20 minutes Genève n°2020-03-19 jeudi
20 minutes Genève n°2020-03-19 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-03-19 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : la police entre prévention et sévérité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
–DR 2 Coronavirus 20 secondes Les unions attendront FRIBOURG/BERNE Les célébrations de mariage et les conclusions de partenariat sont annulées jusqu’à fin avril dans ces deux cantons. Une fois la pandémie passée, les intéressés seront contactés pour convenir de nouvelles dates. Les auditions de naturalisation sont aussi suspendues à Fribourg. Swiss remise ses avions AVIATION Vingt-quatre appareils de Swiss vont être parqués dès aujourd’hui sur le tarmac de l’aérodrome militaire de Dübendorf (ZH), a annoncé la compagnie hier. Ces Airbus A320, destinés aux vols continentaux, sont surnuméraires en raison de la diminution de l’offre liée à la crise pandémique. Poursuites suspendues JUSTICE Dès aujourd’hui, jusqu’au 4 avril, il ne sera plus possible de notifier des actes de poursuite à des débiteurs, a décidé hier le Conseil fédéral. Un répit pour les entreprises qui ont dû fermer à cause du Covid-19. Berne proposera bientôt des mesures sur les tribunaux, eux aussi sous pression. easulsseditMERCI LAUSANNE Les acteurs sociaux se mobilisent pour protéger les sans-abri face au Covid-19. Reportage. Mardi soir, 22h45. Mélanie multiplie les navettes entre Le Répit, accueil d’urgence nocturne pour les SDF, et une salle de gym du Gymnase du Bugnon, réquisitionnée depuis lundi soir. Intervenante sociale de nuit œuvrant à la Fondation Mère Sofia, cette jeune femme déploie toute son énergie et son pouvoir de persuasion pour encourager des sans-abri à changer d’endroit. Dans la salle de sports, avec l’aide de la protection civile, une cinquantaine de lits de fortune ont été disposés, de manière à respecter la distance sanitaire recommandée par Berne. Un éloignement qui n’était plus garanti dans l’autre structure d’accueil d’urgence de nuit lausannoise. Les buts : ute a DANKF ! MERCI ! «. GRADE, GRAM ! TeIVINK VOW 11111 11 titi désengorger les structures actuelles et éviter une promiscuité propice à la transmission potentielle du coronavirus.1 « On déploie toute notre énergie pour créer une sorte de chez-eux, car ils n’en ont pas, souligne Mélanie. Comment, actu.20min.ch « Face à cette urgence, on ne les laisse pas tomber » Les SDF ont été encouragés à déménager dans un lieu où la promiscuité pouvait être évitée. –FNT Une caserne pour les SDF MANIFESTATION En Italie et en Espagne, des applaudissements retentissent chaque soir des fenêtres et des balcons pour saluer les infirmiers, médecins et tous ceux qui luttent contre la pandémie. Ce mouvement a gagné la Suisse romande ces derniers jours. À l’initiative de plusieurs éditeurs, dont celui de « 20 minutes », il prendra une dimension nationale demain. À 12h30, où qu’ils soient, les Suisses sont ainsi invités à applaudir pendant une minute. leur recommander de rester en quarantaine dans leur logement ? On ne les laisse pas tomber, dans cette urgence vitale d’être nourris et de pouvoir dormir au chaud. » Face au risque d’épidémie, l’aide sociale d’urgence s’adapte, voire anticipe. Le jour où un cas suspect ou avéré de maladie apparaît ? « Nous avons prévu cela et nous nous adaptons sans cesse, avec l’aide des autorités », déclarent en chœur Mélanie et Éliane Belser, cheffe de l’aide sociale d’urgence à Lausanne. –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI Applaudir ceux Scrutin fédéral du 17 mai annulé qui sont au front Le Conseil fédéral a décidé Chacun est invité à applaudir durant une minute demain à 12h30. GENÈVE Le service social de la Ville et ses pompiers mettent en place un plan d’envergure pour venir en aide aux SDF, dont le nombre est estimé à plus de 300. Alors que plusieurs abris PC et salles de gym sont déjà venus gonfler le dispositif existant, l’ex-centre pour requérants d’asile de Frank-Thomas va être rouvert vendredi pour les accueillir. Surtout, l’immense caserne des Vernets, vouée à la démolition, va être réaffectée. Divers services travaillent dur pour remettre aux normes le bâtiment. Réfectoire, cuisine, chambres, WC, douches, ventilation, détection incendie : le chantier est immense mais devrait s’achever la semaine prochaine. « Il faudra rester pragmatique mais on ne dérogera jamais aux normes de sécurité. Les grands précaires sont des êtres humains, ils ont besoin de nous tous ! » martèle le lieutenant du SIS Nicolas Millot. –JEF hier de renoncer à la tenue de la votation populaire fédérale fixée au 17 mai. Le souverain se prononcera ultérieurement sur l’initiative de modération, la loi BERNE Dorénavant, les pharmacies ne pourront délivrer qu’un seul paquet par client de certains comprimés à base de paracétamol, d’aspirine, d’ibuprofène ou de codéine. La décision du Conseil fédéral sur la chasse et les déductions fiscales des frais de garde des enfants. Par ailleurs, les autorités neuchâteloises ont annoncé que les élections communales du 14 mai étaient annulées. Vente limitée de médicaments prise hier est valable six mois. Les malades chroniques ne pourront obtenir ces produits que dans la quantité prescrite ou dans celle nécessaire pour couvrir les besoins pendant deux mois au plus.
JEUDI 19 MARS 2020/20MINUTES.CH Coronavirus 3 L’estimation 100 milliards C’est le montant du fonds que deux professeurs de l’EPFZ préconisent de créer afin d’aider l’économie helvétique. Il permettrait d’éviter un dysfonctionnement du système économique, qui se traduirait par une forte destruction de valeur et une vague de faillites. Avalanche d’abos à suspendre CFF Face aux restrictions de déplacement et à l’incitation au télétravail, nombreux sont ceux qui veulent suspendre leur abonnement général (AG). Les CFF ont annoncé hier qu’ils étaient submergés de requêtes et ont prié leurs clients d’être patients, assurant que ces dossiers seraient traités au plus vite. Un AG peut être suspendu pendant 30 jours sans frais. Par ailleurs, les détenteurs de billets valables jusqu’au 30 avril et achetés avant l’entrée en vigueur des restrictions pourront se faire rembourser. Premières dénonciations et patrouilles antiréunions SUISE SUISSEROMANCE ROMANDE En Valais, la police dénonce ceux qui ne respectent pas les directives fédérales. Ailleurs, on mise encore sur la prévention. La police valaisanne a procédé mardi après-midi à trois dénonciations à Haute-Nendaz, Steg et Sion. Dans deux cas, des restaurants ont servi des boissons à des clients. Le troisième concerne un magasin de vêtements qui n’avait pas fermé. Selon l’ordonnance du Conseil fédéral, les contrevenants s’exposent à une peine privative de liberté de 3 ans au plus ou à une peine pécuniaire, a rappelé la police hier. À Lausanne, des agents sensibilisent les passants au bord du lac. –KEY Partout, les agents multiplient les patrouilles. Un effort particulier est mis sur les lieux de réunion les plus courants, a Couac et solidarité au parking à Berne À Berne, une infirmière s’était garée pour la journée sur une place à durée limitée, prenant le soin de mettre un mot sous son parebrise pour demander l’indulgence des contractuels. À son retour, elle a pourtant découvert une prune Chantiers à l’arrêt sur l’arc lémanique CONSTRUCTION À Genève, la mesure était attendue par les ouvriers, les syndicats et les patrons. Hier, le Conseil d’État a évoqué les « risques sanitaires particuliers et évidents » pour annoncer la fermeture des chantiers d’ici à demain midi. Toutefois, des travaux répondant à un intérêt public ou de sécurité prépondérant pourront être menés. Un organe tripartite (État, syndicats et patrons) tranchera « au cas par cas ». De son côté, le Conseil d’État vaudois a choisi d’utiliser sa marge de manœuvre par rapport aux directives de la Confédération pour interdire les chantiers et certaines productions industrielles lorsque les mesures sanitaires ne peuvent pas être garanties. La mesure a été annoncée hier, pour une entrée en vigueur quasi immédiate. Comme à Genève, la police effectuera des contrôles. –LÉO/ATS Vaud et Genève veulent protéger la santé des ouvriers. –KEYSTONE de 100fr. et, à côté, un mot laissé par un témoin : « J’ai essayé, en vain, de convaincre la policière de ne pas vous amender. Je vais la payer. » Finalement, l’hôpital a proposé de casquer. Quant à la police, elle s’est excusée sur Twitter. indiqué la police cantonale fribourgeoise, qui s’est coordonnée avec les forces de l’ordre communales. Au bord du lac, dans les parcs et au centreville, des policiers lausannois ont patrouillé à pied et à vélo pour informer la population. Mais le ton pourrait se durcir si les règles n’étaient pas respectées. « La promenade isolée, oui. Les pique-niques, non », répète Pierre-Antoine Hildbrand, municipal chargé de la de police. Et pour les personnes Virus coriace Selon une étude publiée mardi aux États-Unis dans « The New England Journal of Medicine », le Covid-19 peut survivre des heures hors du corps humain. Le virus serait actif jusqu’à deux ou trois jours sur du plastique ou de l’acier, et jusqu’à 24 heures sur du carton, ou même trois heures dans l’air sous forme d’aérosols. Sous son mode de transmission le plus fréquent, les gouttelettes d’un éternuement par exemple, le virus ne resterait toutefois actif que quelques secondes. à risque, « c’est le moment de rester chez soi ». Dans le Jura, tout le monde ne respecte pas les mesures pour freiner la propagation du virus, déplore le canton. Il n’y a toutefois pas encore eu de dénonciations. Le procureur général, Nicolas Theurillat, ne veut pas faire une chasse aux sorcières. Les autorités misent d’abord sur la prévention avant de passer à la répression. En Suisse alémanique, on ne signalait pas encore de sanctions hier. –ATS/GMA Sacrés en 2019, les Pays-Bas n’accueilleront pas le concours Eurovision à Rotterdam cette année. –AFP Grand raout de la chanson européenne annulé EUROVISION Pour la première fois depuis sa création en 1946, le rendez-vous continental de la chanson n’aura pas lieu comme prévu : le concours Eurovision 2020 subit à son tour les effets de la pandémie et est annulé, ont annoncé hier ses organisateurs. La compétition devait se tenir à Rotterdam et y accueillir au total près de 65000 spectateurs jusqu’à la finale, le 16 mai. Hier en soirée, les Pays-Bas comptabilisaient 2051 contaminations et déploraient 58 morts.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :