20 minutes Genève n°2020-04-09 jeudi
20 minutes Genève n°2020-04-09 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-04-09 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : pas facile de refuser le cash de ses clients.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
kr 4 til" teeriFie.e(3141 £ç ILid, o Votre don en bonnes mains. Avec le label de qualité Zewo, les choses sont simples : vous avez l’assurance que l’usage de votre don est maîtrisé. SPINAS CIVIL VOICES
JEUDI 9 AVRIL 2020/20MINUTES.CH 20 secondes Baselworld à la peine BÂLE La foire horlogère et joaillière ne peut pas rembourser tous les frais engagés pour 2020 par les exposants, comme l’exigent ces derniers. La manifestation a été annulée à cause du Covid-19. Les exposants suisses ont exprimé leur insatisfaction et ont menacé de ne plus y présenter leurs nouveautés. Malades exemptés de tri GENÈVE Le Canton demande aux personnes atteintes du Covid-19 ou en quarantaine de renoncer au tri usuel et de prendre des précautions. Les articles d’hygiène doivent être placés dans des sacs en plastique et jetés immédiatement avec les ordures ménagères. Le pessimisme Le Secrétariat d’État à l’économie a dressé mercredi un sombre tableau de la conjoncture suisse, stoppée nette par la pandémie. Il craint notamment des vagues de licenciements et de faillites. VAU1 VAUD Une start-up active dans la stérilisation espère aider à contrer la pénurie de matériel médical en permettant de le réutiliser. TRANSPORTS Les détenteurs d’abonnements annuels ou mensuels seront indemnisés. Le geste des entreprises de la branche des transports pour la clientèle touchée par la crise du Covid-19 s’élève à plus de 100 millions de francs. Concrètement, les titulaires d’un abonnement annuel général (AG), communautaire, de parcours ou modulable, se verront offrir 15 jours en plus. L’équivalent, en francs, sera soustrait de la facture en cas de renouvellement de l’AG. La validité des abos communautaires, de parcours et modulables sera Actu 5 Ils donnent une seconde vie aux masques jetables Aujourd’hui, un masque de protection est porté quelques heures puis doit être jeté. De quoi limiter dramatiquement le stock disponible, alors que de nombreuses professions sont toujours au travail. Une entreprise vaudoise a donc repensé ses machines pour donner une seconde vie aux masques usagés. Actuellement proposées aux vétérinaires pour la stérilisation d’instruments, et en cours de certification pour le domaine médical, elles permettent en quelques heures d’« inactiver » les microorganismes présents en agissant sur l’oxygène de l’air avec des lampes UV. « Actuellement personne ne le fait, car ces masques sont prévus pour un usage unique, explique Marc Spaltenstein, cofondateur de Sterilux. Mais la situation est exceptionnelle, et la stérilisation à l’ozone, une technologie connue de longue date, met la littérature scientifique d’accord tant sur son efficacité que sur le fait qu’elle n’endommage pas les masques. Le risque à prendre en compte, Sterilux a adapté sa méthode de stérilisation, passant des instruments de vétérinaires aux masques. Les festivals de l’été se font du mouron Sans certifications, pas de garanties Les certifications prennent du temps. C’est ce qui retient les institutions de soins à domicile approchées par Sterilux via l’Avasad, association vaudoise qui les regroupe. « Sans ces validations scientifiques strictes, il est difficile en pleine CULTURE Les grands rendezvous de l’été sont aux aguets en attendant une décision du gouvernement. La question commence à se faire pressante. L’enjeu est de taille pour les festivals et les organisateurs de concerts. « Une interdiction simplifiera l’aspect juridique des choses car, si le cas de force majeur est prononcé, tous les contrats avec les artistes seront annulés sans contrepartie de part et d’autre », a déclaré mercredi Daniel Rossellat, patron du Paléo Festival de Nyon, prévu fin juillet. En cas d’annulation, le Paléo prévoit de proposer la programmation de 2020 l’an prochain. –KEY crise de tester cette solution en garantissant la sécurité des clients et des collaborateurs, précise Nathalie Simon, porte-parole. Pour l’avenir, nous restons intéressés. La technologie semble intéressante, efficace, écologique et inoffensive. » en revanche, est l’usure due à la première utilisation. » La start-up propose donc de mettre gratuitement ses six machines à disposition, ou de collecter les masques usagés pour les redistribuer une fois traités, à raison d’environ 300 par jour et par appareil. « C’est peu pour un hôpital, mais pour certaines professions, les chauffeurs de taxi ou les vendeurs par exemple, c’est déjà beaucoup, ajoute Lucas Meyer, l’autre cofondateur. Actuellement la tendance est plutôt à porter plus longtemps son masque... » Les plus intéressés, pour l’heure, « sont ceux qui font face à un degré d’urgence très élevé, en Italie ou aux États-Unis », précise Marc Spaltenstein. –PAULINE RUMPF Abos prolongés de quinze jours quant à elle prolongée de deux semaines. Les détenteurs d’un abo mensuel recevront 15fr. ou 15% du prix de leur sésame. Les demi-tarif, Évasion et Seven25 ne donneront pas droit à une indemnisation. –ATS –KEYSTONE –STERILUX



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :