20 minutes Genève n°2020-04-02 jeudi
20 minutes Genève n°2020-04-02 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-04-02 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : Berne va s'activer pour les PME plombées par la crise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
–KEYSTONE 6 Actu Michael Lauber contre-attaque BERNE Le procureur général de la Confédération fait recours devant le Tribunal administratif fédéral contre la baisse de son salaire en raison de violations présumées de ses devoirs de fonction dans le dossier FIFA. Michael Lauber réfute les allégations portées contre lui et qualifie les déclarations de l’autorité de surveillance de « fausses » et de « pures suppositions ». Il critique aussi le fait que ni lui ni aucune autre personne concernée n’auraient été entendus avant la publication des conclusions. PUB GEAVE GENÈVE Un entrepreneur lituanien croule sous les plaintes. Il comparaît pour avoir spolié son personnel, engagé à l’étranger. Grand, mince, D. affiche perpétuellement un air las et détaché, comme mécontent d’être sur le banc des accusés. Et pour cause : il n’a rien fait, selon lui. Jadis actif dans les cantons de Genève, Vaud et Valais, cet entrepreneur lituanien de 36 ans accumule pourtant les chefs d’accusation, traite d’êtres humains en tête. Son procès a débuté hier. Il est poursuivi pour avoir engagé des ouvriers étrangers à des conditions déplorables. Le Ministère public évoque ainsi des salaires horaires de 20 centimes, une pluie d’heures supplémentaires non rémunérées et des menaces. Marie-Virginie Médium &Astrologue 0901 346 943 Fr.2.90/min de6hà13h, suisse.20min.ch Accusé d’avoir exploité des ouvriers, il nie en bloc RV.079 346 94 30 Une vingtaine de plaintes, en majorité d’ouvriers, visent le prévenu. VALAIS Le Tribunal fédéral (TF) confirme la condamnation à 2 ans de prison avec sursis infligée à une mère qui avait étouffé son quatrième enfant peu après sa naissance, en 2015. Il rejette le recours du Ministère public. Celui-ci réclamait 10 ans pour assassinat en s’appuyant sur une expertise qui concluait que l’état psychique de la femme n’avait pas eu d’influence sur ses actes, même si elle se trouvait encore dans la période qui suit l’accouchement. L’expert ajoutait que Le feu ravage une maison inhabitée FRIBOURG Hier, peu après 5h du matin, les pompiers du centre de renfort d’Estavayer-le-Lac et du corps intercommunal d’Agnens ont été alertés de l’incendie d’une maison inoccupée sur la commune de Vallon. Les soldats du feu se sont rapidement rendus maîtres du sinistre et ont dû protéger les quatre habitants d’une maison voisine, qui ont été évacués. Personne n’a été blessé. La bâtisse a subi d’importants dégâts, souligne la police cantonale fribourgeoise. Une enquête a été ouverte pour établir la cause du sinistre. –POL. FR Irrégularités lors du scrutin L’élection du Parlement thurgovien le 15 mars dernier aurait été manipulée lors du dépouillement, selon la Chancellerie d’État, qui a porté plainte. Ces irrégularités pourraient avoir eu un impact sur le résultat proclamé, en favorisant l’UDC au détriment des Vert’libéraux (PVL). Après des vérifications faites à Frauenfeld, 200 listes inchangées du PVL ont été attribuées à l’UDC. Griefs multiples Le prévenu fait face à une vingtaine de chefs d’accusation. De 2015 à 2017, il a fait venir des travailleurs d’Europe du Nord et de l’Est, leur promettant un salaire « intéressant ». Finalement, il les aurait payés entre 20ct. et 6fr.50 de l’heure. Accusé de traite d’êtres humains, D. est aussi poursuivi pour non-paiement des assurances sociales, gestion fautive, contrainte ou encore abus de confiance. Imperturbable, D. conteste. Selon lui, les travailleurs mentent sur le montant réel des paies. Il consent cependant à nuancer son propos. « J’ai revu à la baisse des rétributions, car je me suis aperçu que des employés n’avaient pas les qualifications qu’ils prétendaient posséder. » Certains affirment n’avoir reçu que des avances ponctuelles, mais jamais l’entier de leur dû ? « C’est faux ! » Le trentenaire affirme aussi que les heures supplémentaires ont été compensées. « Il n’y a pas eu un dimanche travaillé, ou alors je n’étais pas au courant », jure l’ex-patron, par ailleurs détenteur d’un diplôme de juriste. De quoi faire la leçon au Ministère public, qui n’aurait « pas fait un travail adéquat ». Enfin, D. aurait menacé des ouvriers qui contestaient les salaires ou voulaient porter plainte. Rien de cela, assure l’homme. Les plaidoiries auront lieu aujourd’hui. Verdict demain. –DAVID RAMSEYER Infanticide : sursis confirmé –ISTOCK l’accusée ne présentait pas de troubles psychiques à proprement parler. Les juges du TF rappellent que le Code pénal considère l’infanticide comme un état de fait particulier appelant une peine maximale réduite. Ce crime ne suppose pas que la mère souffre d’un trouble psychique, soulignent-ils. Au contraire, la loi présuppose de manière indiscutable que sa responsabilité est diminuée au moment de l’accouchement et dans la période qui suit. –ATS
JEUDI 2 AVRIL 2020/20MINUTES.CH Actu 7 20 secondes Masques recyclés FRANCE Decathlon a décidé de stopper la vente de ses masques de snorkeling et de donner son stock (30000 pièces) aux hôpitaux français. L’Easybreath peut protéger les soignants ou, pour les malades, être branché sur un respirateur. Obama tacle Trump ÉTATS-UNIS L’ancien président américain a laissé entendre que son successeur avait « rejeté les avertissements » sur les risques d’une pandémie de coronavirus, et l’a accusé de nier les effets du changement climatique. On ne plaisante plus avec les poissons d’avril en Asie COVHD-18 COVID-19 Les auteurs de blagues sur la pandémie risquaient de lourdes peines de prison en Thaïlande ou à Taïwan. En temps normal, c’est un jour voué à l’humour et aux plaisanteries entre copains ou collègues de travail. Mais le coronavirus est passé par là. En Asie, personne n’était d’humeur à plaisanter hier. Membre du groupe JYJ, la star de la K-pop sud-coréenne Kim Jaejoong en a fait l’amère expérience, après avoir laissé croire à ses fans qu’il était en train de lutter contre le Covid-19 sur un lit d’hôpital. Sa blague s’est rapidement retournée contre lui, la plupart la qualifiant d’« inappropriée » et de « pas amusante ». Si le chanteur s’en tirera sans doute avec quelques réprimandes, il n’en va pas de même pour tous. Certains gouvernements asiatiques ont même menacé de peines de prison les Quarantaine avec vue sur le Pacifique ÉTATS-UNIS Que faire des sans-abri infectés par le coronavirus ? En mal de logements bon marché pour les accueillir, Los Angeles a décidé de les installer dans des camping-cars offrant une vue imprenable sur l’océan Pacifique. Une centaine de véhicules ont été parqués côte à côte pour placer en isolement les malades du Covid-19 qui n’en auraient pas les moyens, en grande majorité des SDF, qui sont plus de 50000 dans le comté de la Cité des Anges. Pour l’heure, seule une vingtaine de sans-abri malades ont été accueillis dans ces véhicules. –AFP Moins de pollution, mais « peu d’effet » sur le climat Usines à l’arrêt, voitures au garage, avions au sol... La pandémie de Covid-19 a incontestablement fait chuter les émissions polluantes sur une Rares traces dans les médias romands Les poissons d’avril se sont faits beaucoup plus discrets qu’à l’accoutumée dans la presse. Alors que lematin.ch annonçait la fin du streaming en semaine pour préserver la qualité du télétravail, « Le Quotidien jurassien » dévoilait planète en confinement. Mais elle aura « peu d’effet » sur le climat, car l’embellie risque de se révéler « éphémère », prévient l’Organisation météorologique mondiale. Selon elle, les émissions de CO2 sont susceptibles de retrouver leur niveau d’avant-pandémie une fois celle-ci jugulée. l’existence de poules capables de pondre des œufs déjà teints. « 20 minutes » s’est aussi prêté au jeu en révélant la fusion, pour cinq années au moins, des championnats de footballautrichien et suisse. auteurs de poissons d’avril sur la pandémie. À Taïwan, les personnes à l’origine d’informations trompeuses encourent jusqu’à 3 ans de réclusion et une amende de 100000 francs. « Le jour du poisson d’avril, nous pouvons faire preuve d’humour, mais nous ne pouvons pas faire de blagues sur la PUB Le gag de Jaejoong a fait un tollé. pandémie sous peine d’enfreindre la loi », a prévenu sur Facebook la présidente, Tsai Ing-wen. Une ligne tout aussi dure a été adoptée par l’Inde et la Thaïlande. À Bangkok, qui a déclaré l’état d’urgence jusqu’au 30 avril, les contrevenants étaient passibles de 5 ans de prison. –ATS/PGA Les cas asymptomatiques 1367 C’est le nombre de personnes actuellement positives au coronavirus en Chine, mais qui ne présentent pas de symptômes caractéristiques du Covid-19, comme la toux et la fièvre. Morts électrocutés à cause de la foudre CONGO C’est un incroyable concours de circonstances qui a causé la mort d’une vingtaine de personnes hier à Kintélé, dans la banlieue de Brazzaville. Une décharge de foudre a frappé une ligne à haute tension. Deux câbles ont été sectionnés. « L’un est tombé sur une maison qui a été en partie incendiée et a tué les trois occupants », a témoigné un riverain. L’autre câble, qui traînait dans la cour envahie d’eau, « a électrocuté des voisins qui accouraient pour porter secours », a-t-il ajouté. Ce drame est intervenu au premier jour du confinement de la population décrété par les autorités pour enrayer la propagation du coronavirus. –AFP/PGA allo voyance JUSTe la vÉRITÉ 0901 147 147 Fr. 2.-/min. votre avenir en toute Sérénité –AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :