20 minutes Genève n°2020-03-20 vendredi
20 minutes Genève n°2020-03-20 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-03-20 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : des ovations pour les infirmières de l'Hôpital cantonal de Genève.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Cuisiner avec FOOBY CUHSHNE CUISINE Vous saurez tout sur ce plat traditionnel venu de Hawaï, désormais hypertendance chez nous. Le poke (prononcez « pokaï ») bowl, c’est un mets qui explose un peu partout dans les villes et qui se trouve à mi-chemin entre le chirashi japonais et le ceviche péruvien. À la base de ce plat on trouve, historiquement, du poisson et d’autres produits de la mer, coupés en dés (c’est ce que signifie le nom « poke », « morceau » en langue hawaïenne), accompagnés d’une marinade de noix Astuces de cuisine, actu.20min.ch Bien réussir son poke bowl Le poke : un plat tendance et pas si compliqué à faire chez soi. –ISTOCK Confinement gourmand En cette période où sortir est peu recommandé, faire la cuisine est une activité qui occupe bien. D’autant que les connaissances culinaires n’ont jamais été aussi accessibles. En effet, bon nombre d’acteurs de la food lancent des tutos sur leur profil Instagram. Des chefs livrent des recettes. Bref, c’est le bon moment pour s’y mettre ! et d’algues. Voici tous les secrets pour te faire, à la maison, un plat digne de l’archipel du Pacifique. Un socle de riz Au fond du poke bowl, on trouve le plus souvent du riz. Un riz à Le pancake plus qu’aérien d’Enigma CRÉATIONS Au restaurant Enigma, à Barcelone, Albert Adrià innove au fil des plats pour faire vivre aux clients une expérience à part. Les mets ne sont pas ce qu’ils semblent être. Après avoir publié la recette de son pain crystal, c’est au tour du pancake soufflé. Cette création, composée de farine, maïzena, sucre, bicarbonate, sel, albumine, poudre à lever et eau gazeuse a sushi japonais, vinaigré et collant. Toutefois, d’autres sortes peuvent tout aussi bien être utilisées. Un riz noir, par exemple, apporte une touche brute agréable et un riz au lait de coco comme un accent de déjeuner à l’heure du dîner. De fait, on peut imaginer presque toutes les céréales en lieu et place du riz. Du quinoa, du farro, de l’orge ou bien d’autres encore peuvent convenir. Quels poissons utiliser ? Dans la restauration, on trouve le plus souvent des bowls au saumon et au thon. Mais rien ne vous oblige à les utiliser. On peut imaginer de préparer des variantes au tofu, aux crevettes, au poulpe ou encore, pourquoi pas, à la truite saumonée de chez nous ou à la dorade. Ce qu’il faut, avant tout, c’est des produits la particularité d’être comme soufflée. La technique est de presser la pâte dans un four à panini, afin qu’elle attache aux plaques supérieures et inférieures, avant de souffler le tout en ouvrant l’appareil de quelques centimètres seulement. Une réalisation qui demandera sûrement quelques essais, mais qui bluffera les convives d’un brunch ! –RWA Jouer sur le côté sucré et les épices Une sauce qui amène un savoureux sans pareil à ce mets, c’est la sauce teriyaki du Spot, restaurant lausannois dédié au poke bowl qui a ouvert en début d’année. Ils nous livrent ici les secrets de leur recette, création de leur cheffe, qui relève le bowl tout en amenant un savoureux sans pareil. Il convient de mélanger un volume de miel, de vinaigre de riz et d’huile de sésame avec un peu de cassonade, un trait frais ! Et on coupera le poisson dans la longueur, avec un couteau bien affûté, avant de faire des petits cubes. Variantes Avocat, pickles, kimchi et autres garnitures sont vraiment à choisir en fonction de ses goûts personnels. Ne pas hésiter à apporter un twist sucré, avec quelques tranches d’une mangue, qui se mêle bien à la fraîcheur du poisson, ou quelques dés de pastèque. Du piquant, c’est aussi une bonne idée et, pour ne pas trop s’éloigner de la version historique, il De la mayo, sans hésiter Enrober le poisson d’une mayonnaise relevée au curry rouge, c’est une bonne idée. On y apporte un peu de fraîcheur avec des oignons frais et quelques feuilles de coriandre fraîche. Un peu d’umami et d’iode avec quelques algues kombu, dulse et wakamé, et cela n’en sera que meilleur. de jus de gingembre et de jus de citron vert. Saler et mixer le tout, pour épaissir. Servir bien frais sur le poisson. Un régal, à la fois relevé, parfumé et doux. Parfait. convient d’y mettre quelques noix torréfiées aussi. L’âme du plat : la sauce La plus conventionnelle est un mélange de sauce soja, huile de sésame, vinaigre de riz et jus de citron. Mais certains partent sur des compositions aux inspirations plus nippones, au ponzu et mirin, par exemple, ou plus tendance, au beurre de cacahuète et lait de coco ! –ROMAIN WANNER Ce plat technique peut être servi avec une douce crème. –INSTAGRAM
VENDREDI 20 MARS 2020/20MINUTES.CH Recette de la semaine les recettes little fooby en bref Couleurs Dans les recettes little FOOBY, certains passages sont colorés : cela signifie que la participation active des enfants est requise ! Photos Des photos et des explications claires permettent de bien comprendre les différentes étapes de la recette. Ustensiles Pour chaque recette little FOOBY, tous les ustensiles nécessaires sont indiqués afin que les enfants puissent les préparer avant de commencer. Conseils Outre les recettes, le site littlefooby.ch propose de précieux conseils et astuces pour cuisiner avec des enfants. Niveau de difficulté Le niveau de difficulté est indiqué dans chaque recette little FOOBY : Commis Les recettes avec une étoile sont accessibles aux petits commis, qui se feront un plaisir de touiller, de décorer... et de goûter ! Second de cuisine Les recettes avec deux étoiles, quant à elles, pourront être réalisées avec l’aide de seconds de cuisine, plus expérimentés : pesage, découpe d’ingrédients mous, pétrissage ou encore façonnage sont au programme. Chef Enfin, les recettes avec trois étoiles sont réservées aux chefs qui, sous la surveillance d’un adulte, pourront s’initier à la cuisson au four ou sur la cuisinière. Télécharge l’appFooby ! Pour 8 pièces, il vous faut Pour 8 petits moules allant au four d’env. 7 cm ø 1 pâte feuilletée rectangulaire abaissée un peu de beurre un peu de farine blanche 200 g de fromage appenzeller 100 g de gruyère 1 cs de farine blanche 2 œufs frais 1½ dl de lait 1 dl de crème entière ¼ cc de sel un peu de noix de muscade ay,s seloydr.s, AU.faSS erliSols peta eAl a.:Vl Vete Réjouissons-nous : little FOOBY est là ! Mélanger les ingrédients, façonner la pâte, décorer les gâteaux… Il y a plein de choses que les enfants peuvent faire derrière les fourneaux ! En plus, cuisiner leur permet de développer leur dextérité et de découvrir les différents aliments. Il faut parfois un peu de temps – et beaucoup de patience ! – pour que votre cuisinier en herbe prenne ses marques en cuisine, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle. Pour vous faciliter la vie, nous avons créé little FOOBY : une aide précieuse pour les grands, un maximum de Cuisiner avecFOOBY 13 Voici comment faire délicieux 1. Fond des ramequins : beurrer et fariner les ramequins. Dérouler la pâte, découper à l’emporte-pièce 8 disques d’env. 10 cm de Ø et les disposer dans les ramequins. Tout ce qu’il faut pour cuisiner avec les enfants ramequins au fromage CUISINER AVEC LES ENFANTS Piquer le fond plusieurs fois avec une fourchette, puis les mettre brièvement au frais. 2. Liaison : râper le fromage à la râpe à rösti, ajouter la farine et mélanger. Battre les œufs avec le lait et la crème, incorporer le fromage, assaisonner le mélange, puis le répartir dans les ramequins. 3. Cuisson : faire cuire env. 30 min. dans le bas du four préchauffé à 180 °C. plaisir pour les petits… et de grands moments de gourmandise pour toute la famille ! Les recettes little FOOBY ont été développées spécialement pour permettre aux enfants et aux adultes de cuisiner ensemble. Très claires et facilement compréhensibles, elles éveillent l’intérêt des petits pour la cuisine et la pâtisserie et les encouragent à mettre la main à la pâte. Et en plus, les petits plats little FOOBY sont faciles à réaliser, prêts en un tournemain et tout simplement exquis ! Second de cuisine 5 5 6 30 min de prép. 1 h en tout 4 matériel nécessaire 343 kcal par pièce FOOBy WE LOVE Foop. Ce contenu a été rédigé par 20 minutes Commercial Publishing, en collaboration avec Fooby. cc cs



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :