20 minutes Genève n°2020-04-07 mardi
20 minutes Genève n°2020-04-07 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-04-07 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 7,0 Mo

  • Dans ce numéro : un Boeing 747 plein à ras bord de matériel médical.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Ce gymnase a été transformé en chambre d’hôpital géante. –KEY Plus de 200 lits montés à Nottwil LUCERNE Le Centre suisse des paraplégiques intègre le dispositif cantonal de lutte contre le Covid-19. En quelques jours, l’armée et la Protection civile ont transformé un gymnase de l’établissement spécialisé en une immense chambre d’hôpital, dotée de 220 lits. Ce site sera utilisé si les autres établissements de soins aigus de la région venaient à être saturés. Il accueillera des patients atteints du coronavirus qui sont en voie de guérison. GENÈVE La pandémie a des répercussions sur les sapeurs professionnels, qui ont dû adapter leurs stratégies d’intervention. Depuis l’introduction du semiconfinement, « la charge opérationnelle reste normale », juge Nicolas Schumacher, commandant du Service d’incendie et de secours (SIS), malgré une hausse des opérations de soutien sanitaire. L’officier rassure : « On tient, avec l’appui de nombreux sapeurs volontaires. » Les normes de distanciation sociale ont cependant obligé les professionnels du feu à adapter leurs méthodes. Lorsqu’un sinistre éclate dans un immeuble d’habitation, le nombre de véhicules et d’effectifs engagés est plus conséquent qu’avant. « Avec le confinement, il y a davantage de monde dans les appartements ; actu.20min.ch Pompiers : on change de tactiques, « mais on tient » ça nous a poussés à revoir nos moyens à la hausse, dans la perspective notamment d’une évacuation », détaille le commandant. La gestion des nids de blessés a également dû être repensée. « Au lieu de concentrer les gens en un seul lieu, on multiplie les zones de traitement ; ou alors, on disperse les Soignants de Payerne, ce message est pour vous ! VAUD On peut être engagé aux côtés du personnel médical et avoir quand même envie de témoigner sa reconnaissance à ceux qu’on épaule. C’est ce qu’a fait Arthur, l’un des quinze militaires déployés depuis lundi dernier à l’Hôpital intercantonal de la Les interventions se font en respectant les règles sanitaires. Broye (HIB), à Payerne. Le message a été réalisé avec des fleurs au pied de l’établissement. Les soldats ne sont pas les seuls à s’y investir : 27 membres de la PCi s’y relaient par tournus depuis le 23 mars pour des tâches non médicales. –PHOTO KEYSTONE –VILLE DE GENÈVE victimes sur un périmètre plus large, précise le patron du SIS. Si c’est impossible, les personnes secourues sont alors équipées de masques. » Autre changement notable : les cagoules avec filtre pour les sinistrés évacués lors d’un incendie étaient employées plusieurs fois lors d’une même BERNE L’ennui et l’isolement que le confinement génère augmentent les risques liés aux toxicomanies, constatent les experts d’Addiction Suisse. Pour tromper l’ennui et oublier les soucis, un verre de vin se transforme en bouteille et une clope sur le balcon en paquet, peut-on lire dans le « Sonntags- Blick ». Ces craintes se vérifient au quotidien, puisque depuis les mesures prises pour éviter tout déplacement inutile, les ventes de cigarettes ont augmenté, comme celles d’alcool. À ce propos, Carrefour addictionS à Genève demande à la grande distribution l’arrêt des Disponibilité accrue Côté vaudois, la pandémie a aussi changé la donne pour les pompiers. Le nombre d’interventions a « fortement diminué, en raison du ralentissement général des activités dû au confinement », selon l’étatmajor cantonal de conduite (EMCC). Parallèlement, « plus de gens chez eux, c’est aussi davantage de sapeurs volontaires disponibles ». Par ailleurs, des masques et des gants supplémentaires ont été fournis aux pompiers. « Parmi les non-professionnels, il y a eu de l’inquiétude sur les risques de contamination, note l’état-major. Mais nous avons pu les rassurer. » opération. Désormais, elles sont à usage unique, pour éviter les contaminations. Nicolas Schumacher estime que « les situations sont complexes, mais notre priorité, protéger la population, reste inchangée. Nos effectifs sont suffisants pour accomplir nos missions. » –DAVID RAMSEYER Les annulations 2000 C’est le nombre d’audiences judiciaires vaudoises supprimées entre le 17 mars et le 19 avril. Elles devront être reprogrammées dès que possible, mais le calendrier est pratiquement complet pour mai et juin. Addictions dopées par le confinement Très vite, un verre de vin peut ne plus suffire. –ISTOCK promotions sur l’alcool et le tabac. D’autres personnes se tournent vers des sites de jeux d’argent en ligne ou consomment du porno à outrance. –JBM
MARDI 7 AVRIL 2020/20MINUTES.CH RESTRICTIONS Ce n’est pas parce qu’on est chez soi qu’on peut y faire ce qu’on veut. Selon la chaîne alémanique SRF, la police punit les réunions de plus de 5 personnes même dans les jardins privés. « Nous agissons comme dans l’espace public, s’il y a trop de monde à un endroit et que la distance sociale n’est pas respectée », confirme Christian Bertschi, porte-parole de la police lucernoise. Qui Directives de triage claires plébiscitées pour l’hôpital SANT2 SANTÉ Un sondage montre que les Suisses ne veulent pas de discrimination dans l’accès aux soins intensifs. En cas de surcharge du système de santé, il faut des règles claires pour savoir qui doit bénéficier ou être écarté d’une prise en charge aux soins intensifs. Les discriminations sont à proscrire. C’est le choix d’une majorité de personnes ayant répondu à un sondage mené par le laboratoire Ethix, essentiellement en Suisse. « Par ce biais, nous voulons sensibiliser la population à ces problématiques éthiques », explique Johan Rochel, cofondateur. L’institut a diffusé le questionnaire dans son réseau, mais avec 1100 réponses, il estime que, même sans échantillonnage, le résultat est représentatif. « Dans le contexte de la crise actuelle, il est nécessaire que Le coup de pouce Le Conseil d’État genevois a décidé hier de faciliter la procédure d’accès à l’aide sociale pour les indépendants impactés par la pandémie de Covid-19. Le gouvernement pense par exemple aux chauffeurs de taxi, qui ne bénéficient pas des mesures décrétées par le Conseil fédéral. Même au jardin, on risque une amende rappelle que les contrevenants risquent une amende de 100fr. chacun. À Genève, Zurich ou encore Bâle-Ville, les forces de l’ordre appliquent la même politique. Mais d’autres polices interprètent différemment l’ordonnance fédérale récemment édictée. Raison pour laquelle la Conférence des commandants des polices cantonales a prévu de discuter prochainement de cette question. –MME/OFU nous menions un vrai débat de société », souligne-t-il. Ce coup de sonde a permis de mettre en lumière des lignes de force théoriques et des choix pratiques. Ainsi, plus de 850 personnes se prononcent pour des critères non discriminatoires. En revanche, s’il faut attribuer un respirateur à un patient âgé ou à un malade plus jeune, ce dernier est très clairement favorisé, à 700 voix contre moins de 50. Ce choix est justifié par une espérance de vie plus longue. Le poids de l’argent a également récolté des avis très tranchés. Hors de question de conditionner l’accès à un respirateur à un don Le pronostic à court terme est le facteur décisif pour les médecins. ou de mettre aux enchères l’engin, même dans le privé. Johan Rochel conclut que l’élaboration de directives est importante. Les sondés privilégient les professionnels, « mais peut-être faudrait-il élargir le cercle à la société civile, notamment aux associations de patients ». –MARIA PINEIRO Actualisation Le scénario de la saturation des hôpitaux semble s’éloigner de la Suisse. L’Académie suisse des sciences médicales a mis à jour ses directives de triage le 20 mars. Deux critères sont essentiels. L’équité : à savoir que les ressources doivent être mises à disposition sans discrimination d’aucune sorte, en évitant toute décision arbitraire. Et l’objectif de sauver un maximum de vies. Le pronostic à court terme est le facteur décisif. Actu 3 En Valais, Alain Berset a appelé les Suisses à la responsabilité pendant Pâques. –KEYSTONE Les visites du ministre de la Santé et de la présidente de la Confédération sont sur notre app. Deux ministres prennent le pouls du terrain –KEYSTONE VALAIS/BÂLE « Je suis notamment impressionné par la flexibilité des institutions et du monde soignant », a observé Alain Berset hier. Il s’est rendu à l’Hôpital de Sion et s’est entretenu avec le gouvernement valaisan pour apporter son soutien. Avec plus de 21000 cas de contamination, la Suisse n’a pas encore atteint le pic de la pandémie, a-t-il souligné. Simonetta Sommaruga s’est, elle, déplacée dans le Jura bernois pour s’entretenir avec des dirigeants d’entreprises. Elle a aussi fait un crochet par Bâle où elle a, entre autres, visité l’Hôpital universitaire. 20 secondes Indemnités imposées BERNE Les indemnités de perte de gain versées aux indépendants et aux salariés touchés par la crise du coronavirus seront imposées. L’ordonnance du Conseil fédéral ne définissant pas le traitement fiscal de ces allocations, l’Administration fédérale des contributions en a précisé les contours hier. Une étude sur le stress BÂLE Des chercheurs lancent une étude en ligne dans toute la Suisse sur le stress provoqué par la pandémie de coronavirus sur la population. À la peur du virus lui-même s’ajoute un stress considérable pour de nombreux employés, indépendants, écoliers et étudiants, relève un communiqué. Le virus dope la fraude NEUCHÂTEL Depuis le 26 mars, l’Institut de lutte contre la criminalité économique de la Haute École Arc de gestion a recensé 130 cas de fraudes, abus économiques et cyberarnaques liés à la pandémie. Plus de la moitié concernent du matériel sanitaire, comme des masques ou gels, vendu à des prix exorbitants ou non conformes.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :