20 minutes Genève n°2020-03-17 mardi
20 minutes Genève n°2020-03-17 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-03-17 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : la Suisse est mise sous cloche

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Coronavirus « Se mobiliser pour lutter contre cettem... de virus ! » GEAVE GENÈVE Résignés mais compréhensifs, les commerçants ont fermé leur enseigne jusqu’à nouvel ordre pour freiner la pandémie. Reportage. « On boit un dernier coup en terrasse avant longtemps, sans doute », soupire un couple attablé devant un pub du centreville. À l’intérieur, les tables sont dressées pour un repas qui n’aura jamais lieu. Afin d’enrayer la maladie, les autorités ont ordonné la fermeture des bars, restos et commerces non essentiels pour 18h hier ; et ce au moins jusqu’au 29 mars. « Depuis 1994, on a ouvert tous les jours, rembobine Mahrez Agrebi, le patron du pub. Mais je m’attendais à ça. » À l’instar de tous les commerçants rencontrés, le restaurateur dit appuyer la décision de l’État. Il a rempli dans la matinée des demandes de chômage partiel pour ses employés. Ce célèbre pub du centre-ville a fermé ses portes pour la première fois depuis plus de 25 ans. –DRA « C’est triste, mais il faut se mobiliser pour combattre cettem... de virus ! » Pas de surprise non plus pour Maxence Dumontet, propriétaire d’un magasin spécialisé en jeux de société. « Je n’ai pas peur mais si ça se prolonge, ça sera délicat. » Il avoue qu’hier, « on a eu plus de clients qu’une journée avant Noël ! Beaucoup sont venus nous dire leur soutien. » Moins de trains et de bus Les parcs tessinois se ferment La Ville de Lugano a interdit hier tous ses parcs et places de jeu au public. Bellinzone s’y prépare également. Ces restrictions visent à réduire les contacts entre les gens. La police contrôlera si les mesures sont respectées, ont indiqué les autorités communales. Les divers guichets de l’administration de Lugano sont également fermés. Les services sont atteignables par mail ou par téléphone. TRANSPORTS PUBLICS Après les décisions prises hier par le Conseil fédéral, les CFF et CarPostal vont réduire leur offre dès jeudi. Il faudra s’attendre à des retards et suppressions de trains, avertissent les CFF, qui exhortent les passagers à consulter l’horaire en ligne avant tout déplacement. La fréquentation a déjà diminué de 50% en quinze jours et va probablement encore baisser, ce qui devrait permettre de garder une distance suffisante entre les voyageurs. Le trafic international sera réduit en premier, suivi des lignes nationales et régionales et du trafic régional routier. Les liaisons avec l’étranger seront fortement limitées, mais les trains régionaux transfrontaliers, tel le Léman Express, continueront à circuler. À noter que les transports publics fribourgeois et neuchâtelois ont aussi annoncé une réduction de leurs services. –ATS Passages filtrés aux frontières CIRCULATION Comme c’est déjà le cas à la frontière italienne, les contrôles sont rétablis avec la France, l’Allemagne et l’Autriche. La mesure « vise à protéger notre système de santé et assurer qu’il soit à la disposition de la population suisse », a expliqué hier la ministre de la Justice, Karin Keller-Sutter. La frontière ne sera pas hermétique. Les ressortissants suisses, les frontaliers et tous ceux qui disposent d’un permis de travail valable pourront continuer à entrer. Le transit pur restera possible. Dans une lunetterie voisine, son gérant ne reçoit que sur rendez-vous depuis samedi, « mais je ne sais pas si je peux continuer », s’interroge Paul Trunz, masque sur la bouche. Il note que les commerces non essentiels doivent stopper leurs activités, « sauf que pour un client très myope, remplacer des lunettes cassées, c’est essentiel. Que faire ? » L’État ne lui a pas répondu. Mais face à une mesure qu’il juge « sage », Nicolas Paulin, patron d’un restaurant, reste philosophe : « La santé doit prédominer sur la tristesse. » –DAVID RAMSEYER Lire également en pages 5, 9 et 19 Grenzwach Ir le Garde-fronr:,.ra Guardia di-.iritir e 20 secondes, actu.20min.ch Patience pour le permis FRIBOURG/NEUCHÂTEL Les examens de conduite sont suspendus dans les deux cantons. La prestation ne respecte plus les règles sanitaires édictées par la Confédération et les cantons en raison de la propagation du Covid-19. La mesure est appelée à se généraliser. Postes-frontières fermés GENÈVE Le passage de la douane va se compliquer ces prochains jours dans le canton. Pas moins de 19 postes-frontières seront fermés tandis que 8 autres fonctionneront avec un horaire réduit afin de simplifier les mesures de filtrage des gardes-frontière. Ces derniers recevront l’appui de la police. Tous les détails sont à lire sur notre app. Entre 14 et 19 décès BERNE Le nombre de cas de coronavirus en Suisse continue d’augmenter rapidement. Le responsable de la division maladies transmissibles à l’Office fédéral de la santé publique, Daniel Koch, a fait état hier de plus de 2300 cas. Le nombre officiel de décès est de 14. L’Agence télégraphique suisse a pour sa part recensé 19 victimes dans le pays. GrerawachtKo Garde-frontliir Guardia di co À la douane d’Au (SG) avec l’Autriche, les contrôles vont bon train. –KEY
MARDI 17 MARS 2020/20MINUTES.CH Coronavirus 3 La Suisse entière en état d’urgence jusqu’au 19 avril BERNE Le Conseil fédéral a décrété hier l’état de situation extraordinaire, prenant ainsi seul les commandes de la crise. m z w m Le coronavirus plonge la Suisse entière dans l’état d’urgence. « Une réaction forte s’impose dans tout le pays, a déclaré la présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga. C’est le seul moyen de surmonter cette crise. Il faut à tout prix ralentir la propagation de l’épidémie et ne pas submerger les hôpitaux. Cette crise nous sollicite tous. » Après deux séances extraordinaires du collège, un premier wagon de mesures exceptionnelles prises vendredi et des entretiens avec les Cantons, le Conseil fédéral est revenu hier à Berne devant la presse pour annoncer un renforcement de sa lutte contre le Covid-19. « Prenez les mesures d’hygiène et de distance au sérieux », a répété la présidente. a La ligne entre Lausanne et Évian a été plus fréquentée hier. –DR La présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga. –AFP Une série de cantons avaient déjà durci leurs mesures de protection. Le Tessin avait bougé samedi. Il a été suivi dimanche par le Jura, Neuchâtel, Bâle- Campagne et les Grisons, puis hier par le Valais, Genève et Vaud. Tous sont désormais appelés à s’aligner sur les prescriptions de la Confédération. Trop de monde sur les quais LÉMAN La CGN a supprimé la ligne Lausanne-Thonon (F), dès hier, afin de disposer de plus de bateaux sur les autres correspondances : le but était d’embarquer moins de monde de manière à laisser de l’espace entre les passagers. « Mais on ne fait que déplacer le problème », a déploré un usager. Car les voyageurs se sont rabattus sur les lignes au départ d’Évian (F) et c’est sur les quais qu’une foule compacte se pressait. La CGN, elle, dit ne pas avoir noté de surcharge dans les files d’attente. L’attente 50 minutes C’est, en moyenne, le temps qu’il fallait patienter hier sur LeShop.ch pour réaliser une commande en vue d’une livraison à domicile. Comme celle de la Migros, les plateformes de la Coop ou Farmy.ch étaient surchargées : les consommateurs font des réserves en limitant les contacts. Sur un mois, la croissance de la demande dépasse 300%. Huit mille soldats mobilisés SOUTIEN L’armée va se mettre au service des hôpitaux, de la logistique et de la sécurité. « La situation est sérieuse, a affirmé hier Viola Amherd, ministre de la Défense. Les autorités civiles vont avoir besoin de l’armée ces prochains jours et semaines. Le nombre de patients à soigner va augmenter, les autres secteurs au service de la population seront surchargés. » L’ampleur de cette mobilisation est inédite depuis les années 1940 : l’effectif du service d’appui passera de 800 à 8000 militaires jusqu’à fin juin. L’armée doit en premier lieu soutenir le système de santé (soins, surveillance, transport sanitaire, logistique hospitalière). Elle déchargera aussi les polices cantonales au niveau de la sécurité, en protégeant les ambassades, les frontières et les aéroports. –ATS Ce qui reste ouvert dans le pays ● Services de santé ● Pharmacies ● Magasins d’alimentation ● Petite restauration à l’emporter ● Services de livraison de repas ● Cantines d’entreprises ● Administrations publiques ● Services du domaine social ● Offices de poste ● Banques ● Gares ● Aéroports ● Stations-services ● Hôtels Ainsi, toutes les manifestations publiques ou privées sont interdites depuis minuit la nuit passée. Tous les magasins, restaurants, bars et établissements de divertissement et de loisirs sont fermés jusqu’au 19 avril. Seuls les magasins d’alimentation et les établissements de santé restent ouverts. L’approvisionnement en nourriture et en médicaments est assuré, a précisé le ministre de la Santé, Alain Berset. Un confinement général de la population à la maison n’est pas à l’ordre du jour, a assuré Simonetta Sommaruga. « Nous ne voulons pas mettre le pays à l’arrêt », a-t-elle déclaré. –ATS Le volume des appels sur le réseau mobile a triplé ces jours. Swisscom souffre avec le télétravail TÉLÉCOMS Des clients du géant bleu ont eu hier matin des problèmes avec internet, Swisscom TV ou le réseau fixe, surtout en Suisse alémanique. La zone romande la plus touchée était Genève. En cause : le recours au télétravail et l’augmentation des appels. À propos d’internet, Swisscom a annoncé qu’il mettra davantage de bande passante à la disposition des clients qui le demandent, mais accordera la priorité aux sociétés qui fournissent un service essentiel au niveau national. Les bataillons d’hôpital notamment seront mis à contribution. –KEY –ISTOCK



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :