20 minutes Genève n°2020-03-20 vendredi
20 minutes Genève n°2020-03-20 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-03-20 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : des ovations pour les infirmières de l'Hôpital cantonal de Genève.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Actu Le braqueur à la soutane n’était pas allé bien loin VAUD Un Suisse risque 4 ans ferme après le holdup d’une banque. Le forfait réalisé, il avait juste eu le temps de se payer une bière avant d’être arrêté. S’il y a un coup qui n’en valait pas le... coup, c’est bien le braquage réalisé par un jeune Suisse à l’été 2018. Ce trentenaire sans formation et sans job avait traversé la rue en soutane avant de faire irruption dans une banque Raiffeisen. Sous la menace de son pistolet factice, deux employés lui avaient remis des liasses de devises étrangères et de francs. Il s’était enfui avec un butin d’environ 15 000francs. Une heure après, il avait été arrêté dans une gare, non loin de la banque. Il avait juste eu le PUB GORILLAest un programme de la PLUS SIMPLE QU’IL N’Y PARAÎT : PLUS SIMPLE QU'IL N'Y PARAÎT Le malfrat était en train de se désaltérer quand il a été arrêté. –ISTOCK MANGESAINEMENT www.gorilla.ch gorilla_ch Audience en configuration coronavirus Dans les salles d’audience, il est de coutume que les avocats et leurs clients soient côte à côte et échangent discrètement des mots. Il en va de même des juges. Coronavirus oblige, l’affaire de jeudi s’est déroulée dans une configuration totalement différente au Tribunal temps de s’acheter une bière, une viennoiserie et un thé froid. Le braqueur a été condamné à 30 mois de prison en première instance. La procureure Carole Delétra a fait appel, car selon elle, le verdict est trop clément. L’affaire était examinée jeudi au Tribunal cantonal. « Le prévenu a menacé les victimes avec un pistolet et leur a demandé plus d’argent en prononçant un compte à rebours », a décrit la magistrate, qui a requis 48 mois de prison. « En traversant le village en soutane, mon client était repérable. Lors des faits, il tremble cantonal vaudois. Point de proximité. La distance de sécurité était de mise entre procureure, avocate, prévenu, juges, greffier et gardes pénitentiaires. L’accusé, lui, a assumé son geste et se dit prêt à se lancer dans un processus de justice réparatrice envers ses victimes. tellement qu’il fait tomber la moitié des billets. Le butin a été rendu, y compris les 12fr.50 qui manquaient », a plaidé Me Charlotte Iselin. L’avocate a exhorté la Cour à ne pas alourdir la peine : « Il regrette son geste et évolue bien en prison. Il met de l’argent de côté pour dédommager ses victimes. Si on veut qu’il se réinsère dans la société, pourquoi une peine de 18 mois de plus ? » Le verdict sera rendu sous peu. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE 20 secondes, actu.20min.ch Chute fatale en rando FRIBOURG Une femme de 45 ans, partie en excursion seule dans la région de Bounavaux (commune de Grandvillard), a été retrouvée sans vie mercredi en soirée. Elle a fait une chute d’une septantaine de mètres sur une pente, a indiqué jeudi la police cantonale. Champions des déchets BERNE Chaque habitant de Suisse produit en moyenne 703 kg d’ordures par an. Seuls les Danois (766 kg) et les Norvégiens (739kg) jettent plus. Pour notre pays, c’est 5% de moins qu’en 2008. La moyenne européenne est de 492 kg selon Eurostat. Renvoi jugé injuste LUCERNE Le Tribunal fédéral ordonne aux autorités lucernoises d’accorder une autorisation de séjour à une Monténégrine victime de mauvais traitements dans sa belle-famille suisse. Elle était menacée d’expulsion après sa séparation d’avec son mari.
VENDREDI 20 MARS 2020/20MINUTES.CH 7 BERNE - Des simulations montrent que le lac de Constance n’est pas assez oxygéné. –ISTOCK Les lacs suisses au bord de l’asphyxie BERNE Les eaux des lacs ne sont pas assez brassées, les fonds suffoquent. En cause : la hausse des températures de l’eau, a expliqué jeudi l’Office fédéral de l’environnement. Une oxygénation insuffisante mène à la disparition de la BERNE Le nombre de décès lors d’accidents de circulation a baissé de 16% en 2019. Baisse également de 3% des blessés graves. Elle meurt sous les coups de son conjoint Le cadavre d’une femme non identifiée a été découvert mercredi dans une zone industrielle de la commune de Diemtigen (BE). Selon les informations données jeudi par la police, elle aurait succombé à la flore et de la faune. Des calculs indiquent que les concentrations d’oxygène en eau profonde diminueront fortement à l’avenir et que des valeurs critiques pour la qualité de l’eau pourraient être atteintes. De moins en moins de tués sur les routes Vitesse, alcool et inattention sont les principaux facteurs d’accidents mortels. –POL. AG La baisse des morts lors d’accidents de la route se poursuit. Le chiffre est passé de 233 en 2018 à 187 l’an passé, a indiqué jeudi l’Office fédéral des routes (OFROU). Pourtant jeudi, on apprenait qu’un enfant courant après son ballon avait été heurté mortellement par une auto à Schlierbach (LU). Le nombre des personnes grièvement blessées s’est élevé à 3873 en 2019. Grâce à des mesures concernant les usagers, les véhicules et les infrastructures, la Suisse fait aujourd’hui partie des meilleurs élèves au niveau international en matière de sécurité routière, se félicite l’OFROU. C’est la vitesse qui est la cause principale des accidents fatals, devant l’alcool et l’inattention. S’agissant des blessés graves, l’inattention et la distraction arrivent en tête du palmarès, devant la vitesse et l’alcool. Du chemin reste à faire dans le domaine des vélos électriques, où le nombre de blessés sérieux est passé de 308 à 355. –ATS suite de coups. L’auteur présumé serait son conjoint, un homme de 60 ans de nationalité bosnienne. Il a été interpellé peu après à Interlaken. Interrogé par les forces de l’ordre, il a avoué les faits. Electricité Male Vert 100% écologique 100% locale Fait ici, pour ici, avec moi. Projet d’une butte aux hirondelles àPeney, financé par le Fonds Vitale Environnement de SIG.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :