Tribune de Genève ». L’individu à l’origine de l’appel a été interpellé et mis à la disposition du Ministère public. L’ex-masseuse avait soutiré une fortune caisse de retraite, de la vente de sa maison ou encore d’emprunts auprès de tiers. Ils étaient destinés à des investissements dans une société offshore, dont il attendait des rendements élevés. Mais en réalité, la société n’existait pas et aucun placement n’avait été effectué. La peine de 36 mois, dont la moitié avec sursis, est donc définitive. –ATS 20 à 24 ans. Une des victimes a frôlé la mort. La tentative de meurtre a finalement été écartée par la justice hexagonale. Les accusés, arrêtés en France, sont prévenus de violences volontaires. Ils encourent des peines maximales de 7 à 20 ans selon leur profil, notamment leur qualité ou non de récidiviste. L’ombre du Covid Ni public, ni témoins  : l’épidémie de coronavirus a changé le visage du procès. La présidente s’est contentée de lire les déclarations des nombreuses personnes qui ont assisté à la scène. Quant aux masques, ils étaient la règle, tant pour les prévenus que pour les victimes (dont deux comparaissaient la tête entièrement cachée pour ne pas être reconnues), les avocats et les juges. Difficile, dès lors, de saisir les expressions des accusés. leur présence sur les lieux, « aucun ne reconnaît avoir porté des coups », résume la présidente. Ils louvoient, donc. L’un dit ne se souvenir de rien à cause de l’alcool, mais jure  : ce ne peut être lui, car il ne frappe pas les femmes. Un autre se dépeint anesthésié par le cannabis  : « J’ai rien vu, j’ai pas fait attention, j’étais ailleurs. » Un seul sort du lot et balance les autres  : « Je leur ai dit qu’il fallait assumer » ce que des témoins ont décrit comme « une scène de guerre ». –JÉRÔME FAAS Actu 5 20 secondes Désherbage radical SALVAGNY (FR) Un septuagénaire a mis le feu à sa villa mardi en désherbant devant sa propriété avec un chalumeau à gaz. Personne n’a été blessé. Partiellement détruite, la maison est inhabitable. Chute fatale au boulot CHARMEY (FR) Un ouvrier de 45 ans est décédé après avoir fait une chute lundi dans une gravière. Avec un collègue, il effectuait des travaux préparatoires de minage. Route du Pillon fermée VAUD/BERNE La route du col du Pillon sera fermée, côté bernois, dès lundi et jusqu’au 30 juin (à l’exception du week-end de Pentecôte). Des travaux urgents sont prévus. Sept ans pour un accord VAUD Après sept ans de négociations, Canton et communes ont trouvé un accord sur le financement des infrastructures scolaires et ont validé une clé de répartition. L’exposition est interactive  : le visiteur peut observer, mais aussi déguster des aliments impopulaires. –KEY VEVEY (VD) L’Alimentarium ouvre aujourd’hui sa nouvelle expo temporaire, intitulée « Beurk ! Yuck ! Igitt ! The Food We Love To Hate ». À partir d’une liste d’aliments répugnants établie par les Le reportage vidéo est à voir sur notre app. Une expo célèbre les plats qui nous dégoûtent internautes, les concepteurs ont dressé une « cartographie du dégoût ». Et esquissent les raisons biologiques, culturelles ou esthétiques qui expliquent pourquoi un aliment suscite l’aversion.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :