20 minutes Genève n°2020-03-26 jeudi
20 minutes Genève n°2020-03-26 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-03-26 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : le nouvel uniforme des combattants.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu 20 secondes Éviter toute pénurie STOCKS MÉDICAUX Le Conseil fédéral a décidé hier de soumettre les exportations de matériel médical de protection à autorisation, sauf pour l’UE et l’AELE. En pleine crise sanitaire, il veut éviter la pénurie de gants, masques ou lunettes. Foyer d’urgence bouclé ZURICH La maison pour femmes battues Violetta a été placée en quarantaine après la découverte d’un cas de coronavirus, a révélé CH Media. La pensionnaire malade devra rester dans sa chambre et aucune nouvelle arrivée ne sera possible durant deux semaines. Des médias au ralenti SUISSE ROMANDE Le recours au chômage partiel est en train de se généraliser dans la presse écrite et audiovisuelle romande, tandis que les journaux deviennent de plus en plus maigres. Tout le secteur est confronté à une baisse massive des recettes publicitaires. Jets d’eau pas réactivés BERNE Contrairement aux autres années, les 26 jets d’eau de la place Fédérale ne seront pas remis en service fin mars après les travaux de nettoyage. La Ville veut éviter la formation d’attroupements près de ces fontaines. SUHSSE SUISSE ROMANDE Les restrictions de mobilité ont conduit des couples à ne plus pouvoir se rencontrer. Ils racontent. « Le temps commence à devenir long. Cela fait bientôt huit jours que je n’ai pas vu ma copine », témoigne un lecteur de « 20 minutes » via Instagram. Pas besoin d’être célibataire pour se retrouver confiné seul à la maison ! C’est également le lot de nombreux couples transfrontaliers « pris de court par le virus », comme le rapporte un internaute. « Elle est Française, moi Suisse. » Les deux habitaient dans la Cité de Calvin. Mais voilà, crise oblige, sa compagne « a dû retourner du jour au lendemain en France ». Le développement de la pandémie a obligé les uns et les autres à faire des choix parfois douloureux. Comme ces étudiants lausannois, qui se voyaient quotidiennement. Lui, Français, est reparti auprès de sa famille quand l’université a fermé. Pour les duos fonctionnant déjà à distance, la situation semble plus facile à gérer. « Nous nous voyons plusieurs jours environ une fois par mois. Ce qui fait que pour le moment, nous ne souffrons pas trop », témoigne Carole., actu.20min.ch Ces amours contrariées par le virus et la frontière Une explosion du nombre de divorces Les couples romands qui battaient de l’aile flairaient-ils le confinement en voyant les nouvelles venant de Chine ? Selon « La Côte », Easydivorce a vu les demandes de procédure augmenter de 25% depuis le début de Pour les couples transfrontaliers, confinement égale solitude. –ISTOCK l’année par rapport à la même période l’an dernier. Du jamais-vu, selon la plateforme basée à Préverenges, qui accompagne ceux qui souhaitent se séparer à l’amiable. Les Vaudois se classent en tête des demandeurs. En immersion dans les hôpitaux Sur le site de Pourtalès (NE), les militaires assurent, pour l’instant, des tâches basiques. –KEY Vidéo : retrouvez sur notre appun reportage au centre de commandement cantonal de Fribourg. SUISSE ROMANDE Le Réseau hospitalier neuchâtelois bénéficie depuis lundi du soutien de l’armée pour ses sites de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds. Nonante militaires se mêlent désormais aux soignants. « Ils sont formés en immersion, apprennent à connaître nos équipes, à voir comment elles fonctionnent et où se trouve le matériel », explique Paul Rutz, médecin-chef des urgences, qui insiste sur l’importance d’anticiper une vague d’hospitalisations. À Fribourg aussi, on se prépare à affronter un pic d’admissions, attendu au mois d’avril. Un centre de commandement hospitalier cantonal en lien avec la pandémie a été créé et un plan d’action mis sur pied. Si le niveau 5 de ce plan venait à être atteint, « on entrerait dans une forme de médecine de guerre », estime le Dr Lennart Magnusson. –ATS/XFZ Seniors entourés Pro Senectute Vaud mène plusieurs actions pour soutenir les seniors et prévenir leur isolement. L’association propose une permanence téléphonique (021 641 70 70) et en ligne (info-seniors@vd.prosenectute.ch), des entraînements collectifs sur YouTube ou la création de chaînes de solidarité, par téléphone notamment. La Ville de Neuchâtel a elle aussi mis en place un dispositif de soutien. Le No 032 717 56 73 est à la disposition des personnes âgées ou vulnérables. Tous acceptent les restrictions, mais les incertitudes pèsent lourd. « Ce n’est pas facile. On ne peut pas s’attacher à une date », souligne une Vaudoise. Heureusement, les moyens technologiques actuels permettent de rester en contact, notamment par vidéo. Tous en usent afin de ne pas rompre le lien. « De plus je crois que l’éloignement des corps renforce le rapprochement des cœurs et des âmes sœurs », se console Carole. –MARIA PINEIRO Cap des cent morts dépassé BILAN La barre des 100 morts a été franchie. Hier, l’Office fédéral de la santé publique recensait 103 décès des suites du coronavirus. Par ailleurs, on comptait 9765 personnes contaminées, soit 929 de plus que la veille. Selon Alain Berset (photo), le pays s’approche du sommet de la courbe, mais il faut maintenir la discipline. « Ce n’est pas un 100 mètres, c’est un marathon », a lancé le ministre de la Santé. –KEYSTONE
–L.FORTUNATI/TDG JEUDI 26 MARS 2020/20MINUTES.CH Actu 3 À Genève, un ruban délimite les installations provisoirement interdites. –KEYSTONE La facture 29 milliards C’est le prix mensuel que coûterait un confinement complet de la population en Suisse, comme c’est le cas en Italie, a estimé hier Avenir Suisse. Sur un an, ces coûts représentent plus de la moitié de la valeur des produits et services vendus en Suisse. Banque nationale à la rescousse BERNE Afin que le système bancaire suisse dispose de suffisamment de liquidités et puisse les mettre à disposition des entreprises pour surmonter la crise liée au coronavirus, la Banque nationale suisse met en place une série de mesures permettant de soutenir l’économie helvétique. Les établissements bancaires pourront ainsi octroyer des crédits aux petites et moyennes entreprises avec un taux d’intérêt égal à celui de la banque centrale suisse. Les restrictions suscitent des vocations de corbeau SUUSSE SUISSE ROMANDE À la suite des restrictions de rassemblement décrétées par le Conseil fédéral, on observe une hausse des dénonciations citoyennes. Depuis vendredi, les réunions en extérieur ne doivent pas dépasser cinq personnes. Les contrevenants s’exposent à une amende de 100 francs. Comme cela a déjà été observé à l’étranger, cette décision du Conseil fédéral suscite des vocations de délateur. « D’habitude, nous recevons quelques dénonciations citoyennes par Swisscom va jouer les mouchards Sur demande de la Confédération, Swisscom va détecter les attroupements via les téléphones mobiles. L’opérateur communiquera aux autorités lorsque 20 natels se trouvent dans un espace de 10 mètres sur 10. Les données provenant des cartes SIM seront communiquées 24 heures plus tard, a indiqué Christian Neuhaus, porte-parole, commentant l’information de letemps.ch. Les immeubles d’habitation et les entreprises ne sont pas concernés. ÉCONOMIE Les 191 centres commerciaux suisses voient leurs revenus dégringoler en raison des restaurants et magasins fermés. Ils perdent actuellement 39 millions de francs par jour à cause des restrictions de déplacements et d’activités Places de jeux inaccessibles SUISSE ROMANDE Adieu balançoires, toboggans et installations de fitness en plein air... Plusieurs communes ont interdit l’accès aux places de jeux, y compris dans les préaux d’école. C’est le cas depuis hier en ville de Genève, qui a également annoncé la fermeture de ses WC publics. À Lausanne, les autorités ont décidé de déployer des employés de la Ville en appui de la police municipale pour surveiller les rives du lac, les parcs et les places les plus fréquentées. Ils ne distribueront pas d’amendes, mais assureront des missions de prévention auprès de la population. Pour sa part, Vevey (VD) maintient les places pour enfants ouvertes, rappelant l’interdiction des rassemblements de plus de cinq personnes. –ATS/ARG téléphone, mais depuis vendredi minuit, celles-ci sont de plus en plus récurrentes », constate Alexandre Brahier, porte-parole de la police cantonale genevoise. Celle-ci assure prendre ces sollicitations au sérieux et intervenir dans tous les cas : « Les gens ont raison de nous aviser, car il s’agit du bien de tous et de toutes. » À Neuchâtel, les dénonciations se font via les réseaux sociaux. « On nous envoie des photos sur notre page Facebook, relève Daniel Favre. Selon le chargé de prévention de la police cantonale, ces annonces proviennent de personnes qui respectent les mesures et sont « sur les nerfs » en constatant que d’autres ne le font pas. « Mais je pense qu’il s’agit davantage d’un souhait de prise de conscience collective que d’un esprit de dénonciation », relève-t-il. En Valais, quelques dénonciations citoyennes ont aussi été enregistrées. Les dernières infractions concernent surtout des jeunes. « Ce sont des groupes qui n’ont pas compris l’importance de la mesure et qui ne résistent pas à l’envie de se rassembler », regrette Stève Léger, porte-parole de la police cantonale. –LAUREN VON BEUST/GMA Les attroupements de plus de 5 personnes sont interdits. –KEY Pas de répit pour les policiers genevois La situation semble particulièrement tendue à Genève.Alors qu’entre dimanche et mardi aprèsmidi, la « situation a été calme et les consignes respectées », les agents ont dû intervenir plusieurs fois dans la nuit de mardi à mercredi, surtout en ville. Une quinzaine de personnes liées au coronavirus. C’est l’estimation qu’a publiée hier le cabinet de conseil Stoffel. L’impact varie toutefois selon la combinaison de produits et de secteurs. Il est également difficile de prévoir l’évolution du chiffre d’affaires annuel. Vol de retour pour les Roms Privés de revenus en raison des restrictions liées au coronavirus et dans l’impossibilité de trouver un hébergement pour familles nombreuses, 72 Roms ont quitté Genève, hier, sur un vol spécial. À l’initiative de Caritas, ces personnes ont été rapatriées en urgence en Roumanie. Plusieurs philanthropes ont permis de financer l’opération. ont pris une amende de 100fr. Et dans la journée d’hier, il y en a eu douze de plus. Des voisins et des passants ont signalé les attroupements, « mais la plupart des groupes, surtout composés de jeunes, s’étaient éparpillés avant nos interventions », signale le porte-parole. Supermarchés dans le rouge Les risques Mieux vaut oublier les déchetteries durant la période de crise. Pour éviter tout rassemblement, les déchets ne devraient être amenés qu’en cas d’absolue nécessité.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :