20 minutes Genève n°2020-04-06 lundi
20 minutes Genève n°2020-04-06 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-04-06 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 7,7 Mo

  • Dans ce numéro : Duo Lipa, l'album qui doit prouver son talent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Les livres numériques deviennent très prisés. –KEYSTONE Davantage de prêts d’e-books BERNE Les emprunts numériques de livres explosent. Depuis début mars, la plateforme suisse e-bibliomedia a comptabilisé quelque 9900 prêts, soit bien davantage qu’en juillet, pic habituel des e-emprunts. Le nombre d’inscriptions a aussi pris l’ascenseur. Le catalogue d’e-bibliomedia propose pour l’heure plus de 6000 titres en français et en anglais ; des e-books et des livres audio. La Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne constate également cet engouement. GEAVE GENÈVE À Champ-Dollon, vendredi et samedi, des détenus ont refusé d’aller en cellule. Leurs requêtes étaient liées au Covid-19. ROMANDIE Les autorités redoutaient ce week-end printanier et avaient mis sur pied un dispositif massif de prévention. Il a porté ses fruits. Sans doute responsabilisés mais aussi effrayés par la double amende de 100fr. possible (groupe de plus de cinq et distance non observée), les Romands ont respecté les règles sanitaires. Samedi, certains parcs genevois étaient quasi déserts. L’épidémie de coronavirus met à vif les nerfs des prisonniers de Champ-Dollon. Vendredi et samedi, certains ont refusé de réintégrer leur cellule après la promenade. Les deux fois, ils ont fait valoir des revendications en lien avec l’épidémie. La première, ce sont 43 détenus qui se sont révoltés à 15h30. Ils réclamaient plus de sport (limité en raison du virus) et des remises en liberté, comme dans certains pays. Lundi 30 mars, d’ailleurs, le sous-comité des Nations Unies pour la prévention de la torture avait recommandé la mise en œuvre de programmes de libération anticipée ou provisoire pour les délinquants à faible n E E ! ! 7 7":. ilerm:13 actu.20min.ch Sur fond d’épidémie, deux révoltes de suite en prison La prison de Champ-Dollon accueillait 538 détenus vendredi. –KEY Romands très disciplinés Toute l’actu de la crise sanitaire est sur l’app. Ailleurs, les badauds étaient là mais espacés. La police vaudoise a aussi tiré un bilan « plutôt positif » du week-end, parlant de gens éparpillés par groupes de trois, quatre ou cinq. « C’est encourageant », même si 161 amendes ont été infligées samedi, contre 26 à Genève. Dans le Jura, la brigade équestre a noté que les promeneurs respectaient les directives. –JEF/ATS Andi Zeqiri (Lausanne-Sport) et Benjamin Antonietti (Lausanne Hockey Club) ont sensibilisé le public. –KEY risque. Éconduits, les mutins avaient regagné d’eux-mêmes leurs cellules à 22h20. Samedi, vingt prisonniers différents ont remis ça à 15h15. Cette fois, ils réclamaient d’être seuls en cellule. Les négociations ayant échoué, la direction s’est montrée moins tolérante que la veille. La police est intervenue et tous les frondeurs ont été mis au cachot à 20h45. Porte-parole de l’Office cantonal de la détention, Laurent Forestier précise qu’il n’a pas été fait usage de la force et qu’aucun blessé n’est à déplorer. « Deux éléments expliquent l’intervention des forces de l’ordre, évitée vendredi. Nous Le réalisme « Pour l’instant, il semble illusoire de penser que nous pourrons assouplir les mesures le 20 avril. Pour dire les choses franchement, il n’y aura pas une sortie nette, mais une transition par étapes » Trop d’autos sur la route du col GRISONS L’accès au col de la Flüela a dû être fermé ce weekend. Près d’une centaine de véhicules étaient stationnés des deux côtés de la route sur près de deux kilomètres. La police cantonale évoque un nombre record de visiteurs, malgré le fait que la population est invitée à rester chez elle en raison de l’épidémie de coronavirus. Par ailleurs, l’appel des polices à renoncer à une excursion en deux-roues n’a pas été respecté partout. Rien qu’à Schwytz, plusieurs accidents de moto ont fait trois blessés. Virus libérateur Un voleur de téléphones portables multirécidiviste, qui sévissait dans les centres commerciaux genevois, a pu quitter Champ-Dollon mardi. Il y avait été placé en détention provisoire avant jugement, fin 2019. Le Tribunal fédéral, relate « Le Matin Dimanche », a jugé que, l’épidémie ayant causé la fermeture des commerces, le risque de récidive du prévenu avait fondu. Il a donc estimé que sa détention ne se justifiait plus et a invité la justice genevoise à lui appliquer d’autres mesures. ne pouvons pas nous permettre de laisser s’installer une telle routine. C’est exclu. Il fallait faire acte d’autorité. Et vu l’épidémie, ces promenades prolongées mettent en danger toute la prison, car en de telles circonstances, il est impossible de faire respecter les distances sanitaires. » –JÉRÔME FAAS Alain Berset, conseiller fédéral (PS) Dans la « SonntagsZeitung », le Fribourgeois n’exclut pas de nouvelles mesures pour limiter la propagation du virus. Gare à l’abus de paracétamol ! Consommé au-delà des doses recommandées, le paracétamol peut aboutir à une destruction massive du foie. Dans certains cas, une transplantation du foie est inéluctable, mais cet acte chirurgical est à l’arrêt avec la crise du coronavirus. Ce médicament est une alternative aux anti-inflammatoires non stéroïdiens qui sont pris lors de symptômes grippaux.
LUNDI 6 AVRIL 2020/20MINUTES.CH I n La réserve 300 Selon la « SonntagsZeitung », c’est le nombre de respirateurs inexploités dans les cliniques vétérinaires et esthétiques ou des services d’anesthésie. Un chirurgien plaide pour un recensement de ces appareils. En deux jours, il y a eu 75 morts de plus SUISSE Le cap des 20000 personnes testées positives au Covid-19 a été dépassé ce weekend dans le pays, tandis que 75 nouveaux décès étaient annoncés en 48 heures. Hier, l’Of- Le bilan est monté à 559 morts au total, selon l’OFSP. –KEYSTONE Les sans-abri lausannois n’auront plus à « zoner » VAUD Les hébergements d’urgence de nuit passent à un accueil 24 h/24. Mais contrairement à Genève, tout n’a pas été centralisé. P Difficile, quand on vit dans la rue, de respecter les consignes visant à limiter ses sorties. Mais à Lausanne, une solution se dessine : les hébergements d’urgence, ouverts seulement la nuit, fonctionneront 24h/24. L’État de Vaud a accordé son feu vert, et le financement qui va avec, jeudi. Ces dernières semaines, la situation s’était tendue. Les deux principaux lieux d’accueil de jour de la capitale vaudoise avaient fermé à cause du coronavirus. Résultat, les sansabri sans emploi pouvaient se retrouver à « zoner » en attendant que les structures nocturnes rouvrent. L’Association fice fédéral de la santé publique (OFSP) recensait un total de 559 décès et 21100 cas, sur 158000 tests menés (15%). Les résidents des établissements médico-sociaux (EMS) de Suisse romande ont été frappés de plein fouet par le coronavirus. Environ un tiers des personnes qui ont succombé au coronavirus dans la partie francophone du pays étaient pensionnaires en EMS, selon un décompte du « Matin Dimanche », qui rejoint celui publié samedi par la RTS. Laquelle indique que, dans le canton de Vaud, ce taux atteindrait même 50%. –ATS/JFZ BERNE L’armée a déjà mobilisé plus de 4900 soldats pour aider à lutter contre le coronavirus. Pas loin de 1300 d’entre eux sont déployés pour des missions sanitaires. Les autres sont en attente. Mais ces militaires ne seront pas crédités Sleep-In, qui gère l’un de ces lieux, a dénoncé la situation après que des utilisateurs de la structure ont été amendés pour s’être réunis à plus de cinq devant le bâtiment. L’accès non-stop aux six unités du réseau d’urgence lausannois devrait régler ce problème. Même les deux structures provisoires, au gymnase du Bugnon et aux Casernes, ouvriront en continu. « C’est ce que nous voulions depuis le début, mais il a fallu un temps d’adaptation », explique Éliane Belser, responsable de l’aide d’urgence à Lausanne. Désormais, 208 places sont à disposition des plus démunis. « Cela permet aux gens d’arrêter de se balader et de Les SDF ne devront plus attendre que les portes s’ouvrent. –KEY pouvoir se fixer quelque part. » À noter qu’à Renens, les églises seraient en passe de proposer leur propre réseau d’accueil de jour. Et à Yverdon-les-Bains, il a également été décidé d’ouvrir non-stop le lieu d’accueil d’urgence. Depuis la fin de la semaine passée, 20 personnes peuvent y être accueillies jour et nuit. –FRANCESCO BRIENZA Actu 3 Viola Amherd : « C’est le plus grand engagement de l’armée depuis la Seconde Guerre mondiale ! » –KEYSTONE Le gros des troupes en attente de mission Accueil mieux réparti La solution lausannoise est à l’opposé de celle mise en place à Genève, largement critiquée par le tissu associatif, où les sans-abri sont regroupés sur un site unique, à savoir la caserne des Vernets. « Notre approche multisites offre la possibilité de conserver la personnalité des lieux et de bien séparer les différentes populations (ndlr : familles, personnes âgées ou dépendantes), souligne Éliane Belser. Je pense également que les usagers vivent mieux dans de petites structures. » de tous les jours de service, a précisé samedi le brigadier Raynald Droz. Hier, la ministre de la Défense, Viola Amherd, a annoncé dans la presse que l’engagement de l’armée pourrait être prolongé après l’été si la crise perdure. 20 secondes Nommée en pleine crise BERNE Anne Lévy succédera dès le 1er octobre à Pascal Strupler à la tête de l’Office fédéral de la santé publique. Celle qui a notamment dirigé le service de protection de la santé à Bâle-Ville durant six ans a déclaré à la presse vendredi avoir espoir que la pandémie soit atténuée d’ici là. Un actif sur 4 affecté BERNE Un quart des actifs suisses, soit 1,3 million de personnes, sont au chômage partiel, a dit samedi Marie-Gabrielle Ineichen-Fleisch, directrice du Secrétariat d’État à l’économie. Ce taux atteint 40% au Tessin, où près de 8000 demandes sont déposées chaque semaine.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :