20 minutes Genève n°2020-05-13 mercredi
20 minutes Genève n°2020-05-13 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-05-13 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : traitement inégal pour accéder aux hautes écoles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Suisse, Centaines de morts en cas d’accident avec du chlore GENÈVE Une étude chiffre le nombre de victimes que pourrait entraîner une catastrophe avec un wagon de chlore. Cantons et élus veulent agir à Berne. Un wagon-citerne transportant du chlore déraille et une fuite s’en échappe, causant des centaines de morts et des milliers de blessés. C’est un des scénarios qu’ont étudiés Canton de Genève et Confédération pour estimer les coûts d’un accident ferroviaire avec ce produit toxique. « Les accidents simulés pourraient provoquer de 100 à 300 morts et de 1000 à 3000 blessés, indique le Conseil Vol d’un chien-loup séquestré à la SPA VALAIS « Ils sont entrés, ils ont cassé des grillages. Ils ont fait sauter quatre serrures, des cadenas. Ils ont forcé des portes de sécurité », a raconté à Rhône FM Biliana Perruchoud. Pour la présidente de la SPA Valais, ce casse, qui s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche, est une première. Mais les voleurs semblaient savoir ce qu’ils venaient chercher, puisqu’ils sont repartis avec un chien-loup tchèque, placé à Ardon par le Service de PUB En 2015, un accident chimique s’était produit à Daillens (VD). –KEY d’État genevois qui répondait à une motion des Verts acceptée par le Grand Conseil l’an passé. Pour rappel, ces transports de chlore venant de France la consommation et des affaires vétérinaires du canton du Valais depuis quelques semaines. « Le chien avait été saisi à son propriétaire. Sans entrer dans les détails, il s’agissait ici d’un problème de protection des animaux en relation avec la détention de ce chien », confirme le vétérinaire cantonal, Eric Kirchmeier. La police ne commente pas l’affaire et renvoie au Ministère public qui ne nous a, pour l’heure, pas répondu. –XFZ pour être exploité par les industries en Valais inquiètent dans l’arc lémanique depuis des années, mais c’est la première fois que des estimations Wagons-citernes renforcés et vitesse limitée à 40 km/h Plusieurs mesures ont été prises au niveau fédéral pour réduire les risques liés au transport de chlore. Fin 2017, les CFF ont mis en place un train spécial qui achemine une fois par semaine du chlore de France en Valais. La vitesse du convoi a été réduite à 40km/h fin allo voyance JUSTe la vÉRITÉ 0901 147 147 Fr. 2.-/min. votre avenir en toute Sérénité 2018, ce qui permet de diviser les risques par dix. En outre, une nouvelle source d’approvisionnement depuis l’Italie a permis de passer de 380 à 300 wagons par an transitant par l’arc lémanique. Enfin, des wagons-citernes renforcés sont en cours de déploiement. Les incidents qui ont eu lieu après le match de foot de l’Europa League opposant Young Boys (YB) à Feyenoord Rotterdam en octobre 2019 à Berne auront un prolongement judiciaire. Neuf supporters du club néerlandais et trois de la formation bernoise, âgés chiffrées sont publiées. Des données que compte utiliser la conseillère nationale Verte Isabelle Pasquier, à l’origine de la motion : « La Confédération dit que les risques sont acceptables, on voit que ce n’est pas le cas », explique-t-elle. Certes, des progrès ont été faits pour sécuriser les convois (voir encadré), « mais ce n’est pas suffisant, estime-t-elle. Nous voulons que ce produit soit fabriqué sur place, comme c’était le cas au début des années 2000. » L’élue compte agir au niveau national avec des soutiens de tous bords et « avoir une ligne romande ». De son côté, le président de l’Exécutif genevois, Antonio Hodgers, rappelle qu’un protocole d’accord prône la suppression de ces transports d’ici à 2025, « mais ça n’a pas l’air d’en prendre le chemin », déploret-il. Genève va donc intervenir avec le canton de Vaud auprès de Berne. –LÉONARD BOISSSONNAS suisse.20min.ch Le boulot 7,929 milliards C’est le nombre d’heures de travail qui ont été dénombrées en 2019 dans le cadre professionnel, selon l’Office fédéral de la statistique, soit une durée hebdomadaire de 41 heures et 2 minutes en moyenne. C’est 15 minutes de moins qu’en 2014. Suspendus après une embardée GENÈVE Une voiture de Policesecours et une autre de la police judiciaire ont été impliquées dans un accident, dans la nuit du 30 avril au 1er mai. Les conditions dans lesquelles l’accident a eu lieu suscitent des interrogations. Le Ministère public a prévenu les deux conducteurs de violation des règles de la circulation routière et d’entrave aux mesures de constatation de l’incapacité de conduire, révèle la « Tribune de Genève ». Ils sont suspendus. Quatorze fans violents poursuivis par la justice de 21 à 50 ans, doivent répondre de participation à une rixe et violation de la loi fédérale sur les armes. Deux autres supporters bernois sont, eux, poursuivis pour des violences commises après un autre match opposant YB au club portugais de Porto.
MERCREDI 13 MAI 2020/20MINUTES.CH 20 secondes Renversé par un camion SAINT-GALL Un piéton âgé de 27 ans a perdu la vie lundi en début d’après-midi à Altstätten. Selon le communiqué de la police, la victime s’est retrouvée sous les roues d’un camion, piloté par un homme de 22 ans, pour une raison inconnue. Le déroulé exact du drame fait l’objet d’une enquête. La neige s’accroche BERNE Les Saints de glace n’ont pas failli à leur réputation et ont une nouvelle fois sévi en Suisse dans la nuit de lundi à mardi. Un fin duvet blanc s’est déposé au-dessus de 1000 mètres. Seuls les Alpes et le sud du pays ont été épargnés par ce retour du froid. Cette parenthèse hivernale devrait durer jusqu’à vendredi. PUB Annonce 75 ansAMAG VALAIS Un enseignant a reconnu avoir envoyé des photos de son sexe à une écolière. Il a été viré mais pourra toujours exercer. « Je ne pensais pas que tu étais pédophile. » C’est par ces mots qu’une écolière de 14 ans, choquée, a bloqué un enseignant trentenaire sur les réseaux sociaux et a mis fin à ses agissements. Le prof valaisan reconnaît « être allé trop loin et avoir honte ». Les premiers échanges sur Instagram ou Snapchat, en septembre 2019, étaient tout à fait banals. Mais les messages de l’enseignant sont devenus de plus en plus crus : « Tu ne veux pas que l’on parle de ta chatte ? As-tu déjà eu des relations sexuelles ? À ton âge, je faisais des « trucs » tout seul... » Le trentenaire a ainsi tenu des propos déplacés au cours de plusieurs conversations. Il a aussi envoyé à l’élève des photos de son sexe en érection, sous un drap ou partiellement dissimulé. Et quand il a incité l’ado à se caresser, elle l’a zappé et en a parlé, avant que cela ne déraille encore plus. Ses parents et le centre scolaire qui employait l’enseignant ont alerté la justice. L’homme, célibataire, a été prévenu de tentative d’acte sexuel avec des enfants et de pornographie. Les faits n’étant pas contestés et dans le but de liquider au plus vite ce dossier, les parties avaient convenu d’une procédure simplifiée et négocié une peine de 120 joursamende avec 2 ans de sursis et Suisse 9 Malgré un dérapage avec une ado, il peut rester prof L’élève et le trentenaire se parlaient sur Snapchat et Instagram. –ISTOCK « Très peu grave » Les actes de cet enseignant autorisent la justice à le priver à vie de toute activité professionnelle et non professionnelle avec des mineurs. Dans ce cas « de très peu de gravité », le procureur y a cependant renoncé et le Tribunal l’a suivi. Le prof a été suspendu, puis viré par le Canton. Il peut exercer dans le privé mais son futur employeur est censé consulter son casier judiciaire, ainsi que le registre des enseignants destitués de la Conférence des directeurs cantonaux de l’instruction publique, où il figure. 1000fr. d’amende. Mais jeudi dernier, le juge du Tribunal d’Hérens-Conthey a refusé cet accord : il souhaite un sursis plus long et un suivi psychiatrique de l’accusé. D’autant que ce dernier a dit souhaiter reprendre son job (lire ci-dessus). Une nouvelle négociation est possible. –CHRISTIAN HUMBERT Commentleréseaudevente a-t-il évolué ? ChèreAMAG, mon grandpèreacréé le réseau de concessionnairesVW, Audi et Porsche.Qu’est-ce qui a changé depuis ? Alena Dold, Wettingen AG ChèreAlena, C’estexact, Hans Stanek,voilà un nom encore connu aujourd’hui au sein d’AMAG. Tongrand-pèreajoué un rôle de premier plan pendant de longues années chez AMAG. Il alargement contribué àla collaboration réussie jusqu’à présentavecnos partenaires. Voilà de nombreuses années que j’ai moi-même découvert mapassion pour le secteur automobile lors de mon apprentissage de com- merce. Depuis, jesuis resté fidèle à ce sec- et peux donc teur fournir quelques faits surledéveloppement de notre réseau de partenaires. Notre réseau de concessionnaires a beaucoup évolué dans les dernières années. Une évolution, non pas du nombre de partenaires collaborant avec nous (plusde300 aujourd’hui, soit environ autant qu’en 1975), mais en termes de marquesetdetype de collaboration. Aujourd’hui, en plus des contrats pour Volkswagen et Audi, nos concessionnaires et partenaires peuvent conclure des contrats pour SEAT et ŠKODA. Représenter unemarquedugroupe Volkswagen implique desatisfaire àdes exigences élevées. Les contrats volumineux des marques imposent le respect de leur corporate identity, de certains processus ou encore la disponibilité d’outils spécifiques. Dominique Stirnimann(34 ans) Head of Dealer Network,Cham Bonnombre de cesdirectives n’existaient pas ilya50 ans. Mais elles sont nécessaires pour garantir les standards de qualité pour les véhicules dotés de technologies de pointe.Unavantage pour nos clients. Le plus beau c’est que, malgré tous ceschangements, quelques partenaires collaborent avec nousdepuis les années 40. Leurs entreprises sont tenues parla2eou la 3e génération. Notre collaboration a donc été fructueuse durant de longuesannées. Pour AMAG, les partenaires sont essentielsausuccès. Leur ancrage localaune grande valeur. Ils s’engagent avec passion, investissent beaucoup d’argent dans leurs garages etlerespect des exigences. Avec nos équipes, nous tentons de les accompagner activement. Que ce soit par un soutien lors d’une transformation ou de la succession.Jesuisravideconstater que nos partenaires sont satisfaits et qu’ils remportent un franc succès auprès de leursclients. GAGNE 500 FRANCS Àtoi de jouer Envoie-nous tes questions sur le domaine automobile.Avec un peu de chanceles experts d’AMAGterépondront ici. Gagne 500 francs Cela vaut la peine de participer,car l’auteur de chaque question publiée recevraun bon de 500 francsdelapart d’AMAG. Informations et questions cptamedia.ch/amag Ce contenuest unecollaboration entre le Commercial Publishing et AMAG



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :