20 minutes Genève n°2020-03-19 jeudi
20 minutes Genève n°2020-03-19 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-03-19 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : la police entre prévention et sévérité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Restauration Prenez place au cœur d’un quartier convivial et pleinement accessible, fréquenté chaque jour par une dizaine de milliers de personnes. 800 m² àlouer (surface dès 130 m²) Contact : parc-du-simplon.ch
JEUDI 19 MARS 2020/20MINUTES.CH Coronavirus 5 Micromarchés à la ferme, l’alternative aux magasins VAUD Pour compenser l’interdiction des marchés ouverts, des agriculteurs misent sur la vente directe. La clientèle afflue. Le ciel est tombé sur la tête de Mathieu Cuendet vendredi dernier. En un jour, le producteur de légumes de Bremblens (VD) a perdu 100% de ses clients. « En fermant les marchés et les restaurants d’un coup, le Conseil fédéral nous fait très mal », déplore-t-il. Comme lui, les agriculteurs qui ne sont pas distribués dans les magasins habituels vont passer un sale quart d’heure cette année. Alors, la résistance s’organise. Pour sauver les meubles, de nombreux paysans proposent un « stand » directement à la ferme. Au Mont-sur-Lausanne, Léonard Capt ouvre ses portes quatre demi-journées par semaine. Chez Mathieu PUB Mathieu Cuendet est abattu, mais ne baisse pas les bras. –FRB Le reportage en vidéo est à découvrir sur notre app. Cuendet, c’est tous les jours. En quelques heures, l’info a bien circulé. « Bravo pour l’idée et surtout bon courage ! » souffle une cliente qui repart de Bremblens avec un sac plein de carottes, du chou et des radis. « Il y a beaucoup de monde, ça répond bien, confirme l’entrepreneur. Les gens ont compris qu’on a besoin de leur soutien. » Mais, malgré cette reconversion improvisée, des légumes vont lui rester sur les bras. Le manque à gagner sera d’environ 50%. Alors, le sentiment d’injustice monte. Dans le milieu, tout le monde a été étonné par les mesures fédérales. « Les magasins sont plus Berne persiste Les magasins alimentaires oui, les marchés ouverts non. La sévérité de la Confédération a surpris au-delà du monde paysan. Une idée « totalement absurde », estime le conseiller national genevois Christian Lüscher (PLR) L’ex-conseiller national POP Josef Zisyadis (VD), lui, la juge « invraisemblable ». Mais Berne ne bronche pas. Contacté, l’Office fédéral de la santé publique estime que sur un marché, « il serait très difficile d’observer les règles de distance » entre les clients. risqués puisqu’on y est confinés, reprend Mathieu Cuendet. Dans un marché ouvert, on peut aussi faire des règles. Cette ordonnance plombe les petits et favorise les grands. Je comprends qu’il y a urgence... Mais si on ne compense pas nos pertes, il y aura des faillites. » –FRANCESCO BRIENZA « Le plus grand défi » ALLEMAGNE Si l’on fait exception des traditionnels vœux de fin d’année, c’est la première fois qu’Angela Merkel s’adressait aux Allemands lors d’une intervention télévisée. Hier, la chancelière leur a déclaré que la lutte contre le nouveau coronavirus constituait « le plus grand défi qu’ait connu l’Allemagne depuis la Seconde Guerre mondiale ». « Je crois Angela Merkel a lancé un appel au respect des règles. –EPA fermement que nous réussirons dans cette tâche si tous les citoyens la considèrent vraiment comme leur tâche », a-t-elle martelé. Un appel destiné à sa population au moment où certains, les plus jeunes surtout, prennent des libertés avec les consignes officielles. Angela Merkel a exhorté ses compatriotes au respect des règles de distanciation dans un pays où le confinement n’a pas encore été décidé, contrairement à la France, l’Italie ou l’Espagne. –AFP NOS SUPERMARCHÉS RESTENT OUVERTS POUR VOUS. 20 secondes Vous trouverez un vaste assortiment de produits pour la maison sur manor.ch : jouets, articles de sport indoor, articles pour la maison et pour le travail àdomicile, ainsi qu’une grande sélection de vins. Union contre l’ennemi GENÈVE Ce coronavirus, « c’est aussi une occasion sans précédent de nous rassembler contre un ennemi commun, un ennemi de l’humanité ». Le président de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé hier à la solidarité et a demandé à l’Afrique de se préparer au « pire », même si le continent est encore peu touché. Pékin à la rescousse CHINE Les autorités chinoises vont aider l’Europe, devenue l’épicentre de l’épidémie, en lui envoyant du matériel médical. Celui-ci comprendra 2 millions de masques chirurgicaux et 50 000 tests de dépistage. En janvier, l’UE avait fourni 50t d’équipement à Pékin pour lutter contre le coronavirus. Une femme de 103 ans survit ! Le virus est censé être beaucoup plus dangereux pour les personnes âgées que pour les jeunes. Hospitalisée à Semnan (nord de l’Iran), une patiente de 103 ans a toutefois réussi à survivre à la maladie. Elle est aujourd’hui « totalement rétablie ». o o Q



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :