20 minutes Genève n°2020-04-23 jeudi
20 minutes Genève n°2020-04-23 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-04-23 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : grande vente aux enchères solidaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Économie, 20 secondes Gros impact sur la soif AMSTERDAM Le brasseur Heineken a publié hier des résultats très affectés par la pandémie et les mesures de confinement. Le No2 mondial de la bière a enregistré un bénéfice net au premier trimestre en baisse de 68,5% sur un an, à 98,9 millions de francs. Banques sur la sellette ÉTATS-UNIS Dix des plus grandes banques du monde, dont Credit Suisse, JPMorgan Chase, Bank of America ou Deutsche Bank, sont accusées de manipuler le marché des obligations d'entreprises, selon un recours collectif déposé mardi à New York. Les mesures 320 milliards C’est, en dollars, le montant du nouveau plan adopté mardi soir par le Sénat américain. Il s’agit d’aider les petites et moyennes entreprises. Mais Washington a prévenu que les sociétés qui en abuseraient devraient « en subir les conséquences ». Le gouvernement au chevet des start-up BERNE Le Conseil fédéral a décidé hier de soutenir les jeunes pousses innovantes en cautionnant des prêts. Les Cantons pourront se joindre à ce programme. La Suisse doit rester un acteur important de l’innovation, a martelé hier l’Exécutif fédéral. Il veut empêcher que la pandémie ne provoque l’insolvabilité de start-up prometteuses. Car ces entreprises n’ont pour l’instant pas pu recourir, ou de manière très limitée, aux mesures mises en place par la Confédération. Vu l’urgence de la situation, le Conseil fédéral a décidé d’utiliser le système de cautionnement dont bénéficient déjà les PME afin de soutenir les start-up (lire ci-dessus). Une nouvelle procédure conçue sur la base de ce système sera mise en place d’ici au 30 avril. Le but est d’assurer à long terme une sécurité de financement pour BÂLE Insensible à la crise liée au coronavirus, l’entreprise pharmaceutique Roche a enregistré une croissance de 2% au premier trimestre, atteignant même 7% à taux de change constants, pour un chiffre d’affaires de 15,14 milliards de francs. La direction du géant bâlois maintient donc ses prévisions pour l’année 2020, ainsi que sa politique généreuse de rémunération de ses actionnaires. Roche a également annoncé son Un bilan d’étape déjà positif Le conseiller fédéral Ueli Maurer a tiré hier un bilan déjà positif des aides fournies pour soutenir l’économie. La Confédération a pour l’instant approuvé 109000 cautionnements pour 17 milliards de francs. Selon le gouvernement, de nombreux médias en Europe et aux USA ont demandé comment ce programme avait pu être mis en place si vite. Les abus concerneraient moins de 1% des dossiers. ces entreprises qui sont confrontées au retrait de certains investisseurs face à la crise. La décision de proposer cet instrument reviendra aux autorités cantonales. Dans ce cas, les start-up pourront faire une demande d’ici au 31 août. Si elle est acceptée, un crédit pourra être demandé auprès de n’importe quel établissement bancaire. Ueli Maurer, ministre des Finances, veut étendre son dispositif d’aide. Le cautionnement public pourra atteindre 100% du crédit, à raison de 65% pour Berne et de 35% pour les cantons qui décideront de participer à l’opération. Berne a fixé sa contribution à un maximum de 100 millions de francs, ce qui veut dire que la somme totale à disposition pourrait atteindre 154 millions avec l’apport des cantons. –ATS Roche, un roc inébranlable « La casa de papel », l’un des plus gros succès de la plateforme américaine de streaming. –NETFLIX –KEYSTONE ambition de commercialiser dès le mois de mai un dispositif sérologique de détection des anticorps au Covid-19. Confiante quant à l’issue de ces procédures, la pharma a déjà commencé à accélérer sa cadence de production et prévoit de pouvoir livrer jusqu’à près de 100 millions d’unités mensuellement dès le mois de juin. L’action du groupe a gagné 2,67%, hier en Bourse. –ATS Netflix prudent malgré son envol ÉTATS-UNIS Le confinement à large échelle profite à Netflix. La plateforme de streaming a ainsi séduit 15,8 millions de nouveaux abonnés au 1er trimestre, contre 9,6 millions il y a un an. Au total, le leader du secteur en compte 183 millions dans le monde. Mais la société reste prudente, consciente que cette croissance se tassera après la pandémie. « Les personnes qui n’ont pas rejoint Netflix pendant le confinement ne le feront sans doute pas juste après », relève-t-elle. Indices economie.20min.ch BOURSE SMI 9630.56 3 0.87% SPI 11900.18 3 1.08% Stoxx 50 2812.36 3 2.06% Dax 10415.03 3 1.61% Dow Jones 23444.75 3 1.85% Nasdaq 8452.46 3 2.29% Cours des billets Titres du SMI Achat Vente EUR/CHF 1.0290 1.0910 USD/CHF 0.9350 1.0190 GBP/CHF 1.1320 1.2640 Clôture Diff.% 3 ABB N 16.55 0.24% 1 Adecco N 38.53 -6.77% 3 Alcon N 50.82 2.15% 3 CS Group N 7.70 0.94% 3 Geberit N 406.80 2.37% 3 Givaudan N 3320.00 1.16% 3 LafargeHolcim N 36.07 0.50% 3 Lonza N 422.60 1.10% 3 Nestlé N 106.20 1.43% 3 Novartis N 86.55 0.85% 1 Richemont N 52.66 -1.39% 3 Roche GS 344.65 2.67% 1 SGS N 2205.00 -1.34% 1 Sika N 163.65 -0.58% 1 Swatch Grp P 185.80 -1.38% 1 Swiss Life N 320.10 -0.96% 1 Swiss Re N 68.36 -2.84% 3 Swisscom N 519.20 1.56% 1 UBS N 8.98 -0.16% 1 Zurich Ins. N 293.00 -0.68% Cours sans garantie. Le gouffre Le coronavirus va faire exploser le déficit de la Sécurité sociale, pilier du système de santé français, à plus de 41 milliards d’euros. Il battra le record de 2010, au plus fort de la crise financière : 28 milliards d’euros.
JEUDI 23 AVRIL 2020/20MINUTES.CH 20 secondes « Fortnite » plie SOFTWARE Epic Games s’est résolu à lancer son battle royale sur Google Play pour les appareils Android. La décision du studio américain s’explique par les nombreuses difficultés rencontrées par les utilisateurs pour faire fonctionner le jeu correctement en dehors des sentiers battus de Google. Une sortie en juin STRATÉGIE « Desperados III » débarquera sur consoles et PC le 16 juin prochain. Réalisé par les créateurs de « Shadow Tactics : Blades of the Shogun », ce jeu d’infiltration tactique met en scène plusieurs personnages complémentaires dans des missions, on l’espère, bien ficelées. La faute du coronavirus ACTION Agendée au 2 juin prochain, la version PC de « Death Stranding » n’arrivera en fait que le 14 juillet, selon un tweet de Kojima Productions. L’adaptation du titre sorti sur PS4 a été ralentie par les mesures prises pour lutter contre la propagation du Covid-19. La banlieue n’est pas rose dans ce simulateur. –DR SIMULATION Comme dans le film « Scarface », « Drug Dealer Simulator » invite le joueur à se convertir en roi de la poudre. À l’instar du cinéma, les jeux vidéo se tournent vers l’activité criminelle, à l’exemple de « GTA » pour le plus connu, ou encore plus récemment de « Weedcraft Inc ». Dans « Drug Dealer Simulator », on débute en bas de l’échelle en parcourant une banlieue défavorisée pour vendre du bonheur en pilules et éviter l’attention des pandores. De retour dans son clapier, le « héros » prépare minutieusement ses doses calibrées sur mesure. De la pure Affronter sa destinée JEU DE RÔLE Le cor sonne, les corbeaux se pressent : un empire est déchiré par la guerre civile. Seul le joueur peut pacifier le royaume de Calradia et chevaucher vers la gloire sur les champs de bataille de « Mount & Blade II ». Pour cela, il suffit de recruter de la chair à canon et conquérir des forts en dirigeant les escarmouches au cœur des mêlées. Correct sur la phase de gestion, le titre pêche au niveau de sa jouabilité. –MMI PC. TaleWorlds. Multi. Âge Pegi : 18 ans. HHHII Switch. Nintendo. Multi. Âge Pegi : 3 ans. HHHII Gamezone 9 Plongée dans le monde trouble des trafiquants pour alpaguer le chaland, on mélange un soupçon de bicarbonate pour les habitués et on ajoute une pincée de lessive pour les plus atteints. Et on réinjecte tout le capital durement accumulé pour conquérir d’autres territoires ou se fournir en substances encore plus nocives. Si le concept rend accro dans les premières prises, force est de constater que le jeu conduit à l’overdose. En effet, alors qu’on devrait déléguer les basses besognes à des sousfifres et vivre comme un nabab, on continue à devoir faire la mule dans des ruelles crasseuses. –MMI PC. Byterunners Game Studio. Solo. Âge Pegi : 18 ans. HHIII Au job, c’est la grosse rigolade Dans « Good Job ! », on se lance dans une entreprise rocambolesque afin de devenir le nouveau PDG de la firme de papa. Pour prendre du galon, il suffit de remplir diverses petites tâches loufoques en un minimum de temps et de casse avec les moyens du bord. Incarner un Gaston Lagaffe des temps modernes en période de confinement, ça fait du bien.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :